C'est le bac de philo

Un dessin d'Alex
6 032 vues

Un dessin d'Alex

Envoyé par Henry_Hill le 15 juin 2016 à 12h54

+ 0 -

MajorMeatbone Vermisseau

Un peu fort de café que de traiter quelques vitres pétées de l'accueil par quelques crétins solitaires "vandaliser un hopital pour enfant" (tiens d'ailleurs c'est quoi cette hierarchisation des malades?).
Personne n'est allé débrancher les sondes sur les malades ou évacuer des bloc opératoires…
Texte intéressant : https://lundi.a...ecker-Un-parent

Bonne journée
+ 7 -

feyfey En réponse à MajorMeatbone Lombrique girafe cougar chienne poule y dort

Ca n'empêche que casser des vitres c'est déjà con mais casser les vitres d'un hôpital...

Quant à la spécialisation pour enfant c'est pas une "hiérarchisation" que de vouloir adoucir les séjours hospitaliers de petits bouts avec un environnement mieux adapté...
+ 0 -

MajorMeatbone En réponse à feyfey Vermisseau

Je ne parle pas de la spécialisation des hopitaux (ça me semble logique) mais du traitement médiatique qui se vautre dans l'émotion en stipulant bien que c'est l'hopital des petits n'enfants - ç'aurait été un hopital de nazis, personne n'aurait rien dit …?

On pourra parler des heures/jours/semaines sur le bien-fondé de la casse. On a tous un avis différent sur la question. Il y a des moments où je suis dubitatif et je ne comprends pas certains objectifs. Et il y a effectivement des moments où la casse dérape et d'ailleurs pour ce qui concerne cette histoire d'hopital, la plupart des trucs que je lis, que ce soit les orgas autonomes ou autres se désolidarisent…
+ 0 -

Henry_Hill En réponse à MajorMeatbone Ver macht addikkkt

Un média tout à fait impartial...

C'est vrai, si on ne peut plus combattre le capitalisme en faisant pleurer de peur les enfants malades dans leurs hôpitaux en cassant les vitres et en mettant le feu aux Autolibes et aux arbres bordant l'hopital, c'est qu'on est vraiment dans un pays fasciste !
+ 1 -

Lostrogoth Jeune asticot

Les policiers étaient en retrait a coté des casseurs pendant la manif, ils ont bloqués le flot de casseurs au niveau de l’hôpital, là ont commencés et logiquement dégénérés les affrontements. Rien à ajouter tu comprendra tout seul.
+ -1 -

Henry_Hill En réponse à Lostrogoth Ver macht addikkkt

J'avoue c'est la faute aux policiers. Les casseurs sont vraiment des incompris.
+ 2 -

MajorMeatbone En réponse à Henry_Hill Vermisseau

Que tu sois pas d'accord avec les gens qui râlent, ou même que tu les méprise ça me dérange pas. Mais le truc c'est que tout est organisé (préfecture/CRS/Bac/RG) pour que ça parte en suçette. La police sabote les manifestations en provoquant et en réprimantt de manière démesurée.
+ 0 -

Henry_Hill En réponse à MajorMeatbone Ver macht addikkkt

Quelqu'un qui a un minimum d'intelligence et de bon sens ne va pas casser un hôpital pour enfants malade, jamais, qu'elles qu'en soit les raisons. Il n'y a aucune excuse valable et le fait que vous essayez d'en trouver est pitoyable.
+ -2 -

Zoubdi En réponse à Henry_Hill Vermisseau

Henry_Hill découvrant que des personnes manquent d'intelligence et de bon sens ! Whaou ! C'est vrai que la fréquentation de lelombrik laisserait à penser qu'il s'agit d'une légende urbaine. Lol !
+ 1 -

tomteub En réponse à Henry_Hill Vermisseau

T'as déjà vu ce bâtiment de l'hôpital ? On dirait une banque. Et la moitié de la manif venait de province. Il est au bout de ma rue, j'ai mis deux ans à comprendre que c'était un bâtiment de l’hôpital.
Sinon vu que t'as pas l'air très politisé, ça peut peut-être t'intéresser : https://lundi.a...ecker-Un-parent
+ 0 -

