Une analyse dépassionnée de Marsault

5 017 vues

Bah merde alors, ça lui ferait rejoindre les rangs de Dieudo et Soral.
...
D'un autre coté, si on prend le temps de réfléchir sur ce que disent et écrivent les "gens", on peut difficilement être influencé à l'insu de son plein gré.

PS: c'est vraiment chiant d'être obligé de mettre une thématique à la création du post, y'a rien qui colle...

Envoyé par gobes le 26 septembre 2016 à 17h06

+ 12 -

Potiche Super vilain

C'est Drôle parce que dans les commentaires y'a Ced qui défend Marsault.

Blague à part, je n'avais jamais entendu parler de ce type avant de lire cet article, peut être parce que j'utilise pas fb, mais bon une analyse basée sur si peu d'éléments pour accuser un type dhomophobie, de racisme et de misogynie ça me donne envie de dire "c'est un peu court jeune homme". Avec le même genre de procédé je peux mettre au pilori de la même façon 99% des dessinateurs de Charlie hebdo ou fluide glacial.

Alors oui je pourrais prendre mes petits doigts et aller lire sur le net d'autres planches du bonhomme mais j'ai la flemme et je m'en fous aussi (surtout ça en fait) mais l'article en lui même aurait gagné en impact en se basant sur plus de planches et de citations de l'auteur. La ça fait un peu procès d'intention
+ -6 -

Ced En réponse à Potiche Lombrik

'C'est Drôle parce que dans les commentaires y'a Ced qui défend Marsault.'
Pourquoi tu dis ça? :/
+ 7 -

TheMetroidPrime En réponse à Ced Verxit

Parce que tu serais plutôt du genre à le condamner au goulag.
+ 5 -

Potiche En réponse à Ced Super vilain

Parce que je te vois mal défendre un auteur supposé être d'extrême droite mais je me trompe peut être !
+ -7 -

Ced En réponse à Potiche Lombrik

Bah je sais pas si Marsault est d'extrême-droite mais, chez les amateurs de BD et de dessins de presse, ça fait très longtemps qu'on entend parler de cet olibrius. Pourtant, peu le connaisse personnellement donc c'est toujours très facile de faire parler un absent, surtout sur une oeuvre qui est publiée sous la table. Mais, force est de constater aussi que si cela le dérangeait d'être taxé ainsi, il aurait certainement fait une chronique en ligne qui serait accessible de tous, nan?! J'ai beau chercher s'il a fait cela, je ne trouve pas. Pour le coup, il faut admettre que ça colle le doute.

Et ça colle encore plus le doute quand tu vois qui relaie ses dessins en général... et qu'il ne s'en défend pas. Là aussi j'ai beau chercher, et là aussi je ne trouve pas. Alors, je sais que c'est monnaie courante chez certains de récupérer les personnes mais bon, on réagit quoi. Récemment, ça a été le cas de Mendès-France par exemple dont les paroles ont été récupérées par les connards du FN... Bah la famille a réagit. De même avec, par exemple, la chanson de Gilles Servat qui s'appelle la Blanche Hermine et qui, maintenant, est jouée systématiquement avec une introduction où il démonte les fachos. Autrement dit, s'il ne fait pas cela, peut-être doit-on en conclure qu'il est d'accord.

Après, sur son oeuvre en lui même, bah je ne connais pas trop. Et si je ne connais pas trop c'est bien parce que je n'aime pas du tout ses dessins. D'abord, n'est pas Gotlieb qui veut - ses planches sont souvent très mal montées, j'aime pas. D'autre part, c'est hyper-violent, ça se veut pseudo-politique puisque ça croque (et donc donne un avis) l'actualité, ça vole très peu haut dans l'analyse et c'est supra-vulgaire. En d'autres termes, c'est ultra-beauf quoi. Je n'en ai pas vu suffisamment pour savoir s'il y a du racisme par contre. Je me méfie dans le lien du dessin sur les musulmans provenant d'un site qui n'est pas sien et qui peut être coupé. Dans le dessins que j'ai vus de ce mec, j'ai vu beaucoup d'amalgames et d'énormes lacunes, que je relie à un manque de critique et de culture générale, ainsi que sur une facilité extrême de traiter un sujet. Avec tous les dangers que cela peut comporter. Si tu prends la parole publiquement, il faut accepter que celle-ci soit claire et critiquable.

