L’Hôpital de Montélimar en grève contre le pass sanitaire

2 985 vues

L’Hôpital de Montélimar est le 1er hôpital de France qui a décidé de faire une grève illimitée.

Je sais bien que vous taxez de complotistes, tout ceux qui remettent en question le « consensus scientifique ». Je sais bien que vous considérez le Dr Perronne, le Pr fourtillan (qui a enfin été libéré), le Pr Raoul et bien d’autres comme des charlatans. Mais j’ai confiance. La vérité fini toujours par éclater et j’ai bon espoir que certains d’entre vous se réveillent.

Source de la vidéo :
https://www.laminutedericardo.com/LMDR/urgent-hopital-en-greve?fbclid=IwAR3mKl0wt5naF8_sM4zHr4XZEMXDx5LcwevIoL3M5D4uo-dnz8c3tNC5Vxc

Envoyé par timotheo le 23 juillet 2021 à 20h42

+ 15 -

Foxsking Lombric Shaolin

Je crois que ceci est.... un post à Troll !
Image de Foxsking
+ 18 -

MuletPower Vermisseau

Mon grand père a été hospitalisé en décembre 2020 et a attrapé le covid à l’hôpital, il est décédé en avril 2021, la maladie a fini par passer mais l'a trop affaibli pour qu'il survive ....
Alors moi les connards de médecins et infirmières qui ne veulent pas se faire vacciner...
Qu'ils aillent bien se faire enculer !!
Les soignants sont là pour protéger les malades, pas les tuer.
Surtout quand le fond de leur pensée ne s'appuie que sur des chimères...
+ -17 -

Boozy En réponse à MuletPower LoMBriK addict !

Par curiositée, ces gens que tu insultes aujourd’hui, tu les applaudissais l'année dernière, le soir à 20H ?
+ 8 -

Whismerhil En réponse à Boozy Vermisseau

Je vois pas bien le le rapport...Il les auraient peut être insulté l'année dernière si il y avait eu un vaccin l'année dernière.
+ 4 -

Boozy En réponse à Whismerhil LoMBriK addict !

Le rapport est qu'en 2019, quand il y avait des grèves pour réclamer plus de moyens et surtout du personnel dans les hôpitaux, ça c'est réglé à coups de CRS le jour et de flic la nuit/matinée qui venaient réquisitionner de force du personnel soignant à leur domicile pour qu'ils aillent bosser.
Qu'en 2020, une bonne partie des gens les acclamaient quand ils mettaient leur propre santé en péril en allant soigner les autres.
Et que aujourd'hui, 2021, certains leur crachent dessus pour ceux d'entre eux qui pensent préférable de ne pas se faire un injecter un produit qu'ils jaugent incertain.Sans même se demander s'ils n'ont pas déjà acquis l'immunité naturelle à force d'être exposés en première ligne. Ou d'écouter leur arguments (qu'on soit d'accord ou pas avec chaque point pris un par un)

Le respect doit être mort en même temps que pépé, tant pis pour nos larbins en blouses blanches, c'est des "connards" de pas marcher au pas. Mais on les applaudira à nouveau quand on aura encore besoin d'eux, ça fait toujours plaisir donc effacera l'ardoise.
+ 0 -

Astre_radieux En réponse à Boozy Ver luisant

Je n'ai pas applaudi car les infirmiers ne pouvaient pas payer leur bouffe avec mes applaudissements.
Dans ton témoignage, le personnel soignant a été victime de politiques de droite. On supprime ou diminue les cotisations patronales (que la droite renomme habilement "charges patronales"). La sécurité sociale voit donc ses moyens diminuer. Il y a alors moins d'hôpitaux et de soignants. Les cotisations patronales font partie de votre salaire. Vous devez empêcher les politiques de se mêler de notre sécu!
En Belgique, on arrive encore à faire pire... Certains politiques veulent voter une loi qui empêcherait les infirmiers d'exercer leur art en Allemagne ou en Luxembourg. Alors qu'il suffirait simplement de mieux les payer et les considérer pour que ces professionnels restent chez nous.
+ 28 -

MarcusKhaine En réponse à Boozy

Faut pas croire que tous le monde les applaudissait n on plus. Je n'en faisait pas partit, je trouvais ça ridicule d'être comme un con à la fenêtre histoire d'être dans le mouv comme tous le monde et d'applaudir comme un golio.... Et pourtant je ne leur crache pas à la gueule.
+ 0 -

MarcusKhaine En réponse à johnnyq

Ben honnêtement Johnnyq, tu ne vas pas me dire que ça servais à quelque chose d'être à 20h à sa fenêtre pour applaudir les soignants non? Pour pas mal d'entre eux ils devaient bosser donc ne pas entendre, et pour les autres, à moins de rester à sa fenêtre et écouter, je ne voit pas ce que ça devait leur changer.
Dans ce cas il faudrait applaudir les pompiers, car eux aussi tous les jours ils aident les gens et parfois même plus dangereusement que les soignants.
Et si on va par là, on peu aussi applaudir la police, qui n'ont pas du tout un métier facile. (aller, c'est à ce moment là que beaucoup vont me moinser par ce que ACAB!!!, lol...)

