Maurice - Les banlieues

4 184 vues

Une autre époque.

Envoyé par Henry_Hill le 30 septembre 2016 à 19h15

+ 15 -

nolifeisalive MaN FaYe GaNg CéLiB'

Les gens qui mettent la merde, c'est bien connu, ils ont les gènes de fouteur de merde. On le sait tous, c'est inné. Et puis ils mettent la merde sans raison aussi, qu'ils sont cons, y a qu'eux pour aimer vivre dans un climat de merde.

"Un mec pour travailler à l'école n'a pas besoin d'une aide, il a besoin simplement de se dire il faut que je travaille." Toute sa rétorique se réume bien à sa phrase. Parce qu'évidemment, tout le monde peut travailler dans les mêmes conditions et à les même bagages culturels pour faciliter son apprentissage. Mais quel gros con autosatisfait et suffisant.

Nan mais sérieusement, heureusement que la sociologie existe putain. Aucun questionnement sur pourquoi des gens en arrivent à dégrader là même où ils vivent. Son raisonnement est aussi con que de se ramener dans un refuge de clochards, constater que c'est rempli de clochard et en conclure qu'ils l'ont toujours été et qu'ils sont nés ainsi. C'est d'une bêtise telle que c'en est presque fascinant.
+ 3 -

Henry_Hill En réponse à nolifeisalive Ver macht addikkkt

Ouais, les pauvres, une proximité immédiate avec des zones urbanisées comptant tout ce qu'il faut pour vivre et se divertir, des MJC subventionnées en pagaille, des animations, des transports publiques permettant de se déplacer facilement, des associations qui envoient gratuitement les gamins en colonies ou s'occupent d'eux après l'école,... Ils sont vraiment à plaindre, on comprend facilement qu'ils puissent tout casser. Alors que le mec de la campagne, le petit bouseux dont on aime se moquer à la télé, le plouc là qui vit entouré de vaches, qui n'a aucun commerce à 10 km aux alentours de chez lui, qui n'a aucun transport en commun pour se déplacer, qui ne bénéficie d'aucune structures pour le divertir et le faire partir en vacances, qui n'a même pas une aire de jeux ou un terrain en gravier pour faire du VTT, le mec qui reçoit internet en 128kb/s, oublié des hommes et des Dieux et qui devra attendre ses 18 ans pour avoir le permis et une voiture qu'il devra se payer sans aides pour pouvoir enfin être au contact de la civilisation, bah lui, le bouseux, tant pis pour lui, il devrait déjà être content d'avoir l'air pur même s'il a les poches vides.
+ 4 -

Terdr En réponse à Henry_Hill Verdtr

Lol. En fait, tu soulève un excellent point: pourquoi les banlieues fouteraient le bordel, et pas la campagne, hein, hein ? Bah en fait, c'est le cas. Un jeune qui n'a rien à faire de sa journée dans un environnement étroit (que ce soit physiquement par des murs, ou socialement par un putain de trou paumé en corèze), ça fout le bordel. ça zone dehors, ça picole/fume, ça essaye de mettre le plus de personnes du sexe opposé dans son lit et ça parle mal à ses parents. Et si un jour d'été vraiment lent, un arrêt de bus / voiture est le seul truc intéressant à 50km, on le crame ou on le caillasse.
Il est plus intéressant du coups, de se pencher sur les différences de traitement des deux milieux, qui les premières à me venir à l'esprit serait :
- la médiatisation
- l'insertion finale du jeune
- la concentration (t’excite pas henry) générationnelle et sa proportion à être reproduit de manière continue.
- l'image que le jeune a du conflit identitaire dont il se revendique (classe, national, générationnel)

Mon avis à moi (et ce n'est pas la vérité absolueeeeee), c'est qu'il faudrait se pencher sur TOUT ces éléments pour avoir une réelle analyse des "BanlieuesDeParisAMajoritéIssueDeL'immigrationDontNousRabâcheLesMédiasEtQuiCramentDesVoituresAlorsQueMerdeIlsDevraientDéjàEtreContentD'êtreIciCesBouseux"
+ 5 -

Henry_Hill En réponse à Terdr Ver macht addikkkt

Je ne sais pas d'où tu viens, personnellement je viens d'un petite commune campagnarde et ni mes amis de ma commune, ni mes potes des autres villages alentours ni moi n'avons cassé quoique ce soit ou mis le feux à des voitures et pourtant je peut te garantir qu'on s'est bien fait chier !
+ 0 -

