Pendant ce temps là au Moji grill (ou au Outback steak house)

Chargement du lecteur...
Rejouer
Fermer
Ce contenu contient des scènes violentes et pourrait heurter votre sensibilité. Vous devez être majeur pour y accéder. Cliquez ici pour afficher le contenu.
3 177 vues

à Ocala en floride .

Envoyé par Flaneur le 6 juin 2021 à 09h58

+ 1 -

BarneyGumbles Lombric Shaolin

C'est quoi ce flic de merde, taser une femme (certes qui a perdu la boule) mais frêle et qui à poil et ne risquait pas de cacher une arme quelque part sur elle !!
+ 6 -

Flaneur En réponse à BarneyGumbles Ver TikToké

Je crois que c’est leur procédure pour les gens en état de démence . Elle s’approchait de lui après lui avoir envoyé plein de bouteille , parfois quand les gens sont dans cette état leur férocité est décuplé.
+ 1 -

BarneyGumbles En réponse à Flaneur Lombric Shaolin

Les flics sont censés être formés pour maîtriser un individu à mains nus, surtout que dans ce cas c'est une femme à poil sans armes et au moment où elle s'approche, elle n'avait pas de bouteille sur elle.
+ 2 -

Flaneur En réponse à BarneyGumbles Ver TikToké

Je ne connais pas leur procédure exacte , d’ailleurs la ou j’ai trouvé la vidéo le débat sur cette interpellation était divisé. La le flic tient dans ses mains le taseur pour la mettre en joue , c’est censé faire peur et maintenir à distance la prévenue, si elle s’approche c’est qu’elle est belliqueuse et lui il a les mains prises donc non disponible pour la maîtriser , et puis elle aurait pu se saisir d’un coup d’un morceau de verre ou autre . Après le taser c’est impressionnant mais c’est inoffensif est pratique car tu na plus à forcer pour mettre les menottes.
+ 14 -

_pepe_ En réponse à Flaneur

Contrairement à ce que prétendent leurs fabricants et leurs utilisateurs, le taser peut tuer. On a des exemples qui le prouvent.
+ 8 -

Krogoth En réponse à _pepe_ LoMBriK addict !

Maitriser quelqu'un a main nue aussi...
+ 1 -

_pepe_ En réponse à Krogoth

La différence, c'est qu'à main nue on peut beaucoup mieux contrôler ce qu'on fait.

Quand un flic censé immobiliser un suspect de façon professionnelle entrave ses fonctions vitales jusqu'à ce qu'il en meurt, on peut difficilement croire qu'il ne l'a pas fait exprès, qu'il ne s'est pas rendu compte de ce qui se passait, ou au minimum que le geste technique particulier qu'il a employé est inapproprié et pose le même problème que le taser (sans remettre en question les autres techniques d'immobilisation manuelles non létales).

Pour le taser, on appuie juste sur un bouton sans vraiment connaître les conséquences du courant électrique qui traverse la cage thoracique de la personne visée, sinon (mais ça, justement, on ne veut surtout pas l'admettre) que cela est potentiellement mortel.
+ 1 -

Krogoth En réponse à _pepe_ LoMBriK addict !

Pour le taser justement c'est toute la R&D en amont, des dizaine voir centaine d'ingénieur, des medecins, des tests etc... oui il y a des accident mais la variabilité du à l'utilisateur est quand même réduite...
+ 0 -

_pepe_ En réponse à Krogoth

Si tu savais...

Déjà, on est à cent lieues du développement d'un médicament ou d'une capsule spatiale.

Ensuite, la finalité première du dispositif est de neutraliser la cible. Le côté « non létal » est plutôt un argument de marketing, à considérer relativement à un tir d'arme à feu.

Par ailleurs, comme tu le dis toi-même, la variabilité dû à l'utilisateur est réduite... et c'est justement là tout le problème ! Tandis que l'utilisateur n'a qu'un contrôle assez limité sur le processus (partie du corps visée, durée de l'électrisation), la variabilité du danger est essentiellement due à l'état physiologique de la cible.