Non si on doit respecter les soignants et les remercier, ce n'est pas en se donnant en spectacle sur une courte période à sa fenêtre, mais en leur disant en face quand on a besoin d'eux, en ne se mettant pas à gueuler que ça dur des plombes l'attente aux urgences etc...
+ 21 -

Mini-Cube En réponse à MuletPower Vermisseau

Fini les applaudissements, maintenant on leur jette des pierres.
En 2018 l'espérance de vie d'un homme était de 79,4 ans et 84 ans pour les femmes de mémoire. Combien d'années de vie ton grand père as t'il potentiellement perdu à ton avis ? Si certains établissements n'avait pas demandé aux infirmiers asymptomatiques de continuer a travailler car c'est la pénurie de soignants même hors crise, ton histoire aurait peut être été différente. La faute peut être au gouvernement sur la gestion de la crise et à la manière de gérer le système de santé?
Maintenant souviens toi que les les soignants dans leur profonde bontée exercent un métier à risque avec des horaires de merde, ils travaillent le weekend et le tout pour un salaire de misère.
S'il décident demain de changer de métier ou partir à l'étranger ( infirmier frontalier en suisse c'est 3750 euros net en travaillant à 80% mes amis, et ils recherchent en permanence)
Le risque c'est que ce soit tes enfants qui ne puissent plus ce faire soigner quand ils auront un accident de voiture. Franchement tu t'attaques à des professions exercée par passion et vocation. Raison pour la quelle elle sont extrêmement mal rémunéré. Retire leur l'envie d'exercer ce métier, il ne leur restera pas grand choses les incitant à ce lever le matin.
Personnellement j'ai les moyens de payer mes soins en clinique privé. Le retour de bâton ne sera pas pour moi.
+ -4 -

MuletPower En réponse à Mini-Cube Vermisseau

J'ai jamais applaudis les toubibs et infirmière, j'ai toujours trouvé ça très con.
Je me doute que mon grand père n'étais pas éternel, je me dis juste, que s'ils avaient respecté certaines règles sanitaires cela ne sera pas arrivé.
Je te laisse prendre connaissance de cette vidéo , une enquête de France 3 réalisée en 2005 où l'on apprend que seul 20% des soignants respectent les règles sanitaires :
https://youtu.be/esFAIpNbuiM?t=156
Donc déjà, à l'époque, il ne faisait pas le taf........
Si vous trouvez ça normal, remettez vous en question.....
Un restaurateur, un cuisinier qui ne respecte pas les règles d’hygiène et qui cause le décès d'une personne, on ferme son restau et il va en taule....
Je trouve assez minable que tu remettes en avant ton soit disant au niveau de revenu, d'autant plus que cela n'a aucun lien avec le sujet... Et que t'as peut être de la thune, mais t'es con comme une bite, alors, je vais te dire tu donnes pas envie...
+ 7 -

rendu En réponse à MuletPower Lombric

""""J'ai un cousin, il s'est pété le genou en faisant du vélo, après s'être fait opéré à l'osto maintenant il boite .... "Alors moi les connards de médecins et infirmières, je leur crache dessus car mon cousin boite maintenant ..." """"""

J'ai adoré ton troll qui s'appui juste la conclusion, tristement en ce qui te concerne, pour cracher sur un corps de métier qui existe et qui fait ces preuves depuis bien plus longtemps que nos grand-parents ...
+ 0 -

alextazy0 En réponse à rendu Asticot

Sans donner plus mon avis sur le Post de MuletPower, je trouve que tu fais un sacré raccourcis en disant qu'il crache sur "le corps de métier" alors qu'il ne parle que de ceux qui ne veulent pas se faire vacciner! C'est un bien bel amalgame que MuletPower ne semble pas avoir fait…
+ 3 -

Glloq En réponse à MuletPower Lombric Shaolin

ben on peut dire que c'est une maladie nosocomiale, et ça a toujours existé malheureusement .... j'ai plusieurs proches qui sont passés par là et bien avant la Covid-19 donc moi aussi j'ai le droit de les insulter de tous les noms depuis plusieurs années ?

tu te fais soigner gratuitement ou en partie remboursé, va en Afrique, et le vaccin ça sera le cadet de tes soucis.
+ 3 -

Black En réponse à Glloq Lombric

Nan pas gratuit !
Coûts mutualisés !

