Camp de concentration américain (1942-1945)

Se méfiant des citoyens d'origine japonaise, on créa l'immense camp californien de regroupement de Manzanar. C'est seulement à un peu plus de 300kms à vol d'oiseau de San Francisco, mais dans une vallée encaissée, dominée par le plus haut sommet américain (hors Alaska) le mont Whitney (4431m). Glacial l'hiver et une fournaise en été. Beaucoup de loyaux citoyens participèrent à l'effort de guerre US: traducteurs, écoutes radio, confection de filets de camouflage, etc... Ayant un peu honte de la chose, le camp fut rapidement démoli après la guerre, il ne reste plus qu'un édifice-musée. A noter que, faute de distraction(s), beaucoup de bébés naquirent pendant cette période (no comment)...
4 153 vues

Se méfiant des citoyens d'origine japonaise, on créa l'immense camp californien de regroupement de Manzanar. C'est seulement à un peu plus de 300kms à vol d'oiseau de San Francisco, mais dans une vallée encaissée, dominée par le plus haut sommet américain (hors Alaska) le mont Whitney (4431m). Glacial l'hiver et une fournaise en été. Beaucoup de loyaux citoyens participèrent à l'effort de guerre US: traducteurs, écoutes radio, confection de filets de camouflage, etc... Ayant un peu honte de la chose, le camp fut rapidement démoli après la guerre, il ne reste plus qu'un édifice-musée. A noter que, faute de distraction(s), beaucoup de bébés naquirent pendant cette période (no comment)...

Envoyé par le-long-brick le 14 janvier 2019 à 17h52

+ 2 -

Krogoth LoMBriK addict !

Ils ont pas l'air aussi "concentrés" qu'a Auschwitz quand même. De même à Auschwitz ils avaient pas vraiment le temps, ni l'envie, ni la force de faire des bébés.
+ 6 -

gloupi En réponse à Krogoth Lombric Shaolin

Y'a peut-être aussi que quand tu bouffe un bol de flotte aromatisé aux légumes par jour, si une femme tombait enceinte, elle devait pas garder l'alien bien longtemps
+ 0 -

tomteub En réponse à Krogoth Vermisseau

Et surtout ils ne pouvaient pas trop, puisque les hommes et les femmes étaient séparés. (Les SJW avaient autre chose à foutre à l'époque, c'est pour ça que personne ne s'en est plaint ...)

Blague à part, il y a quand même eu des naissances à Auschwitz, des enfants faits par les gardes aux femmes qui leurs servaient de "prostituées". Ces dernières vivaient dans des blocs différents des autres, et étaient un petit peu mieux traitées.
Quand les avortements rataient, les enfants étaient tués à la naissance ou peu après, mais certains ont réussi à être soustraits et ont survécu.

J'ai lu récemment un bon roman où le sujet est abordé, entre autres : "Ces rêves qu'on piétine" de S. Spitzer
+ 0 -

MadeInUnknow En réponse à Krogoth Vermisseau

Ils avaient pas de capotes surtout.
+ 6 -

Offerus Ne pas prendre au sérieux

Camps sans comparaison avec leurs homologues nazis ou soviétiques. Il faut dire que le terme "camp de concentration" était à la mode à l'époque, beaucoup de nations en avaient (il ne s'agissait que de concentrer une population au même endroit. Officiellement, rien de méchant). La France en avait pendant la première guerre pour les travailleurs chinois. Puis pour les républicains espagnols. Puis pour les harkis (même si la dénomination avait changé et que le fonctionnement était différent).
+ 2 -

Nilithil Asticot

Pour ceux que ça intéresse, Dorothea Lange est une des photographes envoyées par le gouvernement américain pour documenter ces camps. Une partie de ses photos est actuellement en exposition au musée du Jeu de Paume à Paris, je vous invite à y aller, elle a aussi photographié l'après 1929 en Californie.
Une expo sublime.
+ 1 -

Poilaupat Asticot

Un très joli roman qui aborde (entre autre) l'histoire du camp de Manzanar :
https://fr.wiki...les_c%C3%A8dres
+ 0 -

SuperBiskouaz Vermisseau

J'ai l'impression que le camp a été aménagé sur un hippodrome. Ils ont le sens du sacrifice ces américains. Se priver d'un champ de courses, ca c'est de l'abnégation.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
94