Whismerhil En réponse à tomteub Vermisseau

Hum intéressant...avec écrit en gros "Hopital Universitaire Necker-Enfants Malades" tu trouves que ça ressemble à une banque ?
+ 0 -

tomteub En réponse à Whismerhil Vermisseau

t'es déjà passé devant ? avec des lunettes de piscines ? :)
+ 4 -

Eutha En réponse à MajorMeatbone Lombric

Euh..... clairement je suis rarement d'accord avec Henri_Hil, mais lui répondre que les débordements sont organisés par la police c'est d'une stupidité sans nom.
Les mecs débarquent avec leur capuche vissée sur la tête, le foulard, voir masque à gaz et 2/3 cocktail molotov dans la poche. Mais en fait nan, ils sont là pour manifester pacifiquement et c'est à cause du méchant Etat policier qu'est le notre que cela dégénère...
Mais les grands théoriciens du complot diront que ces casseurs sont en fait des flics déguisés et financés par le grand capital sioniste !

Qu'une manifestation dégénère dans un état totalitaire, parce que la police empêche les manifestations pacifiques c'est une chose. Attendre la fin des manif autorisées (car oui on peut toujours manifester en France) pour aller casser du CRS c'est débile et non justifiée.
A un moment il faut être honnête et admettre que ces mecs sont justes des anarchistes d’extrême gauche (et encore c'est insulter l’extrême gauche....) qui se font chier dans la vie et bande à l'idée d'aller se battre contre des flics.
+ 3 -

Lostrogoth En réponse à Eutha Jeune asticot

Je t'invite a participer à une manifestation qui dégénère tu comprendra de toi-même, les policiers et manifestants violents sont ni tout noir, ni tout blanc !
+ 2 -

Eutha En réponse à Lostrogoth Lombric

Merci mais j'ai vécu assez longtemps pour m'apercevoir qu'il y avait des cons partout sur terre, peu importe leur profession.
Doit-on justifier la connerie des uns par la connerie des autres ?
+ -4 -

Lostrogoth En réponse à Henry_Hill Jeune asticot

Ton argumentaire vaut rien, tes idées sont d'énormes constructions sur des fondations pourries vieux réac (oui tu mérites de te faire insulter, que peut-on faire d'autre contre quelqu’un de mauvaise foi).
Tiens, le digestif après le repas que le gros des médias te font bouffer: https://lundi.a...ecker-Un-parent
+ -3 -

Henry_Hill En réponse à Lostrogoth Ver macht addikkkt

Mon argumentaire consiste simplement à dire que d'essayer de trouver des excuses à des personnes qui s'attaque à un hôpital pour enfant c'est être une larve. Tout simplement. Je ne rentre même pas dans le débat du "les casseurs ont raison ou pas de casser pendant les manifs", je parle simplement de ce qui est arrivé à cet hôpital. Ce sont de sombres merdes, comme ceux qui tentent de les excuser, rien de plus.
+ 1 -

Lostrogoth En réponse à Henry_Hill Jeune asticot

Tu me fais dire ce que je n'ai pas dit,et oui c’est EN PARTIE de la faute des policiers et bien sur aussi de la faute des fanas de la violence que je ne tente pas d'excuser, j'avance une explication (mais bon toi et les raccourcis). Je suis prêt à mettre ma main au feu qu'ils ont arrêtés le cortège violent a cet endroit volontairement, juste pour décrédibiliser le mouvement dans sa globalité, toi même tu relayes cette propagande malsaine M. H.H.
+ 5 -

feyfey En réponse à Lostrogoth Lombrique girafe cougar chienne poule y dort

J'en reviens pas de ce que je vais écrire mais : Henry a raison.
Dire que c'est la faute des flics c'est fort quand même... De ce que je sache ce ne sont pas les CRS qui ont cassé les vitres hein...
Faire flipper des gamins sous prétexte de mouvements sociaux c'est trop facile.

Qu'on les a bloqués sciemment devant l'hosto admettons mais si les mecs sont pas capables de retenir leurs bras contre un hôpital ben j'en viens à penser que non seulement ce sont de gros beaufs mais que, finalement, on la mérite cette p*tain de loi travail.

