La Bombe Nucléaire : Images déclassifiées Full HD

1 974 vues

Ce montage contient plusieurs extraits des documentaires "Trinity and beyond" et "Atomic filmmakers".
Atomcentral.com. De 1945 à 1993 il y a eu plus de 2000 essais nucléaires sur la planète dont deux sur les populations Japonaises.

Envoyé par Alix le 24 novembre 2014 à 21h21

+ 1 -

TheMetroidPrime Verxit

sa fé trè peur
+ 1 -

Peevee LoMBriK addict !

Musique aussi dévastatrice que les images, et oui, ça fout une putain de trouille...espérons que nous n'aillons jamais à vivre (ou à mourir) cela.
+ 0 -

trucmoi Ver d'os

c'est juste super beau
+ 2 -

Sp0uck Oncle Festver

J'en suis soufflé !
+ 6 -

yosegaman Jeune lombric

LIFE : ON > OFF
+ 15 -

clemwaza64 En réponse à yosegaman Lombric Shaolin

Hélas les victimes de ces bombes n'ont pas tous eu la chance de mourir si rapidement...
+ 8 -

phil_good Ver singe (et torix)

Haha, les p'tits joueurs ! Ils ont atomcentral.com, mais nous avons latomedumassifcentral.com
Dans le genre champignon explosif, ça a flingué bien plus que 150 000 malheureux japonais !
+ 0 -

Mephisto En réponse à phil_good Jeune lombric

Pas de petit +1 ? Je crois que certains on raté le coche, là. ^^
Yeah un first +1 de comment, ça vaut presque un génial.
+ 3 -

Zebulon Man Faye Gang Bang Addict

Mon Dieu quelle horreur... Et dire que tout ça était fait dans l'atmosphère... Des décennies après, les radiations issues de tous ces essais sont toujours discernables dans la nature et probablement à la base de très nombreux cancers partout dans le monde...
+ 12 -

pYranha En réponse à Zebulon Lombreek

Les essais nucléaires à l'air libre ne représentent pas grand chose en fait, comparé la négligence russe. Que ce soit les accidents tels que Tchernobyl et Kyshtym, ou les rejets intentionnels, tels que le lac Karachay et tous les alentours de l'usine Mayak (surtout la rivière Techa, dont les 28 000 riverains ont été exposés à bien pire que tout ce qu'on reçu les victimes de Tchernobyl), et le démantellement de sous-marins nucléaires aux alentours de Vladivostok (très peu documenté malheureusement)

Plus en détail:
Déjà, pour définir une unité de comparaison :
Tchernobyl : 5-12 EBq (exabecquerels) de matériaux radioactifs relachés au moment de l'incident (activité totale des nuages au moment de leur émission)
Fukushima : les estimations varient. Les plus pessimistes estiment ça à environ 50% de Tchernobyl, les plus optimistes à 10%. (Ça dépends aussi de quelle valeur on prend pour Tchernobyl)

Au tout début de la guerre froide, les soviétiques ont construit en toute hate l'usine Mayak, une centrale nucléaire avec pour seul but la production de plutonium afin de leur fournir l'arme nucléaire le plus vite possible.

Au début, le (les?) réacteur etait refroidi directement avec de l'eau pompée dans un lac proche (le lac Kyzyltash), et réinjectée dans le lac après etre passée sur les barres de combustible. Je n'ai pas d'estimation pour la quantité de matériaux radioactifs totale injectée dans le lac ainsi, mais c'est pas peu! (de l'ordre de l'Exabequerel)

Les déchets, quand à eux, étaient directement rejetés dans une rivière proche, la rivière Techa (j'en reparle plus bas), puis, à partir de 1951, seront stockés dans un autre lac, le lak Karachay. L'idée était d'attendre que leur activité baisse et de les récupérer ensuite, mais ça s'est avéré infaisable du fait de l'extreme radioactivité des lieux: l'exposition au niveau du lieu où les déchets avaient été déposés était encore d'environ 6 Sv/h en 1990, soit une dose presque certainement léthale meme avec traitement en une heure! et malgré plusieurs décennies de décroissance! L'activité totale des sédiments est estimée à 4 EBq.