A ce titre, je n'aime pas non-plus l'article du lien. Je le trouve super mal-écrit et ne démontrant strictement rien d'autre que le ressenti d'un lecteur. Là aussi c'est un manque de pensée, de critique et de culture. Bref, ça vole pas haut.

Et je n'aime pas non plus la façon de faire des pro-Marsault. Ils s'insurgent que Facebook ait fermé sa page? Mais Facebook a le droit de choisir ce qui est publiée sous son nom, nan? Donc, si la boite reçoit une plainte, elle juge si elle est valide, un peu comme les modérateurs ici. C'est étonnant cette approche... Après, il ne faut pas que justice soit fait soi même et si lui-même ou des associations, en temps que personnes morales, sentent un danger, alors il y a des tribunaux dans ce pays et des juges habiliter à statuer avec le droit.

PS.: ce week-end, il y a le dessinateur Chimulus qui est mort. Là, je trouve, il y avait du grand talent, peut-être hérité de son père d'ailleurs. Ca, ça me rend bien plus triste qu'un mec qui fait des dessins faciles et ultra-violents.
+ 2 -

Potiche En réponse à Ced Super vilain

Non mais en fait je disais juste ça parce que dans les commentaires de l'article y'a un mec qui s'appelle Ced qui défend Marsault et qui a manifestement des idées contraires aux tiennes (ou du moins les idées que je suppose être les tiennes, on a pas encore couché ensemble alors je ne peux rien affirmer avec certitude).

C'était drôle (enfin vaguement) parce que, voilà, on aurait pu croire que c'est toi parce que "même pseudo" mais en fait c'est pas toi parce que "pas les mêmes idées". C'est drôle parce que opposition, quiproquo, contraste... 'cule un mouton ?
+ -4 -

Ced En réponse à Potiche Lombrik

Aaaah. :D

Du coup, maintenant, tu connais deux connards qui s'appellent Ced! :)
+ 4 -

Potiche En réponse à Ced Super vilain

Je te rassure je ne pense pas que tu es un connard. Je ne crois pas avoir même déjà moinsé un de tes commentaires (Principalement parce que j'utilise rarement les fonctionnalités de ce genre même sur 9gag ou youtube) il est même possible que je t'ai déjà donné du +1 parce que tu devais être à -1 et que j'ai voulu te mettre à 0 parce que... je suis maniaque.
+ 3 -

MattRR

Bon, j'suis pas doué en débat et tout le bordel, et flemme de chercher des arguments. Mais j'ai l'impression que le mec se pose comme un super analyste mais qu'il est parti de la conclusion qu'il voulait avoir et a tenté de la prouver par tous les moyens?

Que de la même façon que les arguments en faveur de Marsaults qu'il présente peuvent être considérés comme con, les sien peuvent aussi l'être. Surtout parce qu'ils proviennent beaucoup de son interprétation des dessins.
+ 1 -

Oblivionis En réponse à MattRR Taret

On peux toujours tout interpréter de la façon que l'on veut avec un peu ( ou beaucoup ) de mauvaise foi, surtout en prenant 3 image choisis bien sur de façon totalement aléatoire.

Sinon, Marsault a été ban de FB par 2 fois ( j'ai vu le truc en temps réel ) et les raisons du ban son vraiment pas glorieuse, et Marsaut a pas a voir honte d'être ban vu la méthode employé. ( d'ailleurs, il en parle pas dans l'article des raisons du ban, c'est dommage )
+ 2 -

Eutha En réponse à MattRR Lombric

Bah c'est le principe même du débat. Chacun cherchant à convaincre l'autre mais en ne se laissant jamais convaincre.
Suffit de lire les "débats" entre Henry Hill/Ced/etc... sur LLB pour s'en convaincre.
Les convictions politiques se forgent avec l'expérience de vie, l'éducation et après viens la quête d'information ( ou la flemme intellectuelle chez certains) qui sera de toute façon dirigée dans le sens que l'on souhaite. Je connais pas un seul "facho" qui a retourné sa veste suite à une conversation avec une anti raciste (et inversement).
Par contre, si le destin l’emmène un jour en voyage humanitaire à l'autre bout du monde, il changera peut-être son point de vue sur tous ces méchants migrants qui font que de nous envahir et manger nos femmes.
+ -1 -

