Camion électrique

Une autoroute équipée de caténaires afin d'alimenter des camions hybrides est en test depuis 2019 et jusque 2022 du côté de Francfort. Un tel système permet d'allier les faibles émissions de gaz qu'on peut avoir dans le ferroviaire tout en conservant la flexibilité "dernier kilomètre" des véhicules à moteur.

https://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/transports/des-camions-hybrides-sur-une-voie-d-autoroute-a-catenaires_133601
5 344 vues

Une autoroute équipée de caténaires afin d'alimenter des camions hybrides est en test depuis 2019 et jusque 2022 du côté de Francfort. Un tel système permet d'allier les faibles émissions de gaz qu'on peut avoir dans le ferroviaire tout en conservant la flexibilité "dernier kilomètre" des véhicules à moteur.

https://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/transports/des-camions-hybrides-sur-une-voie-d-autoroute-a-catenaires_133601

Envoyé par Weng-Weng le 22 juin 2020 à 17h13

+ 0 -

Spekkio Lombric Shaolin

Je suis passé souvent sur cette route en me demandant ce que c'était !
Merci Wengweng
(je traverse Francfort quand je vais à Erfurt pour la belle famille)
+ 3 -

Kurty35 Vermisseau

"0 local air pollution" mais 100km plus loin c'est pas 0 :-D

Pas bête comme moyen pour faire rouler au charbon des camions. Et les rendre encore plus polluant. Trop fort les Allemands :-D
Image de Kurty35
+ 24 -

afturgugluck Vermisseau

du coup ils brûlent du pétrole, du gaz et du charbon pour faire de l'électricité pour alimenter le moteur électrique, au lieu de brûler du pétrole directement dans le camion.

Et du coup, c'est mieux/moins bien/pareil ?

En France ça serait pertinent, avec les centrales nucléaires très peu émettrices de ges.

"Un tel système permet d'allier les faibles émissions de gaz qu'on peut avoir dans le ferroviaire"

c'est complètement faux. Un train a besoin de très peu d'énergie pour rouler.
Un camion a besoin en gros de 10W/kg alors qu'un train en nécessite 2.
+ 4 -

BonPublic En réponse à afturgugluck Vermisseau

La centralisation de production d'électricité permet certainement de faire des gros gains en terme de rendement je suppose.
+ 4 -

Gu0sur20 En réponse à BonPublic Vermisseau

C'est une fausse bonne idée. Un fil électrique possède une résistance interne qui est certes négligeable sur de courte distance mais induit une déperdition d'énergie certaine sur de plus longue. Pour optimiser le rendement il vaut mieux donc rapprocher les centres de production d'électricité des lieux de consommation.
+ 3 -

sluzze En réponse à Gu0sur20 Jeune asticot

Pour le train, en France, les pertes dues au réseau électrique représentent, pour la partie traction des trains (= ce qui passe dans la caténaire), à 10% de la consommation.
+ 3 -

Nyny En réponse à Gu0sur20 Jeune asticot

Tu as déjà entendu parler des lignes à haute tension pour minimiser l'effet Joule ? Les pertes sur les lignes très haute tension sont négligeables par rapport aux pertes en basse tension (2,2% en tout en France contre 6% en réseau basse tension). Et c'est encore plus négligeable par rapport aux gain apportés par un réseau interconnecté. (Si tu veux en apprendre plus, je te conseille la chaine youtube du réveilleur, c'est hyper bien expliqué et personnellement ça a cassé pas mal de mes idées recues, notamment sur le nucléaire)
+ 10 -

Exhaar En réponse à afturgugluck Vermisseau

J'avais vu un reportage où un ingénieur ferroviaire expliquait qu'une fois lancé un train peut rouler très longtemps sans consommer d'énergie grâce à son inertie et au peu de frottement des roues sur les rails.
+ 2 -

PaulLucas En réponse à Exhaar Vermisseau

Un prof, en 3ème, nous faisait faire cette expérience de pensée : "prenez un Boris [au 1er rang], faites-le pousser un camion chargé, sur du plat, point mort, freins desserrés. Le camion ne bougera pas. Faite-lui pousser un wagon sur rails, même chargement. Ça sera difficile à mettre en mouvement mais il le poussera et une fois parti, ce sera facile."
+ 0 -

afturgugluck En réponse à PaulLucas Vermisseau

c'est d'ailleurs dangereux, et interdit à la sncf (de pousser les wagons à la main). Car les lancer c'est facile. Les arrêter par contre...
+ 1 -

pYranha En réponse à afturgugluck Lombreek

L'Allemagne produit un peu moins de la moitié de son énergie à partir de combustibles fossiles.

