Le (grand) couteau du mois.

Par Oblivionis
le 3 octobre 2022 à 16h39
3 061 lectures
58 réponses

Coucou.


 Ca fait quelques temps déjà que je vous ai pas embêté avec quelques uns des petits trucs coupant que je fabrique, j'attendait d'avoir un modèle intéressant et qui sort de l'ordinaire. Du coup, voici la fabrication d'une falcata.

  Mais, c'est quoi une falcata ? 

 Pour commencer, il faut savoir que comme souvent, les historiens et archéologues ne sont pas toujours d'accord entre eux ( ouais, ca arrive ) parfois sur des détails, parfois sur des trucs plus important. Il y a beaucoup de spéculation sur certains points.

 Le terme falcata est assez récent ( 1800 et quelques ) et désigne un type d'épée celte, de la province Ibérique, sur une période estimé de 400 a 0 avant JC ( Jésus Christ, pas jean claude )
 
 Parmi les falcata connues, on trouve pas mal de variation et donc, pas de modèle " définie " comme étant LA référence. Ainsi, les courbes change suivant la piéce de référence, le poids va de 1,1 kg pour 50 cm pour les plus courte et légère, jusqu'à plus de 2 kg pour 80 cm pour les plus lourdes.  

 Il est intéressant de noté que même si le modèle de 2 kilos pour 80 cm est considéré comme une épée courte, celle-ci est tout de même beaucoup plus lourde que la majorité des armes (y compris épée longues) de son époque ou apparue plus tard. Du coup, n'étant pas une commande, je l'ai faite à mes dimension, et à mon style.

Une bonne arme de gros bourrin en bref.

Pour la fabrication, je suis simplement parti d'un ressort plat de suspension de semi-remorque ( épaisseur de départ, 14 mm sur celui-là )

 


 Du coup, vu la section de départ, et surtout pressé par le temps ( je voulait la présenté à un petit festival celtique du coin ) j'ai du contrairement à mes habitudes utilisé une machine moderne pour m'aider, à savoir : une disqueuse pour dégrossir le morceau d'acier.
  
 Comme souvent, j'ai oublié de prendre des photos régulièrement, mais ci-dessous, vous pouvez voir ce que j'entend par dégrossir. Une fois dégrossis, j'attaque le martelage pour : Mettre a l'épaisseur fini, parce que 14 mm c'est un peu trop, tiré mes tranchants, faire mes courbures, etc en gros, tout de ce qui est travail de forge classique.

 


 Vous pouvez voir l'avancé du boulot sur la pointe ( je commence par la pointe, puis j'avancerait vers le manche au fur et a mesure ). Au stade ci-dessous, vous pouvez voir la pointe mise à l'épaisseur et un début de travail des tranchants. On voit facilement la zone ou prend fin le martelage et cela vous permet de voir le déplacement de la matière prévu.

C'est a peu prêt a ce stade que j'ai eu une panne terrible : la méconnue panne de marteau.

 Mon marteau pése 3,6 kg, je tape comme une brute, j'ai encore cassé un manche. Ce détail a de l'importance, j'y reviendrais plus tard.

 Vous vous souvenez peut être de mes précédents post, ou j'explique que le fait de tiré les tranchants sur une lame à tendance à la déformé, et fini souvent comme une banane. Donc la courbure sur la photo ci-dessous est normal. J'ai tout mis à la bonne épaisseur, tiré suffisamment les tranchants en partant de la pointe vers le manche, maintenant, je vais tout redresser, en partant du manche vers la pointe.



J'en profite en repassant pour ajusté la symétrie et les courbes définitives de la pièce.

 Pour vous donner une petite idée au sujet de la courbure, la pointe de l'épée est a 25 cm de son point de départ sur l'axe vertical.

 Maintenant, quelques coups de limes pour homogénéisé les angles diverses, puis, tracé de la poignée.


 
 il y a plusieurs type de poignée sur ce genre d'arme, certaines complète, d'autre ajouré. Personnellement, je suis parti sur une ajouré, pour une raison particulièrement technique : 

 Je préfère simplement d'un point de vue esthétique/manipulation. Du coup, évidage du plus gros à la disqueuse, et ensuite, reprise complète a la lime.

Traditionnellement, une tête de cheval était gravé sur cette partie de la poignée, je verrais cela plus tard pour les détails, mais a ce stade, je vais quand même travaillé pour faire apparaitre la silhouette de la tête du dada. La panne de marteau m'ayant fait perdre pas mal de temps, je verrai plus tard pour le ciselage.