Si l'aspect « non létal » avait dû être privilégié, il aurait fallu tenir compte de nombreux paramètres (pour la plupart difficiles à évaluer) et prévoir les modulations correspondantes sur les commandes de l'arme. On n'aurait pas qu'un bouton.

Notamment, on sait que, statistiquement sur l'ensemble de la population, il existe un recouvrement entre la zone de fonctionnement inefficace et la zone de fonctionnement dangereuse du dispositif. En d'autres termes, des décharges inoffensives pour certaines personnes peuvent s'avérer mortelles pour d'autres.

De plus, la mort ne survient pas instantanément ; d'un côté une cible peut mourir des suites d'un coup de Taser sans même tomber par terre sous la douleur et les contractions, de l'autre l'utilisateur de l'arme est incité à persévérer jusqu'à obtenir cette situation... et ainsi cesser potentiellement son attaque trop tardivement.

L'hypocrisie des constructeurs consiste à rejeter la faute des éventuels décès sur l'état de santé des victimes, alors qu'ils savent pertinemment qu'ils sont dans l'incapacité de garantir les conséquences de l'usage de leur arme, y compris sur une personne en bonne santé. Et même si l'on considérait le Taser comme une arme létale contre les personnes fragiles, il serait difficile de justifier l'usage qu'on en fait actuellement.
+ 10 -

Astre_radieux En réponse à BarneyGumbles Ver luisant

Maîtriser quelqu'un à poil est très difficile. Tu n'as pas de vêtements que tu peux attraper. C'est pas un hasard si les pratiquants de mma sont torses nus alors que les judokas portent de larges kiminos.
Et la bagarre est à déconseillée car son état résulte peut être d'une prise de drogue qui la rend insensible à la douleur ou qui décuple ses réflexes. Et si elle est désorientée, elle peut également être capable de te tuer sans le vouloir (absence de conscience).
+ 2 -

BarneyGumbles En réponse à Astre_radieux Lombric Shaolin

Sauf que le Taser est une arme potentiellement mortelle, gérer une situation d'une femme dérangée en calmant la situation et en essayant de l'interpeller en toute sécurité doit être la priorité du flic surtout que la menace imminente sur lui est juste inexistante. Ils faisaient comment les flics avant le Taser ?
En France par exemple le Taser n'est censé être utilisé qu'en cas de légitime défense (avec arme blanche par exemple)
Certain flics ont pris l'habitude d'utiliser le Taser comme méthode d'interpellation par facilité, alors qu'il ne devrait être sorti qu'en cas de véritable nécessité vu sa dangerosité avérée
+ 5 -

krondor En réponse à BarneyGumbles Vermisseau

J'ai travaillé comme garde de sécurité dans un centre psychiatrique. Souvent 0 problème, la parole étant notre meilleur atout. Quand il y avait des crises qui mettaient en danger la personne et l'entourage, notre seule moyen trouvé qui étaient efficace pour tout le monde c'était un matelas. On fonçait dans la personne avec un matelas, on la coinçait contre un mur ou au sol avec le matelas et après sur décision du médecin, piqure ou pas.

Pour ce qui est du taser, je te renvoie à la vidéo de la Femme avec son fusil dans la rue, en Floride, elle serait morte.
+ 2 -

BarneyGumbles En réponse à krondor Lombric Shaolin

Je ne connais pas cette vidéo de femme avec un fusil, mais là la femme dans le bar, elle n'est pas armée
+ 5 -