Quand on réfléchit pas plus loin que le bout de son nez faut pas venir pleurer après parce qu'on est pas crédible.
+ 2 -

Lostrogoth En réponse à feyfey Jeune asticot

"Dire que c'est la faute des flics c'est fort quand même... De ce que je sache ce ne sont pas les CRS qui ont cassé les vitres hein..."
Oui bien sur, et ce ne sont pas les patrons de multinationales qui forent le sol, rasent les forêt et polluent personnellement.
Ici tu n'apportes rien d'intelligent

"Faire flipper des gamins sous prétexte de mouvements sociaux c'est trop facile."
"finalement, on la mérite cette p*tain de loi travail."
"Quand on réfléchit pas plus loin que le bout de son nez faut pas venir pleurer après parce qu'on est pas crédible."
Les casseurs violents qui sont une minorité dénoncée par la majorité du mouvement social répondent à leur propre volonté c'est quasiment pas de ma faute si quelqu’un décide de balancer un pavé sur un CRS. Et c'est super sympa pour l’immense majorité pacifiste réfléchit et dénonce les comportements stupides de tous les bords.
Ici non plus toujours rien de bien réfléchi.

Tu sais, il y a souvent pleins de facteurs que tu ne vois pas en survolant un sujet , tu essayes de te faire une opinion à partie d'informations présélectionnées (l’immense majorité des médias est fortement contrôlée par les puissants je te rappelle).
+ 4 -

sandrine65100 En réponse à Lostrogoth

l'info que des casseurs s'en soit pris aux portes vitrées d'un bâtiment abritant des enfants qui sont déjà stressés parce qu'ils subissent des soins médicaux n'est pas important ? Une information sélectionnée par les puissants dirigeants de notre pays ?
J'insulte rarement les gens....mais pour avoir été hospitalisée enfant et pour avoir travaillé en milieu hospitalier....permet moi de traiter de gros con.
+ 2 -

Lostrogoth En réponse à sandrine65100 Jeune asticot

L'info a été sur-médiatisée, elle ne méritais pas cette amplitude d'importance, deux couillons qui pètent des vitre c'est choquant mais c’est juste du putain de buzz, si demain je viens péter les vitres d'un hôpital, personne n'en parlera et seul la justice s'en préoccupera . Les politiques s'en battent les couilles que les gamins aient peur.
Et les milliers de suppression de personnel hospitalier et de lits personne n'en parle ah non on se fait tous aspirer la cervelle dans une info choc, c’est plus sujet a polémique stupide.
+ -1 -

_pepe_ En réponse à feyfey

Reste encore à savoir pour le compte de qui ces "gros bras" ont vraiment agi.

Car pour l'instant le gouvernement, les politiques et les médias jouent l'amalgame entre les casseurs et les manifestants. Mais ils y ont tout intérêt, pour décrédibiliser le mouvement et affaiblir les derniers opposants sérieux à leur proposition de loi.

Cela explique déjà probablement le fait que la police n'ait pas reçu l'ordre d'intervenir, et que la télévision n'ait pas perdu une miette de ces événements.

Mais cela pourrait également expliquer la présence des casseurs et le côté ostensible et particulièrement révoltant de leur action. Si cela était avéré, ce ne serait pas une première. Ne dit-on pas qu'il faut chercher à qui profite le crime ?
+ 3 -

