D'un drame devenu presque ordinaire

Le corps du petit Aylan Kurdi, enfant syrien de 3 ans, a été retrouvé hier sur la plage de Bodrum en Turquie. Sa famille tentait de se rendre sur l’île de Kos, en Grèce, pour fuir les tueries syriennes, quand leur embarcation a chaviré. Ici, le regard de Ruben L. Oppenheimer sur cette photo, largement publiée ce matin dans les journaux européens et qui fera assurément date dans l'histoire de l'Humanité.
3 202 vues

Le corps du petit Aylan Kurdi, enfant syrien de 3 ans, a été retrouvé hier sur la plage de Bodrum en Turquie. Sa famille tentait de se rendre sur l’île de Kos, en Grèce, pour fuir les tueries syriennes, quand leur embarcation a chaviré. Ici, le regard de Ruben L. Oppenheimer sur cette photo, largement publiée ce matin dans les journaux européens et qui fera assurément date dans l'histoire de l'Humanité.

Envoyé par Ced le 3 septembre 2015 à 14h14

+ 9 -

Oblivionis Taret

Quel mauvais gout d'aller se baigner en costard avec un attaché caisse !
+ 0 -

Chaque_Jirac En réponse à Oblivionis Mervisseau

Attaché-case, pas attaché-caisse. Sinon le dessin perd toute sa puissance.
+ 4 -

Ptoncule

" et qui fera assurément date dans l'histoire de l'Humanité."
Mouais, je sais pas... L'image qui a le plus fait date dans l'Histoire pour le moment c'est une BD animalière, pas une photo triste. Je te trouve bien optimiste sur les chances de ce gosse de marquer le paysage Ced !
Image de Ptoncule
+ -9 -

Ced En réponse à Ptoncule Lombrik

Tu as sans nul doute raison car j'aime encore me dire qu'on ne meurt pas pour rien, en particulier quand on a trois ans et qu'on a connu que la guerre dans son pays, qu'on traverse continents et mers pour gagner un peu de paix.

Mais quand je vois certains commentaires sur internet (comme celui du dessous qui fera autant acte dans la géopolitique qu'un discours de BHL), je constate que je me fourvoie amèrement.
+ 2 -

_pepe_ En réponse à Ced

Le gamin et sa famille habitaient en Turquie. Ils tentaient de passer en Grèce pour se rendre au Canada, où vit le parent qui a financé ce voyage tragique, pour y recevoir des soins médicaux. Le père a finalement inhumé sa femme et ses deux enfants en Syrie, sous les objectifs des journalistes.

Il ne s'agissait donc pas de réfugiés fuyant la guerre, et les Européens n'avaient rien à voir là-dedans.

Alors si l'image doit rester dans les annales, ce sera plutôt pour marquer à quel point la presse et ceux qui la commanditent ne reculent devant rien pour nous faire gober des mensonges.
+ -4 -

Ced En réponse à _pepe_ Lombrik

'Aylan, son frère Ghaleb, 5 ans, et sa mère Rihanna, tous victimes du même naufrage ont été enterrés vendredi dans la ville kurde de Kobané, au nord de la Syrie, qu’ils avaient quitté pour se réfugier en Turquie après la dernière offensive du groupe djihadiste Etat islamique (EI) au mois de juin.'
http://www.lemo...46518_3214.html

Kobané est une ville de Syrie qui fait tristement l'actualité depuis la guerre civile syrienne de 2011 (et aussi avant mais les médias s'en foutaient, avant)
+ 2 -

_pepe_ En réponse à Ced

En ce qui les concerne, la fuite des zones de combat était terminée et leurs vies étaient hors de danger. Leur refuge, ils l'avaient trouvé en Turquie, point. Fin de l'histoire.

La suite est une toute autre affaire (en l'occurrence un accident tragique durant une traversée frauduleuse, pour convenances personnelles, et imputable à l'irresponsabilité du père), qu'on essaye de nous faire passer pour ce qu'elle n'est pas.

... À moins que tu considères qu'on devient un réfugié *perpétuel* parce qu'on a fui un jour sa maison. Auquel cas, on pourrait dire que mes parents, qui ne sont jamais retournés chez eux suite à l'exode de la guerre de 39-40, sont toujours des réfugiés, et que (si l'on suit le discours actuel) ils ont de ce fait acquis le droit moral de se rendre où bon leur semble, de s'y établir et d'y exiger des aides. Bien sûr, tout cela n'a pas de sens, mais c'est pourtant ce qu'on essaye de nous faire gober.