krondor En réponse à BarneyGumbles Vermisseau

c'est une vidéo qui tournait la semaine dernière. Une femme en crise (de paranoïa je crois) avait un fusil de chasse chargé. La police était devant arme en poing et lui demandait de casser le fusil et blablatait sur sa raison d'avoir un fusil dehors. Un gendarme a effectué un plaquage à la Jonah Lomu par surprise en passant dans son angle mort.
J’essaie d'illustrer pour expliquer qu'on intervient avec les moyens et les connaissances qu'on a. En Floride, les agents sont formés avec les moyens qu'ils ont, il y a un teaser, ils l'utilisent. Ils incarnent un rôles avec des attentes et une vision liée à cette pratique. C'est un choix. En Europe, le teser est interdit (je crois), pour différentes raisons. Ils interviennent avec d'autres moyens.
Si j'explique différemment cela peut donner une autre piste. Moi quand j'étais vigile dans un centre spécialisé, j'étais formé pour intervenir avec les moyens que j'avais et suivant le public. D'ailleurs pour l’anecdote, on ne participait pas au colloque avec tout le personnel soignant, on était invité pour parler des patients lors de ces colloques et expliquer les réactions reçus ou observations. Les spécialistes, comme infirmiers et infirmiers nous considérait comme personnel soignant, tout comme le personnel d'entretien. On avait un rôle de vigile et de "garde", mais des fois, c'était nous qui dans notre cadre d'intervention participions à la chaîne du soin globale. Le médecin responsable nous évaluait lui-même, il expliquait qu'il était très dur de trouver des gens au poste de sécurité avec un sens des responsabilités centré sur l'intérêt du patient. Les gendarmes ne sont pas formés à gérer les déments tout en se considérant dans la sphère de soin.
+ 3 -

magnussoren En réponse à krondor Ver (re-)cyclable

je plussoie tout ce que tu dis, et je me sert aussi de la technique du matelas ;)
+ -7 -

Flaneur En réponse à BarneyGumbles Ver TikToké

Potentiellement mortel je ne crois pas , les policiers se tirent dessus a l’entraînement pour voir ce que ça fait .
+ 3 -

BarneyGumbles En réponse à Flaneur Lombric Shaolin

Sur des flics en bonne santé peut être mais sinon oui le Taser est potentiellement mortel, sans compter les séquelles qui peuvent être graves qu'il peut occasionner:
https://www.fra...le_4013037.html
+ 4 -

Guaruda En réponse à Flaneur Asticot

Potentiellement mortel car risque de fibrillation et avec une potentielle prise de drogue ça ne doit pas aider.
En général pour tester le taser tu ne tire pas dans le torse, mais dans la cuisse.

Après ne connaissant ni leur procédure ni la journée du flic, je me met quand même à sa place. C'est peut être la énième interpellation de la journée avec une personne que tu sais que tu ne pourra pas raisonné, donc les phrases d'usages parce que il FAUT les dire puis *pouf* taser.

Et puis pour le fait de maitriser la personne, tu ne sais pas sur qui tu tombe, donc elle peut te foutre une branlée, se blaisser, etc. Encore une fois, *pouf* taser c'est plus simple et plus sécurisant pour tout le monde.
+ 2 -

Astre_radieux En réponse à BarneyGumbles Ver luisant

Je suis d'accord sur le fait que le taser est extrêmement dangereux et peut mener à la mort.
Dans le cas présent, on est encore dans une situation terrible où, au final, aucune solution n'est bonne.
+ 6 -

GeTRoGuE En réponse à BarneyGumbles Lombric

Ouais mais la aux States si il la touche les avocats pourraient jouer la dessus et tenter de la sortir d'affaire avec des accusations de violences sexuelles.

Aux States tu prends tout ce que tu connais plus ou moins de la justice et tu mets tout à plat parce que ça marche pas pareil...

Pays de dégénérés....
+ 10 -

Sayo En réponse à BarneyGumbles Jeune asticot

Procédure standard pour les forcenés, et sûrement aussi la crainte d'une plainte pour agression sexuelle s'il la touche...
+ -5 -

Maukse En réponse à BarneyGumbles Asticot

Quand le Monsieur demande quelque chose, il faut le faire.
C'est juste du bon sens, mais nous français, sommes des spécalistes de la transgression.

