Challenge accepted!

Pourquoi s'emmerder à trouver une technologie miracle quand la solution existe depuis des millions d'années partout autour de nous?
5 920 vues

Pourquoi s'emmerder à trouver une technologie miracle quand la solution existe depuis des millions d'années partout autour de nous?

Envoyé par Weng-Weng le 29 janvier 2021 à 15h29

+ 6 -

Black Lombric

Hey mais non ! j'étais en train de breveter l'idée !
+ 2 -

Tokk Asticot

Avec la dose qu'on a balancé, et balance encore, les arbres c'est loin d'être suffisant.
Et de toute façon ces temps ci ils ont la fâcheuse tendance à s'enflammer facilement...
+ 0 -

Weng-Weng En réponse à Tokk Lombrico de la Cruz

Si toutes les construction qu'on fait en béton, on les faisait en bois, ça commencerait à peser dans la balance
+ 2 -

Tokk En réponse à Weng-Weng Asticot

c'est une solution beaucoup trop longue à mettre en place. La croissance des arbres est juste trop lente.
+ 1 -

Scramoustache En réponse à Tokk Vermisseau

L'idée est compliqué à mettre en oeuvre mais pas impossible des chercheurs suisses l'ont étudié récemment :
https://science...ent/365/6448/76

Vidéo explicative (en français) :
https://www.you...h?v=htQSp5erAd8
+ 1 -

Tokk En réponse à Scramoustache Asticot

"Such a change has the potential to store an equivalent of 25% of the current atmospheric carbon pool."
Donc largement pas assez, surtout si on considère les émissions actuelles.
+ 0 -

Weng-Weng En réponse à Tokk Lombrico de la Cruz

T'as mieux? Si oui, bravo pour les 100 millions!
+ 0 -

Tokk En réponse à Weng-Weng Asticot

J'ai la ferme intention de faire une proposition même si je doute fortement de gagner quoi que ce soit. (mais je la garde pour mois, on sait jamais sur un malentendu...)

Sinon il existe des moyen fortement consomateur d'énergie et peu pratique mais avec un bilan carbone négatif et bien plus performant que des arbres au m².

Bon par contre, faut quand même les planter les arbres : ça reste un moyen "passif" de capturer et stocker du CO2, tout en réduisant certaine émissions.
Et du bambou aussi.
+ 6 -

Black Lombric

Sinon, une autre idée qui déchire tout :
la sobriété.

(reste à savoir comment je vais breveter celle là... Je sais pas si je peux me faire beaucoup de pognon dessus...)
+ 5 -

Mini-Cube En réponse à Black Vermisseau

C'est simple , il suffit de rendre les gens assez pauvre pour qu'il ne puisse plus consommer. =)
+ 1 -

Kudsak En réponse à Mini-Cube Vermisseau

Ça les empêchera pas de boire...
+ 0 -

Ced Lombrik

Sinon, il y a ça:
Image de Ced
+ 13 -

jose_cahuette Vermisseau

Le top c'est le phytoplancton, le jour où il y en aura plus, on mourra.
+ 0 -

phil_good En réponse à jose_cahuette Ver singe (et torix)

Quand il y en aura plus, ou quand il n'y en aura plus ?
+ 2 -

SpyMeBastards En réponse à jose_cahuette Vermisseau

Hélas on a déjà franchi bien d'autres points de non retour, l'acidification des océans n'en est qu'un pan.
+ -5 -

Novacreat Lombric

Ok, et en quoi c'est une solution ?
Du coup allez poser des forêts sur mars les génies, et on vous payera.
+ 0 -

mrjhack En réponse à Novacreat Asticot

oh mon dieu, mais c'est possible... depuis 2014 !
https://www.lem...00_5470970.html
+ -1 -

Novacreat En réponse à mrjhack Lombric

J'ai dit une fôret.
+ 3 -

Gring Lombric Shaolin

Faire pousser massivement des espèces qui poussent vite, les couper souvent, les stocker sur une couche d'argile, et une fois qu'il y a une bonne épaisseur, couvrir d'argile et enterrer.
Répéter.

Comme ça, dans quelques dizaines de millions d'années, une autre civilisation, probablement issue d'une autre espèce, pourra émerger grâce au pétrole \o/
+ 1 -

mrjhack En réponse à Gring Asticot

Tu as totalement raison, c'est comme pour les forêts, c'est les parents qui plantent pour les enfants voire les petits enfants... Malheureusement, on ne pense qu'à notre gueule, sinon, on aurait "confiné" les pêcheurs (entre autre) afin de regonfler la population marine pour nos générations future.
+ 2 -

coincoincoin Vermisseau

Le mec demande une technologie... technique, c'est "inventé par l'homme".
Un arbre, du phyloplancton ... c'est pas technique, c'est naturel

...

Niveau 6ème
+ 0 -

Weng-Weng En réponse à coincoincoin Lombrico de la Cruz

Bravo Kevin, je vois que tu es pret pour le DS de mardi!

Comme je le soulignais dans la description, c'est justement le fait de vouloir à tout prix utiliser la technologie comme solution à tout qui devient ridicule.
+ 2 -

Gring En réponse à Weng-Weng Lombric Shaolin

*Écrit depuis mon iPhone.
+ 0 -

Zirokaii Jeune lombric

J'ai pas tout suivis, mais, il parle pour la Terre ou Mars ?
+ 0 -

Weng-Weng En réponse à Zirokaii Lombrico de la Cruz

La terre. Je ne vois pas l'interet de capter du co2 sur mars
+ 1 -

Gring Lombric Shaolin

Bon, mais plus sérieusement :

- Si on utilise le bois en tant que source d'énergie, on réémet le carbone capté dans l'atmosphère, avec quelques micro particules en plus.

- Le surplus de CO2 dans l'atmosphère provient du sous sol. Il y en a la majeure partie qui se précipite dans les océans au prix d'une acidification, mais si on veut le faire artificiellement, il faut le stocker quelque part.

- On pourrait en mettre un peu dans les bâtiments, avoir quelques arbres de plus, mais ça serait largement insuffisant : il faut trouver un moyen d'enfouir ultra massivement.
(Optimiser l'agriculture, les chaînes d'approvisionnement pour réduire les surfaces agricoles au profit de forêts aurait également un impact négligeable en terme de stockage).

- Les arbres, ça pousse beaucoup trop lentement. Pour capter du co2 via des végétaux efficacement, il faut prendre des espèces qui poussent vite (chanvre ? bambou ?), les maintenir à leur niveau maximum d'efficacité. Cela serait donc d'immenses champs de monoculture, rien à voir avec une jolie prairie bucolique avec un arbre ici et là.
Et surtout, il faut raser très régulièrement pour enfouir.

Donc, oui, c'est pour ça qu'on recherche une solution technique (technique, ça inclut bio-ingénierie et OGM), parce qu'il y a des quantités chiffrées en jeu.
Donc cet argument de planter des arbres, c'est le même débat que de vouloir remplacer les centrales nucléaires avec des éoliennes, c'est vrai sur le principe, mais ça ne fonctionne pas en pratique dès que l'on commence à compter.

(Dommage pour moi, j'aurais aimé échanger mes MST avec de jeunes militantes écologiques naïves dans le gazon d'une jolie prairie, mais malheureusement je sais compter et je ne peux pas rejoindre de tels mouvements).
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
110