Tormante En réponse à feyfey Jeune lombric

Un jour, on gueule, personne n'entend parce que personne n'écoute.
Le jour suivant, on cogne. Et ce n'est pas nouveau que la violence est aveugle.
A un moment il faut remettre les choses dans leur contexte: on peut gueuler tout ce qu'on veut sur les casseurs, mais peut-être que ne pas fermer les yeux, c'est se demander ce qui amène des gens à fracasser les vitres d'un hôpital.
Bien sûr, ça demande de se poser deux secondes, et de chercher les réseaux de causes et de conséquences. Perso, ce que je vois surtout, c'est que dans le feu de l'action, ça aurait très bien pu être moi, là, en train de jeter comme un con des pavés sur un hosto. Quand bien même je trouve ça bête, quand bien même je n'ai jamais rien "cassé", quand bien même je suis plutôt pacifiste dans l'âme.
Parce que je vois l'avenir qu'on prépare pour moi, pour mes amis, pour les gens que je croise dans la rue, parce que je vois que j'en suis déjà aux ptits boulots de merde, que je fais compromis sur compromis, et que ça n'est jamais assez, et que si ça continue comme ça, ça ne le sera jamais.
Alors ouais, un jour peut-être, j'en aurais marre de juste répéter que l'humain doit être au centre d'une politique humaine, que l'argent ne fait pas le bonheur, que ce ne sont pas les chômeurs et rsistes qui ont l'argent qui manque, mais les riches, qui PAR DÉFINITION, sont ceux qui ont l'argent.
J'en aurais marre de crier dans le vent pendant que des connards se gavent sur les corps d'enfants assassinés dans leurs usines, j'en aurais marre de dire aux libéraux convaincus que je croise que si on retire les pays du sud et l'exploitation des gosses dans les mines, les usines, les armées, leur si beau et si sacré système se casse la gueule vitesse grand V. Et que soit ils sont pour l'esclavages des gamins, soit ils sont contre le libéralisme mondialisé tel qu'on le pratique. Il n'y a pas d'alternative.
Et ce jour, où j'en aurais marre, ce jour là, si je suis avec mes potes coincé par une ligne de condé, que ça commence à tout péter autour de moi, alors la colère, la rancœur, me feront sûrement lancer des pavés, qu'en face ce soit la gueule d'un flic, d'un député, ou un hôpital qui l’accueille.
+ 19 -

_pepe_

Pour mieux comprendre la logique :
1) les casseurs encagoulés vandalisent un hôpital pour enfants, sachant pertinemment que c'est une ignominie
2) la police aux ordres de l'exécutif ne bouge pas
3) l'exécutif (appuyé par ses copains les politiques et les médias mainstream) en rejette la responsabilité sur les organisateurs de la manifestation
4) l'exécutif fait payer et condamner ces organisateurs et interdit les prochaines manifestations.

Bien évidemment, on oubliera que l'exécutif a normalement entre autres responsabilités de veiller au maintien de l'ordre et à la sécurité des biens et des personnes, et qu'il avait tout-à-fait les moyens matériels, humains et réglementaires de le faire.

Pour rappel, le décret n°2009-724 du 19 juin 2009 relatif à « l’incrimination de dissimulation illicite du visage à l’occasion de manifestations sur la voie publique » (dit décret « anti-cagoule ») permettait déjà d'interpeler les casseurs avant qu'ils ne commencent leurs méfaits.

On serait en démocratie, le Ministre de l'Intérieur aurait déjà été démissionné.
+ -8 -

Henry_Hill En réponse à _pepe_ Ver macht addikkkt

Non mais en fait ce qu'on dit c'est que les points 2/3/4 on s'en tape complètement. Ils peuvent être vrais ou non c'est pas ça qui nous interpelle. Ce qu'on dénonce c'est le point 1 et seulement ça. On dirait qu'on parle d'animaux qui ne savent pas ce qu'ils font, ne sont pas maitres d'eux même et ne font que casser tout ce qu'ils voient. Ces animaux seraient manipulés pour casser ce qu'on veut leur faire casser. Sauf qu'à un moment faut comprendre que ce sont des mecs sous la cagoule et que normalement ils sont dotés d'un minimum d'intelligence (assez pour leur permettre de lever les bras pour casser) et que casser un hôpital pour enfant c'est pas tip top, même avec toutes les meilleurs excuses du monde.
+ 5 -

Lostrogoth En réponse à Henry_Hill Jeune asticot

"les points 2/3/4 on s'en tape complètement."
on s'en tape complètement...
complètement...
Tu fais une sélection les méfaits commis? C'est toi qui excuse, actuellement, une partie indéniablement fautive.
Tu respires la bonne fois mon ami.
Dois-je te rappeler encore une fois que l'on excuse pas les casseurs, on donne seulement une explication à des faits que l'on condamne nous-même?
+ 6 -

_pepe_ En réponse à Henry_Hill

Si tu te "tapes" des points 2, 3 et 4, alors il n'est pas étonnant que tu n'arrives pas à comprendre ces comportements.