Ensuite, il y a des situations clairement abusives et délirantes (Daniel Shaver RIP), mais là, nos caractères franchouillards n'y sont pour rien, on est plutôt dans les excès américains.
+ 4 -

BarneyGumbles En réponse à Maukse Lombric Shaolin

La femme est dérangée, si elle était dans un état normal et pouvait avoir un raisonnement elle ne serait pas à poil dans un bar en train de casser des bouteilles. Rien à voir avec un quelconque esprit de transgression français
+ 4 -

kolamye En réponse à BarneyGumbles Lombric

Je valide pas spécialement la procédure mais à 1:08, j'ai l'impression qu'il se prend une bouteille en pleine face. Procédure ou pas il a du estimer logique un coups de taser pour maitriser la personne.
+ 2 -

BarneyGumbles En réponse à kolamye Lombric Shaolin

Oui mais pas au moment où elle s'avance, elle n'avait plus de bouteille.
+ 2 -

krondor En réponse à BarneyGumbles Vermisseau

contextualise: environnement, société. Il te faut analyser avec un regard critique selon tes valeurs et celle de l'intervenant. Ils font faux, pourquoi ? Qu'est ce qui amène l'intervenant à choisir ce moyen d'intervention ? Quels sont les autres moyens possibles et les implications qui en découlent ? On peut disserter des heures, car il faut connaître la formation, l'environnement social de l'intervenant, son environnement professionnel également fait parti de l'équation. Je suis d'accore avec toi. Il ne doit pas utiliser le teaser. Il agit frontalement dans un but précis : stopper l'action illicite le plus rapidement possible. Son environnement, le rôle qu'il incarne dans la société, les attentes de la société à l'égard de son rôle l'amène à intervenir de cette manière.
+ 6 -

Eutha En réponse à BarneyGumbles Lombric

Le problème c'est que même une interpellation à mains nues est compliquée. Les exemples de plaquages ayant mal tourné ont en a plein les journaux (au USA comme en France). Arrêt cardiaque, étouffement, fractures, etc...
Tu peux être formé à ça, il y aura toujours un risque que cela entraine des blessures (voir le décès) de la personne interpellée et de l'agent. Donc en soit le taser n'est pas plus risqué. Il permet de maintenir une distance de sécurité entre l'agent et la personne à interpelé et de la maitriser bien plus rapidement qu'une baston à mains nues (donc moins de risques de blessures).
Cela me choque moins de voir un flic seul taser une personne en pleine démence, que de voir 4 flics allongés sur la personne essayant de la maitriser à coup de clé de bras.
+ 0 -

john5 En réponse à BarneyGumbles

’MURRICA, FUCK YEAH !
+ 9 -

Morph Vermisseau

Tu veux pas filmer d'encore plus loin ??
+ 4 -

lebaud07 En réponse à Morph

Bordel, les téléphones font tous de le 4k !!! Pourquoi vous filmez en qualité pourrave!
+ 2 -

Flaneur En réponse à lebaud07 Ver TikToké

Le truc aussi est que si on voyait clairement son visage je ne crois pas que je l’aurais posté, ça m’aurait je pense géné pour elle la pauvre .
+ 3 -

lebaud07 En réponse à Flaneur

Tu floutes le visage... On s'en fiche...
+ 7 -

gloupi En réponse à Flaneur Lombric Shaolin

C'est pas pour voir son visage qu'on veut qu'elle soit filmé de plus près
+ 1 -

Shako En réponse à Flaneur Vermisseau

En meilleure résolution et flouté :
https://www.dai...eo/2434063.html

(bon ok, ce n'est pas comme ça que vous imaginiez le foutage...)
+ 1 -

Flaneur En réponse à Shako Ver TikToké

J’ai pas l’impression que la résolution soit bien meilleure.
+ 4 -

BonPublic En réponse à Flaneur Vermisseau

Floutage de gueule cette vidéo.
+ 2 -

Shako En réponse à Flaneur Vermisseau

Oui en effet, c'était plus dans le but de vous teaser.. et comme le dit si bien BonPublic, c'était un Floutage de gueule. :p
+ 4 -

nimajneB LoMBriK addict !

mauvaise crise de décompensation :(
on espère qu'elle remontera la pente
il ne faut pas confondre tazer et électroconvulsivothérapie :-/
+ 4 -

Meuh Vermisseau

Oui bon et puis une bouteille dans la gueule, c'est également potentiellement dangereux sur les bords.
+ 0 -

Chiwawa LoMBriK addict !

qu'il est bete ce flic, je l'aurais plaquée au sol, faut en profiter!! :)
+ 12 -

Oblivionis Taret

EDIT, je répondait a Barney, vivement le v3 !

