Enquête par Le Monde sur la manif du 16 novembre

1 440 vues

Pour ne parler que de la forme, Le Monde a enquêté sur le projectile qui a fait perdre un œil à un manifestant pacifique. Un vrai travail d'enquête, d'analyse et un rendu très clair et pédagogique.

Envoyé par Petitprout le 18 décembre 2019 à 16h51

+ 16 -

Petitprout Vermisseau

Pour parler du fond, le préfet a autorisé la manifestation, puis, lorsque tout le monde se rassemblait, a envoyé un tweet pour dire que la manifestation était annulée à cause de certains manifestants violents.
L'occasion de fermer la place d'Italie, et de lâcher les CRS ... les manifestants pacifiques comme casseurs étant coincés dedans.
A un moment, les CRS décident de charger, se font caillasser, et "ripostent" avec des tirs de grenades lacrymogènes "longue portée", tirées quasiment à l'horizontale. Manuel Coisne perdra son oeil.

pourquoi l'IGPN n'est pas capable de faire des enquêtes comme celle là ?
on parie combien que l'IGPN va concluer "aucune faute d'un fonctionnaire n'a pu être révélée" ??

alors que là :
* annulation quand même un peu cavalière d'une manifestation autorisée (si on voulait juste massacrer du manifestant pacifique, on n'aurait pas fait autrement !)
* si les CRS avaient laissé sortir les gens qui voulaient sortir, il y aurait beaucoup moins de blessés : c'est bien que ceux qui donnent les ordres aux forces de l'ordre veulent massacrer du manifestant pacifique.
* pourquoi les CRS ont chargé ? ils s'attendaient à recevoir des câlins et des bisous ? ou était-ce une manœuvre pour justifier l'usage de la force ?
* pourquoi avoir utilisé une grenade d'une portée de 100m alors que la foule était à moins de 50m ?
* pourquoi un CRS rompu au maniement des lance-grenades, et sachant pertinemment qu'il faut les tirer à 45°, a fait un tir tendu ? (en ayant mis une grenade "100m") ? Etant porteur d'un lance-grenade, sa "mission" à ce moment était de l'utiliser, donc on ne peut pas dire non plus qu'il a fait ça dans le feu de l'action : c'était prémédité.

Et avec tout ça, comment peut-on voir dans la Police une unité protectrice de la population ?
Est-ce que cette belle image de la violence va être répétée dans les jeux des enfants "les gendarmes et les voleurs" ? (où les gendarmes vont devoir tabasser leurs camarades, voleurs comme passants ?).
+ 6 -

BonPublic En réponse à Petitprout Vermisseau

Merci pour les explications au cas où on n'aurait pas compris ;-)
+ -4 -

timotheo En réponse à Petitprout Vermisseau

Excellent travail d'enquête. Tout y est clair et précis. Contrairement à ton post (et peut-être ceux qui vont suivre) qui est 100% partisan.
+ 13 -

hellsfangs En réponse à timotheo Vermisseau

Honnêtement, plus tu fais de manifs, plus tu vois la fréquence des tirs dangereux (tirs tendus, tirs contre les murs pour faire ricocher les projectiles, tirs vers le sol pour faire ricocher par terre ... ), plus ça devient difficile de rester neutre
+ 6 -

Dune En réponse à timotheo Vermisseau

Partisan de la réalité, oui.
Il serait temps d'ouvrir les yeux sur ce qu'est et a toujours été ce genre de police en France.
+ 7 -

alextazy0 En réponse à timotheo Asticot

J'ai aussi fais mon enquête. Voilà les parties partisanes dans le texte:
"on parie combien que l'IGPN va concluer "aucune faute d'un fonctionnaire n'a pu être révélée" ??"
"(si on voulait juste massacrer du manifestant pacifique, on n'aurait pas fait autrement !)"
": c'est bien que ceux qui donnent les ordres aux forces de l'ordre veulent massacrer du manifestant pacifique."
": c'était prémédité."
En excluant les espaces, ça fait 269 caractères partisans sur 1648 au total dans le texte; c'est donc à environ 16,3% partisan. Sur le même principe, si l'on considère en plus le paragraphe sous forme de questions ouvertes comme demi-partisan, ça nous remonte le texte à 24% partisan environ.
+ 5 -