LeBouseuxMag En réponse à MattRR Vermisseau

"Bon, j'suis pas doué en débat et tout le bordel, et flemme de chercher des arguments. Mais j'ai l'impression que le mec se pose comme un super analyste mais qu'il est parti de la conclusion qu'il voulait avoir et a tenté de la prouver par tous les moyens?"

Il y a de ça oui, partant du principe que, d'après moi, il n'y avait pas tellement d'autres conclusions à en tirer. En fait c'est surtout en réponse aux gens qui ont un avis contraire tel que "non Marsault est en fait apolitique".

"Que de la même façon que les arguments en faveur de Marsaults qu'il présente peuvent être considérés comme con, les sien peuvent aussi l'être. Surtout parce qu'ils proviennent beaucoup de son interprétation des dessins."
C'est d'ailleurs ce qui a été précisé à la fin du texte...
+ 6 -

TheMetroidPrime Verxit

Oh, encore un procès en inquisition. "Si tu ne peux pas prouver que tu n'es pas fautif, alors tu l'es."
C'est encore mieux quand il s’agit de caricatures, parce qu'on doit moins chercher pour trouver des éléments à charge, surtout si on est premier degré et qu'on oublie que ce sont des caricatures.

Bon, il y a des parties vraies dans l'analyse, surtout concernant la misogynie de Marsault. Il y a clairement un contentieux entre les femmes et lui depuis qu'il s'est fait plaqué (les caricatures de femmes avec les têtes de serpents, hyènes, etc ayant été dessinées à cette occasion, donc si on fouillait un peu plus, on saurait qu'il s'agit plus d'attaque contre son ex que contre les femmes en général).

Mais globalement, l'analyse est vraiment basique, digne d'un dissertation en début de lycée.
Comme lorsque l'auteur, dans son analyse profonde, nous explique que la caricature de "Jean-Vivrensemble" est une critique du vivre-ensemble plutôt que de l'angélisme et la naïveté des gens caricaturés à travers Jean-Vivrensemble.

Mais bon, d'un autre côté, Marsault n'est effectivement pas de gauche, même s'il dit lui-même qu'il s'en cogne.
+ 2 -

Super_King En réponse à TheMetroidPrime Lombric Shaolin

"Marsault n'est effectivement pas de gauche, même s'il dit lui-même qu'il s'en cogne"

J'ai l'impression que c'est surtout ça qui lui est reproché.
+ -3 -

LeBouseuxMag En réponse à TheMetroidPrime Vermisseau

« Oh, encore un procès en inquisition. "Si tu ne peux pas prouver que tu n'es pas fautif, alors tu l'es." »
Sauf que quand quelqu'un cherche à se justifier d'accusations (argumentées, et pas uniquement par l'article) et que sa justification tombe à côté de la plaque, on est en droit de se poser des questions.


« C'est encore mieux quand il s’agit de caricatures, parce qu'on doit moins chercher pour trouver des éléments à charge, surtout si on est premier degré et qu'on oublie que ce sont des caricatures. »
Une caricature ne protège pas de tout et une caricature n'implique pas forcément du second degré.

« Bon, il y a des parties vraies dans l'analyse, surtout concernant la misogynie de Marsault. Il y a clairement un contentieux entre les femmes et lui depuis qu'il s'est fait plaqué (les caricatures de femmes avec les têtes de serpents, hyènes, etc ayant été dessinées à cette occasion, donc si on fouillait un peu plus, on saurait qu'il s'agit plus d'attaque contre son ex que contre les femmes en général). »
Bien vu, il aurait d'ailleurs été pertinent que je mentionne son ex. Toutefois, le fait que cela viserait son ex ne signifie pas qu'il vise également l'ensemble des femmes à travers elle. Pour faire court, être trompé par sa femme n'est pas une bonne excuse pour balancer « toutes des salopes ! ».