Je constate que toi aussi tu cherches à convaincre de l'existence de problèmes irréels, sinon falsifiés, qui sont aujourd'hui le prétexte à une certaine propagande pro-migratoire. Pire, tu viens ici montrer du mépris envers ceux qui ne s'y laissent pas prendre, comme si ta tentative de les culpabiliser allait les rendre subitement aussi idiots que les autres victimes de cette manipulation. D'ailleurs, si tu ne fais pas partie de ces dernières, alors tu es sacrément malhonnête.
+ -3 -

Ced En réponse à _pepe_ Lombrik

Quand tu connais le sort réservé aux Kurdes en Turquie...

Qu'il est facile de juger des gens qui cherchent à survivre et dont tu ne connais rien, ni même l'histoire ni même les conditions de vie à l'instant présent. Qu'il est facile de faire tout cela, le cul vissé derrière son écran... Heureusement que l'indécence ne tue pas.
+ 2 -

_pepe_ En réponse à Ced

Et toi qui as aussi le cul vissé derrière ton écran, tu mélanges tout. Tu récites juste la leçon qu'on t'a apprise. Quand j'expose un problème, j'ai au moins l'intelligence et l'honnêteté de l'illustrer par des cas qui le représentent. Mais pas toi, apparemment.

Le gamin est mort accidentellement en Turquie, loin de la guerre, et rien ne justifiait qu'on le mette sur une embarcation inadaptée à cette traversée. C'est l'irresponsabilité criminelle de son père qui est la cause de sa mort.

Et si l'on doit évoquer le problème entre les Kurdes et les Turcs, alors ni l'Europe ni la Syrie n'ont rien à voir dans l'affaire.

Il n'empêche que suite à la diffusion de l'image, et comme on pouvait s'y attendre, ce matin on passe à ça : http://www.lemo...46750_3210.html
Comme tu le vois, il ne s'agit pas d'aller bombarder la Turquie qui persécute les Kurdes, mais plutôt d'intervenir militairement en Syrie en tentant au passage de faire tomber le régime en place, comme on l'a fait en Libye, en Irak ou en Afghanistan, avec les conséquences catastrophiques qu'on sait. Après ça, tu ne te sens toujours pas être un « idiot utile » en diffusant leur propagande ?

Après, si tu veux juste parler des gens qui tentent de survivre et qui meurent, on a déjà suffisamment d'exemples en France, et il n'est pas besoin d'aller en chercher ailleurs sur un autre continent. Mais ça, pour toi c'est de l'égoïsme, de la haine des autres (voir tes autres commentaires). Se voir imposer le malheur d'étrangers désignés (qui plus sous de faux prétextes) et interdire d'évoquer celui des siens, moi j'appelle ça cultiver la haine de soi, et ça commence à bien faire.
+ 25 -

TheMetroidPrime Verxit

Un pauvre bambin Kurde est mort dans les eaux turques, après avoir fuit sa ville (Kobane), assiégée par une organisation terroriste financée par les pays du Golfe, riches pays refusant d'accueillir le moindre réfugié bien qu'accessibles par voie de terre, et bombardée par les Turques, ces mêmes Turques qui ont laissé volontairement passer une bonne partie des assiégeants vers la Syrie et qui préféreraient vitrifier la zone plutôt que de voir un État Kurde se former.

BLÂMONS L'EUROPE.
+ 10 -

Zgru La voix de son ver

Ce qui me tue surtout c'est que ça fait des années que des hommes, des femmes et des enfants crèvent dans l'indifférence générale partout dans le monde, à cause de gouvernements violents, d'extrémistes en tout genre, de multinationales corrompues et qu'il faille attendre une "bonne photo" pour que soudain, les réseaux sociaux se sentent concernés. Tout en sachant pertinemment qu'une fois cette info remplacée par une autre tout aussi sordide, elle sera oubliée et que l'on retournera tranquillement à nos occupations.
Qui se souvient encore de Neda?
Où sont les étudiantes enlevées par Boko Haram?
Image de Zgru
+ -10 -

Ced En réponse à Zgru Lombrik

N'est-ce pas un des messages de ce dessin, justement?
+ -1 -

Zgru En réponse à Ced La voix de son ver

Probablement.
Beaucoup de dessins, de photos,de prise de paroles... Pas assez d'actes, à mon sens.
J'aimerais voir plus de partages de ce genre d'information:
https://news.vi...source=vicefrfb
+ -11 -

Ced En réponse à Zgru Lombrik

Je veux bien partager mais crois-tu que ce soit utile? Regarde les commentaires les mieux notés sur cette page et ceux qui sont descendus. Regarde aussi l'espèce de hiérarchisation volontaire et absolument dégueulasse dans les commentaires du nazique... (qui, tout en passant, montre qu'il ne sait pas ce que veut dire 'Allah Akbar' et est capable de s'assoir quand ça l'arrange sur les textes de la bible qui le gouverne (bonté, partage, toussa). Mais bon...).

