Ma vie de soigneur vol.2

Par Guaruda
le 1 novembre 2021 à 16h10
37 réponses

Le premier volet à eût l’air de vous plaire, je vais donc vous faire un volume deux.


Je suis maintenant soigneur animalier depuis une bonne dizaine d’année et il m’est arrivé des choses assez dingues, je vais donc vous en raconter quelques-unes.

Durant l’un de mes jobs de soigneur j’ai dû faire des spectacles, notamment avec des chiens loups de Saarloos. C’est une race de chien très proche du loup physiquement et mentalement. L’esprit de meute est vachement développé chez eux, c’est ce qui est à la base de cette anecdote.

J’ai dû remplacer au pied levé un soigneur qui c’était bêtement blesser chez lui et qui ne pouvait donc plus bosser pendant quelques temps. Apprendre mon rôle pour le spectacle en une semaine c’était pas trop compliqué, mais me faire accepter et obéir par la meute en si peu de temps c’était autre chose, vu qu’à la base j’étais affecté à un autre secteur du parc.

Le dominant était assez sympa et obtenir sa confiance et son respect ne m’a pris qu’une bonne journée de travail. Une fois que je l’ai eût dans la poche le reste de la meute à plus ou moins naturellement suivie le leader parfois légèrement à reculons par crainte d’un nouvel individu, mais c’était parfaitement normal. Par contre il y avait un jeune mâle (le bêta) qui briguait la place d’alpha dans la meute et qui donc se « battait » plus ou moins avec lui et au final contre moi par la suite.

C’est lui qui a posé problème. Qu’il ne m’écoute pas passe encore, c’est une question de temps je l’aurais à l’usure tout comme ceux qui avaient peur de moi, de jour en jour ils devenaient moins craintif et obéissait à de plus en plus d’ordre. Chaque jour je venais au travail une bonne heure avant mon embauche pour aller dans leur enclos et rester avec la meute pour prendre un petit déjeuné et leur filé un bout, idem le midi je ne mangeais plus avec mes collègues mais j’allais manger dans leur enclos et pareil le soir je quittais plus tard que la normale pour rester manger avec la meute et encore une fois partager mon repas. J’affirmai ma place de nouveau leader de la meute et ça marchait super bien. Quand j’avais le temps de prendre une pause, hop j’allais les voir. Le mieux c’était la pause du midi, après avoir mangé je pouvais m’allonger contre certain individu et me reposer.

Cependant les jours défilaient et au bout d’un moment ça stagnait à cause du mâle bêta, à force de ne pas m’écouter, d’essayer de me mordre (ou d’y arriver sans mettre de force toutefois) il émaillait mon autorité sur la meute. Puisque pour le moment adopter leur code fonctionnait (le partage de nourriture), je me suis dit je devais pousser plus loin.

Pendant la pause du midi après le partage du sandwich et la distribution de croquette j’ai fait exprès de  m’accroupir dos au bêta. Sachant qu’à chaque fois que je lui laissai une occasion de me mordre il essayait, à moi d’utiliser ça et en prime avec le soleil je pouvais voir son ombre. Dès qu’il m’a sauté dessus je me suis décalé pour lui rendre la pareil et le plaquer par terre. Forcément début de combat certain individus de la meute sont venu participer, un coup de pied sur les flancs pour les dégager, un rappel à l’ordre et il ne restait plus que moi assis sur le bêta. J’ai donc pu tranquillement le mordre au niveau de la nuque comme le faisait le dominant quand il le remettait à sa place. Entre le bruit des autres chiens et le cri de celui que j’étais en train de mordre le reste de l’équipe du parc c’est imaginé le pire. Quand ils sont arrivés le reste de la meute c’était assis, tous à leur place (ils ont chacun une place attitré dans l’enclos pour le nourrissage par exemple), il n’y avait que moi la bouche rempli de poils et le bêta encore part terre. Je lui ai ordonné d’aller se mettre à sa place sans hausser la voix, il y est allé tranquillement la queue entre les jambes. Après ça il n’a plus jamais essayé de me mordre, la meute me respecta sans avoir l’air de me craindre. Le bêta est devenu mon élément préféré de la meute et pendant les pauses c’était souvent lui qui venait près de moi pour demander des caresses.

