Offerus, le livre évènement (auto-promo dans ta face !)

Par Offerus
le 14 janvier 2016 à 16h44
3 858 lectures
45 réponses

Au retour de mon pèlerinage en Lituanie, je rendais parfois visite à Claude, un ami cancéreux en phase terminale. Il voulait en savoir plus sur mon périple. Je me proposais de lui lire les notes que j’avais prises au jour le jour mais il refusa. Il ne pouvait souffrir l’aspect « garde-malade qui lit un bouquin à un mourant » que cela impliquait. Je lui proposais de mettre au propre ces notes et de lui apporter régulièrement. En écrivant, des tas de choses me revinrent en mémoire, ce qui fait que le résultat final est bien plus épais que mon petit carnet.

Claude apprécia les premiers feuillets mais eut le mauvais goût de mourir avant d’avoir lu la fin. Je trouve ça plutôt malpoli, mais bon. Ses encouragements m’ont permis d’accoucher d’un petit fascicule mal écrit, truffé de fautes et pas très branché vivre-ensemble ni éco-responsabilité. C’est ce chef-d’œuvre que je vous propose d’acquérir pour la modique somme de 15 € fdp compris (fdp, c’est frais de port, pas fils de pute, essayez de suivre). Naturellement, je me ferais une joie de vous dédicacer l’ouvrage sur demande (exemple : « pour Babausse, à qui je souhaite beaucoup de bonheur et un peu de bon sens. Bisous partout, Offerus »). Gardez tout ça précieusement, mon premier ouvrage dédicacé vaudra des millions quand je serai admis à l’Académie française.

Mais ce n’est pas tout ! Je me disais que, quitte à faire une auto-promo sur LeLombrik, autant qu’elle soit Solidaire, Citoyenne, Alternative et Humaniste. Je propose donc de reverser 2 € au site pour tout membre qui achètera ledit codex. Cela devrait permettre à Alix de gagner ainsi 4, 6 voire même 8€ !

J’ai reçu le bon à tirer et il y a eu des erreurs de mise en page que je suis en train de corriger (sous 5 jours, ce sera bon je pense). Ça m’arrangerait que vous commandiez directement auprès de moi. Vous pouvez me contacter sur mon adresse mail : jeanbaptiste_rolland@yahoo.fr. Je vais faire une commande d’ici 10 jours, il faut compter 8 jours pour la réception des bouquins, et 3 jours pour que je les réexpédie tous individuellement. Pour les timides, un lien sera bientôt disponible pour commander en ligne.

Je sais que vous mourez déjà tous d’envie de commander cet ouvrage sublime. Mais pour vous aguicher encore plus, telle une vieille pute qui tapine en jarretelles, voici le quatrième de couverture (torché au dernier moment, je n’y avais pas pensé) ainsi que l’introduction.

Quatrième de couverture:

"Des récits d'aventure, il y en a des pleins rayons dans les librairies. Des hommes sont partis plus loin, plus longtemps, dans des conditions plus dures. Mais là, c'est moi qui pars et peu m'importe que le pied d'autres explorateurs ait foulé le sol avant le mien. En prenant la route à pied, je ne cherche pas à être un cas unique mais au contraire à me rattacher à la chaîne immémoriale des pèlerins, des aventuriers, des fous et des rêveurs d'absolu qui m'ont précédé au sein de la vieille Europe.

Dans mon périple, sans argent, je n'ai pas eu à me battre contre des tribus de sauvages ou des ours polaires. Mais en quarante-cinq jours, j'ai rencontré le dernier fermier allemand de Prusse orientale, un jardinier latiniste, un moine physicien, des paysans milliardaires. Et beaucoup d'autres, qui m'ont accueilli avec une gentillesse et une confiance qui m'étonnent encore aujourd'hui".

Introduction (pour les gourmandes).

"Tu t'es regardé ? Là, bien avachi devant ton ordi ? Avec tes bourrelets au bide, tes yeux rougis par l'écran, ton esprit endormi par les vidéos à la con et les conversations virtuelles ? Depuis combien de temps tu n'as plus prié ? Lu un livre ? Fait du sport ? Pris un cours de langue ? Appris la moindre chose ? Ah, c'est facile de se gargariser sur l'honneur, la tradition, l'amour courtois et toutes ces conneries. Et en attendant, tu fais quoi ? Tu végètes, tu larves, tu laisses glisser ta vie entre tes doigts. J'aurais pu ne pas avoir le choix, naître miséreux, lourdement handicapé, et devoir me contenter de subir ma vie. Mais non, je suis un petit bourgeois occidental en pleine santé et je gâche tout par paresse et manque d'appétit de la vie. Au-dessus de mon bureau, les portraits d'Ernst Jünger et d'Hélie de Saint Marc doivent être fiers de moi. Mauvais serviteur ! Tu dilapides l'héritage !