« Mais globalement, l'analyse est vraiment basique, digne d'un dissertation en début de lycée.
Comme lorsque l'auteur, dans son analyse profonde, nous explique que la caricature de "Jean-Vivrensemble" est une critique du vivre-ensemble plutôt que de l'angélisme et la naïveté des gens caricaturés à travers Jean-Vivrensemble. »
Quand la plupart des gens ont un niveau de réflexion digne du collège voire du primaire, une analyse de lycée remonte le niveau. Venant de la part de quelqu'un qui sous-entend qu'une caricature est forcément au second degré, oser parler « d'analyse basique » me fait doucement sourire.
De plus, visiblement vous ne connaissez pas grand chose à l'extrême-droite pour chercher une différence entre « le vivre-ensemble » et « la naïveté des gens pro-vivre-ensemble ». Car pour l'extrême-droite l'un ne va pas sans l'autre.
Enfin, pour en revenir à votre condescendance, à l'heure du populisme et du rejet de l'intellectualisme, parler simple et parler vrai reste la meilleure chose à faire. Le Bouseux Magazine n'a jamais eu la prétention d'avoir un niveau universitaire.

« Mais bon, d'un autre côté, Marsault n'est effectivement pas de gauche, même s'il dit lui-même qu'il s'en cogne. »
C'est au fond le sujet principal de l'article, comme souligné par Super_King.
+ 2 -

TheMetroidPrime En réponse à LeBouseuxMag Verxit

"Sauf que quand quelqu'un cherche à se justifier d'accusations (argumentées, et pas uniquement par l'article) et que sa justification tombe à côté de la plaque, on est en droit de se poser des questions."

C'est juste qu'en principe, il n'a pas à se défendre. La charge de la preuve revient à ses accusateurs, et l'ensemble des "preuves" est constitué d'une interprétation biaisées de ses caricatures ou de culpabilité par association avec certains de ses fans. Même "sa" défense n'est même pas la sienne, mais celle de fans.
On est ici dans le même cas qu'un procès d'inquisition. Un clerc accuse quelqu'un d'hérésie, et d'un coup, l'ensemble des péchés anodins (le fait de simplement dévier du politiquement correct) de cette personne passent pour des blasphèmes.

"Une caricature ne protège pas de tout et une caricature n'implique pas forcément du second degré."

Un caricature implique une exagération. Cette dernière est extrême dans le cas de Marsault, sans compter la grosse dose de cynisme. On parle quand même d'un mec ronchon au sang chaud qui se fait tatouer des jurons partout sur le corps. Bonne chance pour trouver une réelle trame idéologique réfléchie derrière tout ça.

"De plus, visiblement vous ne connaissez pas grand chose à l'extrême-droite pour chercher une différence entre « le vivre-ensemble » et « la naïveté des gens pro-vivre-ensemble ». Car pour l'extrême-droite l'un ne va pas sans l'autre."

>Car pour l'extrême droite, l'un ne va pas sans l'autre.

Je pensais que l'article était de démontrer que Marsault était d'extrême droite ? Votre raisonnement est circulaire. "Marsault est d'extrême droite car il conchie le vivre-ensemble à travers une caricature de bobo parce qu'il est d'extrême droite."
Oui l'extrême droite rejette le vivre-ensemble et les bobos d'un même bloc. Un détail important est qu'il n'y a pas besoin d'aller chercher à l'extrême droite la critique des "Jean-Vivrensembles" et de leur bonne parole. C'est une thématique qui court tout le long de la droite et même d'une partie de la gauche antilibérale depuis des décennies. Pas besoin de voter Marine pour ne pas s'éprendre du multiculturalisme et de ses défenseurs. Mais il est vrai qu'il est plus simple de faire passer tout ça pour un monolithe.

Au final, ça n'est pas tant moi méconnaissant l'extrême droite que vous, dans votre biais de confirmation, tentant de trouver chez Marsault des éléments de droite facilement associables à l'extrême droite.
On cherche à faire passer Marsault pour un skinhead, alors qu'il n'est qu'un punk sanguin qui aime chier dans les bottes des puritains de notre époque.

