La fabuleuse histoire de type 2

"-Kmart va maintenant appeler ses vêtements grandes tailles "taille fabuleuse".
-J'aime cette positivité. Espérons que le diabète type 2 sera bientôt appelé "diabète fabuleux"".
2 517 vues

"-Kmart va maintenant appeler ses vêtements grandes tailles "taille fabuleuse".
-J'aime cette positivité. Espérons que le diabète type 2 sera bientôt appelé "diabète fabuleux"".

Envoyé par JeanGuyLeClassieux le 11 octobre 2017 à 03h43

+ 1 -

Thiche Colonel Chat-Ver

Dans la description, deux "bientôt" dans la même phrase, c'est pour le côté "fabuleux" aussi ?
Image de Thiche
+ 23 -

AthranZara Vermisseau

Bienvenue au 21eme siècle, où l'homosexualité est un choix mais l'obésité quelque chose de naissance auquel on ne peut rien faire
+ 5 -

nagafen En réponse à AthranZara Vermisseau

L'homosexualité c'est une maladie qui se soigne aux électrochocs! Et l'obésité c'est la faute des publicités, des médias et du regard des autres!

(On est vraiment sur une planète de connards non? Car au 21ème siècle il y a vraiment des personnes qui le croient)
+ 1 -

AthranZara En réponse à nagafen Vermisseau

Oui, j'arrive pas a savoir s'il y en a + qu'avant ou si simplement avant je m'en rendais moins compte :)
+ 15 -

glurp En réponse à AthranZara LoMBriK addict !

Les réseaux sociaux ont donné leur voix aux plus cons...

Avant pour entendre un con il fallait le connaitre personnellement, se rendre chez lui et l'écouter.
Maintenant tout le monde peut en profiter à des milliers de kilomètres !
+ 4 -

Guaruda En réponse à glurp Asticot

Heureusement que les personnes moins connes profitent aussi de cette effet, mais bon être intelligent, cultivé et ouvert d'esprit c'est apparemment la honte (il n'y a qu'à regarder dans les lycées et les collèges) et en plus y parait que ça fait aussi de toi un gay quand tu es mec et si tu es un femme tu passe pour une coincée.
+ 0 -

john5 En réponse à Guaruda

C'est pure spéculation de ma part, mais j'aurais tendance à penser que sur internet, les gens intelligents ne sont regardés que par d'autres gens intelligents... Les cons restent entre eux.
+ 2 -

AthranZara En réponse à john5 Vermisseau

Et donc la qualité que tu perçois n'est que le reflet de ta qualité propre ? + je vois de cons, + je dois m'inquiéter de mon intelligence .... Ouai ca se tient.

Bon, je reviens, je vais faire le ménage dans mon twitter :)
+ 2 -

john5 En réponse à AthranZara

Je me suis fait la réflexion en écrivant mon commentaire, c'est pour ça que je n'ai jamais dit que les gens intelligents ne pouvaient pas regarder des conneries. Mais comme ils sont intelligents et qu'ils regardent aussi des choses intelligentes, ils ne sont pas trop influencés... Évidemment !
Image de john5
+ 5 -

fwan6 En réponse à john5 cabwL

l'intelligence, quoi qu'on en soit pourvu, on a toujours l'impression d'en avoir assez, vu que c'est avec ça qu'on juge....
+ 2 -

desBranchies En réponse à john5 Vermisseau

Le filter buble, cette belle invention qui maintient les diverses espèces de cons dans des espaces idéologiques cloisonnés... Et paf, ça fait de la consanguinité ! :)
Bon après ça ne marche pas qu'avec les cons...
+ 1 -

Guaruda En réponse à john5 Asticot

Sans aller jusque là je voulait surtout souligner que du coup via les réseaux sociaux et même l'internet d'une manière général les gens qui ne sont pas cons (parce que il y a aussi l'entre deux, ne serait ce que ça c'est important de le reconnaitre), eux aussi peuvent du coup avoir une plus grande porté et exposé leurs points de vu, faire réfléchir, etc etc.