Minute papillon. Jünger et Saint-Marc, ils sont devenus ce qu'ils sont devenus parce que les circonstances le leur ont permis. Peut-être avaient-ils des prédispositions, mais c'est l'expérience de la guerre qui a forgé leur âme. D'autres ont connu des révolutions, des continents à explorer, une foi ou un idéal vibrant. Mais moi ? Je suis un produit du monde moderne, comme les autres. On n'échappe pas à son époque. Cinquante ans de consumérisme, de relativisme culturel, de déconstruction des archétypes. Plus de guerrier ni de prêtre, ni de poète. Baudelaire l'a dans le cul ! J'ai beau jouer les cyniques, je subis le monde, comme les autres. « Ils n'en mouraient pas tous, mais tous étaient frappés ».

Mais là, merde, l'emprise de la modernité devient de plus en plus puissante. Ma vie n'est plus qu'une succession de distractions, tout est plat, terne et abrutissant. Je deviens semblable au dernier homme de Nietzsche. Mais non !!! Je ne veux pas mourir. Je veux vivre. Je ne veux pas que mes idéaux disparaissent derrière ma trentaine et ma bedaine. Je veux que ma vie serve quelque chose de plus grand que de cumuler des points-retraite ou de payer les traites du crédit de la Laguna. Folie ? Bêtise ? Adolescence perpétuelle ? Je n'en sais rien.

Je me rappelle, j'étais allé bosser dans le Caucase, en Kabardino-Balkarie. On construisait une église avec des volontaires lituaniens. Ils m’ont bien plu, je ne connaissais pas ce peuple,. Ce sont un peu des Basques du Nord, on ne comprend pas très bien comment ces gens se sont retrouvés dans ce coin de l'Europe. Leur situation géographique les a mis entre deux univers qui ont tendance à déborder un peu quand ils dessinent leurs frontières : le marteau germanique et l'enclume slave. Ils sont restés païens très longtemps, convertis par le glaive apostolique musclé des chevaliers teutoniques à la fin du XIIème siècle. Puis, c'est le catholicisme qui leur a servi de foi de résistance, face au luthéranisme prussien et à l'orthodoxie russe.

Pendant la deuxième guerre mondiale, les Lituaniens furent les seuls Baltes à refuser la compromission avec l'Allemagne. Imaginez que ces salauds ne daignaient participer à la croisade contre le bolchévisme que sous la promesse ferme d'une indépendance et la constitution d'une armée nationale ! Naturellement, cette demande s'accorda mal avec la remarquable souplesse diplomatique et l'ouverture d'esprit légendaire du national-socialisme. La police allemande se fit donc un devoir d'emprisonner les nationalistes lituaniens et poussa la gentillesse jusqu'à oublier tous les dossiers à leur sujet au moment de leur départ en 1944. Le KGB se félicita de cette inadvertance -purement fortuite, n'en doutons pas - et se mit gaiement à fusiller tous ces suppôts du capitalisme et de la Réaction. Mais bon, c'était par amour du prolétariat, on ne peut pas comparer avec les atrocités nazies, faut pas tout mélanger, un peu de déontologie.

Assez curieusement, le peuple lituanien se montrait dubitatif quant à sa libération par le communisme et à l'instauration du paradis prolétarien. Vous savez comment sont les gens, vous fusillez dix mille des leurs et hop, ils font des amalgames. Leur refus du vivre-ensemble soviétique alla jusqu'à la constitution de maquis rassemblant plusieurs dizaines de milliers de combattants (plusieurs centaines de milliers avec leurs compagnons d'Estonie et de Lettonie). Ils se nommèrent eux-mêmes les « frères de la forêt ». Fallait voir leurs tronches ! Équipés de bric et de broc, casquettes lituaniennes, vestes polonaises, grenades allemandes et fusils russes. Ils portaient la coiffure traditionnelle, de longs cheveux dénoués qui tombent aux épaules. J'aime bien ce look, avec les unifs et les flingues ça donne un côté baba cool de droite. Ils réussirent à emmerder l'Armée Rouge jusqu'en 1954, date à laquelle 35 000 exécutions et 300 000 déportations en Sibérie eurent raison de la résistance petite-bourgeoise de tous ces voyous fascistes.