Terdr En réponse à Henry_Hill Verdtr

Mon beau frère vient de campagne près de bordeaux, tout ce que j'ai décris sont ses actes entre 16 et 18 ans. (Jusqu'au jour où son père, un militaire lui as sortit "dans 3 mois, on ira ensemble faire un test de drogue, si tu es positif, je te vire de la maison et bon démerde toi). Mais pour être plus expansif sur ses glorieux états de services :
- A brûlé un abribus
- Ses seules études étaient celles du cannabis et l'horticulture
- a caillassé plusieurs voitures de villages voisins
- s'est tapé avec plusieurs autres bandes des autres trous paumés des environs
- a finit au postes plusieurs fois pour les éléments sus-cités
- a volé du bétails (mais l'a rendu)
- a conduit en état d'ivresse manifeste

Bien sûr ça n'arrive pas PARTOUT, et je suis content que notre cher Henry ai passé une adolescence bonne sous tout rapport, mais ça arrive aussi bien plus souvent qu'on le penses.
J'ai aussi deux oncles gendarmes, alors même si l'ivresse manifeste en voiture, ils étaient trop soûl pour l'apercevoir chez les autres, pour le reste, ils en ont vu un paquet. (alors que Chauvigny, c'est pas franchement une ville réputée pour ses caïds)
+ 1 -

anykeyh En réponse à Henry_Hill Jeune asticot

https://www.you...h?v=yjymIX9cpJc

Et je confirme aussi, les mecs des campagnes et mecs des cités c'est un peu bonnet blanc et blanc bonnet du coté de chez moi !
+ 3 -

Procrastinateur En réponse à Terdr Vermisseau

C'est clair et ce qui l'explique s'appelle la densité.
Disons que tu as 20 pigeons, tu les colles sur 10km carré et tu prends les mêmes 20 pigeons sur 1km carrés et bien étrangement, alors qu'ils chient tout autant, ça sera un problème dans le second cas alors que ça passera inaperçu dans le premier.
+ 2 -

Terdr En réponse à Procrastinateur Verdtr

Je ne penses pas qu'il n'y ai que la densité comme problème, même si ça reste un facteur déterminant.
Après, 1km² pour 20 pigeons, ça semble suffisant. Comment ça ce n'est pas le sujet ?
+ 3 -

Gugus-alpha En réponse à Procrastinateur Jeune lombric

En plus de ça, tu rajoutes des caméras partout dans la petite cage à pigeon (médias) et aucunes dans la grande. Étonnamment, on voit plus de fientes dans le premier cas sur nos écrans.
Je sais pas dans quel merveilleux petit paradis a grandi Henry, mais pour avoir aussi grandi à la campagne, je témoigne, des fouteurs de merde y'en a, et à pourcentage égal. Et y'a moins de flics pour leur taper sur les doigts en plus...
+ 3 -

nolifeisalive En réponse à Henry_Hill MaN FaYe GaNg CéLiB'

Ouais bah t'as raison, autant retirer tout ça comme ça sera encore plus le bordel. Qu'on laisse les gens crever la gueule ouverte dans le merde, après tout autant avoir un système social comme chez les US on en connait tous les bienfaits.
Et puis surtout ne pas se questionner sur pourquoi le climat y est si violent, oublier l'histoire de la formation de ces endroits et la manière dont les flics, donc la France, les méprisent. Nan parce que regardez, quand même, on leur a construit un square. Ils veulent quoi de plus ces singes.
Putain. Sérieusement, ce genre de discours à œillères.

Et puis ensuite si il faut se battre pour que des gens en zone rurale qui galèrent puisse avoir une vie décente, je vois pas en quoi c'est constructif d'opposer ce problème avec celui des banlieux quand ils ont strictement rien à voir ensemble. Et au passage la comparaison est complètement bancale, les gens en campagne avec aucune infrastructures comme tu décris au pire ils se font chier. Les types en banlieux gragnos ils vivent pas franchement dans le même environnement avec certainement pas les même problèmes immédiats, je suis pas certain que leur soucis principal soit de se faire chier.
+ 3 -

Henry_Hill En réponse à nolifeisalive Ver macht addikkkt

Mais qui t'a dit qu'il fallait retirer quoi que ce soit ? Je te dis juste que tout ce que tu cite ne sont en aucun cas des raisons valables et que les jeunes des banlieues sont bien plus favorisés que les jeunes des campagnes profondes. Puisque tu as l'air de vouloir en dire sur le sujet, j'aimerais que tu m'explique donc l'histoire de la formation des banlieues et à quel point ils sont méprisés. Juste comme ça : http://www.lamo...s_12086268.html ça s'est passé ce week-end dans ma ville, un quartier que je connais bien puisque c'est ici que vit ma grande-tante, elle avait acheté l'appartement dans les années 70, c'était un havre de paix et de modernité, maintenant il est invendable au vu de ce qui se passe dans ce quartier et elle reçoit régulièrement des menaces de mort et des insultes lui ordonnant de "dégager parce qu'ici elle n'est pas chez elle", elle a 90 ans... Alors dans ce quartier comme tu vois les "jeunes" s'amusent à caillasser la police et à leur jeter des cocktails Molotov, quand il y en a un d'arrêté il ressort du commissariat aussitôt et recommence le lendemain, j'avoue, la justice est sévère avec eux.
A titre de comparaison, dans ma petite commune quand j'étais plus jeune, un soir vers 20h je me suis arrêté sur une place publique pour discuter avec mes amis, il se trouve que des voisins s'étaient plaints d'entendre du bruit certaines nuits, les flics sont passé un moment après mon arrivée, ont contrôlé nos identités et moins de 2 mois après je me retrouvais à la barre du tribunal à me faire traiter comme une merde parce que je me trouvais sur cette place et que les gens qui vont sur cette place bah des fois ils font du bruit... j'en suis ressorti avec une grosse amende. Et j'ai jamais crié "nique la gendarmerie".
+ 2 -

