Seven Nation Army Can't Stop The French History

1 102 vues

Vidéo non exhaustive mais plutôt sympa à regarder.

Envoyé par Henry_Hill le 19 mars 2020 à 12h15

+ 6 -

Tzeenchy Vermisseau

nan mais militairement on est les darons d'europe depuis 1500 ans, et tout le monde dit qu'on est des nazes à cause d'UNE fois où on s'est rendus après une blitzkrieg :(
+ 8 -

BonPublic En réponse à Tzeenchy Vermisseau

19 juillet - 2 septembre 1870, en voilà un autre blitzkrieg...
+ 3 -

Libel En réponse à Tzeenchy Vermisseau

Bon deux, c'est vrai...
Mais la tête des prussiens quand ils nous ont vu direct partir en guerre civile alors qu'ils campaient devant Paris... Impayable !
¯\_(ツ)_/¯
+ 1 -

Snark En réponse à Tzeenchy LoMBriK addict !

C'est surtout les US qui disent ça.
Eux, qui ont fuit au Vietnam contre des paysans SANS armée organisé...
+ 8 -

cigognio Vermisseau

Va t'il y avoir une mise à jour avec la guerre nous somme entrain de mener vaillamment en restant chez nous à surfer sur lelombrik ?
+ 1 -

Libel Vermisseau

Bien sympa ! On a un côté un peu punk à foutre le bordel au quatre coins du globe...
Sûrement pour ça qu'on nous aime !

PS. à titre personnel, mon préféré reste la reprise des essais nucléaires dans le Pacifique en 95 ^^"
+ 10 -

Tzeenchy En réponse à Libel Vermisseau

quand ton pays a 350 sortes de fromage, t'as envie que le monde entier en profite... de force si besoin.
+ 5 -

Zebulon Man Faye Gang Bang Addict

POUR LA HORDE !!!!
Image de Zebulon
+ 3 -

hellscream Asticot

Il manque l'une des armes la plus redoutable de la 2ième guerre mondiale, dommage qu'elle n'est été produite qu'à peu d'exemplaires.
Image de hellscream
+ 2 -

Henry_Hill En réponse à hellscream Ver macht addikkkt

Et surtout dommage qu'elle ait été si mal exploitée.
+ 1 -

Libel En réponse à hellscream Vermisseau

Mais suffisamment costauds les exemplaires pour voir les deux bouts de la guerre ! :]
Image de Libel
+ 0 -

tomteub Vermisseau

Waiiiiiiii , on est trop des guerrieeeeeeeeeeeers les françaaaaaaaaaaaaaaaiiiiiiis !!
On a trop des grosses couuuuuuuuuuuuuuuuuilles !!

Un bon coup de nationalisme guerrier, en temps de crise, ça remonte le moral, c'est sûr ...
+ 4 -

Henry_Hill En réponse à tomteub Ver macht addikkkt

Tu vas t'en remettre, allez tiens, respire un grand coup.
Image de Henry_Hill
+ 0 -

tomteub En réponse à Henry_Hill Vermisseau

Je vais venir te tousser dessus surtout tu vas voir !!
+ 2 -

Tzeenchy En réponse à tomteub Vermisseau

c'est facile d'être pacifique quand on a connu que la paix...
+ 0 -

tomteub En réponse à Tzeenchy Vermisseau

Je suis pas pacifique, mais pacifiste. Et si tu vas voir mon profil, tu verras même que je suis pacifiste ultra-violent. Contradiction me diras-tu ? Non.
Et j'ai bien conscience qu'on n'est pas non-violent si on ne sait pas se battre, dans se cas on a juste peur de la violence. Personnellement, je suis non-violent. Dans la limite du raisonnable :)
Pour le pacifisme c'est pareil.
Et puis ya l'idée de nation qui me dérange un peu, surtout si elle est basée sur la guerre et le virilisme.
+ 3 -

Tzeenchy En réponse à tomteub Vermisseau

je reformule : quand on a grandi dans le confort de l'occident du 21e siècle, quand on a jamais eu à défendre son bout de gras, sa tribu, sa communauté, sa famille, quand on n'a jamais subi physiquement de la violence, quand on n'a jamais eu à être forcé de rejoindre une communauté par sécurité, c'est très facile de se dire "contre l'idée de nation".
Si demain des mecs avec le même drapeau envahissent ton pays, je pense que tu vas chercher protection auprès des gens qui ont un drapeau bleu blanc rouge.

peu importe ton "pacifisme ultra violent", sur internet chacun s'invente son truc idéologique sans s'être confronté à la réalité...