Une fois ceci assez avancé, j'attaque la reprise de l'émouture ( les pentes sur le coté qui déterminent le tranchant final ) Pour cela, c'est backstand et surtout limes ! ( à cause des courbures )

Bon la, j'ai pas les photos des prochaines phase, mais ce n'est pas grave, puisqu'il s'agit des traitement thermiques, donc, pas de gros changement très visible sur photo, vous ratez pas grand chose. Pendant que les traitement thermique se faisait, vous vous souvenez du marteau cassé ? Ben vue que le manche est en frêne, est que j'aime bien le frêne, c'est découpé le manche cassé, récupérer les morceaux sain, et fait des plaquettes avec pour la future poignée ! Les plaquettes seront brulé légèrement et huilé ( ouais, j'aime bien, alors j'fait ce que je veux ! )

Ensuite, décapage de la lame au vinaigre, brossage, et reprise de l'émouture de l'épée ce qui donne ceci :


Les tracé du marqueurs servent pour que je puisse voir plus précisément les vrais tracés d'angles, la vernis à ongles marche bien aussi ( mais évité celui avec des paillettes, c'est chiants les paillettes )

 Ensuite, le polissage, donc, cale à poncé et papier de verre pendant quelques heures :


A ce moment la, je n'avait plus le temps de ciseler la tête de cheval, ca sera pour plus tard, l'important était de présenté la piéce, il était 11h 45 et je devait partir au festival a 13 heures.

 Une fois monté :



Voila.
 
 Je sait qu'en ce moment, on en a marre des médias qui nous emmerdent avec le covid, la guerre en Ukraine, la hausse du gas/fuel/essences/tout, et qu'on a aussi les débat politique chiant sur LLB.

 Du coup, une bonne arme de guerre, ca reste dans le thème ! 

 Si vous avez des question, n'hesitez pas.


+ 26 -

Eutha Lombric

"Si vous avez des question, n'hesitez pas"

Est-ce qu'on peut s'en servir pour donner de l'élan à un pigeon ?
+ 7 -

Oblivionis En réponse à Eutha Taret

Ouais, on peut.
+ 1 -

Eutha En réponse à Oblivionis Lombric

Sinon plus sérieusement, je suis toujours admiratif devant les gens doués pour créer ce genre de chose. Beau boulot !

J'ai déjà bloqué sur l'émission des forgerons sur RMC découverte. T'en penses quoi ? C'est du sur jouer à l'américaine, où ils font vraiment des trucs de fous pendant l'émission ?
+ 0 -

Oblivionis En réponse à Eutha Taret

Alors, je n'ai pas allumé ma télé depuis plusieurs années, mais lorsque j'ai vue quelques passages que des clients m'ont montré de l'émission, j'ai cru que c'était une parodie. ( et encore, je reste poli )
+ 0 -

Eutha En réponse à Oblivionis Lombric

Cela m'étonne qu'à moitié. Les émissions américaines quoi...
+ 2 -

Oblivionis En réponse à Eutha Taret

Dans le genre, un client totalement fasciné m'a montré la vidéo d'un mec qui explique forgé ses couteaux a la main. Je veux dire en tapant a main NUES sur de l'acier a 600° pour faire ses couteaux. Tant qu'il y a du public pour y croire...
+ 4 -

Eutha En réponse à Oblivionis Lombric

Pourtant, je fais pareil avec ma bite !




(Dsl c'était facile ^^)
+ 5 -

Oblivionis En réponse à Eutha Taret

Tu tape dessus à main nue ?

Ca marche ?
+ 5 -

Eutha En réponse à Oblivionis Lombric

Nan je forge avec ! Je suis papa après tout
+ 1 -

Yume En réponse à Eutha Asticot

Du coup tu tapes dedans à 37°C. C'est pas 600°C mais ça reste impressionnant !
+ 0 -

krondor Vermisseau

C'est le coût en matière première qui m'étonne ainsi que son efficacité. C'est utilisé en mêlé générale ?
+ 0 -

Oblivionis En réponse à krondor Taret

Ca peut suivant ton gabarit, la version plus longue et lourde et soit utilisé par des bourrins, soit en arme de cavalerie semble t'il.
+ 2 -

Ticks Vermisseau

Super boulot !
Combien d'heure de travail en tout ?
+ 1 -

Oblivionis En réponse à Ticks Taret

J'ai pas tout comptabilisé, j'ai eu pas mal de temps perdu a cause de la panne de marteau et une rupture de stock de charbon, au final, ca devrait tourner autour des 50 heures de boulots
+ 0 -

Ticks En réponse à Oblivionis Vermisseau

Respect ! Car j'imagine que tu as d'autres activités autour :)
+ 0 -

Oblivionis En réponse à Ticks Taret

Nop, je fait ca à temps plein ^^
+ 2 -

Necropaf LoMBriK addict !