Ce qui marche, c'est l'absence de responsabilité et de réflexion sur la marche du monde. De BHL à Dieudo, de Sarko à la blonde borgne, ça reste toujours le même discours : pour vivre heureux, vivons repliés!

Ca fait une bonne dizaine d'années que je bosse assez activement avec des réfugiés et des sans-papiers. Je n'y donne pas énormément, seulement une dizaine d'heures par semaine et c'est sûr que je pourrais assurément faire plus. Ce n'est pas pour étalé le peu de vertu que j'ai que je mets cela ici, c'est juste pour dire que les témoignages et les documents, je pourrais en mettre des dizaines chaque jour. Mais à quoi bon? Car, quand je vois des commentaires de ce type, je me dis qu'il y a encore du boulot. Et, quand je vois comment des citoyens lambda, en Allemagne ou en Islande, appellent à accueillir les réfugiés, je me dis aussi que tout n'est pas totalement perdu et que l'humanité a encore un semblant de définition.

Ceci dit, je pense que si l'enfer existait, il serait sur les plages de Méditerranée... et dans la tête de certains commentateurs de ce site...
+ -3 -

Zgru En réponse à Ced La voix de son ver

J'imagine que ça pourrait faire des émules. Dans le bon sens. Pasque bon, comme la majorité des médias nous rabâchent que le monde est pourri, que nous sombrons dans l’imbécillité et l'individualisme, pas étonnant que les gens finissent par devenir imbécile, individualiste et pourri...
J'ose espérer qu'en montrant un bon exemple, les gens le suivrons et que, globalement, on deviennent un peu plus humain.
Quant aux commentaires... Que te dire sinon qu’apparemment, les idiots sont les plus prompts a commenter? Ça fait réagir les gens, ça leur donne une raison d'exister, ça flatte leur ego. A coté de ça dans le vrai monde réel, je vois beaucoup d'anonymes donnant de leur temps dans les associassions humanitaires pour agir concrètement auprès de ceux qui en ont besoin. Seulement, on ne les entend quasiment jamais. J'imagine que ce n'est pas pour la gloire que tu t'es engagé auprès de réfugiés. C'est plus facile de critiquer au fond de son canapé que de bouger son cul et d'agir pour que le monde soit un peu plus agréable.
Pour finir, à ceux qui disent tout haut ce que tout les autres pense tout bas, s'ils savaient ce que j'en pense, ils la fermeraient.
+ 4 -

Oblivionis En réponse à Zgru Taret

Et encore t'est sympa...

Qui se souvient encore du nom du flic abattue lors de la fusillade de charlie hebdo ?
+ 4 -

Offerus Ne pas prendre au sérieux

La misère comme arme de guerre. Le camp des saints...

Curieusement, les images des clandestins refusant les colis de la Croix-Rouge en Serbie parce que non-hallal ou la vidéo de la gare de Budapest où on peut voir les gamins scander "Germany! Allah Akbar!" ont moins tourné. Ca doit moins émouvoir dans les chaumières.
+ -4 -

Chaque_Jirac En réponse à Offerus Mervisseau

Aucun rapport. Te servir de ce fait divers dramatique pour encore une fois balancer ton délire sans rapport, ca pue la merde, comme d'hab.
Mais merci de ta contribution. Remercions également les crétins qui mettent +1 à ce genre de commentaire. Mais j'ose espérer qu'il y a de nombreux double-comptes parmi ceux-là...
+ -6 -

Ced En réponse à Chaque_Jirac Lombrik

Perso, j'ai mis +1 au tien! ^^
+ -1 -

Chaque_Jirac En réponse à Ced Mervisseau

Franchement, entre nous, le dessin, je le trouve pas terrible perso. Même si je comprends ce que tu y vois.
Ensuite, l'histoire du gamin, je trouve que c'est l'effet zoom médiatique qui lui donne cette dimension. L'horreur dans l'histoire, c'est que vu le nombre de noyés, on devrait trouver chaque jour un gamin noyé sur les plages de Méditerranée. C'est dommage qu'il faille une photo pour que les gens réalisent.

Ensuite, ce qui m'énerve dans le délire d'Offerus, c'est que personne ne parle ici d'immigration ou autre chose. Le sujet n'est pas là : le sujet en question => est-ce qu'on va enfin agir contre ces enculés de fils de pute de passeurs, est-ce qu'on va finir par aider un minimum les gens une fois qu'ils sont arrivés et pour éviter qu'ils crèvent en mer ou est-ce qu'on ferme les yeux et qu'on vient râler sur un fait-divers invérifiable rapporté par fdesouche ? Putain mais on est tous oké, la France a pas pour vocation d'accueillir toute la misère du monde. Mais la France n'a pas vocation à fermer les yeux face aux difficultés qui se passent à sa frontière et dans ses eaux. Au pire, tu les renvoies dans leur pays si ça te fait bander, mais doit-on les laisser crever pour le moment, après avoir foutu le feu au souffre au proche-orient ? On peut pas attendre que le conflit se soit calmé avant de débattre de ça ? Quel est le putain de rapport ???