C'est certes vraiment pas top, surtout pour le charbon, mais c'est sans-doute mieux que de cramer 100% d'essence dans un moteur.

De plus, la part d'énergie non carbonées dans leur mélange augmente rapidement et va très vraisemblablement continuer ainsi. (on est passé de 61.5% à 48.6% de combustibles fossiles de 2004 à 2017).
+ 1 -

kaze En réponse à pYranha Vermisseau

Mouais, si le principe est adopté à grande échelle, je doute que le renouvelable puisse suivre et il faudra peut-être relancer une ou deux usines à charbon.
Et si ils y arrivent et construisent plus d'éoliennes pour alimenter les camions, les allemand vont surement voir leur facture augmenter. L'électricité est déjà 2 fois plus chère en Allemagne qu'en France, en grosse partie à cause du renouvelable. Alors certes les camions payent moins, mais les habitants payent plus.
La seule bonne idée c'est d’arrêter d'acheter ce qui vient de loin.
+ 0 -

pYranha En réponse à kaze Lombreek

"La seule bonne idée c'est d’arrêter d'acheter ce qui vient de loin."

Les camions servent aussi au transport sur de relativement courtes distances hein. C'est pas des bateaux ou des avions.
On ne peut pas non plus *tout* produire localement.

"Et si ils y arrivent et construisent plus d'éoliennes pour alimenter les camions, les allemand vont surement voir leur facture augmenter."

Le coût de l'éolien et surtout du solaire sont en chute libre. Celui du charbon augmente avec l'épuisement des gisements.

Pour le reste, oui, la transition écologique ne se fera pas sans effort. Mais on a plus le choix, l'alternative étant bien pire.
+ 1 -

afturgugluck En réponse à pYranha Vermisseau

bouaip, les éoliennes personne n'en veut et ça consomme énormément de béton et de polyester.
Les panneaux solaires sont faits en Chine de m anière très polluante et consomme beaucoup de matériaux assez rares.
+ 0 -

pYranha En réponse à afturgugluck Lombreek

Oui, rien n'est parfait. C'est pas une raison pour ne pas se débarrasser du pire.

Et le charbon est très largement pire.
+ 0 -

afturgugluck En réponse à pYranha Vermisseau

les Allemands vont arrêter le charbon en 2038, ce qui est beaucoup trop tard. Alors leur camion électriques, pour ce que ça change...
+ 0 -

pYranha En réponse à afturgugluck Lombreek

Putain, le fatalisme...

Oui, 2038, c'est tard. Mais c'est mieux que 2040.
C'est à cause de cette mentalité que beaucoup de ceux qui avaient conscience du problème n'ont quand-même rien fait. C'est à cause de ça que c'est pas avant 2038.

Quand aux camions électriques, ça change qu'entre-temps, ils ne crament de combustibles fossiles que pour moitié. Comme déjà expliqué.
+ 0 -

afturgugluck En réponse à pYranha Vermisseau

Exact, je suis fataliste. Le réchauffement on va se le prendre car réduire nos émissions carbone nécessiterait un tel changement de notre mode de vie que ça serait intenable (politiquo/économiquement). Bouaip, et fabriquer des moteurs électriques pour les camions (en Chine j'imagine) ça consomme la moitié économisée. Mais c'est à l'autre bout de la planète on s'en fiche
+ 0 -

pYranha En réponse à afturgugluck Lombreek

C'est quoi ta logique? Plutôt que d'être à moitié dans la merde, assurons nous de l'être complètement?