S'il s'était agi de fous ou d'animaux, on les aurait déjà attrapés. Or, non seulement il n'en a rien été, mais l'inaction des autorités puis leur réaction hypocrite suggèrent plutôt un consentement à ces débordements, voire une connivence.

Puisqu'on ne connaît pas l'identité réelle de ces casseurs, on peut parfaitement imaginer que le point 1 puisse être reformulé par quelque chose comme :
« 1) les appariteurs encagoulés dépêchés par le Ministère de l'Intérieur vandalisent un hôpital pour enfants... » (ça modifie tout de suite la perspective et les causes d'indignation, hein !)
où tu pourrais éventuellement remplacer "Ministère de l'Intérieur" par tout autre organe de pouvoir officiel ou officieux, et "appariteur" par tout autre groupe, sollicité ou indirectement encouragé à commettre de tels actes (par conséquent réfléchis et prémédités) par des gens qui y ont intérêt.

A minima, s'il s'agissait juste de voyous livrés à eux-mêmes (mais j'en doute), montrer qu'on ne souhaite pas les inquiéter s'avèrerait le meilleur signe d'encouragement imaginable.
+ -2 -

Belze En réponse à _pepe_ Vermisseau

Donc : Si il y à eu dégradations, c'est de la faute de la police. Car elle aurais du arrêter toute les personnes avec le visage couvert.
Alors, quel sera la réactions de la populations, si la police avait en amont, arrêter tous les gens au visages couvert. ( et cela en passant a travers tous les manifestant lambda qui auraient « sûrement » accepté sans sourciller ) Et cela par pure présomption ?!
+ 1 -

_pepe_ En réponse à Belze

Donc, tu tires des conclusions insensées de mes propos pour pouvoir en contester les prémices ?...


D'abord, sur le terrain la police obéit aux ordres. Les vrais responsables sont beaucoup plus haut dans la hiérarchie, voire au-dessus de cette hiérarchie.

Ensuite, les manifestants lambda ne sont généralement pas encagoulés, et ne cherchent pas à dissimuler volontairement leur visage afin de ne pas être identifiés « dans des circonstances faisant craindre des atteintes à l'ordre public ».

Même sans être flic, il est très facile de distinguer un manifestant pacifique d'un casseur s'apprêtant à passer à l'acte, simplement de par leur attitude. C'est tellement évident qu'il existe des logiciels de traitement vidéo qui permettent de les repérer automatiquement et à l'avance. On est donc très loin d'arrêter « tous les gens » au visage couvert.

Par ailleurs, on ne peut pas parler de « pure présomption » s'agissant d'un comportement qui est officiellement interdit dans les manifs depuis 2009. À défaut d'arrêter les gens louches, la police peut parfaitement les contrôler sommairement (ne serait-ce que parce que nous sommes encore en état d'urgence). Et compte tenu des débordements qu'on constate dans la majorité des rassemblements, les manifestants ne seraient certainement les derniers à encourager ce genre d'initiative.

Quoi qu'il en soit, le décret de 2009 n'était qu'un exemple. L'arsenal réglementaire et législatif et les forces en présence sont parfaitement à même d'empêcher les exactions tout en permettant à la manifestation de se dérouler correctement. Encore faut-il le vouloir.
+ 5 -

Jakarta Lombric

Les appariteurs ;-)
https://www.you...h?v=JMwEhp00ke0
+ 3 -

Zoubdi En réponse à Jakarta Vermisseau

Vas-y mollo. Henry_Hill vient juste de découvrir qu'il y a des gros cons parmi les casseurs. Laissons-lui le temps de digérer cette découverte. Les appariteurs, ce sera pour plus tard.
+ -1 -

