De la poudre de perlimpinpin !

3 347 vues

Envoyé par Lalinea le 23 mars 2020 à 13h57

+ 0 -

trilouli Vermisseau

quelques dizaine de milliers de plius
+ 0 -

john5

JAN : 29 824 000 - 3% = 28 929 280
FEV : -3% ≈ 28 061 402
MAR : +6% ≈ 29 745 086

J’ai gagné quoi ?
+ 0 -

_pepe_ En réponse à john5

Apparemment rien... et pas seulement parce que ce n'est pas la réponse à la question posée, qui porte sur le nombre de chômeurs (et non pas d'actifs) supplémentaires.
+ 0 -

john5 En réponse à _pepe_

La question est sarcastique et sous-entend (si j’ai bien compris) que la masse d’actif supplémentaire est constituée de chômeurs. Donc mon calcul répond parfaitement à la question.

De toute façon j’aime bien faire des calculs. Moi on me donne un calcul, je le fais. :)
+ 0 -

Lalinea En réponse à john5 Vermisseau

En fait, ce qu'il faut retenir de ça c'est que si tu retires 3% à un nombre, encore 3% et que tu rajoutes 6%, tu n'as pas le nombre de départ.
Ici, en réalité et malgré les propos rassurant de Mr Macron, le nombre d'actifs baisse. Et donc le nombre de chômeurs augmente.
+ 3 -

john5 En réponse à Lalinea

Hein ??? N’importe quoi. Les chômeurs SONT des actifs.
+ 0 -

Lalinea En réponse à john5 Vermisseau

Ah ok, tu as raison. Tu m'as appris un truc. Bon bah faut changer et mettre "Combien y a t'il d'inactifs ?" :_(
+ 4 -

john5 En réponse à Lalinea

Je ne suis pas sûr qu’on puisse déduire quoi que ce soit ni sur le chômage, ni sur la pertinence de la politique en matière d’emploi en analysant les variations de la population active. C’est vraiment une valeur qui peut être influencée par plein de choses et en premier lieu par le ratio entre les personnes qui partent en retraites et celles qui arrivent sur le marché du travail, chiffres qui sont davantage liés à la démographie. Et vu que notre population est vieillissante, le nombre d’actif diminue mécaniquement...
+ -2 -

_pepe_ En réponse à john5

Dans ma précédente réponse, il faut lire 78 914 (mon copier-coller a foiré).

Mais comme tu l'expliques, en plus de prendre les chômeurs pour des inactifs, ce nombre ignore beaucoup d'autres phénomènes qui interviennent dans le décompte.
+ 0 -

_pepe_ En réponse à john5

Mais dans la langue de Molière, être actif signifie qu'on travaille, réellement. Les actifs n'incluent les chômeurs que dans la novlangue technocratique.

Pour les différents organismes qui les dénombrent (INSEE, BIT, comptabilité nationale, recensement de la population), si une personne est « au chômage », et par conséquent sans travail, alors c'est un « actif ». Cela paraît tellement contradictoire que le terme « chômeurs » a dû être expressément ajouté à leurs définitions.

Dans le même genre, une personne en recherche d'emploi n'est pas « au chômage » si elle n'est pas inscrite en catégorie A à Pôle-Emploi (par exemple parce que cette inscription ne présentait aucun intérêt pour elle, ou parce qu'on l'a classée dans une autre catégorie, ou parce qu'on l'a provisoirement radiée par erreur ou pour quelque autre obscure raison administrative).

Tout cela va évidemment dans le sens d'une altération, pour les non-spécialistes, du sens des indicateurs officiels. Ainsi, quand on lui annonce ces chiffres, Mme Michi ne se doute pas que la population française qui est pour elle effectivement active (i.e. avec une activité professionnelle) est très inférieure à ces « actifs », ou que ces « chômeurs » ne représentent qu'une petite partie des personnes sans travail et qui en recherchent un. Cela lui suggère une situation bien meilleure qu'elle ne l'est réellement.

Pour présenter de bons chiffres à l'opinion publique, il suffit de ne comptabiliser que ce qui arrange, et de laisser les médias les présenter sans préciser à quoi ils correspondent.