SpyMeBastards En réponse à alextazy0 Vermisseau

L'IGPN est incompétente (c'est ce qu'on lui demande) rien de partisan là-dessus, c'est factuel.
+ -2 -

timotheo En réponse à alextazy0 Vermisseau

Tes calculs sont pas bons. T'as par exemple oublié "Annulation quand même un peu cavalière" qui sous-entend que la manifestation aurait pu ne pas être annulé. Mais à partir du moment ou des casseurs construisent des barricades, allument des feux, démontent le mobilier urbain pour en faire des munitions.. c'est que ça part en couille, non? Condamner les CRS, car ils n'ont pas été efficaces, je veux bien. On a la preuve en image. Mais pourquoi ne pas également condamner les casseurs? C'est principalement pour cette raison que j'écris que le post est partisan à 100% (ce qui ne veux pas dire faux à 100%). J'affirme que si la manifestation avait été pacifique, non seulement elle n'aurait pas été annulé, mais de surcroît, personne n'aurait perdu la vue.
+ 4 -

Cham En réponse à timotheo Lombric

Si j'ai bien compris la vidéo, l'argument est que les personnes pacifiques ont été empêchées de partir et se sont donc retrouvées à côté de casseurs. le mec qui a reçu le projectile n'était clairement pas en train de jeter des cailloux. je continue d'être dubitatif quant à cette stratégie qui consiste à regrouper ensemble les personnes à problèmes et les personnes pacifiques pour ensuite tirer dans le tas (je ne sais pas comment on peut appeler ça autrement que tirer dans le tas. la seule excuse du policier serait d'être stagiaire)
+ 6 -

Petitprout En réponse à timotheo Vermisseau

Toute manifestation peut être un prétexte pour que des casseurs s'en mêlent.

Dans d'autres pays, comme en Allemagne par exemple, des forces de l'ordre en civil sont éparpillées dans la foule. Ils portent un brassard pour que les manifestants les reconnaissent (mais pas d'armure, casque ou lance grenade). Cela permet de repérer au plus tôt les casseurs, sachant qu'ils peuvent appeler du renfort (armuré et casqué) d'un simple message dans leur micro.

pourquoi la France refuse d'appliquer une autre méthode que "il y a 1% de casseurs
Donc on annule la manif
Donc on cloisonne la place
Donc toutes les personnes à l'intérieur étant des casseurs, l'usage de la force est tout à fait légitime".
??
on n'est plus au Moyen Âge ...


Je n'ai d'ailleurs jamais défendu les casseurs. Par contre, il n'est pas normal que des civils pacifiques se retrouvent éborgnés à vie à cause d'une Police violente qui fait usage de la force sans discernement.

On peut aussi citer la mamie qui s'est faite dégommée à Marseille : touchée en pleine tête ... alors qu'elle fermait ses volets au 4e étage : j'ai beaucoup de mal à croire à une "balle perdue".
Ou le gars qui a reçu une balle de LBD en pleine tête (https://www.you...?v=79GJ4DYYVlc) : en plus de tirer viser la tête sur un homme seul et innofensif, il lui ont aussi balancé une grenade de désencerclement et ont refusé de lui porter secours (alors qu'ils ont le devoir de le faire !! ).
j'ai du mal à faire la différence entre les mecs de la BAC et des mercenaires ...


Mon discours n'est pas du tout le même face aux manifestants qui ont perdu une main : il y a le rare cas où une grenade explose pile sur la main ... mais la plupart du temps ce sont des candidats aux Darwin Awards qui ont voulu renvoyer la grenade ...



J'ai pas l'impression d'être partisan, mais ne comptez pas sur moi pour défendre une Police qui fait usage de la force sans discernement comme on peut le voir malheureusement trop souvent.
+ 9 -

shiinsoo Lombric Shaolin

Le journal Le Monde qui fait son travail, voilà qui est insolite :D
+ 1 -

marmelade2 En réponse à shiinsoo Vermisseau

L'immonde qui sort de l'idéologie ça change en effet.
+ 0 -

Clando-2-point-zero En réponse à shiinsoo Vermisseau

Ca m'a surpris aussi. Ca parait trop gros pour qu'ils aient simplement décidé de faire leur boulot cette fois-ci.
+ 3 -

alextazy0 Asticot

Si seulement on avait le même genre d'enquête de la part de l'IGPN pour les quelques morts, 2500 blessés et les quelques 25 autres éborgnés…
+ -1 -

gobes Jeune asticot

Ne confondons pas les CRS et les policiers lambda... Certains sont là pour taper les civils en face, et d'autres qui essaient d'empêcher des civils de s'entretuer (entre autres).

