'Est-ce que vous vous souciez suffisamment des autres pour être flic ?'

1 438 vues

C'est la question que pose la police néozélandaise dans un spot publicitaire fait pour une campagne de recrutement, mettant en scène un jeune garçon qui cherche dans les poubelles pour se nourrir. Selon la police néozélandaise, les réactions des passants sont authentiques et les prises de vue ont en tout duré 35 minutes. Environ 500 personnes auraient pu s'arrêter pour l'aider.

Envoyé par Ced le 25 mars 2016 à 18h25

+ 7 -

phil_good Ver singe (et torix)

500 personnes selon la police néozélandaise, 50 000 selon les organisateurs.
Sinon, tu m'étonnes que personne ne s'arrête s'ils choisissent un enfant roux...
+ 14 -

_pepe_

'Est-ce que vous vous souciez suffisamment des autres pour être flic ?'...
Image de _pepe_
+ 1 -

Noisette En réponse à _pepe_ Lombric BillKaulik

Plussoiement immédiat, la première chose à laquelle j'ai pensé en voyant le titre du fichier... quel soucis de l'autre, c'est dingue !
+ 0 -

emerson En réponse à Noisette Archi-ver

Je ne sais pas si c'est un problème de manque de "souci de l'autre", faut déjà comprendre en parallèle (en allant dans les extrêmes) que tous les génocides de l'histoire ont généralement été commit au nom de l'humanité, ce qui est quelque-part une forme de "souci de l'autre" (oui, qui dérape...), même si c'est difficile à admettre.
Et dans le cas de ce jeune avec le flic, vas savoir ce que ce jeune lui a dit pour que le flic s'énerve comme ça, il leur balançait des oeufs dessus juste avant cette scène...il les a peut-être traité de fdp, de sales bâtards "oua vazi lâches moi gros pédé !! " etc...? (perso, un gosse de 15 ans me parle comme ça il s'en prend une direct, pourtant je suis plutôt un gentil...)
Quand des jeunes agressent des profs, nombreux sont ceux qui disent "une bonne paire de claques, voilà ce qui leurs faudrait à ces p'tits cons !!", et là on est choqué de voir cette scène on trouve le comportement du flic lamentable, mais peut-être que ça lui a remis les idées en place au jeune.
Je préfère attendre un peu d'en savoir plus sur cette histoire, car même si je ne suis pas pour frapper quelqu'un au visage, les flics sont souvent eux-aussi sous pression il ne faut pas l'oublier (y'en a assez qui se foutent en l'air, c'est une preuve suffisante) et s'énerver est humain (j'ai déjà collé une tarte à mon père bien que je suis loin d'être un sale type, quand tu craques tu craques c'est comme ça...).
Faut garder en réserve l'hypothèse qu'il l'a peut-être bien cherché, sa tatanne...
+ 2 -

Noisette En réponse à emerson Lombric BillKaulik

Je suis désolé mais je comprends pas comment un CRS peut péter les plombs comme ça et comment on peut trouver ça justifié, sous pression ou pas un CRS est équipé de protections (armure, bouclier) et d'armes (lacrymo, matraque) il est entouré d'autres CRS qui assurent ses arrières et qui sont aussi protégés et armés que lui, est entraîné (physiquement et psychologiquement) pour agir dans ce genre de situations et bénéficie de soutiens logistiques (communication à distance, ordre donnés par un supérieur dans les manœuvres, hélicoptère dans certaines manifs pour surveiller les mouvements à grande échelle) autant de choses qui assurent suffisamment sa sécurité pour qu'il puisse agir tout en gardant ses capacités de discernement. En face, les CRS trouvent généralement un nombre de manifestants rebelles ou casseurs égal ou inférieur à eux et qui ne possèdent ni armures ni armes. Dans ces circonstances à part pour maîtriser un individu vraiment belliqueux je ne comprends pas qu'ils aient recours à la violence. Ici ils étaient clairement en nombre suffisant pour maîtriser cet adolescent de 15ans qui n'avait rien pour se défendre. Il est absolument impossible de justifier le geste de ce CRS qui en l’occurrence était complètement gratuit et disproportionné. Je me suis pas mal renseigné sur les déroulements de la manifestation dans laquelle cet événement s'est produit et à part des oeufs et une poubelle brûlée les 200lycéens manifestaient paisiblement, un flic en civil avec une matraque dans la poche est visible sur plusieurs photos en train de se promener au milieu d'eux, capuche sur la tête clairement en train d'essayer d'intimider et de provoquer certains lycéens. Quelques uns qui avaient pris des photos ont été isolés dans des coins de rues, fouillés, leurs téléphone confisqués, fouillés aussi et les photos supprimées avant d'être libérés. De ce que je retire des témoignages que j'ai pu lire il y avait clairement une tension créée de toute pièce de la part des flics vis à vis des lycéens et leur comportement est pour moi grandement responsable des dérapages (oeufs) qui ont eu lieu, suite à ça ils se permettent de réagir de manière complètement disproportionnée à des réactions qu'ils ont clairement provoquées, je trouve ça dégueulasse. Des vidéos de bavures policières sur le net ils y en a des tonnes et je trouve ça honteux dans un pays comme la France les comportements que peuvent avoir les représentants de l'ordre dans les dernières manifestation où c'est la jeunesse, les enfants de la France qui va dans la rue pour s'exprimer. De ce que j'ai pu retirer de mon expérience des dernières manifestations où je suis allé et débordements dans lesquels je me suis retrouvé s'il y a des manifestants qui viennent pour casser du CRS il y a des CRS qui viennent pour casser du manifestant. A Lyon le 9mars les CRS n'ont pas attendu de se faire attaquer pour lancer la lacrymo et la manière dont ils ont géré la quelque centaine de jeune qui souhaitait continuer la manifestation ne pouvait qu'entraîner des réactions des moins dociles d'entre nous. Conséquence la semaine suivante beaucoup reviennent pour se venger, les CRS sont 5fois plus nombreux et de manifestation en manifestation les choses ne s'arrangent pas. Alors que si dès le début leur présence et leur but n'avaient été que d'encadrer une manifestation qui débordait pacifiquement et pas tout de suite 'taper, taper" tous les jeunes même ceux qui n'avaient rien fait il y aurait eu beaucoup moins de violence.
J'ai fait un gros pavé en one shot, mes idées se bousculent un peu alors je résumerai mon propos en une phrase: Les CRS créent de la violence dans les manifestations et ensuite répriment cette violence et s'il y a une éducation à refaire ce n'est pas celle de ce jeune de 15ans qui dérape parce qu'il a 15ans mais celle de ce CRS formé, entraîné, en sécurité et adulte et qui va frapper et s'acharner un mineur déjà maîtrisé sous prétexte qu'il a lancé un oeuf.
+ 0 -

Bellus

Ils font attention sur qui il tapent. Il ne faudrait pas qu'un mouvement contre une loie se transforme en émeute à cause que quelques petites bavures.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
41