La philosophie d'Apple, quelques années auparavant

Plus de fonctionnalités.
Moins cher.
Aussi simple que ça !
1 635 vues

Plus de fonctionnalités.
Moins cher.
Aussi simple que ça !

Envoyé par phil_good le 10 juin 2019 à 23h18

+ 8 -

yosegaman Jeune lombric

j'ai voulu le mettre après avoir posté le radiateur il y a quelques jours...
et puis j'ai vu que ça aurait fait un doublon avec Mylo... XD
https://lelombrik.net/64685
+ 1 -

Nap Vermisseau

ils ont juste inversé deux mots, mais sinon je suis assez d'accord, ils ont maintenu leur idéaux
+ 6 -

modul Vermisseau

Apple c'est vraiment un truc de bonne poire
+ -5 -

_pepe_

Il n'est pas inutile de rappeler le contexte :
- lors de sa sortie en 1981, l'IBM PC était vendu 30% plus cher que l'Apple II Plus à configuration équivalente ;
- lors de sa sortie en 1984, l'IBM PC AT était vendu 140% plus cher que le Macintosh 128k ;
- lors de sa sortie en 1986, l'IBM PC XT 286 était vendu (sans écran) 54% plus cher que le Macintosh Plus (avec écran).
Le prix de l'IBM PC/XT 286 ($4000) équivalait alors à environ 8000€ d'aujourd'hui ! À titre de comparaison, c'est plus que le prix du plus cher des Macs actuels (un Mac Pro 2019 avec toutes options).

Par la suite, le prix des Macs a globalement baissé, mais moins vite de celui des PC, principalement du fait que le marché de la micro-informatique mondial a vite été submergé par des copies low-cost des modèles d'IBM, réalisées par des constructeurs qui n'avaient pas eu à supporter tous les coûts des développements techniques et commerciaux réalisés par « Big Blue ».

Le fait est que les Macs ont toujours eu un temps d'avance sur les PC, Windows reprenant avec quelques années de retard la plupart des innovations rendues disponibles sur les Macs (même si celles-ci n'ont pas forcément été inventées par Apple). Conçus pour être utilisés de façon plus intuitive et ne nécessitant pas d'être bricolés, les Macs sont les ordinateurs des non-informaticiens par excellence. Toutefois, cela n'empêche pas Apple de proposer ainsi les configurations commerciales certifiées Unix en standard et livrées clé en main les moins chères du marché.

Il y a donc largement de quoi relativiser les griefs qu'on adresse habituellement à la marque.

(En ce qui me concerne, et pour ces quinze dernières années, je constate que malgré un prix d'achat généralement plus important, sur la durée le coût global d'utilisation de mes Macs reste plus faible que celui de mes PC pour des configurations équivalentes -- donc prix de départ supérieur, mais coût total inférieur).

Malheureusement, dès qu'il est question d'Apple, les mauvaises langues ne voient que ce qui les intéresse.
+ 3 -

sputnikk En réponse à _pepe_ Vermisseau

le premier paragraphe eut été suffisant ... après tu t'es grillé, dommage.

PS : je veux bien voir tes chiffres pour ton coût d'utilisation des MACs vs PCs ... ici pour moi qui gère entre autre un petit parc machine pour ma boîte, je suis sûr que c'est l'inverse.
+ 1 -

_pepe_ En réponse à sputnikk

Toi, tu t'es grillé dès le premier paragraphe. ;-)

On peut certainement rigoler en ressortant les préjugés habituels sur les Macs. Mais cela devient crispant quand on te fait sentir qu'en fait ce n'est pas pour se marrer, que tout point de vue un tant soit peu positif n'est pas admis, et que la seule attitude autorisée c'est de cracher indistinctement sur tous les produits de la marque... particulièrement de la part de gens qui à l'évidence n'ont jamais tenté de s'y intéresser.

