ça casse des briques

J'ai trouvé ça sympa à partager.
En Angleterre, on tombe parfois sur des murets de briques qui ondulent le long des routes. Bien que cela semble tout à fait étrange, non, le maçon n'avait pas sifflé plusieurs bouteilles avant de s'atteler à leur construction ! Il s'agit d'une ruse architecturale incroyablement judicieuse, puisqu'ils nécessitent moins de briques que des murs en ligne droite. Comment qu'c'est possible qu'cette chose ? On t'explique !

Un mur en ligne droite d'une seule épaisseur de briques dans sa largeur a une résistance très faible, puisque la portée est très étendue. Un gros coup de vent ou un coup de pied, et bim, tout s'écroule. Il faut donc au minimum deux épaisseurs de briques, des contreforts à intervalles réguliers et des portants verticaux pour que le mur puisse durer un peu plus d'une semaine. Et comme tu l'imagines, ça fait pas mal de brouettes de briques tout ça !

Et c'est là qu'arrive la ruse du mur ondulé, dont la courbe est calculée en fonction de sa hauteur et de sa longueur. Une seule largeur de brique suffit pour atteindre un niveau de solidité égal à celui d'un mur droit, grâce à la force du tracé en courbe qui génère ses propres contreforts !
4 625 vues

J'ai trouvé ça sympa à partager.
En Angleterre, on tombe parfois sur des murets de briques qui ondulent le long des routes. Bien que cela semble tout à fait étrange, non, le maçon n'avait pas sifflé plusieurs bouteilles avant de s'atteler à leur construction ! Il s'agit d'une ruse architecturale incroyablement judicieuse, puisqu'ils nécessitent moins de briques que des murs en ligne droite. Comment qu'c'est possible qu'cette chose ? On t'explique !

Un mur en ligne droite d'une seule épaisseur de briques dans sa largeur a une résistance très faible, puisque la portée est très étendue. Un gros coup de vent ou un coup de pied, et bim, tout s'écroule. Il faut donc au minimum deux épaisseurs de briques, des contreforts à intervalles réguliers et des portants verticaux pour que le mur puisse durer un peu plus d'une semaine. Et comme tu l'imagines, ça fait pas mal de brouettes de briques tout ça !

Et c'est là qu'arrive la ruse du mur ondulé, dont la courbe est calculée en fonction de sa hauteur et de sa longueur. Une seule largeur de brique suffit pour atteindre un niveau de solidité égal à celui d'un mur droit, grâce à la force du tracé en courbe qui génère ses propres contreforts !

Envoyé par Nioa le 8 février 2022 à 16h00

+ 22 -

BonPublic Vermisseau

Désolé

https://lelombrik.net/124817
https://lelombrik.net/124772

Mot-clef: mur

Bon, tu t'es fendu d'explications quand même. +0.5
+ 6 -

Snark LoMBriK addict !

C'est comme le carton ondulé, quoi.
+ 5 -

wizzz En réponse à Snark Jeune asticot

Et comme les vaches ouais on sait...
+ -3 -

Lequercus Vermisseau

Mais c'est bien sûr, Eurêka !

Ce qui est tordu est plus solide...
Je le dirai au patron la prochaine fois que j'accroche quelque chose.
C'est moins joli, mais c'est plus solide maintenant !

Ça devrait passer avec ce foutu poteau métallique du hangar !
+ 1 -

Nap En réponse à Lequercus Vermisseau

https://fr.wiki...ent_quadratique

les IPN ça marche exactement comme ça d'ailleurs
+ 1 -

poups Asticot

Suffit de travailler bourré
+ 3 -

Flaneur Ver TikToké

Et puis c’est pratique pour pisser discret
+ 1 -

geroditmot Vermisseau

ça aurait été top si ils avaient fait une route serpentée aussi :-D
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
40