(Oui a cette heure là plus de phrases complètes)
+ 2 -

Novacreat En réponse à MuletPower Lombric

Ca c'est une déduction qui sors de nul part.
Je dit pas que tu as tort. justement, ni toi ni moi ne connaissons la provenance du virus.
A réunir toute les personnes malade au même endroit, parfois dans des même piece (orga de merde je le conçois.)
Qui vous dit que cela viens d'un professionnel ?
j'vous comprends, ET vous avez très certainement raison.
Mais de là a en faire une vérité .. .
+ 1 -

decapeter En réponse à MuletPower Jeune asticot

Ma grand mère a également attrapé le covid en janvier suite à une hospitalisation pour une hanche cassée. Après 1mois et demi "parqué" dans une salle perdue de l'hosto et abandonnée par les soignants et refus total d'un droit de visite pour la famille, elle a finie par "abandonner". Elle a perdu la tête à rester seule durant tout ce temps. Plus de réponse au téléphone, plus d'échange avec le personnel soignant, transformé en zombi. Lorsque sa sortie prévue a été reculée 3 fois consécutives pour durer plusieurs mois pour motif "il faut être testé negatif COVID au moins 2 semaines consécutives pour pouvoir sortir, elle a tout bonnement abandonnée et s'est totalement renfermée sur elle même. Lors de sa sortie de l'hosto, elle est décédée quelques jours après son entrée en EHPAD.
Voila alors quand tu vas à l'hosto pour un truc et que tu y reste parce qu'on te refile le COVID, désolé mais refuser de se faire vacciner c'est comme vouloir soigner quelqu'un en jouant à la rouelle russe.
+ 38 -

manousche Vermisseau

C’est curieux ce genre de vidéo. Dans mon service, on s’est tapé un cluster bien violent avec un service entier contaminé... résultat sur une cinquantaine de paramédicaux j’en connais que deux qui ne se sont pas fait vacciner. Quand on voit les gens mourir en s’asphyxiant, après la vaccination ne fait plus vraiment débat. Les propos qui sont tenus ici ne reflètent pas du tout l’opinion de la majorité des soignants.
+ 20 -

Spalex En réponse à manousche Vermisseau

Heureusement que cela ne représente pas la majorité!
Et malheureusement on voit beaucoup trop ce genre d'infos antivax à la télé car ça fait le buzz et vendre du temps de cerveau aux pubs.
Perso je suis vacciné et bien comptant que ça existe. Merci aux soignants qui se sont bougés et même sacrifiés pour certains.
+ 5 -

_pepe_ En réponse à manousche

Tu es pour la vaccination, donc tu valides le pass sanitaire et les mesures de police qui l'accompagnent.

Suis-je le seul ici à percevoir pas comme un dérapage malsain dans le raisonnement ?
+ 12 -

Doupitoum En réponse à _pepe_ Vermisseau

Non, Libel aussi je crois :D.
+ 9 -

GruikMan En réponse à _pepe_ Vermisseau

Le plus gros problème du covid ce sont les restrictions liées au confinement (longue durée) qui ont considérablement ralenti l’économie mondiale (c’est ce qui touche tout le monde).
Dans les écoles, il y a une liste de vaccins obligatoires pour les gamins. Ceux qui ne veulent pas être vacciné, ne peuvent pas aller à l’école.
Hors, les politiques n’ont pas voulu imposer le vaccin obligatoire, alors que l’on sait que le taux de vaccination >95 % est le moyen le plus efficace pour éradiquer une maladie.
Le passe sanitaire est une mesure mise en place pour réduire les effets du confinement, pour que les gens vaccinés reprennent une vie plus normale (et le travail aussi en passant), et les anti-vaxx eux doivent donc rester confinés chez eux (c’est leur choix).
Mais comme beaucoup d’anti-vaxx le sont pour des raisons débiles (théories diverses farfelues), ils se sentent obligés de défier les autorités et de passer outres les mesures de confinement, des gestes barrières etc...d’où les mesures de police qui l'accompagnent (le passe sanitaire).
C’est comme au début de la sécurité routière, Le quidam déclare :‘Non la vitesse ne tue pas, seulement les mauvais conducteurs’ et s’en va rouler à 120 sur une périph urbain limitée à 60...Le quidam assume qu’il est meilleur que les autres.. ils se prendra plusieurs prunes ou retrait de permis avant, un jour, de se crasher à 120 (et peut être même tuer quelqu’un d’autre sans forcement lui même se tuer).
Le seul dérapage malsain ça sera quand certains décideront de refaire comme en 41, d’ouvrir des camps pour cantonner les gens non vaccinés… ou de les bannir comme les lépreux au moyen age, ou alors sur une île...genre New York 1997….
+ 0 -

alextazy0 En réponse à GruikMan Asticot

https://lelombrik.net/127748
Nota Bene: c'est une sorte de troll que j'avais fait à l'époque et qui fait un peu le même parallèle…
+ 2 -

_pepe_ En réponse à GruikMan

C'est un point de vue. Rien de plus.

(Attention, pavé Cæsar !)

