J'aurai dû faire ...

... surfer pro' :]
1 845 vues

... surfer pro' :]

Envoyé par Libel le 9 novembre 2020 à 10h46

+ 3 -

Libel Vermisseau

+ 4 -

afturgugluck Vermisseau

c'est quoi cette histoire de Pic ?
Image de afturgugluck
+ 11 -

Foxsking En réponse à afturgugluck Lombric Shaolin

Il faut faire très attention au pic, car si tu lui tournes le dos, le
Image de Foxsking
+ 2 -

nimajneB En réponse à afturgugluck LoMBriK addict !

c'est le nom donné à l'endroit où les vagues déferlent sur un spot de surf.
précision : si le spot est une plage avec un fond sablonneux le "pic" a tendance à se déplacer sur les cotés au fil des marées, courants, etc ... car le sable bouge. (plusieurs dizaines de mètre à carrément une centaine si il n'y a que du sable au fond). sur un spot plutot rocheux la pic va se former ou disparaitre à certains moments selon la marée et la houle, mais il restera globalement à la même place.
voilà vous savez tout, prenez vos planches et vos combis, on se retrouve au pic, après on ira peut-être braquer des banques si vous êtes sages.
+ 2 -

fwan6 En réponse à nimajneB cabwL

J étais persuadé qu il s agissait du peak.
+ 0 -

nimajneB En réponse à fwan6 LoMBriK addict !

surement, je crois que j'ai jamais vu ce mot écrit avant cet article
+ 2 -

punkquatrevingtesse Vermisseau

c'est un peu idiot, tous ces gens qui font de la politique face a un virus qui lui s'en fout un peu....
+ 0 -

_pepe_ En réponse à punkquatrevingtesse

C'est un peu idiot tous ces gens qui se désintéressent de la politique et la laissent à d'autres, qui décident à leur place de leur avenir, de leur vie... et accessoirement de leur mort.
+ 2 -

punkquatrevingtesse En réponse à _pepe_ Vermisseau

quel rapport avec un virus? il n'st ni de droite, ni de gauche....
de plus, on peut tres bien vivre sans politique. mais pas avec le virus.
+ 0 -

_pepe_ En réponse à punkquatrevingtesse

Tu ne vois pas le rapport avec le virus ?

Pourtant, sa propagation et ses conséquences sur les populations sont le résultat direct de l'organisation de notre société et des mesures sanitaires décrétées.

Cette année en France, du fait de la présence du virus Sars-Cov-2, des dizaines de milliers de gens sont déjà morts, à cause de sa propagation rapide, du confinement tardif, de la surcharge des services hospitaliers publics ou de la pénurie de moyens matériels (tests, masques de protection, médicaments, etc.) notamment.

Or, tous ces points découlent plus ou moins directement des politiques menées par nos gouvernants, pour certaines depuis bien plus d'une décennie (disparition des frontières, mondialisation marchande, casse des services publics, marchandisation de la santé, etc.).


Ensuite, limiter la politique à une question de clivage droite-gauche relève d'une vision simpliste, sans parler du fait que ceux qui se réclament de ces « sensibilités » sont parfois loin d'en appliquer les principes.


Enfin, on peut très bien vivre avec les virus (ils existent sur Terre depuis plus longtemps que nous, certains sont hautement pathogènes, mais nous n'en sommes pas encore morts) et il n'est pas question de vivre sans politique (si tu crois pouvoir t'en passer, c'est juste parce que tu subis celle qu'on t'impose).

En revanche, il serait vital de lutter contre les politiques qui augmentent démesurément les risques que des virus nous tuent.
+ 0 -

punkquatrevingtesse En réponse à _pepe_ Vermisseau

wouah, t'as pris vachement de temps pour répondre, et un long texte, en plus. j'le lirai, un jour, promis.....
+ 0 -

_pepe_ En réponse à punkquatrevingtesse

Pourtant, mon commentaire ne comporte que 6 phrases en 1416 signes ou 225 mots. À titre de comparaison, on limite l'information des articles de presse à 70000 signes, soit 8000 à 11000 mots. Donc si le volume de ma prose te rebute, c'est certainement parce que tu n'as pas l'habitude de lire. C'est bien dommage, car tu gagnerais énormément à t'informer et t'instruire avant de poster tes commentaires.
+ 0 -

punkquatrevingtesse En réponse à _pepe_ Vermisseau

lol, j'adore les gens qui jugent sans connaitre. bon, j'vais chier, a plus.
+ 0 -

_pepe_ En réponse à punkquatrevingtesse

Tu devrais relire ton premier commentaire en y pensant.

