La terrible réalité du manspreading

Chargement du lecteur...
Rejouer
Fermer
4 645 vues

Une vidéo qui m'a fait pleurer. Pouce bleu si toi aussi, tu défends la liberté.

Envoyé par Offerus le 15 juin 2017 à 18h38

+ 2 -

le-long-brick Longbric

A Marseille, nous avons le syndrome de l'arabe, mais comme ça représente plus de 50% des voyageurs des transports en commun, on s'est adapté... (j'en connais un qui va "moinsser" comme un dingue !)
+ 7 -

Offerus En réponse à Zoubdi Ne pas prendre au sérieux

Merci, citoyen vigilant!
+ -5 -

Zoubdi En réponse à Offerus Vermisseau

You're welcome.
+ 4 -

Kudsak En réponse à le-long-brick Vermisseau

C'est quoi le syndrome de l'arabe ?
+ 24 -

john5

Cette connerie de manspreading a le don de m'énerver prodigieusement. Il y a quelques mois, une américaine lambda a fait quelque photos choisies et les poste sur son facebook avec un ton outré. Gros buzz, ça circule, les médias lui accordent une tribune pour dénoncer cet énième preuve odieuse de la patriarchie. Les médias se font mousser entre eux, l'info transite d'abord sur des sites de buzz d'abord puis sur des médias plus sérieux, jusqu'aux grands quotidiens nationaux. De fait divers et opinion de blog, ça devient un problème sociologique et son auteure, de nana lambda est devenue une militante engagée pour les droits sociaux. Encore quelques mois plus tard et non seulement le phénomène est devenu international, mais en plus le problème a interpelé la classe politique, qui commence à légiférer sur ce "grave problème de société". (cf les métros madrilènes)

Je trouve ça insupportable, rageant et dans une certaine mesure, inquiétant de voir qu'on vit dans un monde où un connard qui poste son avis sur un blog peut, avec le succès adéquat, être considéré comme une référence sociologique internationale. Ça rejoint un peu le débat qu'on a eu sur le fichier d'hier ou avant-hier sur les antivacs.
Et le pire c'est que c'est pas la première fois que ça arrive, on a eu la même chose récemment avec cette connerie de "charge mentale" reprise sur tous les grands médias français. Putain, plus personne n'a d'esprit critique, ça fait peur.
+ -15 -

krondor En réponse à john5 Vermisseau

Mais qu'est-ce que tu racontes... les connards font la loi, ils sont même Président.

Avant de gueuler... observe aussi dans les transports en commun les gens. Je me suis rendu compte qu'en effet, les hommes prennent la place qu'ils veulent prendre...

Cette connerie de manspreading n'est rien d'autre que les conséquences de notre éducation. Tu peux être soulé... le fait est que c'est vrai... donc bon... TG quoi... va écrire sur ton blog et peut-être que d'autres connards te reprendront et feront de toi le Bourdieu de la semaine.
+ 13 -

loutribou En réponse à krondor Jeune asticot

Je prend le train et le bus assez souvent. J'ai toujours eu de la place à côté d'hommes. Même quand je devais m’asseoir par terre, certain m'on proposé leur place.
Je vois plus de femme qui prennent toute la place, avec les pieds sur les sièges, à s’asseoir comme des gros sacs, ou monopoliser des sièges avec leur sac à main.
Faut arrêter de crier au viol pour tout et n'importe quoi.
Si tu es pas contente, toi aussi tu peux t'asseoir les jambes écartés.
+ 2 -

john5 En réponse à krondor

« Tu n'as qu'à observer »... Preuve anecdotique. Avec ce même raisonnement, si j'ai vu deux ou trois fois des jeunes beurs siffler des nanas, ça veut dire que c'est tous des connards machos ; voilà le raisonnement que tu proposes.... Tu vois le problème ?

PS. le train de tes injures roulent sur les rails de mon indifférence !
+ 0 -

Nap En réponse à john5 Vermisseau

monde de merde!
+ 0 -

Guaruda En réponse à john5 Asticot

Moi ce qui me fait le plus chier avec ces phénomènes c'est qu'un comportement qui devrait être normal (tolérance, égalité des sexe, vaccination, ect) est mis en avant et rend célèbre des individus alors que techniquement c'est tout l'inverse qu'il faudrait faire, montrer et pointer du doigt ceux qui font preuve de ces comportements intolérable.

