Oo ! La Ve Ripoublique ...

[aujourd'hui devant le Conseil constitutionnel]
... comme si un général aurait pu instituer une démocratie.
C'te blague ! En tout le peuple, lui, ne sait pas tromper :]
#lecoupdetatpermanent

[aujourd'hui devant le Conseil constitutionnel]
... comme si un général aurait pu instituer une démocratie.
C'te blague ! En tout le peuple, lui, ne sait pas tromper :]
#lecoupdetatpermanent

Envoyé par Libel le 13 avril 2023 à 21h40

+ 4 -

Bob_Bob Vermisseau

C'est pour empêcher les "sages" d'entrer ou pour les empêcher de sortir ?
+ 1 -

Lequercus En réponse à Bob_Bob Vermisseau

Les 2, mon Capitaine !
+ 15 -

IPZ Vermisseau

Image de IPZ
+ 0 -

Libel En réponse à IPZ Vermisseau

J'avoue ! :]
+ 3 -

Astre_radieux Ver luisant

On dirait un tenso.
+ 1 -

daPookie En réponse à Astre_radieux Lombric Exclu

Je crois que les concepteurs du concept d'uniforme ont plagié le tenso
+ 11 -

magnussoren Ver (re-)cyclable

honnêtement?
Ben quand je vois autant d'emballage plastique individuel pour si peu de matiere grise, je préconise la vente en vrac...
+ 0 -

le-long-brick Longbric

Effectivement, ça en fait des legos pour défendre nos institutions !
.
.
Mais, ai-je la berlue, n'est-ce point une douce créature que j'aperçois au 1er rang ?
Image de le-long-brick
+ 3 -

Kourath En réponse à le-long-brick

Approche avec ton sourire et ta pancarte, il ne restera que créature.
+ 1 -

eowyn En réponse à le-long-brick Lombriko-san

tu devrais kiffer si t'as des penchants sadomasos
+ 1 -

bubulgom En réponse à le-long-brick Asticot

Qui vous dit ...
Image de bubulgom
+ 6 -

Bidon85 Vermisseau

Le niveau est assez élevé sur le trouillomètre.
+ -6 -

Libel En réponse à Bidon85 Vermisseau

[novembre 2018] Hélicoptère dans la cour de l'Élysée !? [ / novembre 2018]

... là, il faut dire, vu l'efficacité du Conseil (des) Cons' à nous protéger des mesures néo-fascistes du présipotent lors du COVID (conseil de *défense* sanitaire, mdr ), c'est un juste renvoi d'ascenseur du Micron ! ^^
+ 4 -

Nyny Jeune asticot

Ca me rappelle quand j'avais été visiter Loué ! Même si ceux la ont pas trop l'air d'avoir été élevés en plein air, les pauvres...
+ 2 -

GruikMan En réponse à Nyny Vermisseau

Avais tu vu le seigneur ?
+ 0 -

Ascaris Vermisseau

Où est Charlie ?
+ 0 -

ErickMav Vermisseau

Boarf, Ca a pas beaucoup changé depuis mai 68...
Image de ErickMav
+ 5 -

_pepe_ En réponse à ErickMav

C'est juste l'impression qu'on a quand on s'arrête à l'aspect extérieur. Car à l'intérieur, en revanche, ça a énormément changé.

Cette photo a été prise à une époque où la France était encore dirigée par un véritable Chef d'État, qui a fait de grandes choses pour les Français et pour leur pays (en le hissant notamment à la deuxième place des puissances mondiales derrière les USA), et qui a eu la dignité de démissionner quand il a été désavoué par le peuple.

Depuis lors, notre Constitution a été largement modifiée (notamment contre l'avis du peuple donné par référendum en 2005), notre Président n'est plus qu'un administrateur qui fait appliquer les directives du pouvoir de Bruxelles, qui démolit consciencieusement notre pays et qui impose ses lois anti-populaires à un Parlement dont l'activité a été réduite à celle d'une simple chambre d'enregistrement (quand on lui demande encore son avis). Lois par ailleurs validées par un Conseil Constitutionnel désigné par ceux que je viens précédemment de citer.

Bref, l'impression que rien n'a changé est celle que pourrait avoir un couple de rouges-gorges qui nourrit son nid de coucou. Mais en étant plus attentif...
+ -1 -

ErickMav En réponse à _pepe_ Vermisseau

Boarf, tu sais... J'avais posté cette photo car leur accoutrement me faisait marrer. Rien de plus hein !