En fait, on n'a jamais eu de véritable confinement en France, et la dégradation de la situation économique était déjà prévue avant le début de la pandémie. Les restrictions ont surtout extériorisé des problèmes structurels préexistants, liés au modèle d'organisation globalisé de nos économies et plus généralement de nos sociétés, et qui ne manqueront pas de se re-manifester à chaque nouvelle crise, pas nécessairement sanitaire. Elles ont surtout touché des activités et des consommations non essentielles, qui participent d'ailleurs activement au déclin écologique de notre planète. Pour ma part, ces restrictions ne m'ont pas beaucoup gêné.

Que certaines vaccinations soient obligatoires à l'école est un fait, pas une justification, même si ce fait peut être justifié relativement à son contexte.

Ensuite, actuellement on n'a objectivement aucune garantie qu'en utilisant les vaccins préconisés une vaccination à plus de 95% mettra fin à l'épidémie. En l'état, ça reste une allégation d'autorité largement rabâché dont on tarde à apporter les preuves, lesquelles risqueraient d'ailleurs de prouver le contraire (ça ne remettrait pas en cause le principe général de la vaccination, mais potentiellement le fait qu'on injecterait massivement des vaccins insuffisamment adaptés aux variants actuels).

Le passe sanitaire, qui peut être légalement délivré sans vaccination, est un dispositif administratif contraignant adossé à un système répressif, qui pose problème en dehors du domaine sanitaire. Ne pas avoir de passe n'impose certainement pas de rester confiné chez soi, et à quelques exceptions près, n'empêche pas non plus de travailler ni de mener une vie normale.

Par ailleurs, ce n'est pas parce que 27 millions de Français n'ont reçu aucune dose de vaccin qu'ils seraient forcément « anti-vaxx », ou qu'ils seraient plus débiles que les « pro-vaxx » qui se sont fait injecter un produit sans se poser de question et qui se sentent obligés de forcer les autres à en faire autant. Le fait est que le doute est permis, particulièrement lorsque le discours des autorités, d'ordinaire déjà trompeur, s'appuie sur des allégations sujettes à caution, ou lorsque les dispositions prises ne paraissent pas des plus pertinentes ou dépassent le cadre de l'objectif visé. J'ai également dans mon entourage plusieurs pro-vaccins convaincus, dont le mode de vie ne les expose pas particulièrement à une contamination, qui prennent néanmoins des précautions particulières, et qui hésitent à se faire injecter ces produits de nature souvent inédite et encore en phase de test.

Ce qui est inquiétant, c'est d'une part que ce passe sanitaire autorise légalement des gens potentiellement contaminés et contaminants (là je parle des détenteurs du passe) à ne pas respecter les gestes barrières et à échapper aux éventuelles mesures de confinement, et d'autre part qu'il soit le prétexte à une atteinte à certaines de nos libertés fondamentales (traçage et divulgation d'informations personnelles à des individus non légitimes pour les uns, refus d'accès à certains droits et services pour les autres...) hors d'une nécessité sanitaire *réelle*, et pas juste *arbitraire*.

Donc sur ce sujet il y a très certainement matière à réflexion et à débat, et il y a mieux à faire qu'à traiter les autres de débiles.
+ 0 -

GruikMan En réponse à _pepe_ Vermisseau

Je dis beaucoup, pas tout le monde. Même 1% de 27 millions c'est beaucoup. Ensuite quand la raison de certains c'est d'avoir peur des nanorobots contrôlés par la 5G dans le vaccin... je n'ai pas d'autre mot polit à l'esprit. J'aimerai savoir d’ailleurs si ceux là se soucient aussi de connaître la composition de la barrette de shit qu'ils fument, des produits ménagers et cosmétiques qu'ils s’étalent partout (et je passe sur la bouffe industrielle et ses effets sur la santé). Historiquement, on sait ce que cela fait de ne pas avoir d’immunité virale https://fr.wiki..._bact%C3%A9rien
Plus on attend à passer le cap des 95% de vaccinés plus il y aura des variants muté.. Certains pays d’Afrique sont à peine à 1% de vaccinées.. Faut il tout abandonner sans espoir ?
C'est sûr que coté fonctionnement de la société.. entre ça et le réchauffement climatique.. y a du pain sur la planche des réformes socio-économique.. et il y a encore beaucoup de conservateurs qui traînent la savate..
+ 1 -