Je veux bien que les CRS soient violents, méchants, cons, contents de tabasser et tout ce qu'on veux, mais tous les policiers ne sont vraiment pas comme ça... La plupart font leur possible pour servir et protéger ; mais quand on voit que le commissariat de police nationale d'une ville de 140 000 habitants à seulement 2 (deux !) voitures de patrouille parce que pas de budget malgré la hausse de la violence, trafic de drogue, et tout ce qui va avec, alors que les CRS sont tous quasi tous équipés de lgbd munitions illimités et jouent en god mode, ça fait réfléchir aux priorités du gouvernement.

Les CRS sont au même niveau social que les gilets jaunes, mais quand on est conditionné pour obéir... S'en prendre à eux est finalement assez injuste, finalement. Me parlez pas de libre arbitre ou je sais pas quoi, ils sont vraiment conditionnés pour obéir. Sinon, c'est que l'état embauche des psychopathes... Rmq, ce serait presque moins grave en fait.
+ 4 -

hellsfangs En réponse à gobes Vermisseau

D'un autre côté, tu te présentes pas au concours pour devenir crs par amour du pacifisme
+ 2 -

Leyriane En réponse à gobes Vermisseau

Si je me souvient, quelques anciens policiers avaient lachés quelques "bombes" litteraire où ils t'expliquaient l'etat de certains posts de Police/gendarmerie: et sans deconner, tu parles de psychopathes, mais pour faire simple: le mec passait d'un poste de police plutot cool a une unité composées en grande majorité de droite extrêmiste: en gros il resumait cela en "on charcle les gens qui semblent pauvre et on laisse tranquille les autres".....et il exprimait bien qu'a force d'etre noyés dans ce milieu, au bout de plusieurs mois, t'avais beau être le mec le plus sympa du monde, si t'y faisait pas gaffe (surtout si t'aime ton job et que tu serres les dents), tu finissais par regarder ailleurs ou t'impregner de leurs idées....en gros, ce qui se passe majoritairement avec n'importe quel humain quand tu le fout dans un milieu ultra-violent, délétère et manipulateur (parce qu'il expliquait bien qu'il fallait pas compter sur les superieurs qui supportaient justement ce type de comportements, parce que c'etait plus simple et motivé pour faire le sale boulot)....faudra que je retrouve le bouquin en question, mais ce problème n'est malheureusement pas qu'en France....Belgique: idem....t'as certains postes de petites villes/villages, no problemo, mais dès que t'arrive dans certains commissariats....tu te demande si les mecs se sont pas gourrés de métiers.....
+ 2 -

tomteub En réponse à gobes Vermisseau

C'est vrai que les flics lambdas, quand on les balance en maintien de l'ordre, ils font dans la dentelle ... Cf les baqueux et n'importe quelle unité non formée au MO.
+ 0 -

gobes En réponse à tomteub Jeune asticot

La BAC n'est pas la police lambda, c'est une unité où je sais pas quoi spéciale. Je parle du policier qui va patrouiller en uniforme, venir quand ton voisin casse les couilles (en théorie), enquêter si tu te fais cambrioler... Le flic de base, quoi...
Je dis pas que le policier est bon par nature, je dis que le CRS est formé pour taper et "maintenir l'ordre", contrairement aux autres (la encore, en théorie, ce beau pays).
+ 0 -

Glloq Lombric Shaolin

Je suis con, mais ce que je vois c'est que les Pompiers, Pacifiques (ouais à pars te mettre un coup de lance dans la gueule, bon ça peut faire mal) se font caillasser. LES POMPIERS.
Voilà, c'est tout
(Ps : nan c'est pas tout, je remercie du fond du cœur les pompiers, et maintenant c'est tout)
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
141