Pas drôle

"Vous le voulez emballé comment ?"
Sur le paquet : contrôle de l'expression sur internet.
Sur les papiers cadeau : antiterrorisme, protection des enfants.

Peut être adapté avec toutes les restrictions de liberté.
(Exemple : la loi sur les prélèvements ADN : au départ pour les pédophiles condamnés, puis les délinquants sexuels. Maintenant, c'est obligatoire dès la garde à vue. Même si vous n'êtes pas condamnés, vous ne pouvez pas faire supprimer votre ADN des fichiers. On peut se retrouver en GAV pour n'importe quoi, ivresse sur la voie publique ou participation à une manifestation, réponse insolente à un flic qui outrepasse ses droits, etc).
4 089 vues

"Vous le voulez emballé comment ?"
Sur le paquet : contrôle de l'expression sur internet.
Sur les papiers cadeau : antiterrorisme, protection des enfants.

Peut être adapté avec toutes les restrictions de liberté.
(Exemple : la loi sur les prélèvements ADN : au départ pour les pédophiles condamnés, puis les délinquants sexuels. Maintenant, c'est obligatoire dès la garde à vue. Même si vous n'êtes pas condamnés, vous ne pouvez pas faire supprimer votre ADN des fichiers. On peut se retrouver en GAV pour n'importe quoi, ivresse sur la voie publique ou participation à une manifestation, réponse insolente à un flic qui outrepasse ses droits, etc).

Envoyé par tomteub le 14 mai 2019 à 10h48

+ 20 -

Cham Lombric

Un peu dans le même registre, j'ai été choqué de la dernière vidéo du Joueur du Grenier, où il explique qu'il a dû remplacer des images d'histoire originelles par des reconstitutions, sans quoi sa vidéo était non seulement démonétisée, mais par conséquence était largement désavantagée dans les suggestions et dans les résultats de recherche.
Si on poursuit ce mouvement, les documents d'histoire ne feront plus partie de Youtube. Étant donné le temps passé sur Youtube par les adolescents, et l'apparition de médias "alternatifs" reposant entièrement sur cette plateforme, c'est inquiétant
+ 10 -

sandrine65100

j'ai beaucoup mieux.
Mon nom apparaît sur les fichiers de la police. Il y a quelques années, j'ai déposé plainte. Donc même en tant que victime, tu es fiché.
+ 1 -

paukulus En réponse à sandrine65100

ce fichier s'appelle le TAJ (traitement des antécédents judiciaire), et oui, en tant que victime ton nom apparait d'office dedans.
en tant que victime, tu peux faire une demande a la CNIL pour être retiré du fichier.
+ 3 -

sandrine65100 En réponse à paukulus

personne ne m'a jamais dit que je pouvais saisir la CNIL. Si au début ça m"a surprise, maintenant je m'en fout . Je dois être une des rares fichées de ma famille en tant que victime. C'est presque une gloire !.
+ 5 -

Athran_Zara En réponse à paukulus Jeune asticot

"Fun fact" des fois au TAJ ils se trompent, et inscrivent la victime en tant que suspect :)
+ 0 -

Cham Lombric

@tomteub : tu as dit "Maintenant, c'est obligatoire dès la garde à vue" est-ce que tu aurais des indices là dessus stp ? En cherchant j'ai trouvé que seuls les "crimes" et les "délits" peuvent générer une prise d'empreinte, et non les "contraventions". Je n'ai donc pas l'impression qu'une garde à vue le justifie. Notamment, ivresse sur la voie publique peut déboucher sur une "contravention" et non un "délit" (d'après ce que j'ai lu)
+ 3 -

Screugneugneu1 En réponse à Cham Vermisseau

les gilets jaunes peuvent faire l'objet de prise des empreintes ADN par la seule interpellation de l'individu par des motifs inventé par l'agent de police.

Même si les charges ne sont pas retenu contre l'individu.

https://www.hum...s-droits-664826

voilà...

la société de surveillance a outrance....

censure... surveillance... et maintenant condamnation et garde a vue préventive...

la vie est drôlement belle
+ 1 -

Cham En réponse à Screugneugneu1 Lombric

OK, d'après tes commentaires et ce que j'ai lu, il semble que la prise d'empreinte fasse partie de la "procédure pénale", ce qui concerne à la fois les crimes, les délits et les contraventions. C'est donc contradictoire avec ce que j'avais lu initialement. Étant niveau noob en droit, je vais chercher des gens à qui demander des infos
+ 3 -

Screugneugneu1 En réponse à Cham Vermisseau

je suis aussi nul en droit, mais j'ai vu et entendu à plusieurs reprise que ces fameuse empreintes peuvent être récupéré pour n'importe quel motif et utilisé contre toi notamment avec la prise d'empreinte pour ton passeport ;)

Bref cela parait anodin et puis en fait pas du tout, cela peut avoir des conséquences surtout si les institutions déconnes derrière surtout si la justice ou la police veut se servir de toi comme un exemple.