hacha En réponse à _pepe_ Vermisseau

Pour ce qui est de notre cas les soignants, on a déjà des vaccin obligatoire avec les meme sanctionne si on le le fait pas.
Pour le pass je dirais qu’ils ménagent la chèvre et le choux, ils veulent éviter un confinement et laisser les gens ayant le moins de risque de faire de forme symptomatiques ou grave sortir. Les autres meme maintenant parce qu’ils encore trop nombreux’ pose un problème de gestion de lits et de sur sollicitation des ressources sanitaire. Ça se cantonne pas qu’au lit de reà mais part effet domino toute la chaîne paramédical et médical, et entraîne une mauvaise prise en charge des autres pathologies aussi. Y a un ras le bol pour nos conditions de travail et un épuisement qui fait que pas mal pas de soignant ont démissionné ou veulent démissionné.surtout dans les secteurs les plus touché par les vague de covid de ce que certains collegue ont pu nous en dire. Et malheureusement y a trop de non vacciné encore pour dépasser un seuil tolérable qui permettrais de gérer enfin les malade de manière acceptable, en réduisant l’effet energivore en ressource pour soigner le covid, pour libérer tout le monde de certaine contrainte sanitaire et avoir les avantage lié au vaccin. J’aurais préféré le choix du vaccin obligatoire, ou du moins pour les plus démocrates essayer un référendum pour le rendre obligatoire… mais avec la désinformation sur le net, la défiance envers le gouvernement ou les labo, je doute que pour les anti ca marche la pédagogie de bonne foi sur le sujet. Pour eux si ca vient de publication officiel c’est que forcément on leur ment.
+ 0 -

hacha En réponse à manousche Vermisseau

Idem dans notre établissement on a eu le covid à noel… j’avoue y a pas eu débat sur l’obligation de se faire vacciner contre cette saleté. On l’était déjà la grosse majorité en avril. Le pass sanitaire permettra aussi de ne plus faire passer le test pcr aux vacciné pour les soin non urgent si j’ai bien compris, ça permettra d’accélérer grandement la prise en charge même de tous
+ 5 -

maccaghaan Vermisseau

Est-ce qu'ils vont manifester aussi contre le port de la ceinture en voiture ou le port du casque en moto ?
+ 5 -

BrezhonDiskiant Jeune lombric

putain la tristesse ..
+ 22 -

Angry Vermisseau

Image de Angry
+ -6 -

NeoCon En réponse à Angry Vermisseau

Les réseaux sociaux ne font aucun tort à la collectivité, c'est comme BFM ou CNews seul les abrutis les écoute.
Par contre possible que la majorité de la société soit des abrutis.
Personnellement je n'applaudisais pas spécialement les infirmières mais je tapais dans des casseroles contre ce gouvernement de racailles qui sont heureux de rendre encore plus abrutis les gens.
Moi je suis vacciner, mais je suis pour les gens qui manifeste.
Et même la mort est mieux que les racailles qui sont aux pouvoirs, et qui ne savent que diviser pour mieux régner.
+ -17 -

MuletPower En réponse à NeoCon Vermisseau

Tu pues le gros beauf inculte à 10km à la ronde toi....
+ 9 -

NeoCon En réponse à MuletPower Vermisseau

Oui mais moi je n'insulte pas les gens
+ -5 -

Exhaar En réponse à Angry Vermisseau

Je garde.
Puis ce mec je le vénère.
+ 1 -

BarneyGumbles Lombric Shaolin

Que des chercheurs de renommée internationale qui sachent les dangers des vaccins
A méditer
PS: passe le bonjour à Véronique et Gérard et bisous aux enfants
+ 3 -

Flaneur Ver TikToké

C’est marrant quand elle dis que les services sont vide et juste après qu’elle entend dire que y’a plein d’effet secondaires et donc forcément plein de malades . Ça me donne l’impression de soldats qui sont en guerre mais qui sont loin de la première ligne , du coup il refuse les consignes de porter le casque en été et de marcher accroupi dans leur tranchée.
+ 25 -

Orme Dresseuse de lombriks

En même temps on a Luc Montagnier, prix Nobel de médecine ( à moitié par accident et sur négociations juridiques ), qui défends l'homéopathie, la mémoire de l'eau, et la théorie de complot comme quoi le covid serait un sida délibérément modifié par la Chine pour en faire une arme afin de tuer la population mondiale et la remplacer par des Chinois partout... Connaissance n'égale pas Intelligence, pour juger de ça faut voir comment la personne agis sur la durée.

TL;DR: on peut être médecin ET un gros con.
+ -5 -

Batmangouste En réponse à Orme Vermisseau

Le syndrome du Nobel.
+ 6 -

micalem Vermisseau

J'allais voter pour la diffusion de la vidéo et puis j'ai vu que tous les panneaux étaient écrits à l'envers...
Ces gens vivent dans un monde parallèle, la preuve.
+ 7 -

MrK Lombric

Juste pour le contexte, il semble être question d'une manif d'une 100ene de personnes... Devant un hôpital de plus de 1700 employés, et parmis les 100 et quelques qui sont présent, y a des personnes d'autres hôpitaux...
+ 4 -

Whismerhil Vermisseau

Donc l'autre qui nous sort qu'aujourd'hui elle a pas de patient Covid...comment dire ? En bientôt 2 ans elle n'a rien appris ? Rien compris ? Elle a pas subit l'impréparation au début de la crise ? Elle veut remettre ça, elle s'ennuie ?
+ 9 -

CrabeSharif Vermisseau

En ce qui me concerne, je suis vacciné mais je n'adhère ni à l'idée du pass sanitaire ni à l'obligation de se faire vacciner pour tout un chacun. À mes yeux, nul n'est tenu de le faire, s'il considère être dans la même situation que la mienne (pas d'antécédents, pas de risques d'en garder des traces). Je ne peux pas nier que ce virus n'a rien de comparable à d'autres épidémies plus dangereuses et mortelles qu'on a pu affronter (la grippe espagnole, variole etc...), que les statistiques sont assez parlantes, et je dis cela sans minimiser la tragédie qui a touché de nombreuses famille sur ces 18 derniers mois. Cela dit, je n'inciterai pas non plus les gens à renoncer à ce droit de se vacciner, surtout s'ils ont des raisons de craindre pour leur santé.

