Le porte-avion sous-marin HMS M2

Le HMS M2 fait partie des trois sous-marins britaniques de classe M. Mais après le naufrage accidentel du sous-marin M1 en 1925, les sous-marins M2 et M3 sont utilisés à des fins expérimentales. Le M2 est alors équipé d'un hangar pour y loger un hydravion spécialement conçu pour l'occasion, le Parnall Peto, destiné à la reconnaissance. Il devint ainsi le premier porte-avion sous-marin à avoir navigué en pouvant descendre jusqu'à 200 pieds (60m environ) de profondeur. Il fut suivi par la suite de quelques autres navires de ce type tel que le Surcouf Français et le I-400 Japonnais. Il coula le 26 janvier 1932 devenant par la même occasion le premier porte-avion naufragé. Son épave est encore aujourd'hui accessible par les plongeurs le long des cotes anglaises.
7 027 vues

Le HMS M2 fait partie des trois sous-marins britaniques de classe M. Mais après le naufrage accidentel du sous-marin M1 en 1925, les sous-marins M2 et M3 sont utilisés à des fins expérimentales. Le M2 est alors équipé d'un hangar pour y loger un hydravion spécialement conçu pour l'occasion, le Parnall Peto, destiné à la reconnaissance. Il devint ainsi le premier porte-avion sous-marin à avoir navigué en pouvant descendre jusqu'à 200 pieds (60m environ) de profondeur. Il fut suivi par la suite de quelques autres navires de ce type tel que le Surcouf Français et le I-400 Japonnais. Il coula le 26 janvier 1932 devenant par la même occasion le premier porte-avion naufragé. Son épave est encore aujourd'hui accessible par les plongeurs le long des cotes anglaises.

Envoyé par dhyb le 14 octobre 2019 à 06h01

+ 0 -

BonPublic Vermisseau

C'est Pappy Boyington à côté ?
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
28