Il y a un gros talus au nord de la Lituanie. Les gens prirent l'habitude d'aller planter une croix dessus, chaque fois qu'ils avaient un martyr. C'est vous dire s'ils ont été gâtés entre 1939 et 1945 ! Des milliers de croix de bois ont fleuri, chargées de douleur, de tristesse, mais aussi d'espoir, de foi et de la volonté farouche de tout un peuple. Depuis, c'est devenu un lieu de pèlerinage, fait remarquable puisqu'il n'y a eu ni apparition, ni saint, ni grand monastère sur cette place.

Bref, pourquoi je vous parle de tout ça, moi ? Ah, oui, je me verrais bien partir en pèlerinage là-bas. Depuis Lyon et sans argent si possible. Tu vas voir, je m'en vais te les créer, moi, les circonstances de l'aventure ! Puis l'Allemagne et la Pologne, ça me branche, on a toujours l'impression que l'Europe se résume à la culture anglo-saxonne ou latine. Germains et Slaves restent méconnus, voir méprisés. Ah, oui, ça me plairait bien de partir !

Facile à dire, mais j'ai mon magasin à gérer, ma grand-mère malade, ma mère seule, faut nourrir le chat, et qui va arroser les plantes vertes en mon absence ? Ah, comme c'est agréable de se trouver une tonne de bonnes raisons pour ne pas agir. Il ne me reste plus qu'à me rendormir. Pour me réveiller, il me faudrait un sacré signe du Ciel.

Tiens, voilà que je discute avec un curé toulousain. Il me dit qu'il y a quelques jours, il a accueilli un groupe de pèlerins lituaniens. Les mecs sont venus à pied depuis là-bas en portant une croix. Ils vont jusqu'au Portugal, où ils prendront un bateau pour le Mexique. Eh ben, le voilà mon signe ! Allez hop, je me remue, je tranche les mauvaises raisons qui me retenaient prisonnier et je prends ma décision. Je pars, je reprends ma liberté".




+ 7 -

Zgru La voix de son ver

Auto promo!! Nahméoh! :)
+ 22 -

JeanGuyLeClassieux Ver-sace

Dépêchez vous avant que ça sois reconnue comme propagande et incitation a la haine !
De ce que je sais il y a deux trois anecdotes qui ne comportent pas de chants nazis ni de rencontre impliquant des descendants de dignitaire du reich ! ( ͡° ͜ʖ ͡°)
Image de JeanGuyLeClassieux
+ 0 -

Mylo Ver correcteur

Paye ton quatrième de couv.
+ 0 -

Offerus En réponse à Mylo Ne pas prendre au sérieux

Ya une faute. La honte. Je vais corriger tout ça.
+ 4 -

ÇA ! Lombric

http://www.fran...ncais-28456.php
J’espère que ta quatrième de couverture n'a pas la faute ?
+ 4 -

Offerus En réponse à ÇA ! Ne pas prendre au sérieux

Oué, je sais, repéré trop tard. Je n'avais pas pensé au quatrième de couverture et j'ai du improviser au pied levé en deux minutes. C'est en cours de correction.
+ 13 -

Bob_Bob Vermisseau

C'est qui le type derrière le livre ? Pourquoi il n'a pas un gros pif ?
+ 5 -

Offerus En réponse à Bob_Bob Ne pas prendre au sérieux

Je ne sais pas ce qu'il te faut: c'est un roc, c'est un cap, c'est une péninsule!
+ 6 -

Bob_Bob En réponse à Offerus Vermisseau

Tu savais que tu avais un homonyme analyste chez Goldman Sachs ?
+ 9 -

Offerus En réponse à Bob_Bob Ne pas prendre au sérieux

Jure? Je connais un homonyme champion de boxe française et un autre homme d'affaire québécois du XIXème siècle.