A la relecture ça fait long… Du coup je ne vais mettre que celle-là et passer aux anecdotes « négatives ».

Ce n'est pas lié a une anecdote négative, c'est juste jolie.

On est au mois de Mars, je traine dans l’enclos des daims pour récupérer les bois qui sont tombés, au loin je vois des gens lancer du pain, je commence à me diriger vers eux pour leur expliquer pourquoi il ne faut pas le faire et soudain il jette quelques choses de verdâtre. Pensant à du pain bien pourri je vais le ramasser, sauf que c’était un berlingot de compote. Donc je ramasse le berlingot, et m’approche d’eux. Je leur demande s’ils ont conscience de ce qu’ils ont lancé. La mère me rassure et me dit « ne vous inquiétez pas on à enlever le bouchon ». Sur le coup  j’ai tellement été pris au dépourvu que je n’ai pas trop su quoi répondre.

En pleine été, le talkie sonne. Un soigneur est demandé d’urgence à la boutique. Je suis à côté je m’y précipite pensant au pire. Une femme en furie est en train d’insulter les vendeuses et selon elle les animaux sont détenus dans des conditions lamentables et qu’on a bien de la chance pour des monstres comme nous d’avoir des visiteurs qui donne un peu d’herbe à nos pauvres bêtes. Je la calme, lui demande de me raconter ça.
J’apprends donc qu’elle parle de l’enclos des rennes et qu’elle a donné de l’herbe à ces dernières.
Je lui explique que les rennes sont super sensibles niveau système digestif et que au final c’est possiblement elle qui est un monstre parce que connaissant les plantes qui poussent près de cette enclos si jamais elle est allée un peu loin, y a du lierre, rien de mieux pour leur donner la chiasse. Au final on va vers l’enclos, ce qui me permet de lui montrer les panneaux interdisant de donner à manger au animaux et réexpliquant ce que je viens de lui dire, heureusement elle n’a donné que de l’herbe, mais un sacré paquet que je me suis empressé d’enlever.

Ce n'est pas un renne, mais y a de la neige, alors bon.

Quelques mois après la médiatisation du déploiement de la 4g en France, on est dans le mois de mars. Je me trouve dans la basse-cour du parc, tranquillement en train de ratisser au doux sont des glou-glou et des coin-coin. Une femme m’appel, je m’approche et elle se met à m’insulter. Encore une fois mes animaux sont dans un état lamentable, c’est ignoble de leur infliger ça.
Poliment je lui demande de m’expliquer plus en détail. Nouveau flot d’insulte parce qu’en plus je comprends rien. Je rentre dans son jeu et lui dit que puisque je suis aussi con justement c’est le moment de m’expliquer.
Cette brave dame me montre donc les canards coureurs indiens qui sont près de moi. Encore une fois incompréhension total de ma part. Je lui demande en quoi mes canards n’ont pas l’air de bien aller. Rebelotte pour les insultes, j’en viens à me demander si elle n’a pas Tourette. Elle finit par me montrer la tour téléphonique au loin puis me remontre les canards. A ce stade ça deviens difficile de rester polis surtout que je ne comprends toujours rien (et vous non plus). Au final il s’avère que c’était une illuminée qui pensait que les ondes avaient transformé mes canards et que c’est pour ça que mes daims perdaient leur « cornes » ou que certains avaient des « cornes tordus ». J’ai bien essayé de lui expliquer, mais j’avais apparemment réponse à tout et nouveau flot d’insulte et elle est partie.

Voici les affreux canards mutés aux ondes

Un horrible daim avec une "corne" mal formé à cause des ondes.

Voilà voilà, j'en ai encore pleins d'autres, mais on va éviter de faire un post de 10 pages.
N'hésitez pas a raconter vos anecdotes dans les commentaires.