Et ensuite, le mec vient faire sa pute effarouchée lorsqu'on lui tient les propos que je tiens ci-dessus. Il vient dire "non mais je suis neutre alors que toi t'es un vil gauchiste". Ce que je vois, c'est juste qu'on est obligé de rentrer dans son jeu de merde tellement il te fout la bile avec ses commentaires de con. Alors que dans le fond, quand il fait pas ce genre de commentaires, il peut être parfois drôle et amusant.
Perso, jpensais pas débattre d'un sujet comme ça aujourd'hui. Mais il faut toujours des gens pour venir te montrer qu'on peut toujours faire pire dans l'indécence...

Bref, jcrois que jvais pas tarder à me barrer d'ici ou à fermer ma gueule définitivement. Ca fera au moins plaisir à pas mal de monde (en ce sens, ça me donne plus envie de rester et de l'ouvrir).


[Edition] Magnifique : un abruti vient de mettre -1 à mon commentaire alors que je viens tout juste de l'envoyer. Du coup, le mec met -1 mais il ne le lit pas :D. On devrait rendre les votes non-anonymes, ça éviterait ce genre de lâcheté malhonnête. [/edit]
+ -1 -

Bob_Bob En réponse à Chaque_Jirac Vermisseau

Pour compenser, je t'ai mis +1 sans te lire.
Je vous conjure, Ced et toi, de continuer à poster vos messages. Ils permettent, en contrepoint, de rendre moins insupportable l'ensemble des commentaires.
Offerus, ton cynisme est souvent drôle, voire parfois intéressant, mais là c'est franchement à côté de la plaque.
Bisous à tous et paix aux hommes de bonne volonté.
+ 0 -

Zoubdi En réponse à Chaque_Jirac Vermisseau

Je viens de compenser.
+ -5 -

Ced En réponse à Chaque_Jirac Lombrik

Ce que je vois dans ce dessin, c'est:
- la mort de l'idéal européen, à savoir la recherche d'une meilleure vie et la prévention des conflits, alors qu'elle ne fait qu'organiser des conflits et faire du néo-colonialisme
- la direction de cette Europe qui n'est aucunement faite par le peuple mais par des élites qui se bouffent pour le pouvoir. Pour qui, pour quoi, eux seuls le savent en fait. Mais c'est le peuple qui les élit pour autant (voir les débats enflammés (mais respectueux) sur ce site en 2007 au moment de l'élection du Présidentiellissime Sarkoléon)
- les victimes sont autant les réfugiés que le peuple européen, puisqu'on est bien dans le même monde

L'encravaté n'est pas le réfugié mais le système. Sa mort par noyade, c'est la mort du système qui s'étouffe par sa simple inertie. Et c'est donc aussi la mort du peuple car ce système est prétendument démocratique. N'es-tu pas puissant que si tu as des faibles à qui te mesurer? Ne payes-tu pas ton inaction de tous les jours?

Des images comme celle d'Aylan, il en existe des milliers. Ces dernières semaines, il y en eu énormément car il y a des gens qui ont trouvé un moyen de témoigner. Pour autant, ces images, il y en a depuis des années. Souviens toi du cas d'Omayra Sánchez, par exemple. C'est toujours la misère qui y est dépeint. Cette même misère, sociale, politique, engendrant des conflits. Hier encore, j'en ai reçu de la part d'un de mes amis une série de photo qu'il avait prises alors qu'avait récupéré en mer une famille quasi-entière - seule la mère était vivante, elle tenait encore son petit dernier dans ses bras, puis elle a finit par mourir d'hypothermie et d'épuisement dans le bateau. Cette histoire date de 2008... De Vintimille à Lampedusa, de Calais à Melilla, ces histoires se répètent depuis des années.

Vivre trois ans, n'avoir connu que la guerre pour terrain de jeu, puis mourir en mer parce que tu n'as pour seul choix de survie que celui de fuir ton pays avec ta famille, je ne sais pas, mais moi ça me rend toute chose. Certains ne mesurent pas leur chance et ne laissent exprimer que leur putain de haine de l'humanité. Ils te parlent d'invasion, d'identité religieuse ou d'allocs faciles comme si les gens se disaient, 'tiens, aujourd'hui, je vais traverser la Méditerranée sur un radeau fait de pneus parce qu'on peut avoir des aides en France'... On a des parents ici, on a des profs, des oncles, des tantes, des frères et des soeurs, des familles... Comment peut-on rester insensible à la mort d'un gosse de trois ans ou à celle d'un vieillard de 80 piges, en mer?