Exemple parfait en ce moment les gilets jaune mais cela peut être très bien dans d'autres affaire que seraient très médiatiques...
+ 1 -

tomteub En réponse à Cham Vermisseau

A partir du moment où tu es placé en garde à vue, tes empreintes (digitales et génétiques) sont prises. Quel que soit le résultat de l'enquête, elles seront conservées.
Tu as le droit de refuser de les donner, mais tu risques un procès. Même si la garde à vue ne donne rien.
Je résume : tu vas en garde à vue, tu sais que tu es innocent, tu refuses de donner tes empreintes. Tu es innocenté par l'enquête. Mais tu es poursuivi et condamné pour refus de prélèvement. Logique ...
+ 0 -

ptesau LoMBriK addict !

Alors oui et non .... Si mes données sont utilisées à bon escient, pourquoi pas...
* Si on retrouve le gars qui vient de cambrioler chez toi via un cheveu laissé sur place qui le relie à la prise d'ADN qu'il a fait 10 ans auparavant pour une raison X ou Y, tu seras bien content.
* Dans une idée utopiste, on pourrait même penser à ce que ces "fichiers" soient utilisés pour la bonne cause comme par exemple trouver un donneur compatible pour une greffe.

Pouvez-vous me présenter de réels risques à ce que mon ADN et/ou empreinte (au passage, pour les passeports on donne nos empreintes, non ?) soit stockés (de manière plutôt bien protégée je présume) ? Quand bien même quelqu'un aurait la photo de mon ADN sous le coude, qu'en ferait-il ?

A l'heure actuelle, j'ai bien plus peur du phishing et de la découverte d'un mot de passe messagerie / appli ou de ma carte bancaire que du "vol" de mon ADN / empreinte.
+ 4 -

Screugneugneu1 En réponse à ptesau Vermisseau

ok pas de problème.

Vu que tu n'as pas l'air de voir les enjeux de ces fameux fichier je vais te laisser voir cette vidéo.

https://www.you...2Ts&t=1288s

un juge, un vrai qui parle du fichage.
+ 3 -

ZeFab En réponse à ptesau Vermisseau

le problème est que du moment que tu es dans le fichier, tu es considéré comme un suspect potentiel même si tu te trouves à l'autre bout de pays au moment où l'infraction est commise
+ 3 -

Screugneugneu1 En réponse à ZeFab Vermisseau

oui tout à fait, il ne s'agit plus d'être présumé innocent mais présumé coupable ce qui pour un seul mot change totalement la donne judiciairement parlant...
+ 3 -

pYranha En réponse à ptesau Lombreek

Pour l'instant, en France, nous vivons dans une démocratie. Imparfaite, certes, mais une démocratie quand-même.
Si l'état ne peut pas (trop) se permettre d'arrêter et persécuter des citoyens pour des motifs arbitraires (genre simple dissidence politique), ce n'est clairement pas l'envie qui lui manque. Le seul frein à ces dérives, c'est leur impact sur la potentielle ré-élection de leurs responsables à-travers leur couverture dans les médias.

C'est un équilibre fragile, qui peut partir en c*lle à tout moment.

La mise en place d'outils de flicage systématique de tout poil fournissent non seulement un moyen pour rompre cet équilibre (notamment via leur utilisation détournée pour surveiller les journalistes et identifier les lanceurs d'alerte), mais fait également qu'un éventuel régime autoritaire tentant de se mettre en place disposerait immédiatement de _tous_ les moyens nécessaires pour organiser sa répression. Son instauration serait donc pratiquement impossible à contrer.

Un dirigeant ne fait que ce qui est le plus efficace pour assurer son maintien au pouvoir, ou se fait éventuellement remplacer par quelqu'un qui le fera. Le jour où fliquer devient plus efficace que tenter d'être populaire (et on s'en approche dangeureusement), la démocratie meurt et le régime devient autoritaire.

Et si jamais l'idée te vient de rejoindre une quelconque manif ou un mouvement pour protester contre, tes empreintes ou ton ADN seront autant d'éléments additionnels pouvant être utilisés pour y déterminer ta présence et t'en faire subir les conséquences.
+ 0 -

Screugneugneu1 En réponse à pYranha Vermisseau

bon du coup j'ai pas répondu à la bonne personne, c'était destiné à toi pYranha.

