IM Erika

Par dhabrelin
le 11 janvier 2016 à 11h40
5 424 lectures
29 réponses

"IM Erika" est le nom de code possible d'une informatrice informelle du ministère de la sécurité de l'état (MfS = Ministerium für Staatssicherheit) - en abrégé la "Stasi" de l'ancienne DDR. Que le nom de code soit correct ou non, il est bien possible que l'agent en question fût... Angela Merkel !

Angela Merkel est née Angela Dorothea Kasner. Son père, Horst Kasner, surnommé "le pasteur rouge", est lui-même fortement soupçonné d'avoir été un informateur informel (IM = "Informeller Mitarbeiter") de la Stasi. Il était un collaborateur étroit de Clemens de Maizière, lui-même informateur avéré de la Stasi. Clemens de Maizière (1906–1980) était juriste, membre de la CDU-Est et membre du synode de l'église de Berlin-Brandebourg.

Angela Merkel devra d'ailleurs son ascension politique au propre fils de Clemens de Maizière, Lothar de Maizière --lui-même tellement soupçonné d'avoir également été informateur informel de la Stasi sous le nom de "IM Czerny" qu'il fut contraint à démissionner du gouvernement d'Helmut Kohl en 1991.

Mais revenons quelques années plus tôt : En 1973, Angela Kasner vient d'obtenir son baccalauréat au lycée Hermann Matern de Templin (Land de Brandebourg). Dans ce cadre, en sa qualité de cadre local de la FDJ ( = "Freie Deutsche Jugend" = "Jeunesse allemande libre" = Organisation de la jeunesse socialiste de la DDR), c'est elle qui supervise l'organisation de la fête de fin d'année pour les jeunes diplômés. À cette occasion, elle appelle publiquement à la solidarité et aux dons financiers pour le "mouvement de libération marxiste-léniniste Frelimo" qui mène une guerre civile au Mozambique pour y établir un régime communiste. Elle récolte donc les dons pour le matériel et les armes à destination des rebelles du Frelimo "contre l'impérialisme américain et la politique sud-africaine d'apartheid". L'ANC sud-africaine, la ZANU du Zimbawé et les rebelles marxistes d'Angola comptaient alors parmi les alliés du monde socialiste contre l'impérialisme américain et la domination occidentale en Afrique.

Bref, Angela Kasner n'est pas vraiment ce qu'on pourrait appeler une rebelle au joli système dictatorial socialiste...

Après son baccalauréat, de 1973 à 1978, Angela Kasner (devenue Angela Merkel en 1977) étudie donc la physique à l'université Karl Marx de Leipzig. Elle y obtient son "Diplom" (l'équivalent, alors, d'un DEA français) avec la mention "Très bien".

Il y aurait certes quelques petites autres choses à raconter mais, puisque les deux vont finir par se rencontrer, évoquons ici directement une des plus longues actions de surveillance individuelle de l'histoire de la Stasi : Il s'agit de l'opération "Leitz", c.a.d. la surveillance de l'idéologue communiste Robert Havemann qui a d'abord lieu parallèlement aux études d'Angela Merkel. Il faut savoir qu'Havemann, au temps où les empaffés du régime de la DDR l'aimaient bien, avait publié de nombreux livres, y compris à l'ouest. Il avait même l'autorisation rarissime d'y entretenir un compte en banque. Cependant, la direction de plus en plus accentuée prise par sa théorie d'un "marxisme sans dogme" ne plaisait pas, mais alors pas du tout au pouvoir qui le soupçonnait d'être un agent de l'Ouest. Peu à peu, on l'avait donc écarté de la vie publique. On avait même fini par l'assigner à résidence dans sa luxueuse résidence de Grünheide (Mark), dans le Land de Brandebourg.

Et justement : Le point culminant de cette surveillance fut atteint entre 1979 et 1982, l'année de la mort de Robert Havemann. À l'époque, Havemann était donc assigné à résidence à Grünheide (Mark). Sa maison était surveillée 24 heures sur 24 et des voitures de police étaient garées dans toutes les rues y menant. Sur la rivière Spree, tous les bateaux, même les plus anodins, étaient systématiquement escortés par des bateaux de la police. Bien entendu, la ligne téléphonique de la maison était sur écoute. En 1978, l'état avait fait plusieurs procès à Havemann, y compris pour des raisons tout à fait bénignes. On lui retira aussi son permis de conduire, officiellement "pour des raisons médicales". Enfin, on finit en mai 1979 par lui interdire toute visite. Parmi les quelques 200 agents de la Stasi affectés à la surveillance 24 heures sur 24 de la maison d'Haveman, il y avait de nombreuses recrues assez jeunes, de l'âge d'Angela Merkel.