(Et produire un moteur électrique ne consomme pas plus que de produire un moteur thermique. En plus du fait que les émissions dues à la production de véhicules restent nettement inférieures à celles dues à leur utilisation)
+ 0 -

afturgugluck En réponse à pYranha Vermisseau

il n'y a pas de logique. Le problème n'a pas de solution tout simplement. Quelques pets de mouche à droite à gauche n'y changeront rien.
Mettre un taxe carbone dissuasive permettrait déjà de réduire le trafic routier. Mais évidemment ça serait inapplicable,la dernière fois qu'on a voulu mettre des payages pour camion ça a mal fini.
+ 0 -

pYranha En réponse à afturgugluck Lombreek

C'était donc bien ça, "Plutôt que de faire ce qu'on peut, ne faisons rien, et assurons nous le pire".

Et pour info, électrifier le trafic routier et passer à l'électricité sans carbone en 20 ans, c'est pas des pets de mouches.

Les secteurs de l'électricité et du transport représentent à eux seuls plus de la moitié des émissions de gaz à effets de serre.
+ 0 -

afturgugluck En réponse à pYranha Vermisseau

oui, et faire des batteries en chine (recyclables ? ou pas ?) ne pose aucun soucis
+ 0 -

pYranha En réponse à afturgugluck Lombreek

Ta batterie elle dure plus de 1000 de cycles avant de devoir être recyclée. (Et oui, leur recyclage se met très rapidement en place, et ne va que s'accélérer avec la généralisation de leur adoption.)

L'essence de ta voiture, il faut extraire, raffiner et transporter 80 litres de pétrole à chaque plein.

Encore une fois, rien n'est parfait, mais certaines solutions sont clairement pires que d'autres.
+ 0 -

afturgugluck En réponse à pYranha Vermisseau

perso je fais en moyenne 350 000 km avec mes voitures, avec un électrique peut-être que ça viendra mais pour l'instant j'y crois pas trop.
+ 0 -

pYranha En réponse à afturgugluck Lombreek

Un moteur électrique est sujet à *beaucoup* moins d'usure mécanique qu'un moteur à combustion (du fait de sa bien plus grande simplicité mécanique).

La batterie est le facteur limitant, mais même sans la recycler (une aberration qui ne se fait déjà presque plus), son remplacement au bout de plus de 1000 cycles reste vraisemblablement moins problématique que l'essence crâmée sur la même distance, comme expliqué plus tôt.

Ensuite, je pense que de s'imaginer qu'il n'y a de toutes façon rien à faire rends plus facile de justifier le fait que l'on ne fait rien.
Image de pYranha
+ 1 -

Weng-Weng En réponse à pYranha Lombrico de la Cruz

Les batteries sont en constantes amelioration (je vous mettrai une infographie demain) et maintenant on fait (à Amiens notament, par la societe Tiamat et le CNRS) des batteries avec du sodium plutot que du lithium, qu'on trouve partout et à moindre coût.ces batteries ont une capacite moindre mais une plus grande puissance, ce qui permet de les recharger très vite (ils annoncent pour le moment une autonomie de 200km, avec un temps de recharge de 5 minutes). J'assistais la semaine dernière à un webinar de la federation francaise de carrosserie au sujet de l'électrification de la flotte poids lourds et vehicules industriels, ça avance très très vite.
+ 0 -

pYranha En réponse à Weng-Weng Lombreek

Donc il y a eu des progrès récents sur les batteries au sodium?
C'est très bon à savoir ça! T'as un lien qui en dit plus? Une bonne review récente peut-être?
+ 0 -

Weng-Weng En réponse à pYranha Lombrico de la Cruz

Je me renseigne pas mal là dessus en ce moment, au dernières nouvelles une usine devait ouvrir cette année (c'est une info pré covid...). Mais les infos sont peu abondantes. Va voir le site de Tiamat ou du CNRS, il me semble que "l'usine nouvelle" a egalement fait un article dessus. Je pense faire un thread à ce sujet pour justement demander si il y a des lombrics qui s'y connaissent, car j'ai du mal a trouver des infos non orientées pro electrique ou pro pétrole. ..
+ 0 -