+ 2 -

Astre_radieux Ver luisant

J'ignorais que les daims perdaient leurs bois. C'est une exception ou ça concerne les cervidés?
+ 6 -

Guaruda En réponse à Astre_radieux Asticot

Tout les cervidés perdent leurs bois, sauf les hydrotropes qui n'ont pas de bois et donc ne peuvent pas les perdre.
La période de l'année de la chute et de la repousse est propre à chaque espèces et globalement c'est la même durée de pousse entre les différentes espèces soit un peu plus de 3 mois en moyenne.
Les bois sont de l'os brut (sans moelle à l'intérieur) et une paire de bois d'un cerf élaphe font en moyenne 12 kilos. En comparaison le squelette humain "sec" donc sans moelle fais en moyenne 5kg et il te faut 20 à 21 ans pour le terminer. La vitesse de pousse et de minéralisation est juste dingue.

Pour certaines espèces ou pour certains individus tu vois clairement chaque centimètres qui a poussé de jours en jours.
+ 0 -

LexX8 En réponse à Guaruda Vermisseau

Tu aurais des photos ?
Tu en fais quoi après ? J'ai posté avant de tout lire ^^ tu as déjà répondu !
+ 0 -

Guaruda En réponse à LexX8 Asticot

Tu veux des photos de quoi exactement?
+ 0 -

ysmael En réponse à Guaruda LoMBriK addict !

Moi je veux bien une photo de dain (ou cervidés globalement) qui vient tout juste de perdre ses corne stp !
+ 2 -

Guaruda En réponse à ysmael Asticot

Ce genre de photo donc?

Ce daim ne viens pas tout juste de perdre ses bois, mais ça fait quelque chose comme 24/48h qu'ils sont tombés.
Le sang a déjà bien séché et on remarque une sorte d'anneau rose, c'est le velours qui recommence déjà à pousser.
Image de Guaruda
+ 0 -

ysmael En réponse à Guaruda LoMBriK addict !

C'est exactement ça que je voulais, merci beaucoup !
+ 0 -

ptesau En réponse à Guaruda LoMBriK addict !

Il me semble avoir vu (ici ?) une vidéo d'un cerf (?) qui avait un pneu autour du coup et qui ne pouvait s'en défaire. Je comprends mieux comment il avait pu passer "inaperçu" avant d'être capturé pour qu'on puisse le libérer. Mais finalement, ça n'a dû durer "que" quelques semaines/mois et ça se serait arrangé tout seul à la chute des bois.

Un élan aussi, ça perd ses bois chaque année ?
+ 0 -

Guaruda En réponse à ptesau Asticot

L'animal en question était un wapiti.
Ce mâle (de mémoire) avait ce pneu autour du cou depuis 2 ans. Donc il a eût au moins une "fenêtre" pour sortir sa tête, sauf que comme il y avait plein de terre et de gravât dans le pneu, ça ne devait pas être si simple que ça au final.
Je pense d'ailleurs que c'est pour ça qu'il l'a gardé 2 ans. Les gardes forestiers se sont certainement dit que ça ne représentai pas un danger pour lui et que lors de la chute de ses bois il aurait réussi à l'enlever.
C'est vraiment pas simple un tir hypodermique d'ailleurs.

J'ai eût le cas avec des daims qui avaient du fil de clôture autour des bois. Encore une fois pas de danger immédiat, mais ça sera une autre histoire ;)

Et oui un élan aussi perd ses bois.
+ 2 -

Flaneur Ver TikToké

C’est bien intéressant comme anecdote merci, en parlant dès chiens loups sarloos, est ce que tu as utilisé d’autre technique pour te faire accepter, genre garder la même odeur, avoir un comportement différent envers les loups selon la hiérarchie, donner plus de nourriture au leader?
+ 7 -

Guaruda En réponse à Flaneur Asticot

Et bien ce n'est pas que pour eux, mais je ne met jamais de parfum au travail, les animaux peuvent donc sentir ma vrai odeur et je ne leur envoie pas de "fausse" information. Certains parfums pouvant ressembler à certains phéromones émis par les femelles en chaleur par exemple.