Concernant les soignant(e)s et personnels d'hôpitaux ou établissement type EHPAD, j'estime que la question est plus délicate ne serait-ce que parce qu'ils sont entourés de patients pour certains affaiblis par d'autres maladies et que cette pathologie pourrait aggraver. Pour cette corps de métier, il me semble plus ardu de s'y opposer fermement. Cela revient pour moi à partir dans certains pays étrangers avec des maladies que notre organisme ne pourra combattre sans protection complète.

Désolé, j'ai fait long mais bon impossible d'échapper à ces questions, aussi bien d'ordre idéologiques que morales. Puisqu'on nous invite à réagir à cette publication, autant le faire d'un bout à l'autre.
+ 3 -

Dathys Vermisseau

Oh le fameux Richard boutry
https://twitter...0964077575?s=19
+ 1 -

ErickMav En réponse à Dathys Vermisseau

Hou pitain ! Je l'avais pas écouté celle là... Je le savais perché mais à la différence de Besos ou Branson, sa connerie a, elle, réussi à dépasser la ligne de Karman.
+ -3 -

ssss Vermisseau

Cool de voir que des gens comme ça existent sinon on serait déjà en dictature sanitaire.
On peut les traiter d'abrutis mais ils ont le mérite de faire office de garde-fous.
+ -11 -

MuletPower En réponse à ssss Vermisseau

J'ai jamais applaudis les toubibs et infirmière, j'ai toujours trouvé ça très con.
Je me doute que mon grand père n'étais pas éternelle, je me dis juste, que s'ils avaient respecté certaines règles sanitaires cela ne sera pas arrivé.
Je te laisse prendre connaissance de cette vidéo , une enquête de France 3 réalisée en 2005 où l'on apprend que seul 20% des soignants respectent les règles sanitaires :
https://youtu.be/esFAIpNbuiM?t=156
Si vous trouvez ça normal, remettez vous en question.....
Un restaurateur, un cuisinier qui ne respecte pas les règles d’hygiène et qui cause le décès d'une personne, on ferme son restau et il va en taule....
Je trouve assez minable que tu remettes en avant ton soit disant au niveau de revenu, d'autant plus que cela n'a aucun lien avec le sujet... Et que t'as peut être de la thune, mais t'es con comme une bite, alors, je vais te dire tu donnes pas envie...
+ 0 -

ssss En réponse à MuletPower Vermisseau

Je crois qu'il y a méprise ^^
Mais bon la haine est aveugle...
+ -4 -

Orme En réponse à MuletPower Dresseuse de lombriks

Ce qu'il voulait te dire c'est grosso-modo qu'en France les personnels hospitalier sont payés comme des merdes et que c'est déjà un miracle qu'il y en ait encore, vu qu'ils n'ont qu'à passer la frontière pour gagner 10 fois plus en travaillant même un peu moins.

Ce qui ne justifie en rien les problèmes.

En 2012 j'ai eu des caillots de sang qui sont partis au cœur, j'ai été prise en charge aux urgences en France, oui ils m'ont sauvé la vie, mais j'ai été super mal traitée, personnel hyper désagréable passif-agressif, je me suis faite dire de « parler français mieux que ça à » cause de mon accent, l'opération a été botchée j'ai du me faire réopérer quelques mois plus tard, les bandages était tellement mal faits que soit ils se détachaient soit ils me coupaient les chairs ( j'ai encore des cicatrices dues aux bandages, un comble ). Et j'ai eu tellement mal que je croyais qu'un Alien me sortait de la poitrine comme dans le film.

Pour l'opération suivante sur les conseils de mon cardiologue je suis allé me faire opérer en Belgique. Personnel super calme et agréable, opération réussie du premier coup, presque aucune douleur, aucune cicatrice supplémentaire. Le chirurgien cardiologue m'a dit que « son 'collègue' français avait fait du travail de boucher » que l'urgence ne justifiait pas mais qu'il avait pu tout rattraper sans séquelles.

Donc voilà.

Je suis tout à fait consciente que le problème est très complexe et part de tout là-haut au Gouvernement qui traite la médecine comme une foire, mais le bas de l'échelle n'est pas blanc-bleu sur le coup.