À cette époque, Angela Merkel était devenue doctorante à l'institut central de physico-chimie de l'académie des sciences de la DDR, à Berlin-Est. Toujours membre de la FDJ, elle était même devenue présidente de sa section "Agitation et propagande", comme on disait dans le jargon communiste. Manifestement, elle était alors très proche du régime. À Berlin, comme par hasard, le doctorant qui partageait son bureau n'était autre qu'un des fils d'Havemann --Havemann et sa femme avaient divorcé et leur famille était en morceaux.

Angela Merkel dira plus tard à son biographe Gerd Langguth qu'elle n'avait pas de contact privilégié avec son collègue de bureau, le fils d'Havemann, car elle ne partageait pas son idée (d'ailleurs assez digne du père) "d'une 3ème voie entre le communisme et le capitalisme". Un autre informateur informel de la Stasi, "IM Bachmann", chargé de surveiller le fils Havemann écrira de Merkel dans un de ses rapports : "Merkel a une attitude positive envers le marxisme-léninisme."

Comme c'était alors l'habitude, il est établi qu'Angela Merkel a bien reçu en 1978 une "déclaration d'engagement" auprès de la Stasi comme condition préalable à son accès à l'académie des sciences de la DDR. Bien qu'elle l'ait affirmé, il est fort peu crédible qu'elle ait refusé de la signer, sans quoi elle n'aurait jamais pu accéder à cet institut d'élite de la DDR. D'autant que c'est justement l'époque où elle devint aussi cadre régional de la FDJ et même présidente de la représentation de la FDJ à l'académie des sciences ! Par ailleurs, comme on a pu le prouver en 2013, son propre chef à l'académie des sciences de la DDR, Hans-Jörg Osten (aujourd'hui professeur à la Leibniz Universität de Hanovre !) était également un informateur de la Stasi sous le nom de "IM Einstein".

Le dernier clou du cercueil est une photo --une photo maintenant interdite tant nous vivons en démocratie, n'est-ce pas ?... Au début des années 90, la rédaction de la chaîne de télévision WDR fouille les archives publiques de la Stasi pour son émission "Im Auge der Macht -- Die Bilder der Stasi". Évidemment, les photos disponibles de l'opération "Leitz" sont examinées et... une d'elles montre, parfaitement reconnaissable, Angela Merkel à proximité immédiate de la maison surveillée de Robert Havemann ! Que faisait-elle là ? Faisait-elle donc partie des 200 agents chargés de cette surveillance ? Peut-il s'agir d'une coïncidence --une de plus pour celle qui partageait le bureau du fils Havemann ? Pourquoi les faits et gestes des 2 autres personnes apparaissant sur la photo sont-ils analysés par la Stasi mais pas, justement, ceux d'Angela Merkel ?

Quoiqu'il en soit, cette censure en dit long et il semble plus que jamais permis de penser que la doctorante si proche du régime et qui, comme par hasard, partageait déjà son bureau avec le propre fils de Havemann ne rôdait pas autour de sa maison par hasard.

Quant au nom de code supposé "Erika", il provient en fait de Michael Schildheim. Aujourd'hui directeur du théâtre de Basel, lui aussi travaillait alors à l'académie des sciences de la DDR et lui aussi a partagé son bureau avec Angela Merkel. Mais lui a été identifié sans l'ombre d'un doute comme informateur inofficiel de la Stasi, et on a même retrouvé sa déclaration d'engagement. Intéressamment, il était très prolixe et a écrit de nombreux rapports sur tout le monde. Sur tout le monde sauf... sur Angela Merkel ! Bizarre, n'est-il pas ?...

Et dans son roman "Roberts Reise" (2000) il parle d'une collègue, assistante scientifique qui partage son bureau. Cette collègue est en fait une informatrice de la Stasi qu'il nomme Erika. Les noms des héros du roman de Schildheim étant à peine voilés --à commencer par celui de son titre--, on se demande si Erika ne serait pas le nom de code d'Angela Merkel lorsqu'elle travaillait pour la Stasi ?