Je voudrais donc te résumer la vidéo par quelques noms : Paypal -> Palantir / Indect / Trapwire :)

Regarde la vidéo cela te fera réfléchir ;)
+ 1 -

hellsfangs En réponse à ptesau Vermisseau

Tant qu'on est "dans un état de droit" , je dirais qu'on s'en fout un peu. C'est comme les caméras dans les rues, le stockages de données privées sur des serveurs centralisés, etc etc...tant que personne n'en fait rien, ca fait rien (dans l'absolu, je m'en fous aussi qu'on sache que le 20 juin 2017à 16h30 j'ai mangé une pomme et qu'à 17h03 j'ai chié en spray). Par contre, des fichiers, ca reste avec le temps, le croisement des fichiers officiels et des fichiers que peuvent générer les FB et autres trucs en ligne du genre, ca te dessine facilement les traits d'une personne, ses habitudes, goûts, opinions... et que deviendra la société dans 10, 20, 30 ans? A quoi serviront ces données? On ne peut pas le prévoir. Quand tu vois ce que la Stasi ou la Gestapo pouvaient faire sans avoir ces outils là sous le coude, j'ose pas imaginer ce qu'ils auraient pu faire avec autant d'infos. Même si je ne pense pas connaître un jour une dictature comme celles du milieux du XXe siècle en France...on sait jamais. Et on sait encore moins ce que vivront les générations à venir.
+ 2 -

Screugneugneu1 En réponse à hellsfangs Vermisseau

alors je vais te sortir "the argument" qui va encore faire tomber ton soufflet à plat...

Fabrice Epelboin prof à science po parle justement comment les états traitent les données venant de tout bords (caméra, réseau sociaux, relevé bancaire, sms, appels enregistré, incidents et arrestations, problème avec l'administration etc... etc... en gros tout via la NSA et toutes les agences de renseignements qui se revendent des informations...)

Tout peut être traité et "EST" traité en france au niveau bancaire pour les fraudes via "Tracfin" mais aussi dans d'autres services via Palantir... non ce n'est pas un complot... tout ça est utilisé aux états unis, en israel, en france et en europe tranquillement.

Voici un cours sur l'histoire de Palantir a science po :
https://www.you...&t=

Si tu oses me dire encore, rien à foutre de toute je m'en fou "si...."...

Rien n'est fait avec hasard... si les choses existent, ce n'est jamais pour rien quand cela vient de l'état.

Et donc tu comprendras que si je te parles des gilets jaunes et Palantir ça fait pas vraiment bon ménage d'où le fait que je soutiens totalement la destruction des caméras dans les villes ;)
+ 0 -

hellsfangs En réponse à Screugneugneu1 Vermisseau

Je ne comprends pas trop en quoi ta réponse contredit celle de pYranha (ni la mienne du coup qui a un peu la même portée). En gros on dit tous les deux que dans de mauvaises mains de telles données peuvent être potentiellement dangereuses. Nos réponses vont dans le sens de la tienne par l'opposition au flicage et fichage des populations...ou alors j'ai mal compris un truc (bon, j'suis fatigué, possible que j'ai compris de travers :D )
+ 0 -

Screugneugneu1 En réponse à hellsfangs Vermisseau

à la différence de toi et pYranha c'est que pour moi et pour bien d'autres... elles sont déjà entre de mauvaises mains...

pas au point d'un dictateur tel que franco, hitler ou staline...

mais la paresse intellectuel, le conformisme de nos représentants et censé défendre l'intérêt du peuple vont toujours dans le sens des lobbys ou de la "sécurité" mortifère ou liberticide...

Mais les mains actuelles ne sont pas du tout exempt de tous reproche et utilises déjà les outils à leurs fin :

- soit pour asseoir le pouvoir établi de l'état sans jamais se remettre en question ou alors faire le jeu de la chaise musicale...

- soit pour étouffer des affaires un peu encombrante pour eux...
+ 0 -

tomteub En réponse à ptesau Vermisseau

J'avais lu un article où on parlait de gens qui voulait acheter la base de donnée de l'Etat, je sais plus trop pourquoi mais c'était pas funky. Je vais essayer de retrouver.
+ 0 -

tomteub En réponse à ptesau Vermisseau

Bon j'ai pas retrouver, mais je suis tombé sur plein de choses intéressantes :
http://bugbroth...sont-innocents/
https://www.bas...e-que-la-police
https://fr.wiki...tation_du_FNAEG
+ 3 -

ZeFab Vermisseau

Image de ZeFab
+ 2 -

TheMetroidPrime Verxit

Vous la sentez bien la loi fake news ?
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
46