(La suite en bas, y'a pas la place dans un seul commentaire)
+ 6 -

Ulkhan En réponse à Zebulon Lombric Shaolin

Pas de panique, les douaniers français arrêtent les radiations à la frontière!
+ 2 -

OuicheLorraine En réponse à Ulkhan Vermisseau

Un grand merci également à l'anti-cyclone des Açores et au Golf Stream !
+ -3 -

Krogoth LoMBriK addict !

@zebulon, es tu au courant de la quantité de radiation résiduelle résultant de l'esplosion d'une bombe atomique? Le but c'est de convertir l'énergie atomique en explosion, pas de faire une bombe "sale". Hiroshima était habitable dès le lendemain de l'explosion (si la maison était encore debout. A tchernobyl par contre il y en a pour plusieurs siecle. Les radiations dispersées à la suite d'essai nucléaires dans l'atmosphere sont négligeable face à celle de tchernobyl ou fukushima.
+ 5 -

boLT En réponse à Krogoth Vermisseau

@Krogoth, un peu d'info =>
http://fr.wikip...teinopenair.png

et la http://fr.wikip..._nucl%C3%A9aire

"Comparaison de la radioactivité des produits de fission d'une explosion atomique (en rose) et d'un cœur de réacteur nucléaire pour une même quantité de césium 137. À quantité de matière équivalente, une explosion atomique est mille fois plus contaminante pendant une centaine de jours ; mais la quantité de matière d'un cœur est mille fois plus importante que celle d'une bombe A. En fin de compte, les pollutions initiales peuvent être comparables, mais celle d'une explosion atomique est beaucoup moins durable."

Et on parle de bombe A. Faudrait voir pour la H mais y'a eu beaucoup moins d'essai atmo sur la H.

En bref même un "bombe propre", passé moi l'expression, est une mega saloperie... vu le nombre d'essai atmosphérique réalisé (520) comparé au deux accidents nucléaire civil majeurs.... CQFD. Mais il est vrai c'était souvent dans des contré lointaines.... uhm uhm.
+ 3 -

Arkfury En réponse à Krogoth Vermisseau

T'inquiète donc pas, si tu te souviens de Tchernobyl à l'époque, rappelle toi que le nuage radioactif n'avait pas de passeport valide. Et comme c'était un nuage honnête, empreint d'esprit civique, il s'est gentiment arrété à nos frontières. C'est le gouvernement qui l'a dit.

Qu'est ce qu'ils ont du se marrer en balançant cette info quand j'y pense....
+ -4 -

julienhennequinreims Vermisseau

Donc ... Quand le tabac aura tué tous ses partisans et que les générations qui on vécu pendant tous ses essais alors il y aura moins de cancers ?
+ 5 -

Zgru La voix de son ver

Image de Zgru
+ 3 -

Landru En réponse à Zgru Ver au foyer

merci Stanley.
Image de Landru
+ -2 -

xzat Jeune lombric

La science dans toute sa splendeur.
Image de xzat
+ 2 -

MaxiTroller Lombric hué

c'est dans l'art de se détruire que l'homme a créer les plus belle splendeur. (j'ai malheureusement oublié de qui c'est)

pour la musique rien de vaux l'original de john murphy : https://www.you...h?v=ST2H8FWDvEA
+ 13 -

pYranha Lombreek

(suite de ma réponse à Zebulon)

Les terres rares issues du retraitement du combustible usagé ont fini par etre stockées dans des réservoirs en béton. Ceux-ci étaient suffisament radioactifs pour dégager leur propre chaleur, et lorsque le système de refroidissement d'un réservoir est tombé en panne en 1957, son contenu a séché. Le contenu en question était plusieurs dizaines de tonnes d'un mélange d'acétates de terres rares et de nitrate d'ammonium. Ce mélange est un explosif (du genre ANFO), qui a fini par détonner (de façon non nucléaire) avec une puissance equivalente à 70-100 tonnes de TNT. 0.8 EBq de matériaux ont étés relachés ainsi, la plupart dans les environs immédiats, mais 0.08 EBq ont formés une longue trainée radioactive dans l'Oural. Ça a été nommé le "Désastre de Kyshtym"
Une des conséquence aura été que les déchets radioactifs suivants seront dispersés dans plusieurs lacs plutot que stockés en un seul endroit.

