Pendant ce temps, au Luxembourg...

Chargement du lecteur...
Rejouer
Fermer
1 852 vues

Une tornade, vendredi dernier.

Envoyé par pYranha le 11 août 2019 à 00h51

+ 12 -

Necropaf LoMBriK addict !

Désolé, j'étais pressé, je suis passé en coup de vent.
+ 1 -

Kyara Vermisseau

Le bruit devait être horrible.
+ 5 -

Boozy LoMBriK addict !

C'est pas censé être un paradis, le Luxembourg?
Ou alors ça concerne que les impôts et pas la météo.
+ 2 -

Henry_Hill Ver macht addikkkt

C'est pas super prudent de rester derrière sa fenêtre pendant une tornade avec tous ces objets dans les airs.
+ 0 -

trucmoi En réponse à Henry_Hill Ver d'os

Je me suis dit la même chose. Elle aurait dû se mettre à l'abri sous une table en laissant la caméra tourner tranquillement toute seule.
+ 18 -

hellsfangs En réponse à trucmoi Vermisseau

Contrairement à ce que l'on croit voir il a bel et bien été prudent. Il est allé se mettre à l’abri et il a envoyé les enfants filmer
+ 2 -

afturgugluck En réponse à Henry_Hill Vermisseau

on s'en fout, s'il avait pas filmé, on aurait pas eu la video...
+ 0 -

nimajneB LoMBriK addict !

attention ! le changement climatique arriiiiive ! on vous avait pourtant bien dit d'acheter des voitures électriques aaaaargh !
+ 1 -

tomteub En réponse à nimajneB Vermisseau

Des vélos. Les voitures électriques ne changent rien u problème. Aucune connerie électrique ne résoudra le problème.
+ 1 -

pYranha En réponse à tomteub Lombreek

Heu... ça dépends largement de comment tu génère ton électricité hein.

Ensuite, le vélo c'est cool quand tu vis en ville, que tu es en bonne santé et n'a que des trajets de quelques heures tout au plus à faire, les mains vides (ou avec un sac à dos). Donc absolument pas adapté à tous les usages.
Amuse toi, en milieu rural, à transporter tes courses de la semaine à vélo. Surtout quand tu as 50 ans et qu'il y a 300 mètres de dénivelé.
Et bon courage pour livrer des marchandises à vélo.

Bref, pour bien des usages, (surtout pour les véhicules professionnels), l'électrification est la seule option.
+ 1 -

Leyriane En réponse à pYranha Vermisseau

non mais a force, quand y aura plus d'energies fossiles, on reviendra a ces bons vieux boeufs et chevaux: l'electrique devenant hors de prix quand il n'y aura plus d'essence.
+ 1 -

tomteub En réponse à pYranha Vermisseau

Bon, ça tombe bien j'ai eu le débat avec un pote y'a deux jours, on se prend le choux tous les 6 mois dès qu'on parle d'écologie. Lui est technophile et pense que la fusion nucléaire va sauver l'humanité en apportant une énergie propre, presque gratuite et illimitée.

Ce à quoi je lui réponds qu'il se fout le doigt dans l'oeil, que le capitalisme filera jamais ça gratos, les infrastructures de production auront un coût, etc. Mais bon, admettons.

L'électrique pose surtout le problème des batteries. Des vraies saloperies, à produire et à recycler. Sans parler du recyclage, une voiture électrique doit rouler 50 000 bornes pour commencer à présenter un avantage carbonné sur une voiture thermique, en admettant qu'elle roule à l'électricité "verte", sans compter le coût de production en carbone des infrastructures de productions de l'électricité "verte".

Alors je sais bien que le vélo est idéal en ville. Tu me dis qu'on peut pas livrer en vélo ? J'ai été coursier à vélo, et tu peux livrer, avec ce type de vélo ( https://www.ped...ike-36338_4.jpg ), des charges allant jusqu'à 100 kilos (en théorie, perso à partir de 70 kilos ça tirait sur les bras à l'arrêt. Je faisais 65 kilos à l'époque.)