Au passage, dans la caricature de l'islamiste au couteau, il existe des exemple très réels d'islamistes barbus radicaux ayant utilisé la rhétorique de la caricature pour museler leur opposition... Exemple très célèbre : Anjem Choudary. Marsault ne se serait pas donné la peine de dessiner une barbe s'il voulait désigner le musulman lambda. Encore une fois, il dénonce le discours, pas les gens.
+ -3 -

LeBouseuxMag En réponse à TheMetroidPrime Vermisseau

« C'est juste qu'en principe, il n'a pas à se défendre. La charge de la preuve revient à ses accusateurs, et l'ensemble des "preuves" est constitué d'une interprétation biaisées de ses caricatures ou de culpabilité par association avec certains de ses fans. Même "sa" défense n'est même pas la sienne, mais celle de fans. »
=> Faux, la défense de ses fans est également la sienne. Il s'est servi lui-même de sa publication « anti-sexiste » afin de se justifier (notamment dans l'affaire de sa censure par l'activiste « l'empêcheuse de tourner en rond », l'an dernier), ses fans n'ont fait que reproduire sa défense.
Les preuves sont des interprétations oui, mais nombreuses et pas aussi biaisées que vous le dites (l'amalgame musulman = terroriste est pourtant évident, et d'ailleurs récurrent chez Marsault / il a pu prendre la défense de la police tout en critiquant les manifestants, il se positionne clairement sur un axe politique / son anti-féminisme est également récurrent, comme son nationalisme qu'il ne cache pas et qui n'est pas interprétable, etc...). Et je ne parle pas que du texte mis en lien ici (qui n'a pas pour but de lister l'intégralité des preuves pour le démonter), mais aussi d'autres accusations, notamment de la part de militantes féministes.


« Un caricature implique une exagération. Cette dernière est extrême dans le cas de Marsault, sans compter la grosse dose de cynisme. On parle quand même d'un mec ronchon au sang chaud qui se fait tatouer des jurons partout sur le corps. Bonne chance pour trouver une réelle trame idéologique réfléchie derrière tout ça. »
=> Être un gros beauf ne signifie pas pour autant qu'on n'est pas d'extrême-droite, ce qui est le sujet... Il a une part de cynisme, beaucoup moins quand il s'agit de défendre la police et la Nation contre les gauchistes et les étrangers...


« Je pensais que l'article était de démontrer que Marsault était d'extrême droite ? Votre raisonnement est circulaire. "Marsault est d'extrême droite car il conchie le vivre-ensemble à travers une caricature de bobo parce qu'il est d'extrême droite." »
=> Vous déformez. Ce qui est à comprendre dans ma formulation, c'est que pour faire une telle caricature faut être d'extrême-droite ou de droite... Je ne dis pas que critiquer la naïveté des bobos signifie qu'on est d'extrême-droite, attention (le faisant moi-même), mais sous-entendre comme lui que cette naïveté protège les musulmans/terroristes qui veulent tous nous saigner, là oui.



« Au final, ça n'est pas tant moi méconnaissant l'extrême droite que vous, dans votre biais de confirmation, tentant de trouver chez Marsault des éléments de droite facilement associables à l'extrême droite.
On cherche à faire passer Marsault pour un skinhead, alors qu'il n'est qu'un punk sanguin qui aime chier dans les bottes des puritains de notre époque. »
Oui bien sur, un « punk sanguin» qui défend la Nation et la police de la vermine gauchiste, des féministes qui « tafiolisent » la société et des étrangers qui veulent tous nous tuer, hein. On y croit.