Edit: punaise, mais oui! C'est énorme. Ils sont partout. On dirait mon double, qui a réussi. Je dois être le jumeau maudit.
+ 3 -

Bob_Bob En réponse à Offerus Vermisseau

Réussi, réussi, c'est vite dit. Je serais curieux de savoir ce que ton jumeau tirerait d'un pélerinage en Lituanie.
+ 7 -

Offerus En réponse à Bob_Bob Ne pas prendre au sérieux

Un bénéfice de 10% sur l'exportation des forêts primitives des pays Baltes et des stocks option sur la délocalisation des usines de fabrications de tracteurs de Vilnius. Sans oublier un parachute doré après avoir poussé à la faillite la banque nationale lituanienne.
+ 18 -

Oblivionis Taret

Les youtubeurs qui foutent leur auto-promo sous forme de livre sur LLB, quel fléau !
+ 0 -

OrlandO Vermisseau

"Facile à dire, mais j'ai mon magasin à gérer, ma grand-mère malade, ma mère seule, faut nourrir le chat, et qui va arroser les plantes vertes en mon absence ? Ah, comme c'est agréable de se trouver une tonne de bonnes raisons pour ne pas agir."
(...)
"Allez hop, je me remue, je tranche les mauvaises raisons qui me retenaient prisonnier et je prends ma décision."
Image de OrlandO
+ 5 -

Henry_Hill Ver macht addikkkt

Je l'ai lu, c'est une merde. Ne l'achetez pas.
+ 3 -

Offerus En réponse à Henry_Hill Ne pas prendre au sérieux

Tu quoque, fili!
+ 1 -

Offerus Ne pas prendre au sérieux

Un gentil modo pourrait-il corriger les fautes du quatrième de couverture?

Des pleins rayons.

C'est moi qui pars.

Je n'ai pas eu.

Merci à eux :-)
+ 16 -

mersito LoMBriK addict !

Je trouve que "Mon combat" aurait été plus accrocheur comme titre.
+ 6 -

Offerus En réponse à mersito Ne pas prendre au sérieux

C'était déjà pris. Sinon j'avais pensé à American Vertigo. Mais pareil.
+ 6 -

le-long-brick Longbric

En Lituanie, y'a une ville qui s'appelle Kaunas, je voudrais savoir si cette localité en est pleine?
+ 14 -

Potiche Super vilain

En l'achetant on ne risque pas d'être mis sur la liste de ceux qui auront le droit à un voyage en train gratis lors de la prochaine guerre j'espère ?
+ 3 -

le_freeman

Pour quelqu'un de tes opinions politiques, je trouve ton nez fort proéminent !
+ 4 -

Offerus En réponse à le_freeman Ne pas prendre au sérieux

D'où le nasique :-)
+ 15 -

magnussoren Ver (re-)cyclable

je t'en prend 2, le second c'est pour offrir à ced , si quelqu'un à son adresse
+ 7 -

Offerus En réponse à magnussoren Ne pas prendre au sérieux

T'es fou, ya au moins 8 motifs de me traîner en justice dans le bouquin.
+ 1 -

Offerus Ne pas prendre au sérieux

Purée, j'étais en sélection, je n'y suis plus. Comment est-ce possible?
+ 5 -

feyfey En réponse à Offerus Lombrique girafe cougar chienne poule y dort

C'est la rentrée littéraire mon bon monsieur : difficile de tenir le haut du pavé longtemps quand les étales des libraires se font de plus en plus rares et minces, bouffés qu'ils sont par des centres commerciaux où l'on confond l'art de lire et lire du lard.
+ -4 -

Daddy En réponse à Offerus Vermisseau

C'est parce que ce fichier est anti-patriotique. Les "héros" dont tu fais la promotion sont des ordures. Hélie de Saint Marc, traitre à la Nation Française, condamné à 10 ans de prison pour ses méfaits. Ernst Jünger, ennemi de la France, qui a combattu dans l'armée allemande pendant les 2 guerres mondiales. Si les modèles de la jeunesse française de 2016 sont des traitres et des ennemis, comment pourrons nous redresser la grandeur de notre pays? La France va mal, et c'est de la faute de gens comme toi.
+ 10 -

Magmouth6666 En réponse à Daddy Vermisseau

Je pense que tu fait fausse route, les modèles de la jeunesse Française pour une certaines partie c'est :
- Les anges de la télé-réalité.
- Les kardashian.
- Touche pas à mon poste.
- Nabilla.