Voit la situation autrement.

Tu parle de ce que tu voit, je te propose plusieurs choses que tu ne voit pas, mais qui pourrait être la.

Imagine que tu est le flic.
Dans ton idée, pas de tazer, donc, tu doit intervenir au corps a corps pour la maitrisé. Elle est sous crise psychotique et/ou l'effet de drogue semble t'il, dans ce genre de cas ca joue sur la chimie du cerveaux, tu peux t'attendre a ce que ca force soit décuplé.
Pour l'exemple, il y a quelques années, une serveuse dans un bar ou j'allais a fait une crise d'épilepsie, elle a commencé a se frapper la tête au sol a cause des spasmes, les gars avec qui j'était et moi ont a essayé de l'immobilisé pour limité les dégâts.

J'ai bloqué sa jambe, elle a tendue la jambe, et m'a littéralement fait décollé et atterrir 3 mètres plus loin.Elle faisait 60 kg, moi 110.

Donc frêle, mais potentiellement dans un état physique capable de rivalisé avec toi.

Ensuite, au niveau du terrain, si vous lutter, il est possible que ca finissent en lutte au sol.Elle a passé un bon moment à balancé tout ce qui traine, qui te dit qu'au moment ou la vidéo est prise, il n'y a pas des morceaux de verre au sol, des couverts, couteau de cuisine, etc.

Dans le cadre d'une lutte, tu lui laisserait l'opportunité de les chopper ?

Ensuite, même sans arme ( visible ) un combat a mains nue peux être dangereux et laisser des séquelles a vie. Un choc violent, commotion, fracture, dents cassé... j'ai connue un mec qui a eu un œil crever a cause d'un coup de poing.

Et pour finir, pas de risque de cacher une arme...Dans le contexte, peut être pas, mais tu t'attend a quoi comme arme ? une fusil ?

Tu prend un morceau de lame de cutter, un bout de verre cassé, pas plus de 20 mm de long, tu le mets entre tes doigts, il est invisible et tu a une arme dissimulé. Avec un truc comme ca, tu peux chopper facilement une artère ou laisser une magnifique cicatrice.

Alors du coup, t'est le flic, tu fait quoi ?
+ 9 -

BonPublic En réponse à Oblivionis Vermisseau

Camion..........Pouêt-pouêt.
+ 0 -

_pepe_ En réponse à Oblivionis

Tu l'abats de six balles de 357 Magnum dans la tête. Comme ça tu ne prends aucun risque. J'ai bon ?


Sérieusement, tu ne sembles pas avoir beaucoup d'expérience sur cette question.

D'une part, le maintien de l'ordre, ça exige (en principe) un minimum de force, de compétences et de dextérité. À mon sens, ceux qui ne sont pas capables de maîtriser une personne a priori désarmée et manifestement moins corpulente qu'eux sans lui tirer dessus feraient mieux de changer de métier. Mais on peut déplorer qu'aujourd'hui, on a plutôt tendance à engager un peu n'importe qui et à les équiper avec des armes pour tenter de compenser leur manque de formation et d'entraînement et leur inadéquation physique (et parfois mentale) aux missions qu'on leur confie. (Il est loin le temps où l'ordre était maintenu par des armoires à glace en uniforme avec un sifflet dans la poche et un bâton à la ceinture !)

D'autre part, les flics ne sont pas tenus d'intervenir seuls, sur l'instant et à mains nues. A priori, ils sont censés réagir de façon proportionnée relativement à la menace, en utilisant les méthodes et moyens adaptés (dont les choix, on peut l'espérer, ne se limitent pas seulement à immobiliser l'individu par une lutte au corps à corps ou par un tir de Taser). Donc la bataille de chiffonniers que tu proposes n'a pas de raison de s'imposer. À l'inverse, en s'approchant seul à un mètre de sa cible avec les deux mains sur son Taser comme dans la vidéo, le flic court le risque d'y passer s'il tombe sur un individu entraîné au combat.