La "nation" n'est que du tribalisme à grande échelle. Le plus anar' des anar' a besoin de manger, de se couvrir, de se protéger. Former une communauté, même anarchiste, va pousser les gens à se rapprocher, à s'entre-aider, à se défendre les uns les autres. y a rien de mal ou de "viriliste" à l'idée de se regrouper et mettre sur papier nos liens, notre appartenance à une communauté.

La guerre c'est une histoire de ressources, de territoire. Que ce soit ta tribu qui tape sur l'autre tribu pour savoir qui aura la rivière, ou l'occident qui envoie des troupes au Moyen Orient, dans les deux cas c'est juste une histoire de ressources vitales ou nécessaires.
Chez la plupart des animaux, dont l'humain, le conflit est présent depuis toujours, faut bien se défendre des animaux, des autres tribus etc. Donc forcément ça a créé des mythes autours du guerrier, et de la guerre, et on a hérité de ces mythes, libre à nous d'en faire ce qu'on en veut.

La "nation" est ce qu'on en fait, et n'a pas à être connotée négativement en mode "nous contre le reste du monde". La sécu est un bon exemple de conscience d'une nation, d'appartenance à un groupe. Sans l'idée de communauté, tu ne crées pas de pays ni de système social, ni de civilisation. L'individualisme qui se développe énormément depuis quelques décennies nous a complètement séparés. C'est le chacun pour soi absolu. Le principe de nation, à mon sens n'a pas à être basé sur la guerre. Je comprends que c'est facile de détourner l'attention et de rassembler les gens en créant un ennemi, en tournant tout vers la guerre. En France on adore faire flipper les gens avec les "dangereux terroristes islamistes", ou les "dangereux nationalistes". Mais ça n'a pas à être juste ça.
L'idée de nation ce n'est pas seulement le guerre, les gens qui chantent l'hymne au son des bottes qui claquent sur le pavé avec un drapeau qui flotte dans le fond... C'est aussi les gens qui ont conscience de partager une culture, une vision du monde, des intérêts concrets.
Regarde les gilets jaunes, c'est pas souvent qu'on a autant de classes sociales dans la rue. On y voyait des drapeaux français, et il ne me semble pas que le français moyen, le smicard, le pompier, le prof, le personnel d'hôpital, les banlieusards issus de l'immigration dont je fais partie soient à ranger dans la case "virilistes nationaliste limite fasciste". Pourtant ils se sont réunis sous un drapeau, ont chanté la marseillaise. Parce qu'ils avaient des intérêts en commun.
Une nation c'est avant tout les gens qui la forment. Toi, moi, les gens qui votent RN, les insoumis, les gens saoulés par le spectacle et les idéologies. Pourtant, on bosse tous ensemble, non ? On a beau gueuler sur internet, t'as beau insulter les gens gratuitement en les traitant de fasciste raciste et autres trucs en iste, tu bosses avec eux, vous payez tout deux des impôts et vous en profitez tous les deux. Vous avez tous les deux envie que la France aille mieux sur le plan économique, environnemental, sécuritaire, éducatif, etc. Alors oui, chacun a sa petite idée de "ce qu'il faut faire", ça n'empêche pas que tu restes en paix avec les autres, avec tes voisins, c'est aussi ça une nation.