La rivière Techa, passant à proximité, a charrié 0.1 EBq entre 1949 et 1956, du fait de rejets directs avant l'utilisation du lac Karashay, et sans doute bien plus après, chariant l'eau des lacs alentours, particulièrement après le désastre de Kishtym, du fait des retombées, mais surtout de la dispersion des déchets produits ultèrieurement dans les lacs où elle puise son eau. Quarante villages, regroupant environ 28000 habitants, se situaient sur ses rives, d'où les gens puisaient leur eau. Certains se sont mis à souffrir d'empoisonnement direct aux radiations en conséquence d'une exposition continue (c'est très rare, normalement seules certaines expositions ponctuelles sont suffisament intenses pour entrainer ça, le corps pouvant normalement réparer les dégats directs des radiations sur le long terme), sans parler des cancers. (meme si, malgré ce que les médias peuvent mener à croire, pour les quantités que la TRÉS large majorité des gens rencontrent, la radioactivité est un des cancérigènes les plus faibles, comparé à bien des produits chimiques. Les goudrons des clopes auront de ce point de vue là fait bien plus de dégats que tous les rejets de l'histoire de l'humanité ET la radioactivité naturelle...)

Tout ça n'est qu'une partie de l'histoire : d'autres incidents ont eu lieu avec cette usine, et ce n'est qu'UNE usine soviétique parmi de nombreuses, civiles comme militaires, sans parler du démantèlement actuel des bombes et surtout des sous-marins... et meme le crash au Canada d'un satellite soviétique alimenté par un réacteur nucléaire (pas un RTG hein, le réacteur complet avec barres d'uranium et tout le bazar!) : Kosmos 954.

Ah, et la radioactivité totale relachée par tous les essais nucléaires atmosphériques (Soviétiques, Américains, etc...) : de l'ordre de 0.1 EBq. Donc au final, pas grand-chose comparé à tout ça.
+ 4 -

le_freeman

"il y a eu plus de 2000 essais nucléaires sur la planète dont deux sur les populations Japonaises."

oh oh oh ce trol.
+ 1 -

fwan6 cabwL

n’empêche, même au dela de l'aspect radioactivité, ça doit bien foutre le bordel sur tout un tas de paramètres ... Quand on pense à ce que peut faire un battement d'aile de papillon !
+ 3 -

BarneyGumbles Lombric Shaolin

Y a aussi la bombe soviétique Tsar, apparemment ils aurait pu faire une encore plus puissante mais ils ont pris peur.
https://www.you...h?v=4V5kY0za07o
+ 3 -

Chniourf En réponse à BarneyGumbles Lombric Shaolin

Elle avait un étage supplémentaire alloué à la fission mais les physiciens du projet ont gueulé car si la bombe atteignait les 100 mégatonnes l'explosion aurait occupé toute l’épaisseur de l'atmosphère. A ce stade les conséquences ne sont plus cautionnables.

(Augmentation de 25% du total des retombées radioactives mondiale depuis l'invention de la bombe nucléaire et les répercussions du champignon atomique auraient atteint l'espace, ce qui faisait sortir l'explosion du territoire d'essai).

Ils ont eu raison d'avoir peur.
+ 1 -

ganonook En réponse à BarneyGumbles Vermisseau

Et il me semble que toutes les vitres de Moscou y serait passé
+ -3 -

Sha-ka

Et maintenant, pour faire plus propre, on utilise ça pour se chauffer le cul, engendrant des milliers de tonnes de résidus, certes moins impressionnant mais tout aussi problématique.
+ 0 -

Tome_x Jeune lombric

Et si on en mettait une (ou plus) dans le forage sg3 de 15km que les russes ont fait ? On pourra atteindre la lithosphère au bout d'un moment.
+ 0 -

Stanley Vermisseau

Au japon ce n'était pas vraiment des "essaies" nucléaires, comme le sous entend la description, mais plutôt des attaques nucléaires.
Sinon, je me dois bien de faire cette blague : Les Japonnais sont les premiers à avoir découvert l'énergie atomique ! (joke)
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
65