Ne pas se fier aux apparences

Chargement du lecteur...
Rejouer
Fermer
5 202 vues

Yann, ces moments nous manqueront !

Envoyé par hugo091 le 9 mai 2016 à 15h53

+ 20 -

Oblivionis Taret

Franchement, je croise une vieille qui me dit ca, je lui roule un patin d'encouragement !
+ 10 -

Landru En réponse à Oblivionis Ver au foyer

avec ou sans les dents ?
+ -1 -

pclt Lombric Shaolin

une grande démocrate
+ 14 -

_pepe_ En réponse à pclt

Dans la mesure où l'anarchie se réclame de la démocratie directe, elle l'est effectivement.
+ 4 -

angebzh En réponse à pclt Vermisseau

surement plus que cet ersatz de démocratie que l'on a actuellement... le suffrage universel, comme nous l'avons mis en place, est la plus grande escroquerie de notre histoire.
https://www.you...h?v=6IwBGjJPMjs
http://www.dail...e-soir-ou-ja_tv
+ -6 -

Henry_Hill En réponse à angebzh Ver macht addikkkt

La plus grande escroquerie ça a surtout été de nous laisser imposé la république par notre vainqueur Bismarck alors que le pays était à grande majorité monarchiste.
+ 2 -

angebzh En réponse à Henry_Hill Vermisseau

hm maybe, mais je pense pas non plus que la monarchie aurait été une solution.... soit t'en fait un monarque d'apparat a l'Anglaise avec un gouvernement qui prend le relais (donc kif kif), soit t'en fait un vrai monarque de droit divin et on sait tous ce que ça donne..... d'ou ça se transmet de père en fils l'art et de droit de gouverner... un mec tres bien peut engendré un psychopathe. Et quand bien même, dire a un gosse depuis son plus jeune âge qu'il est le roi, au dessus des autres et qu'il peut faire ce qu'il veut exiger ce qu'il veut et que sa parole est la Vérité et la Lois... nous donne :
Image de angebzh
+ 0 -

Henry_Hill En réponse à angebzh Ver macht addikkkt

La solution c'était de laisser le peuple français décider de ce qu'il voulait pour le gouverner. Les instructions de Bismarck après la défaite de la France face à la Prusse sont très claires :

« Nous devons enfin désirer le maintien de la République en France pour une deuxième raison qui est majeure : la France monarchique était et sera toujours catholique; sa politique lui donnait une grande influence en Europe, en Orient et jusqu'en Extrême-Orient. Un moyen de contrecarrer son influence au profit de la nôtre, c'est d'abaisser le catholicisme et la papauté qui en est la tête.
Si nous pouvons atteindre ce but, la France est à jamais annihilée. La monarchie nous entraverait dans ces tentatives. La République nous aidera... J'entreprends contre l'Église catholique une guerre qui sera longue et, peut-être, terrible! On m'accusera de persécution et j'y serai peut-être conduit, mais il le faut pour achever d'abaisser la France et établir notre suprématie religieuse et diplomatique, comme notre suprématie militaire.
Et bien! Je le répète : ici encore les républicains m'aideront ; ils joueront notre jeu ; ce que j'attaque par politique, ils l'attaquent par formalisme anti-religieux. Leur concours est assuré. Entretenez dans les feuilles radicales françaises à notre dévotion la peur de l’épouvantail clérical, en faisant propager les calomnies ou les préjugés qui font naître cette peur... Faites aussi parler, dans ces feuilles, des dangers de la réaction..., des crimes de l'absolutisme, des empiétements du clergé.
Ces balivernes ne manquent jamais leur effet sur la masse ignorante. Oui! Mettez tous vos soins à entretenir cet échange de services mutuels entre les républicains et la Prusse!
C'est la France qui paiera les frais! ... »
"NOUS LEUR FOUTRONS LA REPUBLIQUE ! "

Les Français n'ont jamais voulu la République, ni en 1789, ni en 1838, ni en 1870, elle leur a toujours été imposé par des minorités ou par le vainqueur, tout est écrit ici : http://gallica....57q/f2.image.r=

Les monarchies européennes de salon sont effectivement inutiles et risibles. La monarchie de Juillet était un bon compromis entre monarchie et parlementarisme. En presque 2000 ans de monarchie la France s'en est plutôt bien sortie, je pense, bien plus qu'avec la République. Les Dauphins n'ont jamais reçu une éducation leur disant qu'ils pouvaient tout se permettre, au contraire on leur inculquait les devoirs qui leur incombaient et la fonction de monarque a toujours été supérieur à la personne des rois. Maintenant personne n'a jamais voté pour que Valls ou El Khomry se retrouvent aux responsabilités qu'ils occupent, ils ont été nommés et n'ont aucune légitimité, de plus ces gens n'ont jamais travaillé de leur vie, leur carrière est constituée d'accointances dans leur parti et de nomination, le tout sur le dos des contribuables en ne pensant qu'à une chose : être nommés encore une fois ou se trouver une petite place de fonctionnaire bien rémunérée et confortable, je ne vois pas en quoi c'est plus respectable et légitime qu'une personne désignée pour régner et assumer des fonctions à vie et qui n'attends rien de personne sinon l'amour de son peuple. La Vème République a été créée pour être une forme de monarchie, tout les ingrédients y sont : De Gaulle était monarchique. Seulement c'est une monarchie basée sur le profit, les passes-droit et l’intérêt.
Alors je ne suis pas fondamentalement monarchiste mais on ne peut que constater que la République n'a jamais été légitime en France et que le fait qu'elle soit notre régime politique depuis 1870 constitue bien une grosse arnaque.
+ 0 -

angebzh En réponse à Henry_Hill Vermisseau

Agreed, ce système est tellement incroyablement pourri et dégeux (et en plus sous couvert de fausse légitimité) que j'ai du mal a imaginer quelque chose de pire. Donc effectivement j'ai un réflexe anti-monarchique un peu primaire surement du a un bon conditionnement de notre culture/éducation nationale mais pourquoi pas si c'est bien fait. Apres c'est vrai que trop de pouvoir a un seul homme fait toujours peur... si c'est Gandhi ou MLK la on veut bien, si c'est Kim Jung-un ou Mohammed VI ça craint beaucoup plus... faut des "garde-fou" solides.
+ 1 -

Henry_Hill En réponse à angebzh Ver macht addikkkt

Je suis tout à fait d'accord. Les parlements de province étaient aussi là pour tempérer un peu le pouvoir royal et apporter une vague notion de démocratie et les Grands jours d'Auvergne témoignent de la volonté royale de protéger les petites gens et l'équité. Je ne serais absolument pas contre une République qui s'appuie vraiment sur le pouvoir du peuple et sa légitimité, qui banni la politique de carrière et les abus/la corruption.
+ 3 -

Ownedsim En réponse à emerson Asticot

Doublon mais toujours bon !
+ 4 -

pYranha Lombreek

On croirait du Mozinor!
+ -1 -

nanarcho Vermisseau

J'aurais tant aimer l'avoir comme grand-mère :O
+ 0 -

Heliote Vermisseau

Utopie !
+ 1 -

skippy Vermisseau

Qu'est-ce qu'il se passe avec yann, il s'en va ?

EDIT: google m'a répondu en fait. Je suis trop fanéant parfois.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
31