(Et puis merde, on m'a jamais récompensé parce que je suis un mec bien, alors j'attends mon dût!)
+ 4 -

Limou En réponse à john5 Vermisseau

En ce moment c'est moi qui fais du "manspreading" :p
Image de Limou
+ 15 -

Astre_radieux Ver luisant

J'ai pris le train aujourd'hui. Comme d'habitude, toutes les femmes du wagon déposaient leur sac (à main ou dos) sur le siège à côté d'elle. Du coup obligé de toucher leur sac et le déposer délicatement sur leurs genoux pour s'asseoir. Oui, j'avais la flemme de rester debout pendant les 64 minutes de mon trajet.
+ -19 -

krondor En réponse à Astre_radieux Vermisseau

je ne te crois pas... et tu sais que j'ai raison de ne pas te croire :D
+ 2 -

Astre_radieux En réponse à krondor Ver luisant

Le pire dans l'histoire c'est que les femmes osent moins déplacer les sacs des autres. Elle est belle la solidarité féminine !
+ 2 -

Zoubdi Vermisseau

Je ne comprends pas pourquoi certains moinssent cette vidéo. Il y a du sarcasme, de la dérision, et le message est clair. à la fin. Si encore Offerus avait posté une vidéo avec un mec ayant les bras en croix ! En croix gammée, bien sûr.
+ 1 -

MzKzM En réponse à Zoubdi Asticot

Oui, mais c'est pas drole.
+ 1 -

Ezellar En réponse à Zoubdi Lombric Shaolin

Parce que la chute est longue à venir.
+ 5 -

Thiche Colonel Chat-Ver

Au lieu de l'interdire, les gonzesses facilement outrées n'ont qu'à faire de même. Je suis sûr que ça va apaiser les tensions dans les transports en commun et rééquilibrer le niveau d'égalité homme/femme. Et éradiquer la faim dans le monde aussi.
+ 1 -

Henry_Hill Ver macht addikkkt

Je n'aime pas trop cette focalisation sur un groupe car, malheureusement, ce n'est pas que les personnes atteinte du Syndrôme du crabe qui sont ainsi discriminées dans les transports. On pourrait changer les mots 'Syndrôme du crabe' par une quelconque autre maladie et on aurait exactement le même type de constat...
+ 6 -

lanfoiret Vermisseau

Heu, c'est quoi le manspreading, nan parce que je ne regarde pas les infos , et je lis juste les gros titre des dépêche AFP et j'ai la flemme de chercher aussi.
+ 4 -

TheMetroidPrime En réponse à lanfoiret Verxit

Un truc trouvé par des féministes pour trouver une raison d'exister à leur militantisme toxique.
+ 10 -

Sioux7 En réponse à lanfoiret Vermisseau

Le manspreading, c'est la déclaration par l'individu(e) qui emploie le terme sérieusement de son incapacité à concevoir que si l'on est un homme, on à par conséquent "statistiquement" un appareil urogénital externe,
Qu’additionnellement, à moins d'être filiforme, assis les genoux serrés, y'à comme qui dirait un problème de collision entre les objets physiques "cuisses" et "balloches"...
Que par ailleurs, quand il fait chaud et qu'on à pas une douce aération, le syndrome des "bonbons qui collent est aussi peu agréable que celui pour les donzelles grosses ou bien pourvues de la "sueur qui colle entre les gougouttes"...

(l'impact d'une éventuelle réduction des dimension des assises pour "améliorer" le rendement des transports en commun, et l'avérée augmentation de stature, et hélas d'embonpoint de l'occidental moyen ne sont bien entendu pas des facteurs! It's da Patriarchyyyyyy!!!)

Bref, nonobstant les cas de sans-gênes s’étalant réellement à perte de vue, (et ils existent des deux sexes, on est donc prié par les personnes susnommées de voir dans la posture des hommes assis dans les transports en commun, non pas l'expression d'une réalité physico-biologique, mais la manifestation physique du Patriarcat omniprésent qui fait rien qu'à exister (dans la tête des gens qui hurlent au "manspreading"), et ce, uniquement pour oppresser les femmeuuuus!

Étymologiquement, ça dérive d'un autre néologisme en "man...",
"Mansplaining", apparu avant, qui esqueplique que si tu est Féministe, au diable l'égalitarisme et le débat, tu as toujours raison, et qu'un mâle qui rétorque et explique son point de vue, il ne le fait pas parcequ'il croit, comme un idiot, en l'éventuelle validité de son point de vue, mais pour imposer sa vision, forcément patriarcale et rétrograde...

Nota, la contraposée "Girlsplaining" ne m'est jamais tombée sous les yeux...

Nota bis, foutre tout un genre dans le même sac, et considérer par avance que ce qu'un représentant de ce genre pourrait avoir à dire est nul et non avenu avant même de l'avoir entendu, c'est pas sexiste si c'est pour lutter contre l'effroyable oppression féminine des femmes en occident au 21ème siècle...

Bref, ce terme, (et d'autres) sont des offrandes de ce qu'est devenu le féminisme le plus audible/visible au 21ème siècle, merci Touitère et Timblère!
D'Olympe de Gouges à une Tumblerina, en à peine plus de deux siècles!


