FINISH HIM médiéval

Fin Moyen-âge - début Renaissance, dans l'Europe centrale, on faisait des duels judiciaires (on se tapait dessus pour prouver qui avait raison). On se battait en armure de plates, avec épée, bouclier et lance. 
On a pas mal de sources historiques en matière d'escrime, de conseils pour réussir ses duels. 
La page que vous voyez montre une technique pour le moins surprenante, pour "terminer son adversaire comme il faut" (traduction approximative de la phrase allemande). Cette technique consistait à dévisser le pommeau de son épée, et à LE JETER A LA TRONCHE DE SON ADVERSAIRE, juste pour l'humilier un peu.
Ça n'a aucune utilité tactique, ça met même un peu en danger celui qui tente de faire ça. C'est une bizarrerie qui figure dans les manuels d'escrime, et on ne sait pas trop si c'est une vraie technique ou du troll.
On savait s'amuser, quand même...
4 532 vues

Fin Moyen-âge - début Renaissance, dans l'Europe centrale, on faisait des duels judiciaires (on se tapait dessus pour prouver qui avait raison). On se battait en armure de plates, avec épée, bouclier et lance.
On a pas mal de sources historiques en matière d'escrime, de conseils pour réussir ses duels.
La page que vous voyez montre une technique pour le moins surprenante, pour "terminer son adversaire comme il faut" (traduction approximative de la phrase allemande). Cette technique consistait à dévisser le pommeau de son épée, et à LE JETER A LA TRONCHE DE SON ADVERSAIRE, juste pour l'humilier un peu.
Ça n'a aucune utilité tactique, ça met même un peu en danger celui qui tente de faire ça. C'est une bizarrerie qui figure dans les manuels d'escrime, et on ne sait pas trop si c'est une vraie technique ou du troll.
On savait s'amuser, quand même...

Envoyé par Tzeenchy le 27 février 2020 à 21h59

+ 12 -

Narf LoMBriK addict !

Mais non, il lui lance une grenade.
+ 2 -

Guaruda Asticot

C'est pas que je doute de ta source, mais, dévisser un pommeau d'épée à notre époque oui quand c'est une réplique de qualité moyenne (ou pire).
Mais au moyenne âge tu oublie ça. La soie de ton épée est justement martelé par derrière le pommeau et il n'y a aucun pas de vis ou filetage. A la limite si pendant le duel tu as abimé ton pommeau et qu'il peut se retirer pourquoi pas.
+ 0 -

Tzeenchy En réponse à Guaruda Vermisseau

Nan mais j'ai dit que c'était une bizarrerie, c'est pas pour rien !
Je ne sais pas si on a des sources archéologiques de pommeau vissable, mais en tout cas, on a des illustrations d'époque qui en montrent (ici on voit bien qu'il y a un truc pour "visser"). En gros, on n'en n'a pas retrouvé, on a juste des illustrations de ça.
Je dis pas que c'était une vraie technique, hein, mais juste que ça figurait bel et bien dans un gros manuel d'escrime très réputé
La page en question est "Gladiatoria MS KK5013.", folio 6r, fait vers 1430.
+ 2 -

BonPublic En réponse à Tzeenchy Vermisseau

Je propose donc la technique ci-dessus énoncée pour savoir lequel d'entre vous a le plus raison.
+ 0 -

Guaruda En réponse à Tzeenchy Asticot

Le problème d'une source archéologique matériel c'est que soit elle nous parvient abimé et c'est un peu difficile de l'appréhender, soit elle ne nous parviens pas et c'est encore plus difficile de l'appréhender.
Du coup il y a peut être eût des pommeaux dévissable ou démontable. Et après tout, là c'est une sorte de "coup du chapeau", alors why not.
Mais "anatomiquement" ça reste une sorte de "surpommeau", si ta lame n'est pas bien enchâssé dans le pommeau elle va vibrer et être très désagréable à manier en plus de s'abîmer plus rapidement. C'est plus cette aspect contrainte du matériau qui me fait douter.

Je suis par contre désolé si tu l'a mal pris.
+ 0 -

Boatameuh Lombric Shaolin

Ah ce bon vieux Skallagrim, elle a 6ans sa vidéo tout de même!
A priori le passage en question aurait été mal traduit mais il s'agit toujours de lancer son pommeau pour surprendre son adversaire donc le meme est valide!
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
110