Henry_Hill En réponse à Zoubdi Ver macht addikkkt

"il y a des gros cons parmi les casseurs"
Ah non non ! Casseurs = gros connards de toute façon. Casser le mobilier urbain et les voitures des ouvriers ça n'a jamais été un acte intelligent.
+ 1 -

MajorMeatbone En réponse à Henry_Hill Vermisseau

Les flics c'est des ouvriers ? ah. :)
+ 0 -

MajorMeatbone En réponse à Henry_Hill Vermisseau

Dans d'autres articles il bosse chez EDF dans des burlingues…
+ 0 -

Zoubdi En réponse à MajorMeatbone Vermisseau

Quand l'intention précède la pensée, on va rechercher les arguments, mêmes fallacieux, de ses intentions plutôt que de se soumettre à la réflexion et à la mise en perspective des différents points de vue. C'est tellement plus confortable et ça donne une mâle assurance. :)
+ 0 -

MajorMeatbone En réponse à Zoubdi Vermisseau

C'est sage ce que tu dis et parfaitement vrai : J'avais déjà mon avis sur la question et pour être honnete j'en ai franchement rien à branler d'un mec qui chouine parce que sa Porsche a cramé, surtout quand ce fait divers est instrumentalisé dans ce contexte de luttes sociales. Et la manchette de journal quasi-poujadiste en est la démonstration malhonnête (cf. l'article de Sud Ouest qui titre "JE NE SUIS QU'UN OUVRIER" et qui plus loin raconte "Pour être tout à fait précis, Benoît n'est pas ouvrier mais "cadre qui travaille dans une grande entreprise"). J'assume clairement ma mauvaise foi sur ce coup là…
+ 0 -

Zoubdi En réponse à Henry_Hill Vermisseau

J'aimerais tellement croire qu'un smicard soit le propriétaire d'une Porsche ! "Cette voiture, dont la cote varie entre 35 et 42 000 euros... ouvrier de 30 ans...". Bin voyons...
Pour le modèle indiqué dans les articles, Porsche 911 Carrera 4S., assurance la moins chère "Vol/incendie" (ouarf !) trouvée sur lesfurets.con : 1.344 €/an (plus d'un mois de smicard). Et c'est sa 3ème Porcshe. Et on ne nous prend pas pour des cons. Surtout pas ! Remarque, un smicard qui gagne au loto, ça existe...
+ 2 -

kalka LoMBriK addict !

Intéressant: certains réagissent au sujet du dessin (hôpital vandalisé), d'autres sont sur la défensive et accusent tous ceux qu'ils détestent. Vous vous sentez coupable? accusé?
+ 3 -

Ladnewg Jeune asticot

En 2015 notre gouvernement à décidé un plan de suppression de 22.000 emplois sur 3 ans dans les hôpitaux, mais grosso modo personnes n'a rien dit (sauf celles concernées).
Mais pour 5 malheureuses vitres brisées la y'a du monde... drôle de combat.
+ 1 -

Landru En réponse à Ladnewg Ver au foyer

Il est vrai que la casse sociale fait moins d'éclats. +1
+ 2 -

tomteub Vermisseau

Dans le même genre on pourrait faire : "acheter un smartphone fabriqué par des enfants, dont les matières premières ont été extraites par des enfants, et qui sera "recyclé" par des enfants fait-il de moi le dernier ou l'avant-dernier des fils de pute ?"
+ 6 -

Kukurtz Lombric

J'ai pas tout lu, vous écrivez trop. Mais je tiens juste à dire que lorsque les forces de l'ordre commencent à embarquer les totos dans l’hôpital pour les tabasser tranquillement à l'abri, faut pas s'étonner que derrière ça énerve leurs copains.

C'est du lavage de cerveau médiatique que de rabâcher 150 fois par jour "l'hôpital Necker" et "vive la police", arrêtez de vous baser sur BFM ou le Monde. Écraser un mouvement social d'ampleur composé de plusieurs centaines de milliers de personnes et le réduire à une bande de 500 cakes qui foutent le bordel, c'est de la désinformation.

Bon, maintenant je m'attends aux réponses classiques du "blablabla complot blabla sionnistes blabla" mais désolé, je laisse ça aux blaireaux de Soral etc.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
85