Passer du temps dans leur enclos aide beaucoup, tu vois leur caractères, leurs affinités, ce qui te permet d'utiliser ces informations.

Quand je leur donnais à manger c'était après que moi même j'ai fini de manger, quitte à manger un petit truc devant eux avant de leur donner leur ration individuelle de croquette que je distribuait dans l'ordre de leur hiérarchie.

Pas forcément plus pour le leader, ça dépend de leur condition. De toute manière ils sont trop occupé à manger dans leur gamelle pour voir que y en a plus dans l'autre. Pour certain de toute manière tu es obligé de leur donner en deux fois, vu qu'il se goinfre et vomissent tout ensuite.

Les promener bien plus fréquemment que ce qu'ils ont d'habitude et si il y en a un qui est chiant pendant la promenade, on retourne direct au chenil. Utiliser les informations d'affinité pour sortir des chiens qui s'apprécient le plus possible ou au contraire utiliser le fais qu'ils ne s'apprécient pas trop.
Ritualiser la promenade, donc quand on arrive à un certain endroit c'est pour travailler les ordres, puis a un autres endroit c'est pour les lâché, puis les réatacher, etc.
Ils associent vite le fait que faire une "connerie" = fin de la balade et le font "payer" à celui qui n'écoute pas.

Toujours avoir des croquettes/friandises dans la poche pour toujours pouvoir récompenser un ordre.

Ne jamais les voir comme des peluches à papouiller mais comme des êtres dont je doit gagner la confiance et le respect.

Y a certainement d'autres technique et je pense que certain dresseur pourrait trouver que j'ai merdé à certain moment. Mais comme il faut raisonner en terme d'individus certaine chose fonctionne, d'autres non...
+ 2 -

Flaneur En réponse à Guaruda Ver TikToké

Ok intéressant merci
+ 0 -

lebaud07

Vous en faites quoi des bois des cerf ?
Y'a une utilité quelconque à part la déco ?
+ 3 -

Guaruda En réponse à lebaud07 Asticot

En Asie on en fait de la poudre pour divers usage. Toujours en Asie on les récolte aussi avec le velours encore présent pour une utilisation "médicinale". Ce qui inclus donc de tuer l'animal.

A part faire de la décos, genre porte manteaux, lustres, tu peux les filer à ton chien pour qu'il mâchonne ça. Y en a qui font des runes, des bijoux en utilisant des tranches et d'autres qui font des manches de couteaux. J'ai fait une bague à ma femme comme ça.

En pleine nature ça sert de réserve de minéraux/oligo éléments à plein de petits animaux, notamment des rongeurs.

Là où je travail on les stocks pour le moment. J'aimerais pouvoir finir par les vendre et ensuite redistribuer l'argent à des assos de protection d'animaux locale (LPO, etc.). Sinon j'en file toujours un aux stagiaires, ça leur fait un chouette souvenir.
+ 1 -

Orme En réponse à Guaruda Dresseuse de lombriks

C'est aussi une très bonne matière à travailler pour faire des outils préhistoriques, et idéale pour faire des pièces d'ajustement sur des outils traditionnels modernes, et tu peux l'utiliser en endos de ton arc pour lui donner plus de 'twang'. C'est comme de l'os qui aurait des fibres longitudinales.
Image de Orme
+ 1 -

Guaruda En réponse à Orme Asticot

Je ne sais pas si il a encore beaucoup de facteur d'arc qui savent travailler le bois de cervidé, mais si tu en connais un DONNES moi son adresse!
Sinon en reconstitution c'est effectivement pas mal utiliser pouf faire des ustensiles de la vie de tout les jours comme des couverts, du petits mobiliers, des boutons de vêtements, etc.
+ 0 -

Oblivionis En réponse à Guaruda Taret

Perso, les très rare fois ou j'arrive a en avoir de façon " naturel " ( c'est a dire venant de randonneurs, donc, pas d'animaux d'élevage ou voir de la contrebande ) je suis très content pour en faire plein de choses. Malheureusement, j'arrive de moins en moins a en avoir de ses façons la. Du coups, si jamais t'en a en trop/inutile/abimé dont tu souhaite te débarrasser, ca peux m'intéresser aussi
+ 0 -