Enfin,c'est peut-être aussi parce que la mer est une partie de mon monde que je ne peux me résoudre à me dire que c'est une barrière mortelle. Peut-être est-ce par qu'il y a une solidarité en mer. Peut-être...
+ -4 -

Zgru En réponse à Chaque_Jirac La voix de son ver

Restez Chaque!
Les abrutis n'auront pas le dernier mot!
+ -4 -

Ced En réponse à Zgru Lombrik

C'est clair!
Chaque, j'ai tenu, tu m'as soutenu, alors tu tiens!
+ 10 -

Offerus En réponse à Chaque_Jirac Ne pas prendre au sérieux

Erreur ! Ce n’est pas moi qui instrumentalise ce fait divers sordide. Ce sont les habituels vautours de la Cause Humaine (avec des majuscules comme Ced les aime), les spécialistes en remords bien placés, les fanatiques de la fraternité mondiale. Alors là, pas d’impudeur pour publier la photo d’un gamin mort. Vazy coco balance, on tient du bon ! René et Monique en chialent le soir en regardant la télé, entre le pâté en croute et les raviolis en boite.

Comme ils ont chialé pour Cécil le lion. Comme ils ont chialé pour Willfried l’homo agressé, comme ils ont chialé devant l’enfant au vautour, devant Sebrenica, devant les boat people, devant l’esclavage, les pogroms, et devant tout ce qui peut, de près ou de loin, faire culpabiliser l’Occident et faire haïr l’homme blanc.

Ils ne savent plus faire que ça, René et Monique : pleurer, avoir mauvaise conscience, se repentir, s’excuser d’être des sales cons de petits blancs. Bon pas trop quand même hein, parce qu’il faut bien avoir de l’appétit, un bon sommeil, et de l’allant pour payer les traites de la bagnole. Mais juste assez pour que le poison fasse son effet et que René et Monique rongent patiemment l’os du remord éternel, de cette mâchoire qui ne sait plus mordre.

Et à leurs chiards, dix mille profs de collège donneront demain, ou plutôt donne depuis des semaines des rédactions à faire dans le genre : « vous êtes un migrant qui quitte tout pour venir s’installer en France. Racontez votre périple ». Pendant que les profs de socio préfèreront une dissertation dans le genre «les grands enjeux migratoires » où celui qui veut une bonne note devra marteler que c’est une chance immense pour l’Europe, que ça nous apporte de nouveaux ouvriers bien dociles et un rajeunissement de la population. Et ne me dit pas que j’affabule ! J’en ai faite des dissertations dans ce genre, et pas qu’une ! Et j’avais des supers notes ! Parce que j’avais compris la rhétorique de l’adversaire et que je savais le régurgiter bien gentiment, tout en n’en gobant pas un traître mot. C’est ça la grande différence : je ne suis pas d’accord avec vos arguments parce que je les comprends et vous n’êtes pas d’accord avec les miens parce que vous ne les comprenez pas.

En tout cas, je suis d’un œil attentif l’invasion en cours. Parce que si, cette photo parle d’immigration. Elle nous dit que pour un bébé mort, on a le devoir moral d’accueillir plusieurs millions d’adultes vivants. On l’a mérité du reste. Soixante ans qu’on se roule comme des porcs dans la société de consommation et le matérialisme en laissant crever le reste du monde. Alors maintenant, le reste du monde vient toquer à la porte, juste pour nous rappeler que la mondialisation, ce n’est pas seulement des écrans plats pas chers et des oranges en hiver.
+ -8 -

Ced En réponse à Offerus Lombrik

Mise-à-part dire qu'il faut venir en aide aux Chrétiens d'Orient (parce qu'ils sont importants, les Chrétiens d'Orient), tu fais quoi de concret? Mise-à-part utiliser une rhétorique toute tracée et répétée dans certains médias (invasion, par exemple), tu fais quoi de concret? Et mise-à-part étaler et ré-étaler les arguments de tartine de haine, du beauf avocat-député qui crie très fort et du mal-Bézier, tu fais quoi de concret?

Sincèrement, tu fais quoi?
Ton arbre généalogique?
Trois Notre-Père?
Et de la distillation, encore et encore, d'un picrate aigre tant et si bien qu'il en à le goût de ta rancœur?

