C'est bête hein...

Envoyé par Actarus le 17 juin 2023 à 14h38

+ 13 -

Petitprout Vermisseau

Non, mais ça va, pour l'instant, il y a 2 fois trop de boulot pour les développeurs.

Par contre, avec les IA, les programmeurs vont coder 10 fois plus vite.
Donc oui, passée l'euphorie, il faudra 2 développeurs pour faire ce que 10 font maintenant... Donc 8 au chômage.

C'est 1 des 2 raisons pour lesquelles je trouve la réforme des retraites anachronique :
* Le COR n'a pas du tout pris en compte le développement des IA, qui vont supprimer énormément d'emplois
* Le COR n'a pas du tout pris en compte l'adaptation au changement climatique.
Mais le gouvernement se base quand même dessus pour dire qu'il faut "travailler plus longtemps".

On ne doit pas vivre dans le même monde.
+ 0 -

Tokk En réponse à Petitprout Asticot

Non mais le COR fait ce qu'on lui demande de faire hein...
Et, quand je dis "on", je veux dire le gouvernement…
+ 3 -

Cloudh En réponse à Petitprout Vermisseau

Quoi 2 pour 10 ?! La sortie de star citizen serait donc ..*compte sur ses doigts* avancé de 3 000 ans en même temps que la V3?!
+ 2 -

PEM1977 Vermisseau

Nan, ca marche pas les IA pour dev.
Quand ça mitonne pas, des fois ça prend plus de temps à debbuger qu'à coder soi même
+ 2 -

le_kevlar En réponse à PEM1977 Jeune asticot

Après quelques demande de flemar à chat gpt j'ai vite abandonné le concept de demander du code à une IA pas à jours :p
+ 2 -

glurp LoMBriK addict !

Une IA pourra peut-être remplacer les "petites-mains" du dev, genre configurer un Wordpress et y coller un template, mais pour ce qui est de la création de programme complet on en est encore très loin.

C'est donc une bonne nouvelle, ça fera un peu le tri entre les vrais programmeurs et les codeurs du dimanche.
Ça revalorisera la profession, qui aujourd'hui souffre du syndrome "mon cousin peut le faire pour moins cher".
+ 0 -

Krogoth En réponse à glurp LoMBriK addict !

Si tu te sens impacté par "mon cousin peut le faire pour moins cher" c'est que c'est toi le cousin, désolé.
+ 1 -

glurp En réponse à Krogoth LoMBriK addict !

Moi personnellement, non.
J'ai des clients qui ont "tenté avec le cousin" et qui sont revenus me voir ensuite la queue entre les jambes.
Par contre pour la profession, oui, ça donne la fausse impression que "c'est facile et tout le monde peut le faire".

Ikea n'est pas une menace pour un ébéniste, on ne fait pas le même métier et on ne vend pas les mêmes produits.
L'ébéniste aura toujours du travail par les gens qui veulent du sur-mesure et de la qualité (et qui en ont les moyens évidemment, pour les autres Ikea fera l'affaire).
+ 1 -

Oblivionis En réponse à glurp Taret

En temps qu'ancien ébéniste, je peux t'assurer que ton exemple est vraiment pas le bon.
+ 0 -

glurp En réponse à Oblivionis LoMBriK addict !

J'imagine qu'il y a eu un tri au moment où Ikea est apparu, mais tous les ébénistes que je connais croulent sous le travail.
De la même façon, il y aura un tri dans les programmeurs, mais les spécialistes qui resteront n'auront pas à s'en faire.
+ 0 -

Cyclomore En réponse à glurp Vermisseau

Les ébénistes/menuisiers se sont presque éteints vers la fin du 19e siècle. Ils on souffert du syndrome de l'armoire normande (ou pas normandes, on s'en fou en fait). Leur problème c'est qu'elles sont indestructibles, et qu'on en a tous dans nos greniers.

Du coup, au début du 20e siècle il y à eu beaucoup de reconversions à la mécanique et à l'aéronautique. L'exemple le plus célèbre est Bloch (devenu Dassault après WW2), qui ayant déjà les machines, s'est mis à fabriquer des hélices pour l'aéronautique naissante avec le succès qu'on connait tous. Mais il y a beaucoup d'autres cas moins célèbres, comme mon arrière arrière grand père.

Bref, Ikea n'y est pas pour grand chose dans l'extinction des menuisiers/ébénistes, il à juste développé un concept de meubles qui suivent une mode, et qui résistant mal à quelques démontages remontages successifs, ne souffrent pas du syndrome de l'armoire normande.

Par contre, son concept y est pour beaucoup dans les difficultés des ébénistes actuels avec des prix impossibles à tenir pour des artisans (production cheap, délocalisée et ultra industrialisé, report de la main d'œuvre chez le client qui réalise le montage lui même).

Le crédit d'impôt métier d'art sauve quelques cuisinistes qui arrivent à l'intégrer dans un processus lui aussi assez industrialisé, mais "sur mesure".
+ 5 -

titouille

J'ai surtout l'impression que y'aura encore plus besoins de codeurs pour... Implémenter des IA dans des entreprises qui ne savent pas pourquoi ils ont besoin d'IA.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
62