Trop de personnes ont de mauvaises expériences dans les hôpitaux Français pour que ça ne soit pas symptomatique d'un manque dangereux quelque-part.
+ 0 -

Doupitoum Vermisseau

J'arrive toujours pas à comprendre pourquoi y'a autant de débats sur des "libertés" qui n'emmerdent personnes quand c'est imposé comme le vaccin sur l'hépatite B que certaines catégories semblent être obligé de faire, ou sur tous les vaccins que l'on a les premiers mois de vie.
+ 8 -

Glloq Lombric Shaolin

Mon idée est surement conne, mais il devrait y avoir une alternative (pour que les soignants non vaccinés ne perdent pas leur emploi sans vaccin) comme une combinaison intégrale genre scaphandre... mais nul en pratique bien sûr. (et sinon, t'es pas content, change de taff hein)

Perso, pas vacciné (peut-être pas encore) mais en revanche, niveau gestes barrières, aucun faux pas. Comme ce qui était prévu pour arrêter la propagation, donc l'arrêt du virus.

C'est surtout les gros cons qui ne respectent pas ces gestes qui ont foutu la merde, et non les nons vaccinés.

C'est mon avis, bonne nuit !
+ 2 -

CrabeSharif En réponse à Glloq Vermisseau

Ton idée n'est pas conne, c'est selon moi la seule position raisonnable mais hélas difficilement applicable si je peux dire, compte tenu du fait que certains ne s'empêcheront jamais d'être bêtes juste pour être bêtes.
+ -2 -

Lebizu Vermisseau

Malheureusement le sujet que j'évite, la vaccination....
Quand j'entends tout ces gens et leurs idées complotistes,qui répétent ensuite les petites phrases punch de youtube, ça me désole.
Et si le Covid était là solution pour ces cons, qu'ils l'attrapent !!!
+ 8 -

Mini-Cube Vermisseau

Mec... il y a deux jour tu me chantais les louanges de la France et de ces avantages et la tu crache sur ce qui me semble être l'acquis le plus important de notre société avec l'éducation. Non je vais pas regarder une vidéo d'il y a 17 ans pour juger le travail d'infirmières et de personnels soignant qui ont pour la plupart moins de 30 ans.
Au moyens âge on brulait déjà des sorcière, c'est pas représentatif de ce qu'il ce passe aujourd'hui. Perso je bosse dans la fabrication du béton en 10 ans les règles environnementales, les procès de fabrication et la sécurité ont beaucoup évolué.

Il y a deux jours tu me disais que tu bossais avec des gens compétant issue de l'immigration depuis 20 ans. Je te crois sur parole car c'est ton domaine de compétences , par contre je suis convaincu que tu n'es pas apte à parler du milieux médical.
Surtout si tu te réfère à une vieille vidéo pour seul exemple.
Dans tous les domaines, il y a des exceptions, des erreurs et des manquements... ça arrives mais c'est pas la norme. Tirer à boulet rouge sur l'ensemble du personnel soignant.
Mais la, tu ne parles pas simplement des vacciné ou non vacciné , tu chie intégralement sur 80% des soignants !!!!! WTFFFFFF j'ai jamais insulté personne mais t'es un sacré FDP mec.

Bien sur qu'il faut parler argent car c'est le principal problème de la situation.
Tes soins sont gratuit car le personnel soignant est payé comme de la merde.
Tu veux des soins qualitatif mais c'est toi qui défini le qualitatif et tu juges un travail sur le quel tu n'a aucune compétences... WTF
Tu critiques et invite à aller ce faire enculer des gens qui sauvent des vie tous les jours. Cela sans avoir de solutions viable pour te faire soigner s'ils venaient massivement à changer de taff.
Mes parent ont pas les moyens d'aller en clinique privé, je suis bien content que ces soignants soient la pour s'occuper d'eux. ET au fait , mes parents sont vacciné donc il craignent plus rien non ?

Vas prendre la place des soignants pour leur montrer comment il faut faire vue que tu es si intelligent.

Tu peux aussi passer le test mensa pour voir ton niveau de réflexion. https://mensa-f...t-sautoevaluer/ J'ai 37 bonnes réponses et toi ?
Je cherche pas à te donner envie, juste à t'ouvrir les yeux sur le fait que tu subiras de plein fouet la perte des soignants si cela venait à arriver.
+ -14 -

MuletPower En réponse à Mini-Cube Vermisseau

Salut Ducon le beauf, c'est ton petit FDP !
Je venais de passer 30 minutes à te faire un joli texte, mais celui ci n'est pas passé quand je l'ai envoyé, et du coup je l'ai perdu....
Mais je te rassure, dès que j'ai un moment je reviens vers toi pour te prouver que t'es un blaireau.
Bisous
+ 7 -

Mini-Cube En réponse à MuletPower Vermisseau

Je vois que tu as du mal aujourd'hui. tien ça pourra t'aider à répondre

Concrètement, il est possible de créer un argument de l’homme de paille de plusieurs manières :