Quoi qu'il en soit, tous les documents relatifs à Angela Kasner/Merkel mais également à son père Horst Kasner ont disparu aux yeux du grand public. Même la thèse de doctorat d'Angela Merkel n'est plus disponible...

Littérature :

Langhuth, Gerd (2007) : Angela Merkel – Aufstieg zur Macht, ISBN 3-42334-414-8

Reuth, Ralf Georg & Lachmann, Günther (2013) : Das erste Leben der Angela M., ISBN 978-3-49205-581-9

Schildheim, Michael (2000) : Roberts Reise, ISBN 978-3-42105-330-5

Schmidt. Kathrin (2005) : Article dans l'hebdomadaire "Der Freitag", édition du 3 juin 2005.

https://www.youtube.com/watch?v=8h9lQ7sLWeo

Source principale: Page Facebook "Fans d'anecdotes historiques croustillantes"
https://www.facebook.com/groups/8433843350/permalink/10153836593233351/


+ -23 -

OuargueV2 Vermisseau

En quoi c'est drôle ou insolite ? Je vois pas l’intérêt d'avoir ça ici autre que de lancer un débat pourri.
+ 22 -

dhabrelin En réponse à OuargueV2 Jeune supportrice

Insolite: Qui surprend parce qu’il sort de l’usage.

Que la chancelière allemande fut (peut-être) une ex-informatrice de la Stasi est à mes yeux insolite, dans la mesure où rare sont les chefs d'états ayant eu un passé dans l'espionnage, qu'il soit intérieur ou extérieur (j'ai dit rare, pas unique, y'a aussi eu Poutine dans le KGB).

Je trouve ça insolite. Et je n'ai aucunement l'intention de lancer de débat pourri, tout comme je n'ai aucun agenda caché afin de promouvoir telle ou telle idée nauséabonde, comme tu pourrais le sous-entendre.
+ -18 -

OuargueV2 En réponse à dhabrelin Vermisseau

Je croise les doigts pour que ton article ne lance pas de sujet nauséabond. Et de l'insolite comme ça c'est quand même moyen. Je suis sur le site depuis 11ans je pense que c'est un sujet dont on peut se passer ;)
+ 14 -

dhabrelin En réponse à OuargueV2 Jeune supportrice

Permets moi de ne pas être d'accord. J'ai posté ça parce que j'ai trouvé que ça pouvait en intéresser plus d'un. Et j'insiste vraiment, aucune arrière-pensée n'accompagne ma démarche. D'ailleurs le texte (qui n'est pas de moi) est neutre de ce point de vue là.

De même, quand Henri_Hill poste sa série "Un tableau, une histoire", je ne trouve pas ça insolite, ni intéressant (ça ne m'intéresse pas personnellement) mais je fais avec, car ça en intéressé d'autres. Il en faut pour tout les goûts.
+ 1 -

Henry_Hill En réponse à dhabrelin Ver macht addikkkt

Ouais, et en plus c'est un enfoiré.
+ 10 -

magnussoren En réponse à dhabrelin Ver (re-)cyclable

le plus insolite c'est surtout ce qu'elle est devenue.
Tu cites poutine, mais bon, en passant d'agent du KGB a ce qu'il préconise actuellement, on peut dire qu'il n'a que guère dévié de ses idées....
Passer de la Stasi au libéralisme allemand, y'a quand meme un sacrés grand écart...ça c'est insolite ;)
+ 3 -

g012 En réponse à magnussoren Asticot

Boarf, elle fait de la politique. Elle voulait du pouvoir, peu importe lequel au final.
+ 13 -

Zgru La voix de son ver

C'qui est insolite c'est que sur la photo, elle n'a pas l'air moche la Angela.
Quand on voit le résultat maintenant...
Arch, le nauffrage de la vieillesse!
+ 6 -

Necropaf En réponse à Zgru LoMBriK addict !