Je te souhaite bon courage pour redresser la grandeur de la France.
Essaye de déguiser ça en grande télé-réalité avec un peu de chance ça va passer.
+ 2 -

Landru Ver au foyer

Si c'est imprimé sur papier bible, j'en prends un carton ; je suis en rade de papier-prose.
+ 0 -

dhabrelin Jeune supportrice

Curieux de connaître la dédicace que tu me réserves. J't'en prendrai un. Pas tout de suite mais je t'en prendrai un.
+ 0 -

Offerus En réponse à dhabrelin Ne pas prendre au sérieux

C'est sympa! Si tu peux m'envoyer un mail: jeanbaptiste_rolland@yahoo.fr
+ 3 -

Offerus Ne pas prendre au sérieux

Mon adresse de contact a du passer inaperçue dans tout mon charabia. Je la répète ici: jeanbaptiste_rolland@yahoo.fr

Punaise, comme je suis mauvais en propagande...
+ 6 -

paukulus

tu prend les chèques repas ? ;)
+ 4 -

Offerus En réponse à paukulus Ne pas prendre au sérieux

Oui, ainsi que les vieux bouts de ficelles et les chaussettes sales.
+ 3 -

emerson Archi-ver

Diantre Ventre-saint-gris ! quel malpoli en effet...
Voilà ce qui arrive avec les gens quand on leur fait confiance et qu'ils vous trahissent, comme ça, sans tenir compte de votre agenda et sans même prévenir ni laisser ne serai-ce qu'un mot d'excuse(s), en fillant à l'Anglaise avec autant de désinvolture.
Mais où va le monde ?
+ 2 -

Ptoncule

Idem, ça m'intéresse, dire que j'ai un bouquin d'Offerus ça compensera peut-être mes livres sur le Djihad et Notre Dame des Landes le jour où je me ferais arrêter !
+ 0 -

Petitprout Vermisseau

si on ne compte pas ce qu'il y a dans la 4e de couv, il reste aussi (et c'est pas exhaustif) :
Il a un gros talus => il y a
viennoiseries fraiches => fraîches
XIIIème siècle => du XIIIème siècle
Il se souvent qu’en => souvient
+ 1 -

ptesau LoMBriK addict !

Intro - 4e § en partant de la fin :
"Il a un gros talus au nord de la Lituanie."

Je pense qu'il manque un "y" sinon c'est que tu parles du propriétaire du gros talus au nord de la Lituanie...
+ 1 -

Offerus En réponse à ptesau Ne pas prendre au sérieux

Merci, tu as l'oeil! Je suis en train de psychoter sur les erreurs que j'ai éventuellement laissé derrière moi, malgré une relecture perso et une autre de la part d'un ami écrivain. J'ai l'impression qu'il en reste encore des tonnes. Et dans le même temps, j'ai l'impression qu'il en restera TOUJOURS, quoi qu'on fasse.
+ 3 -

Black Lombric

Tous ces efforts... faire un livre... juste pour cacher ta moustache, avoue !?!
+ 1 -

Creugneugleu Vermisseau

Je reste assez dubitatif en fait... Offerus fait un livre, ça donne grave envie, mais je me méfie du "Ne pas prendre au sérieux".

De plus, et là je te grille!, tu veux nous ficher avec cette histoire de commande en fait! Vraiment machiavélique, du grand art!
+ 1 -

Sioux7 Vermisseau

Question, et elle est sincère, Denoix de la lessive, c'est pour la phase Résistant, ou la phase Indo, Algérie, Putch des Généraux, l'admirage?
Ces gens ont de fait des biographies intéressantes, mais bien Contrastées, on va dire...

Pour amplifier, Il faudrait un petit Strasser pour le troll, mon bon monsieur!

PS: n'est-ce pas trop dur de voir sa coiffure "rasé sur les cotés, long sous le casque", la méchoune flottant au vent sur les posters de Propagande piquée par des individus de type hipstoide?

Signé, un affreux Gauchiss' qui vous aime bien quand même!
+ 2 -

Offerus En réponse à Sioux7 Ne pas prendre au sérieux

Réponse sincère également: Hélie de Saint Marc, c'est pour sa vie entière. Je te conseille de lire ses mémoires, "les champs de braises". On comprend que le Résistant et le putschiste sont bien un seul et même homme. Je ne connaissais pas Strasser, personnage intéressant.
+ 1 -

fwan6 cabwL

Je trouve que "peine à jouir " avait plus de gueule que " la lenteur fertile"... mais comme je dis souvent ici... ça n engage que moi...
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer une réponse
99