Après concernant ce que tu dis, effectivement beaucoup de choses ont changées. Parfois en bien, d'autres fois en moins bien.
On a le droit de conspuer son président. Si, à titre perso, je suis plutôt favorable à sa gestion de la crise covid, je suis moins en phase avec son approche pour la retraite.
Pour autant, arretons de dire qu'il suit les directives de l'Europe car c'est factuellement faux. Et je pense que pousser cet argument décrédibilise le message de anti-réformes. Une directive européenne est contraignante et doit être suivi. Dans le cas présent, l'Europe a fait des préconisations invitant la France à réformer son système de retraite pour le rendre plus juste et équitable. Mais ce n'est absolument pas contraignant. Et d'ailleurs, la France a poussé cet argument de la réforme bien avant Macron comme gage d'assainissement de ses dépenses publique.
Arretons de toujours tenter de foutre l'Europe comme le donneur d'ordre car c'est un organe qui est bien loin d'avoir ce pouvoir. Macron a décidé seul de faire cette réforme. Il n'avait pas besoin de l'Europe pour s'engager dans cette voie. Vous en voulez à quelqu'un, vous avez bien identifié Macron alors aucun intêret à vouloir aller voir du coté de l'Europe sur ce sujet.
Quant au 49.3, il est souvent difficilement acceptable car en effet, il tue le débat parlementaire dans l'oeuf pour souvent faire passer des réformes impopulaires. Par contre, je suis toujours amusé de voir des oppositions dénoncer son usage... jusqu'à arriver aux commandes et alors y avoir recours.
Bizare que ces oppositions qui dénigrent ce 49.3 soient si peu enclines à suivre une proposition de suppression constitutionnelle du dit article : https://www.oue...dd-012db42d5c37
A titre perso, je serai favorable à sa suppression et si il y avait un référendum sur le sujet, je voterai pour sa suppression.

Bref, ce que je veux dire c'est qu'il y a actuellement des choses qui fonctionnent mal mais arretons de vouloir chercher une explication du coté de l'Europe, les illuminatis, les US ou les reptiliens.
+ -2 -

_pepe_ En réponse à ErickMav

« arretons de dire qu'il suit les directives de l'Europe car c'est factuellement faux »

Factuellement ??? Je pense que la méthode Coué a ses limites.

Au lieu de te persuader que l'UE ne serait pour rien dans la politique que subit la France, tu devrais prendre connaissance des traités ratifiés par nos gouvernements qui ont mis fin à notre souveraineté, puis lire les publications officielles de la Commission Européennes (GOPE, directives, rappels à l'ordre assortis de menaces, etc.) qui dictent aux gouvernements européens les réformes à appliquer bien avant que ces derniers commencent à les retranscrire dans les lois nationales et à les mettent effectivement en œuvre.

Les traités européens imposent à Macron les réformes exigées par la Commission, tout comme ils les avaient imposés à ses prédécesseurs, et tout comme ils les imposeront à ses successeurs... à moins que nous finissions par les dénoncer.


L'UE n'a pas pour objectif d'assainir les finances publiques, mais se sert de ce prétexte pour tuer les États nationaux qui font obstacle à l'utopie ultralibérale. Ainsi, si la dette publique de la France atteint aujourd'hui un record de 3000 milliards d'euros, ce n'est pas parce que le pays n'aurait pas été encore assez réformé, mais parce que c'est la conséquence des affres que les institutions européennes et ses fanatiques lui ont fait subir durant plusieurs décennies.

La réforme des retraites n'est ni nécessaire, ni juste, ni équitable. Elle est seulement réclamée par la Commission et mise en œuvre conformément à ses souhaits.

Cette réforme, comme celles qui l'ont précédée et les autres qui sont déjà prévues, ne sont que le moyen utilisé pour briser les nations, dépouiller les peuples et abolir les droits qu'ils ont acquis durant ces derniers siècles, afin d'accroître les pouvoirs, les privilèges et la richesse d'une classe sociale ultra-minoritaire.


Quant au 49.3, il pose un problème, non pas du fait de son existence, mais parce que son usage a été dévoyé. D'une manière générale, le régime actuel abuse de toutes les ficelles légales pour écraser les obstacles démocratiques qui nuisent à ses objectifs. Si le 49.3 n'avait pas existé, on aurait juste procédé d'une autre manière, au besoin en modifiant notre Constitution (comme cela est déjà arrivé à plusieurs reprises, compte tenu de l'incompatibilité de notre situation avec la version de 1958 fondatrice de la Ve République).
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
13