Quant à la bonne réponse à la question, d'après les chiffres du gouvernement ce serait environ 300000 « chômeurs » EN MOINS entre janvier et avril 2018. Mais à titre de comparaison, ce nombre est inférieur à celui des radiations administratives et des reclassements vers les autres catégories de Pôle-Emploi durant la même période...
+ -1 -

john5 En réponse à _pepe_

Ah ben maintenant la notion de "population active" est un complot du gouvernement.... ce qu’il faut pas lire. Pour info et pour être plus précis, ce n’est pas n’importe quel chômeur qui est compris dans la notion de population active mais seulement les chômeurs en recherche active d’emploi. Et la raison de cette inclusion des chômeurs en recherche d’emploi dans la notion de population active c’est que ça permet de quantifier de façon stable la réserve réelle de force de travail. Évidemment, c’est un indicateur qui n’est pas parfait, comme absolument TOUS les indicateurs, ils ont des avantages et des défauts. Comme son nom l’indique, un indicateur indique. Donc met en valeur un certain phénomène mais évidemment il peut en occulter d’autres. Je suis bien désolé que madame Michu ne comprenne pas l’économie, comme sans doute elle ne comprends pas bien les maths ou la physique. On pourrait en déduire que la physique, la géologue, l’ethnologie, etc etc.. sont également des complots du pouvoir pour berner l’honnête citoyen, à moins que l’obscurité apparente des sciences (eh oui, l’économie est une science...) soit simplement due au fait que ce soit des domaines complexes qui nécessitent des outils adaptés à une telle complexité... En attendant je te conseille de lire un bouquin d’économie avant de raconter n’importe quoi parce que là actuellement, Mme Michu, c’est toi.
+ -1 -

_pepe_ En réponse à john5

C'est toi qui évoque un complot. Moi j'y vois juste une forme habituelle de communication.

Le fait est que les chiffres officiels du chômage n'ont jamais vraiment représenté les sans-emploi en recherche active ni la réserve réelle de force de travail.

Et invoquer l'imperfection de cet indicateur ne suffit certainement pas à excuser son utilisation, puisque tous les économistes qui souhaitent réellement étudier le phénomène ne cessent de le dénoncer et parviennent à trouver d'autres indicateurs beaucoup plus fiables. Malheureusement ceux-ci s'avèrent bien moins « politiquement corrects » et conformes aux discours officiels.
+ -3 -

_pepe_ En réponse à john5

Non, puisqu'il n'y a pas « 29 745 086 » chômeurs en plus. Relis la question et ta réponse.

En toute rigueur, l'énoncé ne permet pas de répondre.

Si l'on ne devait pas considérer les chômeurs comme des actifs, on aurait été tenté de répondre 815 806.
+ 1 -

Lalinea En réponse à john5 Vermisseau

Exact !
78 914 chômeurs en plus.
Le droit de glander sur Lelombrik.
Et un +1 :)
+ 0 -

Kudsak En réponse à john5 Vermisseau

Merde, j'ai trouvé 29 745 085 moi :s
+ 19 -

ShakaSama LoMBriK addict !

Une modification des conditions de calcul d'accès à Pôle emploi entraîne une radiation de 2 millions XD
+ 6 -

Flaneur Vermisseau

Image de Flaneur
+ 3 -

cougniflette Asticot

Je ne dois pas bien comprendre le propos. N'est-ce pas positif d'avoir une hausse de travailleurs actifs après 2 mois de baisse ? Même si ces 6% supplémentaires ne comblent pas les 2 baisses successives de 3%, il n'empêche qu'il faut se réjouir d'un retour à la croissance d'autant plus si elle est plus élevée que la baisse du mois précédent. Même avec 0,5% de croissance au 1er mai, le nombre de travailleurs actifs sera plus élevé qu'au début de l'année.
Je ne vois pas où on sous-entend qu'on est à nouveau au même nombre de travailleurs actifs qu'au début de l'année. Il ne doit y avoir que ceux qui ont des difficultés en math pour le croire.
+ 2 -

alextazy0 En réponse à cougniflette Asticot

En raisonnant en terme de croissance comme indice de 'positivité', ben… c'est un peu caca. En tout cas la croissance basée sur le PIB telle qu'elle est définie actuellement, ben c'est très caca.

https://youtu.be/z0KK0uaXfLE

Sans dec', regarde la vidéo.
+ 0 -

Ced Lombrik

On dirait les soldes...
+ 2 -

Jean_Galfione Jeune asticot

Politique, level Facebook
+ 3 -

Gring Lombric Shaolin

Je l'ai déjà dit l'autre jour, mais les pourcentages, c'est de la merde d'école de commerce qu'il faut éradiquer au profit d'une simple multiplication.

On a donc : (1-0.03) * (1-0.03) * (1 + 0.06) soit 0.97*0.97*1.06 soit environ 0.997354

Donc, pour avoir le nombre de chômeurs, il faut faire 29824000*(1-0.997354) et l'arrondir à l'unité, soit 78914.

Voilà. LES POURCENTAGES, C'EST DE LA MERDE !
+ -2 -

MuletPower Vermisseau

C'est moi ou les rageux, anciens gilets jaunes, partisans RN, remettent le couvert en terme de Fakenews en ce moment ?
+ 1 -

Nap Vermisseau

j'ai la flemme de calculer, et puis en plus si l'annonce est faite un 1er avril...
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
128