Limou En réponse à afturgugluck Vermisseau

T'inquiète, y'a pleins de gens qui font ça avec leur four et leurs plaques à induction.
+ 1 -

Agamemnon En réponse à Limou Jeune asticot

Ca arrive rarement des explosions électriques :p
+ 0 -

Limou En réponse à Agamemnon Vermisseau

Je ne pense pas qu'une installation électrique soit vraiment plus sure qu'une installation gaz ou qu'une bonne vieille cuisinière à bois, si on respecte un minimum les consignes de sécurité (mise à la terre, tuyau non périmé pour le gaz bouteille, quoiqu'il existe maintenant des tuyaux perpétuels, détecteur de CO et de fumée). Par contre je suis sure que cramer du fioul pour produire de la chaleur pour la transformer en électricité pour la retransformer en chaleur, c'est très con quand on peut simplement cramer du gaz ou du bois.

Edit : et même si les "explosions électriques" c'est assez rare, c'est pas parce qu'elles ont lieu loin de chez nous qu'il faut les ignorer (une petite pensée pour les habitants de Tchernobyl et de Fukushima)
+ 0 -

Gring En réponse à afturgugluck Lombric Shaolin

Les Allemands importent souvent de l'électricité nucléaire française pour compenser la fermeture de leurs centrales nucléaires : https://www.electricitymap.org/map

(C'est hyper intéressant cette carte, on y voit par exemple qu'en capacité, l'éolien allemand c'est autant que le nucléaire français, mais que ça tourne rarement au dessus de 5%. grosse capacité en solaire aussi, aujourd'hui ils produisent plus de 20gw, c'est gigantesque.

Mais on remarque surtout que les pays "en vert", cad à basse émission de co2, sont ceux qui disposent d'hydroélectrique, une des rares sources d'énergies renouvelables ET pilotables, et que l'éolien et le solaire ne restent que d'excellentes sources d'économies des moyens de productions principaux.)
+ 8 -

Kourath

Les trolleybus existent en France depuis presque 100 ans. Existe encore dans 3-4 villes de France actuellement. C'est vraiment pas neuf. Comme les pavés et les tramways que l'on a retirés puis que l'on repose actuellement...
Image de Kourath
+ 3 -

penfeld En réponse à Kourath LoMBriK addict !

Ohhhh mais c'est Brest à l'époque où il y avait encore de la vie dans les rues... Sniff !
+ 0 -

pYranha En réponse à Kourath Lombreek

Certes, mais pour autant que je sache, ça n'était pas encore appliqué au transport routier de marchandises.
+ 3 -

HoulbeK Lombric

Avantage : Les camions arrêteront de se doubler en bloquant les deux voies pdt 18km.
Inconvénient : D'après ce que je comprend, il y a un pantographe pour le + et un pour le -. Les échangeurs, ca va être un beau bordel pour pas que les câbles se touchent. Ça va faire tout drôle quand on va fermer l'autoroute a cause d'un vol de caténaire :)
+ 1 -

Kurty35 En réponse à HoulbeK Vermisseau

Même pas ils pourront quand même doubler et ensuite se rebrancher sur la droite :/ je me suis renseigné. Tout ça sans avoir besoin de manipulation et du coup pas de problème non plus d'échangeur.
+ 0 -

ouiche En réponse à Kurty35

Sauf qu'il ne peut se débrancher et se rebrancher qu'à 90Km/h maxi, donc si le camion à doubler roule à plus de 90 c'est la merde...
+ 1 -

pYranha En réponse à HoulbeK Lombreek

Ils sont hybrides, donc les échangeurs devraient pas poser problème. Il n'y a besoin de câbles que pour les grandes longueurs.

Même si ils étaient purement électriques, une petite batterie ferait l'affaire.

J'imagine qu'ils sont de toutes façons sensés avoir assez d'autonomie pour faire le trajet du site de livraison ou de l'entrepôt jusqu'à l'autoroute (et vice-versa).
+ 4 -

SuperBiskouaz Vermisseau

Et puis c'est assez joli tous ces fils électriques...
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
73