Saint Christophe, priez pour nous.
Si vous avez le temps...
+ 4 -

Spanfrog En réponse à Ced Vermisseau

Ced, j'ai beau avoir été (forcément?) ému par ces images des derniers jours, il n'empêche qu'Offerus n'a pas tort sur:
"On l’a mérité du reste. Soixante ans qu’on se roule comme des porcs dans la société de consommation et le matérialisme en laissant crever le reste du monde. Alors maintenant, le reste du monde vient toquer à la porte, juste pour nous rappeler que la mondialisation, ce n’est pas seulement des écrans plats pas chers et des oranges en hiver."
Et encore : 60 ans seulement?
Alors accueillir des réfugiés (ou migrants précaires? on cherche des mots et des cases, hein), bien sûr, il le faut. Mais le fond du problème me semble bien plus profond que la politique d'accueil des migrants/réfugiés/victimes affluant de la Syrie.
Quant au remède miracle, la solution, j'ai pour ma part bien peur de devoir avouer que je ne l'entrevois aujourd'hui pas du tout...

Après, évidemment, ça ne doit pas être une raison (bien au contraire) de dresser des barbelés aux frontières...
+ -6 -

Ced En réponse à Spanfrog Lombrik

Offerus ne fait rien que des paroles en l'air derrière un PC depuis des années, et il se torche avec le reste du monde...

Tu peux trouver du sens du néant, physiquement, le néant existe. Mais ça n'est qu'une constante.

Bonne soirée.

Edit en guise de PS: je viens de passer 5 heures en réunion avec trois assos pour aider les réfugiés de la Chapelle, je rentre juste cher moi et il est deux heures de la matin, alors je me contrefous des connards qui ne pensent que par la bible, hiérachisent et qui se torchent sans arrêt avec leurs putains de préceptes sans les adopter dans leur vie de tous les jours ou sur le net. Saint Christophe, ceci est une dédicace pour toi.
+ 2 -

Spanfrog En réponse à Ced Vermisseau

Houla, je ne voulais parler que du bout de son post que j'ai cité, hein? Pas de toute son oeuvre. Heureusement que le début de réponse doit passer par de l'action (et tant qu'à faire de proximité), mais mon propos est juste d'admettre que nous nous confrontons à des situations dramatiques que nous avons plus que largement contribuer à créer. Et attention, quand je dis "nous", tu auras bien compris que je ne parle pas de nous tous...
Bref, bonne nuit, du coup.
+ 0 -

Chaque_Jirac En réponse à Offerus Mervisseau

Tu sais que je suis d'accord sur la société de consommation. Sur le reste, je n'ai parlé de rien de tout ça dans mon commentaire. Ni pas grand monde sur ce fichier. TU politises ce fait divers. Je n'ai pas jeté l'opprobre sur les Européens perso. Hormis sur le fait qu'il était enfin temps qu'on se bouge le cul !
Moi je suis méditerranéen. Des mecs qui se noient dans la méditerranée, moi qui suis plutôt marin, désolé, ça me fait gerber, et aucune idéologie ne pourra me convaincre que c'est pas gerbant. Alors laisse moi gerber et tais toi.
C'est toi qui parle d'homme blanc, toi qui parle de pogroms, toi qui parle de tout ça. C'est toi qui crée des débats qui t'arrange là où il n'y en a aucun. Et pardon, ton débat, il pue la merde. Pour autant, je suis pas un "droit de l'hommiste", mais ton discours sent la chiasse périmée, il pue une certaine idéologie et hélas, j'ai l'impression que trop se laissent berner.
Des fois, te lisant et étant d'accord sur certains commentaires moins développés, je me dis que non, effectivement, tu joues un rôle, que tu sais prendre du recul. Ce genre de commentaire comme celui que tu viens de pondre me prouve à quel point j'ai tort de croire ça.
Et, là, je fabulerais peut-être pour terminer, je pense qu'il y a une chiadée de double compte. Je ne sais pas d'où ils viennent, qui en est à l'origine, mais je ne peux pas croire que 6 personnes se laissent berner par un story-telling larmoyant sur Monique et Robert...
+ -1 -

Zoubdi En réponse à Offerus Vermisseau

J'ose espérer que, si tu avais été à la place de l'homme portant la dépouille de cet enfant, la portant presque comme une chose impossible, indicible et inadmissible à tenir entre ses mains, tu tiendrais un propos plus "nuancé", plus averti, plus rationnel même, et plus humain sans doute. Mais là, depuis ta chaise, ne tenant qu'une souris entre tes doigts et les yeux repus d'informations corrompues... Quel gâchis d'intelligence Offerus.
+ 8 -

Offerus En réponse à Zoubdi Ne pas prendre au sérieux

Ah mais rassure-toi, quand je donnais la becquée à des petits indiens handicapés, tordus par les spasmes, et que je les mettais dans la salle de bain où je les voyais se chier dessus en jouant de façon grotesque avec leur verge et en poussant des râles absurdes, j’ai chialé ! Je ne suis pas inaccessible à la pitié. Et je trouve épouvantablement triste ce petit enfant mort sur une plage.