Ne regarde surtout pas des photos récentes de Brigitte Bardot alors.
Je ne pensais pas que ça usait autant, la protection animale.
+ 12 -

Zgru En réponse à Necropaf La voix de son ver

Je plussoie totalement.
Image de Zgru
+ 2 -

GabrielKnight En réponse à Zgru Vermisseau

Finalement les cosmetiques a la graisse de cul de phoque testes sur le derriere sensible des petits chats sont peut-etre plus efficaces ?
+ 8 -

Pleonasme Lombric ver de terre

- Angela Merkel une ex-informatrice de la Stasi
- Vladimir Poutine ancien membre du KGB
- François Hollande ancien membre de la légion étrangère TASK force 141
+ 4 -

dhabrelin En réponse à Pleonasme Jeune supportrice

Je comprends pas bien ton commentaire...

- Pour Merkel, c'est supposé (avec un faisceau de présomption);
- Pour Poutine, c'est avéré, il ne s'en cache pas lui-même;
- Pour Hollande, ça m'étonnerait qu'il ai le temps de jouer à Call of Duty.

Donc voilà, je ne comprends pas ton commentaire en fait...
+ 13 -

Pleonasme En réponse à dhabrelin Lombric ver de terre

Juste que j'aime l'idée d'imaginer votre président avec un passé virile et transpirant
+ 24 -

phil_good En réponse à Pleonasme Ver singe (et torix)

Et puis il s'est pris une flèche dans le genou...
+ 2 -

magnussoren En réponse à phil_good Ver (re-)cyclable

une dans chaque en fait....
+ 1 -

dhabrelin En réponse à magnussoren Jeune supportrice

Tout ça pour lui voler sa pâtisserie...
+ 2 -

Proxx En réponse à dhabrelin Vermisseau

Il me semble bien que François Hollande est lieutenant colonel de réserve dans l'armée du Génie.
+ 5 -

le-long-brick En réponse à Proxx Longbric

...mais avec beaucoup, même énormément, de réserve.
+ 13 -

_DF_ Lombric Shaolin

+ 2 -

john5

*scroll, scroll*
SOURCE : FACEBOOK

C'est bien c'que je pensais.
+ 3 -

dhabrelin En réponse à john5 Jeune supportrice

Tu as raté ce passage:
Langhuth, Gerd (2007) : Angela Merkel – Aufstieg zur Macht, ISBN 3-42334-414-8
Reuth, Ralf Georg & Lachmann, Günther (2013) : Das erste Leben der Angela M., ISBN 978-3-49205-581-9
Schildheim, Michael (2000) : Roberts Reise, ISBN 978-3-42105-330-5
Schmidt. Kathrin (2005) : Article dans l'hebdomadaire "Der Freitag", édition du 3 juin 2005.

La source 'Facebook' est la source de l'article, pas des informations y figurant. Bref, les préjugés ont la vie dure.
+ 6 -

john5 En réponse à dhabrelin

Eh, quand on cite un bouquin écrit par Günther, on se la ramène pas !
Image de john5
+ 3 -

Zebulon Man Faye Gang Bang Addict

Que du Beau Monde !
Et ça donne des leçons en édictant à tous comment on "doit vivre" et se comporter ! pffff !
+ 2 -

Henry_Hill Ver macht addikkkt

se fichié né pa drol ni sexi, il ni a pa de chat ni de boobs, rien a fer sur le cite ! an pluss il fo lir cé tro chian lol
+ 0 -

TheMetroidPrime Verxit

Auf der Heide blüht ein kleines Blümelein
*BOM BOM BOM*
und das heißt
*BOM BOM BOM*
EEEERIKA

Spéciale dédicace à Offerus.
+ 0 -

le-long-brick Longbric

Pour une fois qu'elle a une veste différente de la coupe habituelle!
+ 1 -

mersito LoMBriK addict !

Bah, la CDU (le parti d'Angel Merkel) à la base, c'était déjà un recyclage d'anciens nazis influents de la part des américains pour contrôler la politique allemande. Donc bon... ( Documentaire un peu longuet mais intéressant pour ceux qui voudrait le vérifier https://www.you...h?v=JQv-Skon9Us )
Et je travaille avec un berlinois depuis 6 mois qui m'a affirmé que c'était un secret de polichinelle que l'Angela était dans la Stasi, pour la simple raison que tout le monde y était affilié d'une manière ou d'une autre.
+ 0 -

polomega Vermisseau

America ?
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer une réponse
107