Nouvelle mode 2014

Ce contenu contient de la nudité et pourrait heurter votre sensibilité. Vous devez être majeur pour y accéder. Cliquez ici pour afficher le contenu.
6 354 vues

Envoyé par Swagger le 24 mai 2014 à 22h55

+ -1 -

lamasticot LoMBriK addict !

C'est un fake ? Oo Sinon une peau plutôt extensible
+ 1 -

Zebulon Man Faye Gang Bang Addict

Euh... °-°'
+ 3 -

Necropaf LoMBriK addict !

Une fantaisie de couple qui leur passera dès qu'ils auront effectué un achat dispendieux.
+ 14 -

elfy Ver de vases

A 75 ans, il pourra faire des bonnets à ses conquêtes...
+ 7 -

phil_good En réponse à elfy Ver singe (et torix)

Et ses conquêtes lui feront des écharpes avec leurs seins, comme ça tout le monde aura bien chaud !
+ 43 -

phil_good Ver singe (et torix)

Savez-vous d'où vient l'expression "coûter la peau des couilles" ?

On raconte que le duc de la Mirandière était un chasseur connu au XVIe siècle. Mais il était malheureux parce qu’il ramenait peu de gibier. Il demanda à tous les boutiquiers, les nobles, les artisans et les colporteurs de son domaine de trouver une arme ou un outil capable de lui faciliter la tâche et de rendre plus fructueuse sa traque des animaux.

Un jour, un dénommé Martin Hécouye demanda audience au château pour faire la démonstration d’une invention capable d’attirer selon lui toutes sortes d’animaux.

Devant le duc et sa cour, il demanda le silence et sortit un sifflet de forme curieuse, un appeau. Le portant à la bouche, il produisit un son bizarre. Quelques secondes plus tard, des dizaines d’oiseaux virevoltèrent autour de lui, attirés et charmés par cette étrange mélodie, bientôt rejoints par des lièvres, des cerfs et des sangliers, et tous types de gibier à plumes et à poils qui se pressèrent aux abords du château.

Le duc imagina sans peine le profit qu’il pourrait tirer d’un tel accessoire. Il s’éclaircit la gorge et ne prononça qu’une seule phrase :
’Combien cela va-t-il me coûter ?’

Martin Hécouye, sûr de lui, répondit qu’il accepterait de se séparer de son ’appeau’ en échange de la moitié de la fortune de son interlocuteur. Cette requête fit sourire l’assemblée mais le duc garda tout son sérieux et accepta la transaction.

La nouvelle fit grand bruit et se répandit vite bien au delà des limites du duché :
’Un marchand avait vendu un sifflet pour une somme astronomique au Duc ! ’
Cette anecdote a subsisté dans la langue française pour qualifier les objets hors de prix, au travers de l’expression : ’Coûter l’appeau d’Hécouye’...

Et voilà, maintenant vous ne savez toujours pas d'où ça vient vraiment... ^^
+ -1 -

Ced En réponse à phil_good Lombrik

Le question est: est-ce que l'appeau peut aussi attirer les lombriks?

;-)
+ 1 -

feyfey En réponse à Ced Lombrique girafe cougar chienne poule y dort

Oui, c'est un appeau de terre. Il y a aussi l'appeau de fer mais c'est moins drôle.
+ 7 -

phil_good En réponse à feyfey Ver singe (et torix)

Faut se méfier de l'Appeau unique, forgé dans le feu de la Montagne du Destin !
+ 9 -

Necropaf En réponse à phil_good LoMBriK addict !

On dirait presque une leçon de choses de la Rubrique-à-brac de Gotlib.
Une réincarnation du professeur Burp?
+ 2 -

Rwan En réponse à phil_good

Ta version me convient parfaitement !
+ 0 -

Yoshimi En réponse à phil_good LoMBriK addict !

Cette histoire est en fait inventée, mais je la trouve sympa aussi.
+ -43 -

ftytfy En réponse à phil_good Vermisseau

[Ce message a été modéré]
+ 2 -

phil_good En réponse à ftytfy Ver singe (et torix)

CTB !
+ 8 -

Guaruda En réponse à ftytfy Asticot

Ses couilles sur ton nez et t'aura l'air d'un dindon.
+ 3 -

MaxiTroller En réponse à ftytfy Lombric hué

bon bin, on te retiens pas hein.. ====> [ ]
+ 4 -

elfy En réponse à ftytfy Ver de vases

"Tin-tin-tiiiiiin"! Encore une mission pour Super Alix!
+ 2 -

Macka_07 En réponse à elfy Jeune asticot

c'est bête, ce poste commençait tellement bien avec la petite anecdote et tout. Aller, au bûcher !
+ 8 -

Jean_Pierre_Coffe En réponse à ftytfy Ver miraud

Faut le comprendre, il été obligé de lire plus de 5 lignes, avec des mots compliqués comme "boutiquiers" ou "fructueuse". Cela explique son irritation, qu'il tente de libérer via un langage fleuri.
+ 1 -

hacha En réponse à ftytfy Vermisseau

Comme les courtisans de l'époque diraient pour rester polis : tu es une couenne avec ta langue grasse.
+ 1 -

Sha-ka

Moi ce qui m'intrigue c'est qu'elle aime ça.
+ 1 -

Mephisto Jeune lombric

Anne Halle...
C'est quoi CTB ? Couille Teub Bite ?
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
32