Guaruda En réponse à Oblivionis Asticot

Tu penseras à regarder ton discord alors ;)
Dans la mesure où je file déjà des bouts cassés à ceux qui me les demande je peut faire pareil pour toi.
+ 3 -

Oblivionis En réponse à Guaruda Taret

Avec plaisir, Il y a moyen de faire des trucs vachement sympa et à thème pour vous aider et sensibiliser le public, par exemple ( bon, je fait ça en impro d'idée, et il est 1 h 30 du matin )

Exemples en vrac, un couteau fait a partir d'une corne de ... je sait pas, disons une corne de licorne du Pérou.( trés rare)

Si on sait en plus de quel licorne du troupeau elle vient ( et si elle a un nom, on va l'appeler Robert pour l'exemple ) on peut l'inclure dans le descriptif du couteau ou servira la corne, une photo de la licorne, son petit nom, son plat préféré au restaurant, un lien vers le site de ton parc, etc. Et ca, ca peut être vachement sympa au final.

Sinon, on peut aussi prendre un petit pourcentage du prix de vente de chaque couteau pour la verser a une association pour les nanimaux, voir dans un contexte caritatif ( genre le diner de gala ou on trouve Bruce Wayne, ou quelconque mécènes )

Ou je peux aussi en faire quelques trucs décoratif pour vous si vous voulez impressionner les visiteurs :

" Chez nous, on a un magnifique cadre à photo en corne de Robert, avec la photo de robert dedans ! "

Après, du coup, quelques question logistique se posent :

Est ce que Robert c'est pas un peu pourrie comme nom pour une licorne ?

Est ce que si c'est un male, on dit quand même UNE licorne ?

Est ce que je ne manquerait pas un peu de sommeil ?
+ 2 -

Brorian Vermisseau

C'était sympa à lire.
J'ai adoré la bagarre avec la meute. Quand t'es pas familier avec le milieu ça fait WTF !
J'ai une question: puisque ton collègue s'est blessé bêtement, tu avais le droit de le soigner.
La question ? Y en a pas !
+ 2 -

Guaruda En réponse à Brorian Asticot

J'avais pas les clefs de son enclos...

Sinon ouais ça fait toujours sensation cette anecdote. Y en a d'autres mais pour une autres fois.
+ 0 -

Brorian En réponse à Guaruda Vermisseau

Ah l'andouille ! Il perd peut-être encore du sang !
Suis ses traces et regarde s'il respecte son arrêt maladie.

On attendra la suite :)
+ 13 -

tametame Jeune lombric

Merci pour ce partage c'est génial :)
+ 3 -

Guaruda En réponse à tametame Asticot

De rien.
J'essayerais de vous faire un vol.3 sur un autre sujet sympa.
N'hésitez pas à m'aiguiller sur un sujet en particulier d'ailleurs.
+ 0 -

tametame En réponse à Guaruda Jeune lombric

Puisque tu as dis qu'il te restait des anecdotes positives, le sujet est tout trouvé !
+ 4 -

yosegaman Jeune lombric

+ 0 -

Mini-Cube Lombric surgelé

Très belles anecdotes !
J'aimerais avoir ton avis avant de faire une conerie.
J'habite à la campagne. Tous les soirs, des renards passent dans mon jardin ou à proximité. Je les ai déjà croisé à plusieurs reprises.
La voisine balance des reste dans son jardin pour les nourrir.
J'aurais aimé faire la même choses dans le but de les "apprivoiser".Par exemple en sifflant avant de jeter mes os dans le jardin .Cela pour les attirer et pouvoir les observer.
Je ne cherche pas à interagir physiquement avec eux bien entendu.
Penses tu que ce soit une mauvaise idée? si ce n'es pas néfaste pour eux, est ce la bonne manière de faire ?
Merci
+ 1 -