Quant à cette vidéo, oui c'est un peu bourrin, mais sombrer dans l'extrême opposé, c'est pas malin non plus.
+ 3 -

Offerus En réponse à Tzeenchy Ne pas prendre au sérieux

Pas mieux !
+ -2 -

tomteub En réponse à Tzeenchy Vermisseau

Ta vision de la nation est belle et idéale.
Pour rappel, le concept de nation est apparue au 18e siècle, avec le développement de la bourgeoisie, qui avait besoin d'un nouveau ciment pour fédérer autour d'elle la population et prendre le pouvoir à l'aristocratie. Je dis pas que c'était mal de lui prendre le pouvoir, je te rappel juste d'où ça vient.
Après ça t'as son affirmation tout au long du 19e et du 20e, avec tout ce que ça a de beau. Demande aux bretons, aux bourguignons, etc, qui formaient déjà des communautés, avec langues, traditions, solidarités, ... . Demande aussi aux soldats (ou aux civils) de 1870, 14-18, 39-45, pour ne citer qu'elles.
D'où viennent les guerres ? Pas des peuples. Mais des gens qui, tu l'as très bien dit, veulent contrôler les ressources. Pas pour la survie, pour s'enrichir, et vivre MIEUX que le voisin, que la personne qu'ils commandent. Et qui utilisent ce sentiment d'appartenance pour pousser les gens à les soutenir.
Regarde ces dix dernières années. Quand a-t-on invoqué la nation, l'appartenance collective ? Pour permettre une meilleure retraite ? Nan. De meilleurs services publics ? Nan. Une justice réelle ? Nan. Une meilleure sécu ? Nan.
La nation est invoquée quand le capitalisme est en danger.
Après les attentats, quand la peur aurait pu faire plonger l'économie : "La France n'a pas peur, la France est courageuse, la France va picoler en terrasse, va faire son shopping, et s'en fout des lois liberticides !" Les lois votées ont été beaucoup utilisées pour arrêter des opposants politiques (COP21 entre autre), mais c'est un autre débat.
Et là, quand on veut faire oublier qu'on a été un gouvernement de merde, qu'on prend des mesures trop tardives, parce qu'on était trop occupés à penser à sauver l'économie, on dit qu'on est en guerre, en tant que nation.
Qui la fait, cette "guerre" ? Les prolos, comme d'hab. Pendant que les cadres sup' télétravaillent, les infirmi-ier-ière-s risquent leur peau, comme les employé-e-s de la grande distribution, et d'autres. Sans protections, parce que ceux qui nous gouvernent s'en foutent. Ce sont des stats. La maladie ne touche pas les bourgeois, la maladie, c'est un truc de pauvres. La mort en tout cas, est un truc de pauvres. Comme nous montre la légèreté avec laquelle les députés prennent en compte le fait qu'ils aient constitué un cluster.
Et à côté de ça, des pressions sont faites sur le BTP pour que les chantiers continuent. "On s'en fout, c'est pas nous qui risquons notre peau."
Mon frère est cadre sup' dans l'industrie automobile. Il m'expliquait que c'était dure de faire comprendre aux ouvriers que c'était important de continuer à faire tourner les usines, parce que tu comprends, faut quand même continuer à faire du pognon, sinon comment les gens vont manger ?
Je lui ai demandé comment il comptais les faire manger s'ils étaient malades ou mort, il m'a dit que j'exagérais comme d'habitude.
Donc voilà, pas besoin de nation pour les travailleurs, pour se sentir solidaire. Y'a un truc que n'importe quel travailleur du monde connaît, c'est la subordination, l'obéïssance aux ordres donnés par un bourgeois, et la dureté du travail. C'est le principe de la solidarité ouvrière et de l'internationalisme. Tu peux boire un coup avec n'importe quel employé du monde, vous aurez autant sinon plus de choses en commun qu'avec ton patron français qui a grandi dans une famille bourgeoise, et lui même aura plus en commun avec le patron d'une famille bourgeoise de ce gars qu'avec toi.
Sauf quand il aura besoin de toi pour lui chourer quelque chose. Là il te sortira le drapeau.
+ 0 -

tomteub En réponse à Tzeenchy Vermisseau

Je dis pas que ta vision est nulle hein, c'est celle que j'enseigne aux gamins. Je leur présente le beau côté de la République, le côté idéalisé, solidaire.
Mais le drapeau BBR des gilets-jaunes s'est fait tiré dessus au flashball il me semble.
"La Nation, quand on veut, comme on veut !"
+ 2 -

Offerus Ne pas prendre au sérieux

J'aime bien aussi la version Rhodésie : https://www.you...h?v=K48Piu-g36g
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
56