Rakka (court métrage S-F)

1 290 vues

Court métrage découvert sur Steam.

Envoyé par Cudi le 18 juin 2017 à 17h19

+ 0 -

magnussoren Ver (re-)cyclable

put1 ce truc!
+ 2 -

THM077 Lombric

C'est Neill Blomkamp, avec son nouveau studio Oats Studios
Ya un trailer de dispo, je crois qu'il y aura 3 court métrage pour le moment.
https://www.you...h?v=zoiezEB9n2Q
https://www.you...h?v=1mtInkJObXk
+ 2 -

pYranha Lombreek

Bon, le court-métrage est cool, mais pour un truc à base de guérilla urbaine, avec kamikazes et IEDs, vu l'actualité, le titre a peut-être pas été choisi super habilement...
(cf https://en.wiki...of_Raqqa_(2017) )
+ 0 -

bistule En réponse à pYranha Asticot

C'est p'tête volontaire ?
+ 0 -

pYranha En réponse à bistule Lombreek

J'espère bien que non: le court métrage établit clairement un univers manichéen avec "méchants aliens" / "gentils humains" (mais qui en viennent aux attentats suicides ou cherchent à mourir en martyrs).

Si le parallèle est voulu, ça met qui exactement dans le rôle des "gentils"?

('pis, utiliser ce type de cinématographie pour aborder ce type d'évènements relève du même tact et bon goût que de sortir une blague de cul à un enterrement)
+ 3 -

bistule En réponse à pYranha Asticot

Merde, j'vais arrêter les blagues de cul aux enterrements alors. Merci.
+ 0 -

orkhys En réponse à pYranha Lombric

Si le parallèle est voulu c'est peut être pour rappeler que les résistants des uns sont les terroristes des autres. Durant la 2nde guerre mondiale, nos résistants étaient des terroristes aux yeux des allemands.
+ 0 -

pYranha En réponse à orkhys Lombreek

Pour que ce soit le cas, il faudrait que le court-métrage montre l'histoire des deux points de vues, ou avec un certain recul, pour mettre en avant l'ambiguïté morale des personnages. Ça pourrait être super intéressant (cf. Lord of War), mais ce n'est pas le cas ici. Les aliens y sont représentés comme indubitablement mauvais, sadiques et sans pitié. Les humains y sont représentés comme dévoués les uns envers les autres, prêts à sacrifier leur vie à tout moment pour la survie de leurs pairs. Le seul personnage pouvant être ambigu serait le fabriquant de bombes, mais ils passent 30 secondes à expliquer que ses actions sont au final justifiées par le contexte.

En soi, j'ai rien contre ce genre de scénario manichéen, bien tourné ça peut être fun. Mais pas quand ça établit un parallèle (malencontreux j'espère) avec une organisation réelle et responsable des génocides en cours de plusieurs milliers de personnes.

Qu'on soit clair : je pense que c'est de la bête maladresse. Mais si je ne savait pas qui en est l'auteur, j’aurai été limite poussé à me demander si c'est pas de la propagande.
+ 0 -

orkhys En réponse à pYranha Lombric

Oui il n'y a qu'un seul point de vue dans ce court métrage, celui des humains face à l'envahisseur. Mais bon avec nos médias nous n'avons qu'un point de vue aussi, et c'est la même chose pour les Syriens qui n'ont qu'un point de vue. Imagine toi s'il y avait une guerre civile en France pour renverser le gouvernement en place et que les alliés de nos dirigeants viennent nous ensevelir sous les bombes pour combattre les ennemis du régime en place. Serais-tu toujours aussi accueillant envers eux ? De toute façon soyons honnête, c'est un sacré merdier dans lequel il n'y a pas vraiment de "méchants" ou de "gentils". A part les fanatiques religieux je suis d'accord. Quelle organisation responsable de génocide? L'Otan? La religion? Un gouvernement précis? De la propagande on en bouffe dans tous les camps de toute façon.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
90