Le cerveau, cet organe influençable

4 177 vues

Suivez les flèches.

Envoyé par phil_good le 30 novembre 2020 à 16h56

+ 5 -

gloupi Lombric Shaolin

Ben quoi ? Les anneaux sont blancs et dorés et les flèches sont noires mais à part ça, je vois pas.
+ 18 -

alextazy0 Asticot

Bof car même si vous cachez les flèches, les cercles bougent, de décalent, grandissent etc… Testez, et vous verrez que c'est pas vraiment une illusion… peut-être cela exacerbe-t-il simplement l'effet?
+ 0 -

phil_good En réponse à alextazy0 Ver singe (et torix)

Ha oui tiens, mais je trouve que ça reste très léger par rapport au ressenti.
+ 3 -

Jildissime En réponse à alextazy0 Vermisseau

Ben curieusement, si on cache quasi la globalité des cercles, ils ne semblent pas bouger ... Mais on "ressent" leur déplacement quand même.
Donc je pencherais plus sur un changement dans la taille et la vitesse de rotation des bandes jaunes bleues, mais sans absolue certitudes ...
+ 19 -

34good En réponse à Jildissime Vermisseau

Par contre j'ai remarqué que quand on cachait entièrement le cercle plus rien ne bougeait.
+ 5 -

Jildissime En réponse à 34good Vermisseau

Oui, moi c'est quand j'ai éteint l'écran ... plus rien bougeait non plus ...
+ 3 -

34good En réponse à Jildissime Vermisseau

On tient un truc
+ 20 -

_pepe_ En réponse à alextazy0

L'illusion tient au fait qu'on a l'impression que les anneaux se déplacent ou changent de taille, alors qu'il n'en est rien.

Cette illusion n'est pas due aux flèches noires, mais est produite par les bavures sur le bord des segments. Celles-ci permettent d'introduire, à proximité immédiate du fond gris neutre, un retard ou une avance dans l'alternance des couleurs complémentaires jaune et bleu. L'information de contraste temporelle qui en résulte est faussement interprétée par la vision humaine comme un déplacement radial des segments.
Image de _pepe_
+ 5 -

Actarus En réponse à _pepe_ Vermisseau

Il n’empêche que les deux surfaces remplies par les 2 couleurs principales se décalent réellement puisque les lignes sur le bord sont rajoutées/enlevées suivant le décalage que l'on veut obtenir et viennent grignoter ces surfaces
Et surtout il y a une bonne synchronisation entre le déplacement que l'on veut obtenir et le grignotage de la surface. Du coup on se retrouve à pouvoir jouer sur une épaisseur de 3 pixels.
Ligne rajoutée sur la surface, pas de ligne, ligne rajoutée à l'extérieur de la surface.
+ 1 -

_pepe_ En réponse à Actarus

Dans le principe, cela revient au même, à ceci près que l'illusion persiste même lorsque les bords ne sont plus perceptibles du fait de la distance d'observation ou de la vitesse de déroulement de l'animation.

La réussite de l'effet tient beaucoup au fait que, dans le processus de perception visuelle, le contraste bleu/jaune et la détection des lignes et contours figurent au nombre des toutes premières fonctions réalisées par les cellules nerveuses situés juste derrière la rétine (par conséquent de façon totalement inconsciente), et que la juxtaposition temporelle du bleu et du jaune donne du gris, qui est la couleur de fond.
+ 1 -

Actarus En réponse à _pepe_ Vermisseau

Vraiment intéressant le fait qu'on ait un câblage "en dur" de détection de contours au niveau des cellules nerveuses situées dans l’œil. Mais du coup je me demande vraiment comment on est arrivé à déterminer ça !
+ 2 -

_pepe_ En réponse à Actarus

Principalement en partant d'observations anatomiques (sur des coupes d'yeux de cadavres), de mesures sur les influx nerveux et d'études statistiques sur la vision.

Tous les ouvrages scientifiques que j'ai pu lire au sujet de la perception des formes et des couleurs font état de ces constatations (dont une bonne part date du XIXe siècle) pour expliquer et quantifier les mécanismes à l'œuvre.

C'est une science aboutie de longue date, qui a déjà trouvé de nombreuses applications, telles que la normalisation des nuanciers, l'analyse colorimétrique, la télévision et la compression numérique d'images fixes ou animées.
Image de _pepe_
+ 0 -

Actarus En réponse à _pepe_ Vermisseau

Merci pour les explications, la bio n'étant pas du tout ma partie. On apprend plein de choses sur Lelombrik.
+ 2 -

TommyDDR En réponse à alextazy0 Jeune asticot

Les flèches ne sont là qu'à titre indicatif, c'est en effet grâce aux bords que cet effet est présent :
https://img-9ga...dmnyZ_460sv.mp4
+ 4 -

Ptitequequette Vermisseau

On cachant le centre on vois exactement les mêmes séquences droite, bas, gauche .....
+ 2 -

Nioa En réponse à Ptitequequette Vermisseau

Il faut cligner des yeux très vite durant un cycle pour comprendre...
+ 2 -

GruikMan Vermisseau

Bluffant !!
+ 10 -

DuioDapre Vermisseau

Le bord des cercles fait toute l'illusion.
+ 3 -

Swarmadd En réponse à DuioDapre LoMBriK addict !

exactement ça et rien d'autre
+ 5 -

titouille En réponse à DuioDapre

Il suffit de faire pause pour comprendre. Intéressant.
+ 0 -

Crontch En réponse à DuioDapre Vermisseau

En effet, le moyen le plus pratique de vérifier ça est de pointer la souris sur le bord d'un des cercles et de constater qu'il ne bouge strictement pas d'un pixel....

Bluffant, c'est le terme.
+ 0 -

BigGus Vermisseau

Heu....? J'ai beau fixer l'image, je vois rien qui bouge. Ça marche pas quand on est bourré ?
+ 5 -

tonior En réponse à BigGus Jeune asticot

Certaines illusions marchent pas chez les schizophrènes, c'est même utiliser comme test je crois.
+ 4 -

BigGus En réponse à tonior Vermisseau

Nop, juste trop saoul pour trouver le bouton play, c'est bon je suis guéri.
+ 3 -

tonior En réponse à BigGus Jeune asticot

Haha tant mieux, vaut mieux etre bouré que skizo, ca dure moins longtemps!
+ 1 -

le-long-brick Longbric

Moi, j'ai bien vu les flèches, mais j'ai pas vu les indiens !
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
53