« Au passage, dans la caricature de l'islamiste au couteau, il existe des exemple très réels d'islamistes barbus radicaux ayant utilisé la rhétorique de la caricature pour museler leur opposition... Exemple très célèbre : Anjem Choudary. Marsault ne se serait pas donné la peine de dessiner une barbe s'il voulait désigner le musulman lambda. Encore une fois, il dénonce le discours, pas les gens. »
C'est drôle, là vous arrivez à trouver une « belle trame idéologique réfléchie » chez Marsault, quand ça vous arrange.
+ 4 -

Thiche Colonel Chat-Ver

Marsault est très bon. Dans la forme, ça fait penser graphiquement à du Gotlib (celui-là même qui caricatura , en son époque, Jésus, Bouddha et surtout, Mahomet, sans se prendre une balle de kalash dans le buffet ou, au mieux, sans se faire traiter d'islamophobe) et dans le fond, il n'a pas fait pire que ce dernier. Triste époque que la nôtre où l'humour ne doit froisser aucun type de sensibilité, au risque de mettre nos propres contradictions sous nos nez. La parade, c'est de faire de l'humour sur des sujets insipides comme les objets de consommation, vu que tout le monde consomme et que tout le monde peut se "reconnaître" dans ce sujet. Normal, vu qu'on est dans une société de "l'avoir" et non de "l'être". Bon ... après, on dira que c'est édité chez "Ring", "esstrèmdroite", tout ça, que c'est vachement orienté idéologiquement ... Mouais. Ceci induirait que les autres maisons d'éditions sont blanches comme neige.
Image de Thiche
+ -3 -

LeBouseuxMag En réponse à Thiche Vermisseau

Gotlib même aujourd'hui ne pourrait être accusé d'avoir une mentalité d'extrême-droite (pas que ce soit un crime, mais qu'on dise ce qui est). Gotlib pratiquait (parfois) de la critique sociétale subtile sans se focaliser, comme Marsault, sur des cibles spécifiques ou en faisant passer un message politisé.
De toute façon, il n'y a aucune comparaison à faire car Gotlib faisait de l'humour (faisait car il a pris sa retraite) tandis que Marsault pratique de la satire.
+ 2 -

Thiche En réponse à LeBouseuxMag Colonel Chat-Ver

Oui, bien sûr. Merci de m'avoir éclairé. Comme je l'ai exemplifié, quand Gotlib caricature des divinités, il ne fait pas de la satire mais de l'humour, c'est-à-dire qu'il ne cherche pas à faire une critique moqueuse de son sujet dans l'intention de provoquer. C'est un fait, Gotlib s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité (et y'a rien de plus réel que des dieux), soit de l'humour. Sinon, tu peux aussi m'éclairer sur l'ironie ?
+ -3 -

LeBouseuxMag En réponse à Thiche Vermisseau

Bien sûr.

L'ironie c'est par exemple de sous-entendre qu'on n'a pas besoin d'être éclairé quand à côté on sort des lieux communs, des écueils de philo de comptoir, comme, par exemple "Triste époque que la nôtre où l'humour ne doit froisser aucun type de sensibilité".

Ça par exemple c'est assez ironique.

Ou hypocrite, je confonds toujours.
+ 2 -

Thiche En réponse à LeBouseuxMag Colonel Chat-Ver

C'est pas grave. À la base, tu as des difficultés à distinguer "Humour" et "Satire", je vais pas te reprocher de confondre "Ironie" et "Hypocrisie". Tu es déjà conscient de confondre des trucs, c'est bien, gros progrès ! Sinon, il ne te reste plus que l’apprentissage du développement de tes idées, à la place de te limiter à exposer des anathèmes, et à articuler entre eux des mots qui répondent à des définitions précises. Avec beaucoup de travail, tu pourrais éventuellement arriver à un résultat probant.
+ -3 -

LeBouseuxMag En réponse à Thiche Vermisseau

Que veux-tu, on est dans "une société de l'avoir et non de l'être" comme disait René samedi soir au bistrot.
+ 2 -

Thiche En réponse à LeBouseuxMag Colonel Chat-Ver

Ce que je veux ? Que tu ne lâches pas René d'une semelle. Il a beaucoup de choses à t'apprendre, apparemment.
+ 3 -

Guaruda Asticot

Moi j'aime bien quand des gens essaye de critiquer un artiste ou une œuvre et de quasiment "savoir" toute les significations.
J'ai toujours trouver ça très amusant, depuis le collège avec les cours de musique, d'art plastique (putain l'art moderne et de musée Pompidou) de français où les profs expliquent que machine ou bidule à fait ça comme ça parce que dans sa vie c'était comme ceci ou parce qu'il/elle appréciait/détestait beaucoup un truc.
Mais là avec l'époque du numérique, du net et des réseaux c'est tellement bon de voir ce genre de personne essayer d'expliquer leur point de vu, comme si ces personnes arrivaient à lire clairement dans l'esprit des gens.

