La boîte

3 190 vues

Bonne nuit tout le monde.

Envoyé par trucmoi le 9 septembre 2019 à 22h52

+ 9 -

yosegaman Jeune lombric

rira bien qui rira le dernier ^^
j'aime les courts métrages qui arrivent à poser un univers étrange en quelques minutes !
et si en plus c'est bien réalisé...
+ 5 -

louvia Asticot

Une critique acerbe et irrévérencieuse de la société de consommation ! Non en vrai là c'est vraiment de l'art, merci !
+ 3 -

Dune Vermisseau

J'ai adoré, merci pour le partage !
+ 1 -

Guaruda Asticot

Moralité, si tu fait chier ceux qui ne t'emmerdent pas, tu fini par te sortir de la merde?
+ 0 -

Libel Vermisseau

Allégorie des logiques libérales :
. chacun pour soi
. je peux m'en sortir seul
Évidemment ceux qui prônent cela travaillent en groupe.
+ 1 -

louvia En réponse à Libel Asticot

Je voyais ça plutôt comme une métaphore du " pensez différent" malgré la société et les anciens, littéralement "think outside the box".
+ 0 -

trucmoi En réponse à Libel Ver d'os

J'ai fait exprès de ne pas mettre la description détaillée de la vidéo dans le fichier, afin de ne pas influencer au premier visionnage. Mais voici en gros la traduction (un peu grossière dsl) de cette description :

"Dans une étrange boîte sombre vit un groupe de vieilles créatures humanoïdes à tête de boîte avec des racines au lieu de jambes. La plupart de ces créatures sont plongées dans un sommeil catatonique, inconscientes de tout ce qui se trouve en dehors de leur monde hermétique et fermé.

Mais l’un d’eux émerge de la foule, assommé dans la conscience. Jeune et grandissante, la créature commence à provoquer un joyeux fracas, mais lutte contre la désapprobation et la rancœur du reste de ses box-habitants. Mais alors le jeune commence à se battre, cherchant un moyen de sortir de la boîte mais venant contre ses forces les plus oppressives encore.

La courte animation du scénariste/réalisateur/animateur Dusan Kastelic est une allégorie surréaliste mais exubérante sur les plaisirs et les dangers de la non-conformité, être un individu et repousser les obstacles à un nouveau niveau de conscience."
+ 0 -

BonPublic En réponse à trucmoi Vermisseau

Maintenant, vous sachez !
+ 1 -

feyfey En réponse à trucmoi Lombrique girafe cougar chienne poule y dort

Ça me semblait assez évident (l’émerveillement, la musique, les blagues et les sourires sont autant de pistes quand même) mais pour notre gaucho de service qui voit le grand capital partout merci de mettre l’explication. :)
+ 0 -

Libel En réponse à feyfey Vermisseau

C'est clair, j'y crois : le Parti Communiste Français et Mélenchon le révolutionnaire-millionnaire vont sauver la France ! ... tout comme cette vidéo, n'imps aussi !

Pour comprendre le rôle du PCF et de son successeur, La France Insoumise, rien de mieux que de lire "Il n'y a pas de drogués heureux" par le Docteur Olievenstein. Les années 50 et 60, l'apothéose de ce système qui a pris pour des gogos toute la classe populaire française...

Et pour ceux qui préfèrent du tout frais : le journal "La Décroissance" de ce mois-ci, septembre 2019, en page 11 : "L'explosion finale de la gauche".

Voili voilou. Ah oui sur la Mélenche, une petite image... De rien ! :]

... et tout ça ne change rien sur mon avis : le miroir aux alouettes que constitue cette vidéo !
Image de Libel
+ 0 -

feyfey En réponse à Libel Lombrique girafe cougar chienne poule y dort

Ah oui en fait t'es vraiment grave !!! o_O

Comment tu peux réussir à caser "Il n'y a pas de drogués heureux" dans un discours politique ?
Je crois que tu ne l'as pas lu, c'est pas possible autrement...

On dirait Ced dans ses grandes heures sérieux : faire des comparaisons "far far away" avec des arguments capillotractés sur un sujet qui n'a rien à voir.
*clap clap clap*
+ 0 -

Libel En réponse à feyfey Vermisseau

Hi hi... il ne faut pas s'arrêter aux titres !
Le Dr. Olivenstein a été le premier en France a se confronter et à traiter le problème de la toxicomanie dans l'après-guerre. Donc, certes, le livre est centré sur le sujet, mais il aborde aussi :
- la montée du nazisme dans l'Allemagne des années 30. L'auteur y est né.
- l'Occupation, évidemment puisque fuyant le nazisme, il se trouvait réfugié en France et caché pendant toute la guerre par la Résistance.
- les années 50 et l'effervescence intellectuelle du quartier latin à cette période. Il y prit part.
- la guerre d'Algérie, l'auteur y est allé en tant que volontaire médecin.
- mai 68 et la "beat generation"
- etc, etc.
Et pour illustrer mon propos sur le PCF, ainsi pages 87-88 (édition du livre de Poche) sur les événements de mai 58 (pas 68 là !) et le putsch d'Alger. L'auteur est alors secrétaire du Comité national antifasciste étudiant : "Mais je suis sûr, au moins, qu'il eut été possible d'éviter cette démission pure et simple de la nation devant un quatuor de généraux [...]. Seulement, c'était sans compter avec la trahison habituelle des communistes [...]. En tout cas, ils n'ont cessé de démobiliser les masses, alors que dans les premiers jours, avant que ne se rallient des hommes politiques comme Guy Mollet, il demeurait possible, à Paris en tout cas, d'organiser une vraie résistance. Beaucoup de gens refusaient le putsch, la capitale était animée d'un réel "sursaut républicain". Mais les communistes n'en voulaient pas. Je me souviens le 15 mai, d'une manifestation avec les ouvriers de la Monnaie. On pouvait espérer cinquante mille personnes. Une réunion unitaire préparatoire se tenait, à laquelle participaient des membres du bureau politique du PC. Soudain, j'en ai vu sortir un [...] et, pendant, que tout le monde discutait, l'ai entendu donner des ordres pour décommander la manifestation. Bien entendu, quand tout a été perdu, le 31 mai, les communistes, très symboliquement comme ils le font toujours, ont organisé avec les socialistes un grand défilé de la Bastille à la République. [...] Du reste, n'étaient-ce pas déjà les communistes qui avaient saboté au début de la guerre d'Algérie, le mouvement des rappelés ? [...]"
Et Mélenchon et La France Insoumise, c'est la même technique de canalisation des masses pour désamorcer toute contestation et continuer les petites combines politiciennes entre potes...
Il y a d'autres exemples... Un sacré bon livre que je n'aurai de cesse de conseiller ! ;)
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
70