1957 : 1er jour d'école après abolition de la ségrégation pour Elizabeth Eckford, 15 ans, sous les quolibets de certains...

3 729 vues

Envoyé par le-long-brick le 26 août 2020 à 12h02

+ 4 -

Kudsak Vermisseau

Ça ne devait pas être que des "quolibets"...
+ 8 -

misterbeam Vermisseau

Whaouh, elle est forte cette image!
+ 1 -

GruikMan Vermisseau

elle est couillue !
+ -2 -

magnussoren Ver (re-)cyclable

ok, ok, je m'excuse...
+ 4 -

Doupitoum Vermisseau

1957 c'est pas l'abolition de la ségrégation (il faut attendre 1964, Martin Luther King toussa toussa). C'est juste la fin de la ségrégation des élèves dans l'Arkansas ... et l'Histoire raconte que finalement les tensions ne lui ont pas permis d'aller beaucoup à cette école, elle passera son bac par correspondance l'année suivante et ira à la fac ailleurs (dans un autre état).

Source = https://en.wiki...ford#Background
+ 2 -

aardworm Vermisseau

"Young ebony pounded by hundred white cocks" #interracial #vintage
+ 4 -

DyaKaze Vermisseau

Image de DyaKaze
+ 0 -

Whismerhil Vermisseau

Ou quand tu as plus de courage et de dignité que tout les connards autours réunis.
+ -3 -

Peevee LoMBriK addict !

Image de Peevee
+ 0 -

Whismerhil En réponse à Peevee Vermisseau

On peut rire de tout, de n'importe quelle manière. Mais des fois c'est juste pas drôle. Je vois bien l'idée. Elle ne me choque pas. Mais non, moi je ne trouve pas ça drôle.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
127