A chaque fois je regrette juste de ne pas avoir de machine à pop-corn pour lire/écouter ce genre de personne.
+ 10 -

Oblivionis En réponse à Guaruda Taret

Dans le genre, une anecdote marrante d'Hervé Cristiani ( le chanteur maintenant décédé de " il est libre Max " ):

" «Ma nièce qui était en classe de quatrième, a eu une explication de texte à faire sur cette chanson. J'ai rédigé le devoir dans son langage et obtenu la note de 8 sur 20! Le professeur a inscrit, à l'encre rouge, dans la marge: “N'a pas saisi la pensée de l'auteur”.» "
+ 2 -

Guaruda En réponse à Oblivionis Asticot

Je t'adore tellement pour cette anecdote!
+ 1 -

Screugneugneu En réponse à Oblivionis Vermisseau

je crois que ça résume bien cette engueulade de mouche à tour de mite.
+ -1 -

LeBouseuxMag En réponse à Guaruda Vermisseau

C'est en partie vrai. Mais ce n'est pas une raison pour ne pas émettre un avis sur une oeuvre sur le prétexte qu'on pourrait passer à côté de ce que pourrait vouloir dire l'auteur. De même, l'auteur peut lui-même faire passer un message sans le vouloir (ce qui est parfois le cas de Marsault, qui semble ne pas toujours saisir la portée de ses propos).
+ 1 -

Guaruda En réponse à LeBouseuxMag Asticot

Ne m'inclus pas là dedans et laisse moi manger mon pop-corn!!!

Plus sérieusement (et oui ça joue sur les mots), mais émettre un avis c'est différent de faire une critique, hors là ce qui est fait c'est même encore plus poussé, c'est une enquête (première phrase).

Sans rentrer dans le détail, "Marsault aurait pu faire intervenir un personnage féminin vengeur, ce qui aurait d’ailleurs donné plus de force au message."
Et SI Marsault avait juste eut l'envie de dessiner son Eugène et faire un truc simple? Effectivement il aurait put faire un personnage féminin, mais bref je m'arrête là parce que j'imagine que tu voit déjà où je veut en venir et où je ne veut pas aller.
+ -1 -

LeBouseuxMag En réponse à Guaruda Vermisseau

Si tu ne partage pas le pop-corn je vais continuer à t'inclure là-dedans.

Le fait est que la simplicité, sous toutes ses formes, est une marque de fabrique de Marsault. Or, ça démontre (ou "peut" démontrer si tu préfères) une certaine mentalité... Et bien simpliste. Marsault n'en a rien à cirer des femmes malgré ce dessin. Comme je l'ai dit avec la piste de réflexion que tu as extrait.
C'est d'ailleurs ce qui m'a gêné dans ton premier commentaire où tu dis que j'affirme "savoir toutes les significations". C'est faux, je prends beaucoup de pincettes et je précise à la fin que ce sont mes interprétations qui doivent être considérées comme telles. Je ne dis pas "Marsault pense que", mais je dis "des choses poussent à penser que Marsault pense que".

Voilà.
+ 2 -

Guaruda En réponse à LeBouseuxMag Asticot

Trop tard j'ai tout manger.

Ensuite les gens qui "savent" est un éventail très large, si tu te sent inclus dedans c'est que tu en fait peut être partis.

Tout comme certains l'ont dit, je m'en fout que ce soit simple, ça me fait rire. Je pense par moi même, je n'ai absolument pas besoin de l'idéologie de Marsault ou de n'importe qui d'autre pour avoir mon idéologie, par contre j'avoue que je construit la mienne grâce aux victoires et aux échecs des personnes que j'observe.