Mais qu’on ne vienne pas faire chier en me réclament d’être humain, trop humain. L’indignation télévisée, je ne mange pas. D’ailleurs, toutes les pleureuses qui nous mettent ça sous le nez, tu crois qu’ils en ont quelque chose à branler de ce petit bébé ? Ils sont pas cons, les mecs, ils savent que ce bébé mort, c’est juste du matériel pour leur cause, pour qu’on se sente bien tous coupables, qu’on se dise que finalement, c’est un peu nous qui l’avons assassiné ce môme. Gouverner par l’émotion, le sentiment. La grande défaite de la raison. Si ça continue, le Nouveau Détective va devenir le Journal Officiel.
+ 3 -

magnussoren En réponse à Offerus Ver (re-)cyclable

et non seulement il en ont rien a branler du bébé, mais ils y sont bien plus pour quelque chose que la ménagère que cette photo est sensé faire chialer..Comme aucune des conséquences a laquelle donnera lieu l’accueil massif des réfugiés....Mais c'est pas grave on est gentil, on aime les gens....
+ 14 -

Super_King Lombric Shaolin

Image de Super_King
+ 12 -

_pepe_

Une photo « qui fera assurément date dans l'histoire de l'Humanité » ? Non, qui fera date dans l'histoire de la propagande et de la manipulation médiatique.

Depuis quelques heures, la plupart des journaux européens aux ordres nous submergent d'articles dégoulinants de sentimentalisme, martelant combien l'Europe serait concernée par ce drame.

Cette plage d'Anatolie est située sur le continent asiatique, tout comme la Syrie ; rien ne permet d'affirmer que la destination finale de cette famille n'était pas le Canada ou les États-Unis ; des drames humains de cet ordre, dont nous disposons parfois de photos bien plus poignantes, surviennent tous les jours (et pas accidentellement comme ici), particulièrement dans cette partie du globe. Bref, notre implication en tant qu'Européens est bien moindre que ce qu'on tente de nous faire croire.

Alors, à part "préparer" nos populations à des décisions politiques ou militaires imminentes, je ne vois pas comment justifier la publication généralisée de ce type de photo.

Bizarrement, lorsque l'EI massacre les enfants en Syrie avec les armes fournis pas nos alliés, ces mêmes journaux ne font que s'émouvoir de la démolition de vieilles ruines et rapporter les déclarations concernant la nécessité supposée de mettre à bas le régime en place. À l'aune de ce cynisme, l'image qu'ils nous servent aujourd'hui prend une tout autre signification.
+ 9 -

sandrine65100

je suis désolée, Ced, mais en travaillant 42h par semaine dans une maison de retraite , où sont accueillis des personnes ne disposant pas de famille pour leur offrir plus que le service minimum de la Sécu, les plages de la Turquie, je m'en fous.
Paix à l'âme de ce bambin.
+ -1 -

Chaque_Jirac En réponse à sandrine65100 Mervisseau

Pardon d'intervenir, mais si tu travailles dans une maison de retraite, tu sais que c'est pas la sécurité sociale qui finance (sauf pour les maisons de retraite médicalisées, et uniquement au niveau des actes de soin).
Les familles qui ne peuvent pas payer ont des aides (CAF, CCAS en effet, départements etc.). Celles qui peuvent payer sont obligées par la loi de payer (elles peuvent également avoir certaines aides aussi). Du coup, rassure moi, tu es dans une maison de retraite privée ? Sinon elle serait complètement WTF :).
+ 5 -

sandrine65100 En réponse à Chaque_Jirac

E.H.P.A.D et M.A.P.A.D. Certains résidents ont le soutien de leur famille. La plus grande partie ont leurs séjours financés par des aides. Tu as raison, j'aurai dû mieux l'expliquer. En fait, c'est juste un mouroir administratif, en France.
+ -2 -

Chaque_Jirac En réponse à sandrine65100 Mervisseau

Ca dépend desquels, quand même...
+ 5 -

Terdr Verdtr

Moi ce qui me choque, c'est la priorité des choses pour les gens :
- prendre un mort en photo pour la presse => PRIORITAIRE
- Donner une sépulture décente et lui rendre un minimum de dignité => OSEF
+ 9 -

Henry_Hill Ver macht addikkkt

"Regardez ! Regardez bien, Européens ! Vous la voyez la photo là c'est bon ? Regardez encore ! Vous voyez ce pauvre enfant est mort à cause de VOUS ! Il voulait simplement profiter de la sécurité de votre pays et vous, lâches égoïstes, vous refusez d'accueillir plus de clandestins ! Vous êtes ignobles !"