Très intéressant. Arme celte? Je croyais qu'elle était grecque, j'apprends un truc.
Sinon, comme je fais une petite invasion avec mes troupes la semaine prochaine, il m'en faudrait 3.000 pour dimanche, merci(enfin, plus que 2.999).
+ 0 -

Oblivionis En réponse à Necropaf Taret

La version grec, c'est le kopis.

Alors, pour faire simple, certains disent que la falcata a servie de modéle au kopis, pour d'autre, c'est une évolution convergente, ou un hasard.
+ 5 -

GruikMan Vermisseau

J'approuve ce message !!
Image de GruikMan
+ 1 -

feyfey Lombrique girafe cougar chienne poule y dort

Très sympa, comme d’hab. :)
Perso ce qui me fait triper c’est qu’un art aussi brut puisse être aussi précis.
Les sculpteurs bois et pierre me font le même effet : vous voyez le résultat dans la matière brute en mode « nan mais là j’y verrais bien une pitite torsade à feuillages avé des licornes » alors que je suis encore à plisser les yeux sur un gros bout de métal rouillé.
Sans compter ton explication, genre c’est simple : « je tape, je coupe, je ponce. Un petit coup de soufflette. Je tape, je coupe, je ponce, je polie. c’est fini »
Alors que ça c’est une semaine de taff ! Chapeau !
+ 1 -

Oblivionis En réponse à feyfey Taret

C'est l'art de réglé de probléme de dixième de mm à coup de marteau.

Sinon, si un jour tu passe a l'atelier, tu pourra voir directement sur place, ca sera plus pédagogique ( et j'explique mieux en vrai qu'a l'écrit )
+ 1 -

Mini-Cube Vermisseau

https://www.atelierculann.com/
Ne soit pas timide !
+ 2 -

Oblivionis En réponse à Mini-Cube Taret

https://www.fac...m/AtelierCulann

Mon site ne regroupe pas tout ( les commandes particuliére d'un client par exemple ) sur FB/insta, tu aura aussi pas mal de photos si tu veux
+ 1 -

Novacreat Lombric

C'est beau.
Pas de question.
+ 1 -

Krogoth LoMBriK addict !

L'absence de machine outil (ponceuse à bande, marteau pilon...) est un choix ou c'est juste un investissement trop important pour qu'il soit rentable?
+ 0 -

Oblivionis En réponse à Krogoth Taret

J'ai un backstand " basique " c'est une sorte de ponceuse a bande, mais je ne descend pas à un grain en dessous de 80. je m'en sert pour blanchir certaines lames ou pour les émoutures, etc . C'est principalement pour lisser la surface.

Concrètement, je m'en passe régulièrement, lorsque certaines lames ont des angles rendant l'utilisation du backstand impossible, comme pour les karambits, ou les lames trop petites par exemple.

Je suis un peu obligé de m'en servir, car plus je passe de temps sur une lame, et plus elle coutera chère a la vente. Si pas de backstand, c'est tout à la lime ( bien que les tranchant tiré a chaud fasse 80 % de l'émouture ). Petit détail, je travail au backstand a main levé, je n'utilise ni gabarit, ni montage d'usinage etc.

Pour le reste, j'ai un marteau pillon, mais pas en état de marche, et je ne suis pas presser de le mettre en service, je préfère largement travailler au marteau plutôt que de mettre en forme avec un machine, question de ressentie. C'est aussi pour cela que je n'ai pas non plus de polisseuse ou autre machine classique ( rectifieuse par exemple ).

J'estime ( avis personel, que je n'impose a personne ) que si j'utilisait plus de machines/moyen moderne qu'actuellement, je passerait du coté mécanisation/usinage que je voit souvent chez d'autres, qui finissent souvent par produire du " fait main " avec une commande numérique.