Quant à moi, ça m'a toujours fait marrer les gens qui croient que personne ne peut rien déduire des propos qu'ils tiennent.
+ 0 -

punkquatrevingtesse En réponse à _pepe_ Vermisseau

fut un temps, sur ce site, ou les gens avaient de l'humour. ça s'est dégradé.....
+ 0 -

_pepe_ En réponse à punkquatrevingtesse

L'humour est un art. Mais lorsqu'on s'attaque aux autres sur des sujets sérieux, il n'est pas un prétexte crédible s'il ne fait pas rire.
+ 0 -

punkquatrevingtesse En réponse à _pepe_ Vermisseau

c'est supposé singer une phrase intelligente?
+ 11 -

_pepe_

Encore une belle démonstration de l'aberration des décisions de notre exécutif au regard de leur finalité alléguée.

Tandis que la maréchaussée s'emploie à chasser les contrevenants sur un littoral qui ne brille pas par sa densité de population, à Paris, autorisation de sortie en poche, les promeneurs s'entassent dans les squares et les joggeurs sans masque leur crachent leurs poumons au visage (comme j'ai encore pu le constater ce weekend dernier).

D'ailleurs, même en s'en tenant à la situation réglementaire actuelle, les autorités feraient mieux de concentrer leurs efforts sur les véritables lieux à risque, notamment dans les transports en Île-de-France où les consignes de base sont loin d'être toujours respectées, et où certains chauffeurs de bus conspirationnistes (ou peut-être simplement islamistes ?) en sont arrivés à conspuer leurs voyageurs pour les inciter à ôter et jeter leur masque.
+ 0 -

Petitprout En réponse à _pepe_ Vermisseau

exactement du même avis.

pour l'anecdote, j'ai une connaissance qui a une sorte d'addiction à la cueillette de champignons.
Pendant le confinement, évidemment, il n'a pas pu s'empêcher d'aller en forêt, à plus d'1km de chez lui.
A un moment, il entend une moto qui arrivait à fond (sachant que là où il était, c'était une forêt très vallonnée, théoriquement interdite aux véhicules à moteur).
Par réflexe, il se cache ... et c'était effectivement une motocross de la police.
2 solutions :
* soit le policier faisait du zèle en allant dans cet endroit, même s'il avait 0.01 % de chance de trouver quelqu'un (au lieu d'aller là où les personnes se rassemblent pour se transmettre le coronavirus)
* soit le policier se faisait plaisir sur ces pistes interdites, et où il se sentait seul au monde. Et dans le cas où, à la suite d'un saut de bosse, il atterrissait sur des promeneurs qu'il mutilerai avec sa moto, pas de soucis : avant d'appeler les secours, il prendrait le temps de dresser une contravention pour non respect du confinement ...
+ 6 -

Potiche Super vilain

Heureusement que le président a dit qu'on avait appris des erreurs du premier confinement et que du coup cette fois on était prêt !
+ 9 -

Jampol3 En réponse à Potiche

Moi j'ai reçu un message de l'Éducation Nationale qui nous explique qu'on est prêts depuis mai dernier et que les personnels et les élèves sont super bien protégés.
Du coup, je suis pas inquiet du tout.
+ 2 -

le-long-brick Longbric

"...Allons à Lorient pêcher le hareng..."
+ 1 -

_pepe_ En réponse à le-long-brick

Et alors ? D'autres vont bien à Messine pêcher la sardine !
+ 1 -

GruikMan En réponse à le-long-brick Vermisseau

pêcher des prunes !!
+ 7 -

Orme Dresseuse de lombriks

De toute façon, vu le niveau de connerie générale atteint par l'humanité, je ne serais pas contre un petit reset... C'est juste dommage que ce soit un SRAS et pas une infection type Cordyceps, on n'aura pas droit à une vraie zombie apocalypse.

This is the way the world ends
This is the way the world ends
This is the way the world ends
Not with a bang but a whimper.
+ 2 -

GruikMan En réponse à Orme Vermisseau

et Ebola ? ça serait nickel ?
+ 7 -

Orme En réponse à GruikMan Dresseuse de lombriks

Nan ! Je veux des zombies ! \o/
+ 0 -

Ced Lombrik

Je reviens tout juste d'une campagne océanographique pour regarder les vallées du Var et de la Roya, donc en pssant régulièrement les frontières avec Monaco et l'Italie - côté monégasque, je n'ai pas trop fait attention mais en passant la frontière italienne, c'était étrange de voir quelques bateaux sur l'eau et même quelques véliplanchistes alors que, côté français, il n'y avait personne... D'un coup, tu vois des embarcations alors que tu n'as presque rien vu pendant une semaine sauf un ou deux porte-containers croiser au large.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
69