PS: À mon humble avis, la "solution" au "problème" du manspreading consisterait en la distribution de slibards nantis d'un scrotum prosthétique muni de deux balles de golf aux (pour l'instant) rares mais très vocales scandalisées IRL, considérant que tout homme n'aillant pas un genou vissé à l'autre est un bourreau en puissance cherchant à les opprimer consciemment ou non, qu'elles testent.
Image de Sioux7
+ 2 -

lanfoiret En réponse à Sioux7 Vermisseau

Merci :), je savais bien que sur Lelombrik j'aurais des réponses bien meilleures que sur gougoul
+ 2 -

Nap En réponse à Sioux7 Vermisseau

je plussoie totalement le développement.

cependant, tu dénigre pas mal les féministes dans ton discours, et ça m'interpelle un peu.
parce qu'on a des féministes particulièrement rationnelles en europe, qui vont avoir tendance à avoir un point de vue proche du tien.
Le problème pour moi c'est plutôt le féminisme "à l'américaine", qui est plus proche d'une inversion de ce qu'elles méprisent, et est quasiment fictif dans les pays occidentaux aujourd'hui.
en somme, un genre de machisme inversé.

c'est un peu la réaction de " combattre le feu par le feu" pris au pied de la lettre, et non, éteindre un incendie au lance-flammes c'est pas super efficace.
+ 1 -

Sioux7 En réponse à Nap Vermisseau

Ben c'est bien là le problème, de nombreuses "féministes" de la génération née dans les années 2000 et quelques unes plus âgées, ont tendance à tenir pour vérité absolue et retweeter et discuter IRL de tout ce que des gens aussi peu intègres que Sarkeesian et d'autres peuvent pondre, même quand c'est du bullshit en barres!
L'ex d'un cousin, charmante jeune fille par ailleurs, par exemple, reprenait tel quel, des stats US frelatées sur le "Wage Gap", POUR PARLER DE LA SITUATION FRANÇAISE...

Je ne crois pas qu'elle était spécialement, intentionnellement malhonnête, et son niveau intellectuel est assez correct, elle me semble représentative, de la génération qui me suit, en gros...
Pourtant, alors qu'elle en faisant son cheval de bataille, elle n'avait absolument pas passé au crible de son sens critique les arguments et données qu'elle ressortait, copiés collés d''Etats Uniens plus ou moins honnêtes et conséquents...

Elle n'aimait vraiment pas que je lui dise qu'on avait la chance d'avoir un machin qui s'apelle l'INSEE, et qu'elle aurait eu mieux fait d'en user, plutôt que de passer en mode perroquet...
(Et elle était totalement hermétique, mais franchement, vraiment hargneuse, à la suggestion que redresser pour le nombre d'heures travaillées, et segmenter par niveaux de calification serait utile pour voir si y'avait un écart à heures égales d'un emploi égal, bien plus que l'amalgamation brute du travail de tout les hommes, vs celui de toutes les femmes sans plus de précisions, (et utile aussi pour pouvoir comprendre les questions de choix de carrière, et d'accès aux emplois qualifiés...))

Qu'on le veuille ou non, on à une américanisation de la société de fond en comble et nombre de mouvements, sur le net ou IRL, qui pour certain ont du sens, ou à tout le moins une raison d'être particulière dans le contexte sociocul Stazunien mais pas forcément ailleurs, ou pas de la même façon, sont souvent repris tels quels dans les divers pays européens, que ce soit dans les thématiques, les arguments, la mode affiliée, etc. le tout indépendamment de la problématique locale.
C'est mèmétique et mimétique il semblerait...
Pour caricaturer, c'est parfois à la limite d'être la version bénévole de l'adhésion à l'esprit "corporate" exigé dans les franchises de Fast Food le dress code est l'opposé de celui de "Domino's trucs-qui-ressemblent-à-des-pizzas-de-loin-et-pas-au-goût" mais la similitude dans la rigueur de l'application est des fois ébahissante!
Pas de dépaysement, Toronto, Caracas, Paris ou la Biélorussie, manifestez pareil, et sapés pareil, aux mêmes mots d'ordres, merci les gens!


S'y ajoute parfois que certains des émules français ne parlent qu'à peine la langue de leurs inspirateurs, la transposition mal comprise de concept transplantés à travers l'atlantique, c'est des fois digne de ce que fait Roi Heenok en transposant le Gangsta Rap en Francaoui!

Le troll en moi se demande si la transposition façon copie carbone plutôt que la création de mouvements adaptés, c'est pas plus facile pour ensuite soliciter des fonds de Soros et consort...
+ 1 -

norbertdeterre En réponse à lanfoiret Vermisseau

ça me rassure, je croyais être le seul à découvrir ce mot
+ 3 -

Black Lombric

En 5 annees de train et tram quotidien, ça m'est arrivé 1 fois... J'ai juste laissé mes jambes écartées pour toucher la sienne lacivement...
Il a tenu 8 secondes
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
58