Terdr En réponse à Henry_Hill Verdtr

putain, si les gens qui klaxonnent jour et nuit en bas de ma fenêtre pouvaient prendre aussi cher *bave*.
+ 2 -

Henry_Hill En réponse à Zgru Ver macht addikkkt

Je ne généralise pas, je constate, comme quoi les forces de l'ordre et la justice savent faire du zèle et être rapide parfois. malheureusement ce qui se passe dans ce quartier n'est pas une anecdote puisque c'est le quotidien des habitants. Mais bon, faut les comprendre aussi, les flics ont du les regarder de travers !
+ 1 -

Zoubdi En réponse à Henry_Hill Vermisseau

"Je te dis juste que tout ce que tu cite ne sont en aucun cas des raisons valables". Et bien, j'ai hâte de lire ta liste de raisons valables, en espérant que tu ne t'exprimeras pas à demi-mots. Je me cale devant mon écran pour un grand moment de sociologie et de psychologie sociale. D'avance, merci.
+ 0 -

Nainbierophile En réponse à nolifeisalive Lombric

C'est juste la droite dure qui parle. Je pense qu'il faut bien écouter ce genre de discours, bien comprendre pourquoi c'est de la diarrhée, et arrêter d'écouter après. Ca fait du mal d'écouter un truc pareil, de constater l'absence totale d'empathie, la certitude d'avoir toute les cartes en mains. Nier à ce point que ces endroits sont des ghettos, c'est assez dingue. Limite criminel.
+ 1 -

Henry_Hill En réponse à Nainbierophile Ver macht addikkkt

Maurice est de "la droite dure" ? Putain je pensais que ce genre de discours victimaire était mort avec la candidature de Jospin en 2002.
+ 2 -

Nainbierophile En réponse à Henry_Hill Lombric

TAPER PUNIR PAS AIDER CHACUN SA MERDE.
Oui, c'est bien ça, droite dure.
+ 9 -

Terdr Verdtr

"Ce n'est pas mon point de vue, c'est la vérité" (1:45) résume bien la vidéo :)
+ 1 -

SuperBiskouaz Vermisseau

Sans intérêt.
+ 1 -

Creugneugleu Vermisseau

Maurice est un con. Je me rappelle sur Skyrock, il passait son temps à se foutre de la gueule des gens, juste comme ça, parce que ça lui faisait plaisir de rabaisser les gens. Constructif le gars...
+ 6 -

magnussoren Ver (re-)cyclable

Comment skyrock a pu passer de Maurice à PNL?
+ 2 -

MajorMeatbone Vermisseau

Putain Maurice, l'Alexandre Astier du beauf...
+ 4 -

belnea Vermisseau

Perso, je crois surtout qu'il y a des pères de merde qui ne s'occupent pas de leur gosse et des mères qui laissent sortir les leur de 11 ans à 22h dans la rue. le mien, il est hors de question qu'il soit dehors sans que je sache ce qu'il fait.
+ 3 -

Zoubdi En réponse à belnea Vermisseau

Je suis d'accord avec ton constat. En revanche, il faudrait s'intéresser aux raisons (lesquelles ?) qui conduisent à une telle généralisation de la démission des parents.
+ -6 -

Ced Lombrik

Le mec qui donne un avis sur un endroit où il n'est jamais allé...
Le beauf par excellence, quoi!!
+ 4 -

Henry_Hill En réponse à Ced Ver macht addikkkt

"un endroit où il n'est jamais allé"
2:02
Comme le mec qui donne son avis sur une vidéo qu'il n'a pas écouté.
+ -7 -

Ced En réponse à Henry_Hill Lombrik

'je sais de quoi je parle, je vais y trainer le soir très tard'
Ouaaaaah, ça c'est de la démonstration...

Il saurait de quoi il parle si, déjà, à la place de banlieue il parlait de cité et si, en plus, il donnait les noms des endroits où il va. Les cités ne se ressemblent, parfois, sur l'échelle de 400m.

Baltringue!
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
31