Au final, ma méthode est plus difficile, plus contraignante et fatigante, mais je trouve que ca correspond mieux a mon style.
+ 0 -

Pfepelep Vermisseau

Beau taf!
J'avais vu ta présentation Facebookienne, mais il n'y avait pas le détail comme ici, merci :)
Dommage que tu ne fasses que des festivals lointains (de chez moi bien entendu). Si tu te perds dans le nord/en Belgique, préviens ;)
+ 1 -

Oblivionis En réponse à Pfepelep Taret

Personnellement, cela ne me gène pas de participé a des festivals même lointain ( j'en fait pour l'instant jusqu'à 120 km a la ronde ) mais souvent, c'est impossible pour moi pour des probléme divers, date, prix trop haut pour y participer, pas rentable ou bien tout simplement parce qu'on ne me connait pas dans un si grand périmètre donc, on ne pense pas a m'inviter. Mais si un jour j'ai la possibilité d'aller en Belgique ou dans le Nord, ce ne ma gênera pas de faire la route
+ 0 -

Mokot En réponse à Oblivionis Jeune asticot

Si jamais tu passes du côté de Nancy préviens moi que je puisse te rencontrer !
+ 0 -

Flaneur Ver TikToké

C’est super , bon boulot. Sinon question con que dit la loi sur la fabrication d’une arme blanche , catégorie, ect ?
+ 2 -

Oblivionis En réponse à Flaneur Taret

Toutes les armes blanches sont considéré comme des arme de catégorie D, la même que les armes à projectiles sans poudre ( arc, arbalètes, etc ).

Acquisition et détention sont libre, la vente est toutefois interdite au mineurs.

La législation est franchement mal adapté sur les armes blanches en France, d'un point de vue légal, la peine est la même si tu te promène avec à la main un couteau suisse, une hallebarde, ou une arbalète.

Il y a un petit truc amusant avec certains couteaux qui bien que dans la catégorie D, sont, en cas de guerre, interdit par la convention de Genève ( tout comme les poings américains )
+ 0 -

Krogoth En réponse à Oblivionis LoMBriK addict !

Il y a plusieurs choses a considérer le fait que la lame soit fixe ou verrouillable en position ouverte (opinel par exemple) et un couteau pliable est considéré comme un poignard et c'est pa sla même histoire.
Cependant il y a, si je ne me trompe pas, 2 jurisprudence ou le couteau (même opinel) est considéré comme un élément "tradionnel" et son port est du coup autorisé. Si tu veux je peux te chercher les texte officiels de ces jurisprudences ;)
+ 0 -

Oblivionis En réponse à Krogoth Taret

Oui, dans certains cas, comme par exemple un mec qui va cueillir des champignons, il y a une certaines tolérance quand a l'application exacte de la loi. J'ignorait les deux cas de jurisprudence , faudrait que je voit dans les détails. Après, sur les différent moyen de verrouillage, ou d'ouverture, je sait que c'est un peu le bordel dans différent pays d'Europe.
+ 0 -

Guaruda En réponse à Krogoth Asticot

Une bonne petite vidéo qui explique tout ça avec naturellement les liens vers les lois/articles, etc en sources. https://www.you...h?v=M_CG8Olun-Y
En gros si on peut légitimer le fait de porter un couteau sur soit, alors ça passe si la justification viens ou va directement s'appliquer.
Genre comme dit Oblivionis tu cueilles des champignons, sur le trajet aller comme retour, tu te fait contrôler, bah ça passe, tu es dans ton droit.
Par contre si tu as oublié ton couteau dans ton sac à dos et que tu te fais contrôler alors que tu es a un festival de musique, là par contre c'est plus la même histoire.
(Autant dire qu'ayant toujours sur moi une pince multi fonction, je serre les fesses partout où je vais).
+ 2 -

Oblivionis En réponse à Guaruda Taret

( Autant dire qu'ayant toujours sur moi une pince multi fonction, je serre les fesses partout où je vais).

Si tu veux, je peux te faire un étui pour l'avoir a la ceinture, ca sera quand même plus pratique.
+ 0 -

Guaruda En réponse à Oblivionis Asticot

Non, j'aime bien la sentir proche de moi. Y a un p'tit côté "jamais sans ma bite et mon couteau" très agréable.
+ 0 -

Krogoth En réponse à Guaruda LoMBriK addict !

