Ces gamins-là, les Cadets de Saumur

1 087 vues

Documentaire sur la résistance héroïque des Cadets de Saumur, ces adolescents élèves officiers de cavalerie à Saumur qui défendirent la ville contre les Allemands en 1940 à 1 contre 10 avec des armes d'entraînement dépassées jusqu'à la dernière munition. À tel point que les Allemands, croyant s'être battus contre une armée nombreuse furent ébahis quand ils découvrirent qu'ils n'avaient en fait affronté qu'une poignée de jeunes soldats. Ils leur rendirent les honneurs et les laissèrent s'évacuer vers la Zone Libre.

Envoyé par Henry_Hill le 14 octobre 2019 à 15h26

+ 0 -

Nilark Vermisseau

spaghetti
+ 0 -

BonPublic En réponse à Nilark Vermisseau

coquillette
+ 0 -

Libel Vermisseau

En retraite héroïque, mais réussi cette fois : "100 000 gamelles de glaces" de Giulio Bedeschi sur les combats des Alpini face à l'Armée Rouge lors de l'encerclement de Stalingrad (opération Uranus).

La Stavka ira même jusqu'à citer les italiens comme la seule unité qu'ils n'ont pas réussi à prendre dans leur filet...
+ 0 -

tomteub Vermisseau

C'est entre autres cet épisode qui laisse apercevoir qu'une partie de l'Etat major et des officiers souhaitait la défaite pour finalement se ranger avec les allemands, se protéger de "la vermine rouge" et rétablir "la dignité nationale".
+ 0 -

magnussoren En réponse à tomteub Ver (re-)cyclable

lire le choix de la defaite de annie lacroix-riz
+ 0 -

tomteub En réponse à magnussoren Vermisseau

Ah je vais me le faire celui là. Déjà quand tu lis "comité des forges" dans la description, tu sais qu'il va y avoir du lourd, comme quand tu vois "Sarkozy" dans un texte de loi.
+ 1 -

Henry_Hill En réponse à tomteub Ver macht addikkkt

Oui, une auteur militante communiste stalinienne qui s'affiche avec Dieudonné et Thierry Meyssan et dont la méthodologie est constamment remise en cause par les historiens ça te correspond tout à fait ! Vas-y fonce !
+ 0 -

tomteub En réponse à Henry_Hill Vermisseau

Merci pour l'info, je vais le voler alors :)
+ -1 -

Henry_Hill En réponse à tomteub Ver macht addikkkt

Ah... C'est les nouvelles théories anti-capitalistes ? Avant on disait que Blum et son gouvernement avaient fait exprès de ne pas donner les moyens à l'armée française de se préparer à la guerre parce qu'il était juif ( https://fr.wiki...%C3%A8s_de_Riom ) , c'était juste après que le dirigeant du PCF déserte l'armée pour Moscou ( https://www.cai...-2-page-333.htm ).
+ 0 -

tomteub En réponse à Henry_Hill Vermisseau

Pas le temps de lire ton article ce soir, mais je vais le lire.
J'ai moinssé parce que les accusations de trahison de Pétain basées sur la religion de l'accusé c'est jute une mauvaise blague.
Après, que Thorez aie déserté perso je m'en fous, ça date pas d'hier que les marxistes-léninistes préfèrent tirer sur leurs camarades qui pensent pas comme eux plutôt que sur leurs vrais ennemis.
+ 0 -

Libel En réponse à tomteub Vermisseau

En fait, ceux qui pensent comme eux se font aussi trucider ^^'

"United Red Army" de 2008 pour un film sur une version japonaise du phénomène ... :]
+ 0 -

Libel Vermisseau

«C'est entre autres cet épisode qui laisse apercevoir qu'une partie de l'Etat major et des officiers souhaitait la défaite pour finalement se ranger avec les allemands, se protéger de "la vermine rouge" et rétablir "la dignité nationale".»

Ça peut se défendre... Aspect occulté par une science au service de l'État, en particulier la science historique. Merci le CNRS !
Mais quand le contrat social est rompu qui est prêt à défendre l'État ? Voir aujourd'hui les GJ et ce qu'ils disent sur la légitimité du pouvoir en place.

En tout cas il est clair qu'on a lambiné dans l'entre-deux-guerres. Et on sous-estime complètement le trauma chez le français moyen de la guerre de 14 : en gros, en moyenne sur 4 années, 1000 jeunes entre 18 et 30 ans liquidés par *** jour ***. Ainsi aussi le général Nivelle, dont le souvenir était insupportable plus de 50 ans après sa mort, au moins dans ma famille. Ou bien le film "Les sentiers de la Gloire" interdit pendant des années en France et pourtant sorti en ... 1975 !

Mais vous n'allez pas demander à la République ou à un quelconque régime d'étudier l'hypothèse qu'une guerre lui a permis de liquider une partie de sa jeunesse turbulente... en tout cas, que sa population ne croyait plus en lui. Et on y est toujours ! Notre régime, par sa filiation à de Gaulle et au trauma vécu par ce colonel en 1940, en hérite directement...

Quant aux cadets, si l'on peut saluer leur sacrifice, force est de remettre les choses en place et de rappeler la réalité de ces combats de mai et juin 40. Pour ceux-là, et par quelqu'un qui a directement vécu les événements, je conseille les pages 86 à 90 de "Histoire d'une petite vallée qui peut-être n'existe plus" par Pierre Bellemare et Jacques Floran, France Loisirs, 1978. Où on apprend aussi comment même l'arrière-pays normand a été ravagée par les bombardements américains, les GI en pélerinage étant accueillis par des cailloux dans les années 60-70.

1940 ou 1944 : to see the "big picture" comme disent nos libérateurs...

Il y a aussi, côté allemand, "Panzer commander, the memoirs of colonel Hans Von Luck", 1991, de la de la 7e Panzerdivision et de la 21e Panzerdivision.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
145