Sinon, quelques exemples :
- Mac Mini G4, upgradé matériellement, exploité 24/7 depuis 2005. Coût moyen à ce jour = 0,15€/jour. Pas de problème à signaler. Actuellement toujours en fonctionnement. Applicatifs et données prêts à basculer rapidement sur une configuration plus récente en cas de panne.
- Mac Mini Intel, exploité 24/7 depuis 2009. Coût moyen à ce jour = 0,24€/jour. Pas de problème à signaler. Actuellement toujours en fonctionnement.
- L'avant-dernier PC Asus sous Windows 10 affecté à des tâches équivalentes. Réparation hors garantie de l'alimentation et du module Wifi. HS après 3 ans et demi. Coût moyen = environ 0,80€/jour, mais qui passe à 4,70€/jour si l'on ajoute les pertes d'exploitation (plus d'une centaine d'heures à cause des mises-à-jour Windows et de problèmes d'instabilité logicielle).
- Son prédécesseur, qui a vécu près de 5 ans, avait détruit le contenu de trois supports de sauvegarde (bugs Windows/pilotes Microsoft) représentant le travail de plusieurs semaines d'activité, et fait perdre un contrat important. Coût moyen estimé à plus de 20€/jour.
(Coûts hors électricité -- environ 1kWh/jour)

Concernant les autres machines (portables et destops) dont j'ai disposé, si l'on met de côté le coût des incidents et des problèmes d'efficacité (globalement plus importants sur PC), le coût moyen des Macs est assez proche de celui des PC de bonne qualité. Je maintiens donc que les prix d'achat apparemment plus élevés des Macs n'en font pas forcément des machines plus coûteuses, pour peu qu'on choisisse bien ses machines en fonction de ses besoins.
+ -1 -

sputnikk En réponse à _pepe_ Vermisseau

oups, mauvais endroit ;)

donc à "tu t'es grillé" tu réponds par "toi, tu t'es grillé" : me suis arrêté là désolé ...
Il s'agissait juste là de gentiment me moquer des aficionados PC ou Mac et des excuses d'un camp ou de l'autre. Je ne suis ni l'un ni l'autre ... contrairement à toi ... sauf quand il s'agit de dev des applications ou jeux sur le store Apple et autre joyeusetés à faire avec Xcode - là, j'ai clairement choisi mon camp.
+ 0 -

_pepe_ En réponse à sputnikk

Et vlan ! Les préjugés qui continuent... Si tu lisais ce que j'écris, tu pourrais comprendre ce que je s'essaye de dire et ne pas suggérer le contraire.

Je suis utilisateur et développeur sur plusieurs plateformes depuis près de quarante ans, sur PC Windows principalement, mais également sur Mac, sur PC Linux et sur d'autres systèmes plus confidentiels. Mon expérience me semble donc assez longue, intense et variée pour avoir un avis objectif sur la question, et si je devais être un aficionado, ce ne serait ni d'un système PC ni d'un Mac.

Mon propos ici, c'est que les préjugés qu'on rabâche à propos des Macs sont loin d'être tous justifiés, et que ceux qui prennent systématiquement pour des cons ceux du « camps adverse » feraient juste mieux d'éviter de parler de ce qu'ils ne connaissent pas.

Concernant ta dernière remarque, si tu penses qu'on ne peut pas faire d'autre développement sur Mac que des « Apps » pour le store d'Apple réalisées avec XCode, alors tu as assurément raté des choses essentielles.

Notamment, j'ai rappelé plus haut que l'OS de ces machines était certifié Unix, ce qui le rend éligible à toute une gamme d'applications professionnelles sérieuses qu'on fait habituellement tourner sur des stations de travail ou des serveurs beaucoup plus chers que les machines d'Apple.

Pour ma part, les développements sous XCode n'ont pas représenté plus de 5% de tous ceux réalisés nativement sur Mac. À côté de ça, la plupart des outils que j'utilise provient de plateformes « Unix-like » (telles que Linux, qui n'est pas un système Unix), d'où ils ont été portés assez simplement compte tenu des fortes similitudes entre ces systèmes. La profusion d'outils techniques et scientifiques gratuits qui en sont issus participe également à la réduction des coûts d'utilisation des Macs.

Parce que les Macs représentent une alternative possible et professionnellement acceptable (c'est-à-dire pas bricolées) aux PC sous Windows, j'ai beaucoup plus de latitude pour choisir ou pour développer des solutions adaptées à mes besoins et à ceux de mon entreprise. Les Macs ne sont pas la meilleure solution à tout, mais les PC Windows non plus. Simplement, je peux souvent trouver avantage à utiliser l'un quand l'autre présente trop d'inconvénients.
+ 0 -

sputnikk En réponse à _pepe_ Vermisseau

pfiou désolé de t'avoir autant fatigué à écrire tout ça ... en plus je comprends pas tout ...
+ 0 -

sputnikk Vermisseau

commentaire mal placé ... replacé plus loin :)
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
68