-Simplifier à outrance, généraliser ou exagérer l’argument de l’adversaire
-Présenter une version déformée de la position originale de l’adversaire, tout en prétendant qu’il n’y a pas de différence entre les deux versions
-Réfuter des petits détails de l’argumentation de son contradicteur en prétendant que l’on a réfuté l’ensemble des arguments
-Réfuter une fausse déclaration de son adversaire prétendre que la déclaration initiale est la position véritable de son opposant
-Arguer contre les opinions marginales ou extrêmes qui sont parfois utilisées pour soutenir la position de l’adversaire, mais que l’adversaire n’a pas réellement utilisées.
-Fabriquer complètement des affirmations que son adversaire n’a jamais faites en premier lieu.
+ 3 -

belnea Vermisseau

Perso, je n'applaudissais que les soignants compétents, pas les autres.
je me rappelle du reportage sur le centre du dr Raoult. il avait mis des puces nfc dans les chaussures de tout le monde et capteur sur les distributeurs de gel hydro. au final, (de mémoire) 43% n'étaient pas foutu de respecter les consignes sanitaires de base…
ps : en 2021, j'ai deux cas de personne qui sont allés se faire opérer (hanche et l'autre, un truc banal). aucun contact avec la famille. ils ont chopé le covid à l'hôpital et ne sont pas ressortis vivant…
+ 6 -

Mini-Cube En réponse à belnea Vermisseau

Je suis profondément désolé pour toi. Les deux personnes décédé dont tu parles étaient t'elle vaccinée et quel âge avait t'elle ?
+ 0 -

belnea En réponse à Mini-Cube Vermisseau

L'un 71 ans et l'autre, plus de 60 vu qu'il était en retraite aussi. non vaccinés.
+ 0 -

le-long-brick Longbric

Les soignants de Montélimar manifestent ? Bien fait, ça leur fera les nougats !
+ 3 -

Laruche82 Vermisseau

Alors moi ça me fait un peu rire leur vidéo à la con.

Une rapide recherche sur le net indique qu'il y environ 2000 personnes qui travaillent dans cet hôpital. Et seule une centaine a fait grève. On est loin de la révolution quand même.

Et la CGT (pour laquelle je n'ai aucune estime) est le seul syndicat ayant appelé à la grève.


Et plus globalement, je ne comprends pas du tout les personnels soignants qui manifestent contre la vaccination. Ca fait plus d'un an qu'ils se plaignent (à juste titre) qu'ils sont en première ligne, qu'ils prennent des risques, etc. On sait que la vaccination est le seul moyen efficace sur le long terme pour lutter contre le COVID. Mais une petite partie des soignants n'en veut pas. Ils préfèrent continuer à se plaindre d'être en première ligne ? Ils préfèrent continuer à se plaindre que l'Etat n'apporte pas de solution ? Vraiment, je ne les comprends pas.

Au passage, j'ai l'impression que la majorité des anti vaccins n'ont pas compris l'objectif. Ce n'est pas tant de lutter contre le CODIV que d'éviter l'explosion des cas et donc l'engorgement des hôpitaux. Les confinements qu'on a eu étaient uniquement dans ce but. Personnellement ça me ferait chier de me casser un bras mais de ne pas pouvoir être pris en charge car l'hôpital est plein à craquer de connards qui n'ont pas voulu se faire vacciner et qui ont choppé le COVID.

Et ça commence vraiment à me souler tous ces gens qui crient à la dictature, à l'atteinte à leur liberté, etc. Et qui n'ont même pas honte de ne penser qu'à leur gueule.
+ 1 -

34good Vermisseau

Il leur faut pas un vaccin contre la covid mais contre la connerid. :(
+ 2 -

h4x0r Lombric Shaolin

Je n'ai pas tout lu car je n'ai pas eu le temps (ou l'envie je sais pas).
Après juste pour dire que se faire vacciner en tant que soignant, c'est comme porter un porte plaques en opex pour les pour les militaires (et je sais de quoi je parle j'ai fait la guerre en Irak et c'est même moi qui ai capturé Ben Laden)
+ 1 -

Mini-Cube En réponse à h4x0r Vermisseau

Je suis fier de fréquenter lelombrik grâce au héros comme toi. C'est un honneur.
+ 1 -

h4x0r En réponse à Mini-Cube Lombric Shaolin

C'est un honneur aussi engagé baleine !:0)
+ 0 -

Mini-Cube En réponse à h4x0r Vermisseau

Unité d'élite
+ 2 -

onizuka81 Lombric

Je crois que le reporter vend des ceintures et des portefeuilles en simili cuir sur le marché de Montélimar
+ 0 -

thelimp Asticot

"j’ai bon espoir que certains d’entre vous se réveillent"
Si tu ne veux pas être taxé de complotiste, évite d'utiliser leurs mots.
Signé : un endormis
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
106