Du coup sur Lelombrik, on est quoi? Des cons, des intellos? Des personnes dans la moyenne?
+ 3 -

Limou En réponse à AthranZara Vermisseau

Ceci dit, dire que l'obésité c'est juste dû à des gens qui se "laissent aller" c'est ne pas prendre en compte tous les facteurs favorisants qu'on trouve un peu partout dans notre société. Un manque d'éducation en matière de nutrition, un mode de vie déconnecté des moyens de production alimentaires, le fait que la nourriture la moins chère soit aussi celle qui favorise le plus l'obésité... Et un peu de compassion dans ce monde de brutes ça ne peut pas faire de mal ;)
+ 6 -

sandrine65100 En réponse à Limou

je suis obése depuis l'âge de 7 ans.Mes parents ne l'étaient pas, mes fréres et soeurs n'ont plus. Et nous mangions tous à la même table. de part mon métier je connais mes groupes d'aliments, les kilojoules qu'ils contiennent, et les équilibres alimentaires. Je mange moins que mes collégues et sans pain, sans sucre et sans graisse ( par habitude). Je marche 4 x 30mn par jour pour aller travailler.
Cela fait 41 ans que j'attends des explications et des solutions.....ta compassion, j'en ai rien à foutre.
+ 2 -

sandrine65100 En réponse à stikels

un toubib m"a dit une fois, la morphologie du crapaud..pas de chance sur la loterie de la vie.
+ 1 -

Limou En réponse à sandrine65100 Vermisseau

Je me bats contre le surpoids depuis mon plus jeune âge, dans mon cas pour des raisons génétiques (toute ma famille est dans ce cas-là). Mais bizarrement, l'argumentaire " je n'ai pas choisi, c'est la nature qui m'a fait comme ça" passe mal auprès du plus grand nombre. Je préfère donc me concentrer sur les causes reconnues plutôt que sur les causes "fumble à la création de personnage". Et j'accepterais la compassion de mon entourage si celui-ci ne trouvait pas rigolo de se moquer de la grosse et de sa feuille de salade verte qui doit manger des chocolatines quand ils ont les yeux tournés.
+ 1 -

sandrine65100 En réponse à Limou

tu n'as pas besoin de compassion, tu n'es pas responsable de ton poids, le regard des autres ne te nourrit pas, tu n'as pas à te justifier parce que tu manges une chocolatine...si ton entourage te blesse, envoies le se faire voir ailleurs. Si tu t'acceptes , les autres t'accepteront. Tu léves la tête, tu gonfles la poitrine, tu les regardes dans les yeux et tu les emmerdes !
+ 0 -

Mylo En réponse à sandrine65100 Ver correcteur

*pain au chocolat
+ 1 -

Mylo En réponse à sandrine65100 Ver correcteur

Tu veux un câlin quand même ?
+ 0 -

sandrine65100 En réponse à Mylo

t'inquiétes, j'ai un doudou....
+ 1 -

JeanGuyLeClassieux En réponse à sandrine65100 Ver-sace

J'aurais bien fait la blague sur la correspondance de ton code postal avec la discussion mais bon..
( ͡° ͜ʖ ͡°)
+ 2 -

john5 En réponse à Limou

Le problème n'est pas tant de discerner la part de génétique de la part de comportemental (je pense que toute personne un tant soit peu informée sait que les problèmes de poids sont une combinaison des deux), c'est surtout que la "fat acceptance" tend à minimiser l' impact du surpoids et de l'obésité sur la santé en prétendant souvent que sous prétexte que ce soit "génétique", alors c'est une fatalité qu'il faut accepter sans aucune remise en question de son hygiène de vie ou des conséquences médicales.
+ 2 -

Limou En réponse à john5 Vermisseau

L'inverse n'est pas mieux non plus. Même en cas de surpoids léger, t'entendre rabâcher à longueur de journée que "tu pourrais faire attention quand même", que "c'est mauvais pour ta santé", que "faut pas t'étonner si tu trouves pas de mec" alors que tu as déjà du mal à accepter ton état et à gérer ta faim, ça met un coup au moral. Je suis d'accord qu'il ne faut pas cacher la vérité scientifique aux gens en surpoids, mais saper leur moral ou leur tentative de se sentir un peu mieux dans leur peau ...
+ 3 -

john5 En réponse à Limou

La différence c'est que se moquer des gens gros n'est pas un dogme en voie d’institutionnalisation comme cette connerie de "fat-acceptance". Il y a une différence entre condamner les quolibets envers les gros et vouloir interdire une campagne nationale visant à lutter contre l'obésité. Pour ma part, je suis en surpoids depuis mon adolescence, je n'ai jamais entendu une seule remarque négative à ce sujet depuis le lycée. Après, peut-être que les filles sont davantage visées... Ça je n'en ai pas l'expérience. Dans tous les cas, se moquer des gens à cause de leur physique c'est dégueulasse, on est d'accord.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
96