Au final, le vrai problème c'est les gens qui boivent et voient des significations dans les dessins de Marsault pour argent comptant et ceux qui y voient une significations qu'ils détestent et qui vont tout faire pour censuré ladite personne.
+ 1 -

BarneyGumbles Lombric Shaolin

Il dessine bien mais on peut être un artiste et un trou du cul
+ 4 -

Henry_Hill Ver macht addikkkt

Je ne la trouve pas si dépassionnée que ça cette "analyse", j'y vois plutôt un brûlot à charge. Ça ne me dérangerait pas plus que ça si Marsault n'avait pas été victime d'une putain de censure de pseudo féministes hystériques épaulées par des débiles gauchisant. Marsault n'est même plus sur Facebook, censuré à maintes reprises, cette fois ils ont mis le paquet. D'une Marsault ne fait pas de politique, il s'est déjà exprimé plusieurs fois sur ce sujet : il n'est pour aucun parti et s'en fout complètement de la politique, de deux, quand bien même il serait politisé, c'est quoi ces manières de Gestapo de merde d’appeler à la censure des gens qui ne pensent pas comme nous ? Putain moi je ne vais pas emmerder les gens qui pensent différemment de moi sur le net, avec toutes les chroniques sur France Inter, Europe 1,... ultra politisées et faite sur l'argent publique, je ne demande pas leur arrêt, je ne vais pas faire chier les dessinateurs qui ne pensent pas comme moi non plus, alors pourquoi je n'ai plus le droit de voir le seul dessinateur qui me faisait réellement marrer ? La liberté d'expression à sens unique, et ces grosses fientes sont Charlie bien sûr... Ils ne se rendent même pas compte qu'on est tellement désespérés par leur cas que des fois on fait exprès de dire ce qu'ils veulent entendre juste pour les faire rager.
+ 2 -

Landru Ver au foyer

Alex, pour le bouzeux : il en a pondu une belle..!
En humour, pas besoin de se tripoter la nouille ; soit tu te fends la gueule, ou pas...
+ 8 -

john5

Je vois pas trop l'intérêt de cette critique, elle ne fait qu'enfoncer des portes ouvertes. Marsault est un dessinateur, pas un politique, on ne va pas voter pour lui aux présidentielles. Après, ses dessins sont le reflet de sa manière de penser ? Oui, bon, comme plus ou moins tous les artistes. À partir de là, il ne reste plus que deux considérations : soit on aime ce qu'il fait et on regarde, soit on n'aime pas et on passe son chemin. Pas de quoi en faire un roman.
+ -4 -

LeBouseuxMag En réponse à john5 Vermisseau

"Je vois pas trop l'intérêt de cette critique, elle ne fait qu'enfoncer des portes ouvertes."
Le fait est que beaucoup de gens semblent être passés à côté de ces portes ouvertes.

" Marsault est un dessinateur, pas un politique, on ne va pas voter pour lui aux présidentielles. Après, ses dessins sont le reflet de sa manière de penser ? Oui, bon, comme plus ou moins tous les artistes. À partir de là, il ne reste plus que deux considérations : soit on aime ce qu'il fait et on regarde, soit on n'aime pas et on passe son chemin. Pas de quoi en faire un roman."
Marsault est politisé. A partir de là, il défend une certaine idéologie. Une idéologie que chacun est en droit de critiquer.
+ 2 -

MessiaH Lombric Shaolin

Cette manie de vouloir mettre les gens dans des cases ... t'es soit un gros méchant de droite (voire extrême) soit un bobo bouseux de gauche (voire extrême aussi). Tout est blanc, tout est noir, aucunes nuances.
+ -4 -

Chaque_Jirac Mervisseau

Article trop long. Pas lu. De toute façon, j'ai du mal avec Marsault. C'est ce qu'on appelle un skinhead d'extrême-droite. Et tout le monde se marre en croyant qu'il fait du second degré alors qu'il est plutôt premier degré. Un mec qui se la pète en bédé en se faisant passer pour un violent, qui se tatoue pour faire plus viril, et qui a la réflexion d'une huître neurasthénique. Et pourtant, il m'arrive d'être d'accord avec lui quand il critique la post-modernité, mais c'est assez simple.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
78