Voilà en substance le message que nos gouvernements et surtout nos médias tentent de nous faire passer en boucle depuis hier. Se servir de la mort d'un enfant pour faire culpabiliser un peuple et lui imposer des idées c'est tellement ignoble. Et dire que des petites victimes meurent tous les jours dans des conflits dans l'indifférence générale, pendant ce temps on a droit à combien a couté un joueur de foot mais quand on peut faire culpabiliser les européens pour servir la Cause, là on y va.
+ -3 -

ErickMav En réponse à Henry_Hill Vermisseau

Et si au final, notre bon peuple daignait éprouver un tant soit peu de culpabilité pour une fois ? Est-ce si grave ? La photo de cet enfant ne résume pas évidement toute la problématique des ce flux migratoires massifs vers nos frontières. En revanche, elle souligne juste tout ce qu'il y a de plus abjecte de cet situation. Et si pour une fois, une photo arrivait à faire comprendre à certains qu'un bon nombre de ces migrants ne risquent pas leur vie pour nous voler notre cher travail ou paresser au soleil du sud de la france en touchant des alloc' réservées à nos bon chomeurs de souche mais qu'ils risquent juste leur vie pour fuir une mort certaine dans leur pays. Au nom de quoi au final, un homme n'aurait pas le droit de fuir une zone géographique de notre planète pour rallier une autre zone de cette même planète où il a une chance de sauver ses miches ? Est-ce si illogique de la part de ces hommes de refuser de mourir et de vouloir à tout prix même de la mort vouloir protéger leur famille ?
Je ne comprends pas comment l'on arrive, face à des représentations telles que cette photo, à rester sur des positions uniquement de nationalité en disant : touche pas à ma frontière.
Beaucoup disent : ça me tue que pour une fois les réseaux sociaux se sentent concernés alors qu'il y a tant d'autres catastrophes humaines dans le monde que l'on passe sous silence.
Et bien, si celle ci n'est pas passée sous silence du fait des réseaux sociaux, alors ils auront au moins servi enfin à quelque chose pour une fois.
Chacun fera ce qu'il veut de cette photo car chacun est libre de penser ce qu'il souhaite.
Pour ma part, cela m'aura juste fait me poser une question : qu'est ce que je fais pour aider ces gens ? La réponse actuelle est simple : rien ! et perso, je me dis qu'il faut que je fasse mieux que ce pietre résultat actuel.
+ -9 -

Ced En réponse à ErickMav Lombrik

J'ajoute à ton commentaire que le monsieur à qui tu réponds aurait des amis (si, si!!), qui plus est portugais. Je l'invite à demander à ses amis portugais pourquoi ils (ou leurs parents) sont venus en France à une certaine époque...
+ 0 -

Super_King En réponse à Henry_Hill Lombric Shaolin

Je pense qu'en l'occurence, les gouvernements sont très emmerdés:
entre les considérations humanitaires parfaitement légitimes, les opinions populistes d'un côté et idéalistes de l'autre, le coût de l'opération aussi... ajoute là-dessus une petite couche de question de sécurité et de peur du terrorisme... je pense que les mecs sont bien sous pression là et que sincèrement, ils cherchent à faire au mieux
+ 4 -

Poulet-carotte Lombric

Et sinon, on mange quoi demain ?
+ 2 -

Ptoncule En réponse à Poulet-carotte

Poulet carotte, ça me paraît pas mal.
+ 3 -

Orme Dresseuse de lombriks

Charité bien ordonnée commence par moi-même. Quand j'aurai du surplus, j'aviserai. En attendant, je m'occuper de mon foyer et après nous le déluge.
+ 2 -

Oblivionis En réponse à Orme Taret

Je suis tout a fait d'accord avec toi, ca m'intrigue toujours les gens qui me disent " Cette été, je vais dans ( note ici un quelconque pays du monde ) pour aider a construire de mes mains un hôpital,une école etc."

Tu pourrait tout aussi bien le faire en France, la seule différence c'est que le prix du billet d'avion pourrait être directement investie dans l'aide au nécessiteux, et tu les aiderais plus efficacement avec cette argent et ta main d'œuvre que d'autre avec juste ta main d'œuvre.

J'ai une anecdote bien glauque sur le truc, alors, je vais la poser, vue que c'est le poste a pavé de la semaine.

Il y a quelques années, j'avais une connaissance qui passait ses vacances d'hivers en Asie pour aider la bas a travers divers organismes d'aide internationale. il aidait a construire des maison pour les pauvres. En soit même c'est plutôt noble comme truc.

Et un hiver, en revenant de son séjours, il a appris qu'un de ses ancien maitre d'école ( primaire il me semble ) avait perdu sa maison suite a un incendie, et était devenue SDF. L'ironie du truc, c'est que le pauvre vieux n'avait plus ni famille ni amis, et on l'a retrouvé mort de froid sous le porche d'un immeuble a quelques dizaines de mètres de chez le bon samaritain.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
81