Oblivionis En réponse à Mini-Cube Taret

C'est peut être un coup a ce qu'ils se familiarise avec l'être humain, et si un jour un chasseur siffle son chien, il va pas comprendre pourquoi une meute de renard viens le voir.
+ 0 -

Mini-Cube En réponse à Oblivionis Lombric surgelé

Pas con , j'abandonne l'idée du sifflet !
J'avais oublié les chasseurs...
+ 1 -

Guaruda En réponse à Mini-Cube Asticot

Ce sera néfaste pour eux si ils deviennent dépendant de cette source de nourriture (peu probable) ou si ils finissent par faire les poubelles ou avoir moins peur de "l'humain" et qu'ils s'approchent trop des poulaillers par exemple (bien plus probable, mais c'est peut être déjà le cas).

Aussi vu ton but je te conseil plutôt d'investir dans une caméra ou un appareil photo à déclenchement automatique, tu pourras ainsi constater qu'il n'y a certainement pas que ces renards qui trainent par chez toi.

Dans un premier temps ça te permettra d'identifier à quelles heures ils passent pour ensuite tenter des observations direct. Le mieux étant en été, vu que c'est plus agréable de rester dehors à cette période de l'année. Beaucoup de patience et d'immobilité, mais ça vaux le coup.

Part contre comme le souligne Oblivionis, pas de sifflement, c'est trop commun. Les clickers c'est plutôt bien pour le coup. Mais évite de les apprivoiser ça pourrait leur porter préjudice ainsi qu'à toi, l'idée c'est qu'ils apprennent que dans ton jardin c'est un endroit où ils peuvent trouver de la tranquillité, de la nourriture et que toi tu fait parti du décors quand tu es là pour les observer.

C'est gentil de me demander ce genre de conseil mais je sais pas si j'ai les bonnes réponses ^^
+ 1 -

Foxsking Lombric Shaolin

[insérer ici un flot d'insulte]
C'est vraiment n'importe quoi vous prenez pas soin des bêtes , vous ne les nourrissez pas correctement
[insérer ici un flot d'insulte]
Vous mutilez vos animaux !
[insérer ici un flot d'insulte]

J'imagine que vu que vous avez enlevez les bras à vos coureurs indiens, on ne peut pas leur donner non plus de chocolat ?
+ 1 -

Guaruda En réponse à Foxsking Asticot

Effectivement pas de bras ce qui implique deux chose:
- Pas de chocolat, donc pas de gavage au chocolat et fatalement pas d’œuf en chocolat.
- J'ai vraiment du mal à leur faire porter un dossard, ce qui complique beaucoup les paris pour mes courses illégales.

Sinon ils ont bien des ailes, même si on ne les vois pas très bien sur cette photo.
+ 1 -

gatsu35 Vermisseau

Tu peux ajouter dans ton parc un enclose bien grillagé avec la pancarte : "Humains débiles", et tu fais rentrer les visiteurs cons dedans
+ 0 -

Guaruda En réponse à gatsu35 Asticot

On est toujours le con de quelqu'un, alors faudra y entrer chacun son tour.

Dans l'idée c'est la Ménagerie du Jardin des plantes ou le Parc zoologique de Paris qui avait fait un truc dans le genre y a un paquet d'année.
On te proposai de voir un animal super dangereux, tellement dangereux que pour l'observer il fallait regarder dans des petites fentes pour te protéger de lui.
Dès que tu regardais à travers la fente tu tombais sur un miroir qui te renvoyai ton regard.
+ 0 -

pallmallroll Jeune lombric

flemme de lire les comm (alors que j'ai tout lu de ton post)....perso j'adore tes anecdotes..et j'en demande plus alors hésite pas ; moi je trouve ça top
+ 0 -

Wisbeck13 Vermisseau

Peux tu faire post sur la disparition des cadavres par le animaux ?
Plutôt fauves, ours, cochons, vautours, hyènes ou goelands ?
+ 0 -

ReMix67 Vermisseau

J'adore lire test histoires et anecdotes. Pas juste les "bonnes", celles avec les cons aussi sont bien :). Enfin tant qu'y a pas trop de mal fait aux n'animaux.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer une réponse
12