Je suis déjà rentré au tribunal avec un opinel oublié dans mon sac...et pas vu non plus lors de la fouille...
+ 0 -

le_freeman

Sniper's a good job, mate.
+ 0 -

Methrelda Vermisseau

ya que moi qui voit un putain de diplodocus à la fin?
+ 0 -

Oblivionis En réponse à Methrelda Taret

Et merde, je voit Nessie maintenant -_-
+ 0 -

Medb Vermisseau

je suis client ce mec est genial
+ 0 -

Oblivionis En réponse à Medb Taret

Flatteur !

( C'est bien, continue comme ça ! )
+ 0 -

trucmoi Ver d'os

est qu'il donne des % de chance de trouver un objet magic ?

Sinon, diablo 2 nous aurait menti en proposant cette forme d'épée ? En tout cas c'est toujours un plaisir de lire tes threads.
Image de trucmoi
+ 1 -

Oblivionis En réponse à trucmoi Taret

Ouais mais non, les noms/esthétiques/design tout ce que tu ceux dans les jeux vidéo/film/livre, c'est trés rarement bon, il y a toujours des trucs qui vont pas. ( Je sait plus si je vous avait parlé de la dague de skyrim )
+ 0 -

gloupi En réponse à Oblivionis Lombric Shaolin

La dague de skyrim de ta part ça me dit rien mais ça m’intéresse! A ton clavier!
+ 0 -

Libel Vermisseau

J'ai mal aux oreilles, rien qu'en regardant les photos.
^^"
+ 0 -

Guaruda Asticot

J'ai eut la chance de visiter son atelier, notamment pour lui apporter des bois de cervidé.
A la base je pensais ne rester qu'une petite demi-heure tout au plus, bah j'suis resté presque 3h avec le bougre à papoter et à découvrir PLEINS de chose sur le monde de la forge.
Sa forge a des recoins qui font musée et c'est vraiment très amusant.
Résultat j'suis arrivé en retard à ma réunion, mais ça valait le coup ^^
+ 0 -

Oblivionis En réponse à Guaruda Taret

T'aurait pu leur dire que tu avait à moitié été séquestré par un mec qui passe sa vie tout seul à fabriqué des armes, c'est pas totalement faux, et je suis sur que tu aurait eu une pluie de compassion pour ton arrivé en retard !
+ 0 -

samkook Jeune lombric

D'un côté je trouve ça hyper intéressant de regarder ton travail d'un point de vue artisanal, d'un autre j'avoue que je suis quand même embêté de me retrouver à mater une arme à la fin et à devoir visualiser l'usage pour lequel l'objet a été conçu.
Du coup je me demande ce qu'on pourrait faire avec une forge qui ne soit pas une arme ?
+ 0 -

Oblivionis En réponse à samkook Taret

Ben, tout ce qu'on veut, pele mêle, il m'arrive de faire des dessus de table, des trépieds a chaudron, des tire-bouchon, des couteaux ( parce que ouais, c'est un outils a la base, ca deviens une arme suivant son utilisation )
+ 0 -

amiral84 Lombric 20/20

Cé pour moa ? Gé gagné ?
Image de amiral84
+ 0 -

gunnar230 Vermisseau

ça coûte combien une lame comme ça ? Tu vends ?
+ 0 -

Oblivionis En réponse à gunnar230 Taret

Oui, c'est à vendre, quand au prix, je dirait autour des 550 euros.
+ 0 -

tonior Jeune asticot

C'est cool de partager du travail intéressant, pour les manches d'outils j'en avais marre de casser des manches en frêne sur ma masse du coup j'ai essayer avec du houx et ca a arrêter de casser !
+ 1 -

Oblivionis En réponse à tonior Taret

J'ai essayer ca, et cassé aussi, le seul que j'ai pas cassé, c'est le cornouiller, mais le probléme c'est qu'il est très sensible au variation de température/humidité fréquente dans ce genre d'atelier, et du coup, la tête prend facilement du jeu, même avec un ajustement parfait au début.
+ 0 -

opiacee.atlante Vermisseau

Merci beaucoup pour ce roman photo très bien expliqué c’est vraiment passionnant ! Est ce que tu comptes ciseler quand même la tête de cheval plus tard? Si oui, est ce que tu voudras nous montrer la photo finale s’il te plaît ?
+ 1 -

Oblivionis En réponse à opiacee.atlante Taret

Merci.

Alors oui, je compte toujours le faire ( pas eu le temps ces jours ci, je suis sur des pentures de volet de chateau en ce moment ) et ouais, je rajouterait la photo ici
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer une réponse
78