Après effectivement pour les personnes qui n'ont pas la condition physique, c'est plus compliqué. En même temps, c'est clair qu'entre deux personnes de 50 ans, celle qui s'est toujours déplacé à vélo aura aucun soucis à faire 15 bornes, celle qu'en a jamais fait c'est compliqué. Sans aller jusque là, même à 30 ans, quelqu'un qu'a aucun foncier sera rincé après 20 bornes. (1h de vélo en roulant pépère). Donc y'a aussi une question d'habitude.

Et c'est là où se trouve le point crucial pour moi. (Tu vois venir le truc gros comme une patate : je crois qu'il faut décroître). Changer les habitudes. Pas seulement alimentaire, mais aussi sur la temporalité de nos vies.
Ca veut dire accepter qu'on peut pas aller partout immédiatement tout le temps. Aller moins vite. Remettre des charrettes, pourquoi pas ? S'organiser collectivement. Y'a un bus toute les heures ? Et ben tu t'organises. Un service de conduite pour les vieux ? Ils s'organisent. Tu veux pas attendre le transport collectif ? Tu marches, tu prends un vélo ...

Alors oui, ça veut dire mettre en place partout des services de transport. Ca tombe bien, c'est pas comme si y'avait du chômage dans les campagnes ... Des minibus, des taxis collectifs et communaux, des trucs comme ça. Et ça veut dire baisser nos standards de confort. Mais ça, vu qu'on peut pas vivre à 9 milliards sur les mêmes standard que nous, il va falloir y venir rapidement ...

C'est pas "revenir à l'âge de pierre" , le standard occidental des années 50 serait viable sur la planète entière.
Eau courante, électricité (raisonnablement) , santé, éducation, transport collectif, individuel pour les professionnels qui ne peuvent pas faire autrement, sur la planète entière.

Mais voilà, ça veut dire changer nos habitudes, nos exigences.

Mon pote préfère croire qu'on peut ne rien changer, que la voiture autonome c'est l'avenir, et que la technologie nous sauvera.
Quand je lui répond que c'est ce que nous dit le capitalisme depuis 1971 et le premier rapport sur le réchauffement climatique, il fait comme s'il avait pas entendu, et quand on en est là on est déjà trop énervé et je change de sujet en général.
En fait c'est ce que le capitalisme a toujours dit, depuis les premiers métiers à tisser industriels. Je dit pas que le progrès technique et technologique est mal. Je dis qu'il faut qu'il soit bénéfique à l'ensemble de la société. Bref.

Ah oui, chui aussi un sale anti-capitaliste à tendance communiste-libertaire, donc bon, tu imagines certaines de mes idées pour faire tourner cette nouvelle économie dont on a besoin ...
+ 0 -

pYranha En réponse à tomteub Lombreek

Je t'ai répondu en-bas. ^^
+ 0 -

Hyz Vermisseau

Pour ceux que ça intéresse :
https://www.infoclimat.fr/
Pour voir un détail des éventements météo en France (il y a un billet de détail sur la tornade) :
https://www.infoclimat.fr/historic/

Le même jour, à Toulouse, on a eu un orage des enfers. En face de chez moi j'ai eu un arbre qui a brulé et trois impacts violents.
Image de Hyz
+ 1 -

pYranha Lombreek

"une voiture électrique doit rouler 50 000 bornes pour commencer à présenter un avantage carbonné sur une voiture thermique"
Je serai curieux de savoir d'où tu tire ce chiffre.
Pour le reste, "tu vois venir le truc gros comme une patate : je crois qu'il faut décroître"
L'un n'empêche pas l'autre.
Utiliser le plus possible le vélo et autre n'empêche pas d'utiliser des véhicules électriques pour les usages restant nécessitant un véhicule motorisé.

(Ta livraison de 100 kg à vélo, tu la fais sur quelle distance, en combien de temps, et surtout avec quel dénivelé? Nan, parce-que bon courage pour livrer à une supérette de Montmartre ses légumes cultivés dans la campagne "avoisinante".)
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
66