Enfin, il n'y a pas 36 façons d'utiliser une arme dissimulée, quelle qu'elle soit (difficile de se sortir un bazooka du fion, hein !), et les techniques employées pour maîtriser un individu intègrent normalement l'hypothèse qu'il pourrait en cacher une.

Bref, dans le cas présent l'utilisation du Taser apparaît peu appropriée et plutôt excessive, et le comportement du flic dénote un manque de professionnalisme et de maîtrise de soi (notamment, ses hurlements sont peu compatibles avec l'idée de force et de fermeté qu'il est censé renvoyer). Après, quand on pense à toutes les vidéos qui relatent ce genre de situation, on peut craindre que ce soit la norme aux USA depuis déjà un bon moment.
+ 0 -

Oblivionis En réponse à _pepe_ Taret

Tu n'a pas tort sur le fond, je ne suis pas un connaisseur sur les méthodes d'intervention de la police us.

Concernant le premier point que tu souligne " le maintien de l'ordre, ça exige (en principe) un minimum de force, de compétences et de dextérité. " tout a fait d'accord, en principe. Ce qui est dans les fait souvent loin d'être le cas. On peut considérer que le mec ici n'ai pas été formé correctement et/ou se la joue cow-boy.

"À mon sens, ceux qui ne sont pas capables de maîtriser une personne a priori désarmée et manifestement moins corpulente qu'eux sans lui tirer dessus feraient mieux de changer de métier"

Ca, c'est dans le meilleur des monde. Autant la carrure sa aide, autant dire qu'un flic (ou qui que se soit ) d'entrainé (normalement, ce qui est loin d'être le cas) doit être capable de maitriser quelqu'un est une erreur. Les flics ne sont pas toujours bien formé a cela, et la possibilité de tombé sur quelqu'un de moins corpulent, mais plus entrainé au combat a main nue n'est pas négligeable.

J'ai quelques flics dans mes clients, et ont discute souvent maniement arme ( couteau entre autre ) et close combat. La très grande majorité de ceux que je connaisse sont formé par dessus la jambe face par exemple à un agresseur au couteau. On leur apprend juste assez pour se défendre face à un mec bourré qui les attaque avec un opinel. Certains croient qu'il sont assez formé pour se défendre, et en général, je leur montre en 2 mouvement que non, ils ne savent absolument pas se défendre face a quelqu'un qui sait un minimum manié un couteau. Pour d'autre, c'est le contraire, ils ont conscience de leur entrainement superficiel, pour eux c'est simple, si le mec sort un couteau, ils tirent. Ca, c'est en France en 2021.

"les flics ne sont pas tenus d'intervenir seuls " En effet. Je me demandait même pourquoi il est intervenu seul alors qu'ils sont censé être au moins 2 il me semble.

"le cas présent l'utilisation du Taser apparaît peu appropriée et plutôt excessive, et le comportement du flic dénote un manque de professionnalisme et de maîtrise de soi (notamment, ses hurlements sont peu compatibles avec l'idée de force et de fermeté qu'il est censé renvoyer "

Tout a fait. En théorie, dans le meilleurs des monde, face a se genre de situation, il me semble qu'on est censé garder son calme ( et pas hurlé comme il le fait ) ne pas être menaçant, et ne pas être seul. Idéalement, le mieux aurait été d'attendre des renfort et de rester a distance en attendant que la personne se calme. Mais ont a pas d'information sur le pourquoi il a agit comme ca.

Je souligne juste qu'a chacun de des arguments ( qui sont juste ) tu mets une nuance "ça exige (en principe) ", "A priori", "intègrent normalement", il y a parfois une grande différence entre ce que l'on est censé faire " normalement, comme dans le manuel, etc " et la situation sur place.

Est ce qu'il nous manque des informations importante non connue via la vidéo ? ou bien est ce que le mec a juste fait n'importe quoi ?
+ 1 -

Super_King En réponse à capitaine_rectum Lombric Shaolin

C'est la bonne solution
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
54