Comment les loups changent les rivières

3 992 vues

Quand les Loups ont été réintroduits dans le parc national de Yellowstone aux États-Unis après avoir été absent près de 70 ans, la plus remarquable "cascade trophique» s'est produite. Qu'est-ce qu'une cascade trophique et comment exactement les Loups changent les rivières ? George Monbiot explique dans ce film.

Envoyé par Henry_Hill le 11 mai 2017 à 23h35

+ 22 -

vwseb Jeune lombric

La nature est bien faite, suffit de la laisser tranquille.
+ 19 -

gobes Jeune asticot

Moralité: les cerfs, c'est des connards.
+ 0 -

sven.is En réponse à gobes Vermisseau

En Nouvelle-Calédonie, au 19ieme siècle, 7 cerfs ont été offert par le gouvernement Indonésien. Un jour le gardien du Parc où ils étaient détenu a décidé de les libérer. La Nouvelle-Calédonie n'avait jamais connu aussi grand hérbivore que ces cerfs. La végétation avait donc eu l'habitude de croître lentement sans grands prédateurs depuis des millions d'années. Certains arbres, dont beaucoup sont endémiques, ne font qu'une floraison en quarante ans avant de mourir. Aujourd'hui les cerfs sont plus de 300 000 en Nouvelle Calédonie. Ils favorisent l'érosion des sols, empêchent la végétation de se renouveller et risquent de provoquer la disparition de nombreuses éspèce endémique. Bien entendu les colons avaient déjà entrepris de couper les arbres avant le soucis des cerfs et ce sont les humains qui ont introduit le cerfs. Donc oui les cerfs sont des connards mais on peut se poser la question pourquoi il n'y avait plus de loup au Parc Yellowstone... Les humains sont les premiers connards dans l'histoire.
+ 4 -

Thiche Colonel Chat-Ver

Comme quoi, les migrants, ça a du bon.

... Henry_Hill, ressaisis-toi ! T'as une réputation de lombrik ou merde ?
+ 5 -

Henry_Hill En réponse à Thiche Ver macht addikkkt

Les migrants qui viennent bouffer les autochtones tu veux dire, il y a toujours une espèce qui massacre l'autre. Ils viennent modifier l'habitat naturel des espèces qui sont chez elles. Le pire c'est qu'ils étaient présent ici avant et qu'on les réintroduit, alors que s'ils avaient disparu de ces terres c'était sûrement pour une bonne raison, ça me rappelle Israël tiens !

Voilà ! J'ai bon ?
+ 3 -

PIER En réponse à Henry_Hill Asticot

La vidéo présentée est certes a certes un coté idyllique. en revanche il est totalement faux de dire qu'une espèce va massacrer l'autre (cela c'est un comportement humain pas animal, c'est d'ailleurs ce qu'ont fait les hommes vis à vis des loups)
Les loups vont bien sûr se reproduire et se développer mais a priori il n'y a pas surpopulation de loups, dans le parc de Yellowstone, la durée moyenne de vie d'un loup est de seulement 5 ans (contre 15 ans dans un zoo).
Pour ces loups à l'état sauvage, la vie n'est pas un long fleuve tranquille! Pourquoi? Tout simplement parce que chasser le cerf, le wapiti ou le bison implique toujours un dommage pour la meute qui s'y frotte, il y a très souvent un loup au tapis dans l'histoire!
Par dessus le marché, les loups craignent plus qu'aucun autre prédateur la présence de l'homme, il est très difficile de les approcher, ils fuient comme la peste les routes assez nombreuses dans le parc, ceci permet aux autres espèces, qui ont compris le phénomène, de se déplacer tranquillement aux bords des routes (y compris à la tombée de la nuit) échappant ainsi à leur prédateur princpal dans le parc.
Ceci se fait d'ailleurs au grand dam des automobilistes, car dans cette situation c'est l'animal qui est prioritaire et les dégâts à vos frais!
+ 2 -

trucmoi Ver d'os

Et ces feignasses de termites qui sont même pas venues.
+ 2 -

lescouet Vermisseau

Très jolie vidéo, mais il ne faut pas tomber dans le piège d'une narration trop enjolivée. l'auteur est un militant écologiste, pas un scientifique: sur son ted, on lit bien " A travers une réflexion audacieuse, George Monbiot imagine" et non " celons une étude..." rien ne prouve donc qu'il ait raison sur les conséquences réelles du retour du loup dans le parc. ^^

https://www.ted...rld?language=fr

Les loups faisaient autrefois partis du parc national de Yellowstone aux Etats-Unis, jusqu'à ce que la chasse ne les anéantissent. Mais quand en 1995 les loups ont commencé à réapparaître (grâce à un programme de gestion agressif), quelque chose d'intéressant s'est produit : le reste du parc a commencé à retrouver un nouvel équilibre, plus sain. A travers une réflexion audacieuse, George Monbiot imagine un monde sauvage où les êtres humains travaillent à reconstituer une chaîne alimentaire naturelle complexe, qui a disparu et qui autrefois nous entourait.
+ 0 -

OuicheLorraine Vermisseau

Un autre prédateur largement menacé :
http://www.dail...ob-stewart_news
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
30