Les Inconnus: Des chiffres & Lettres Juif

Envoyé par nanarcho le 29 juin 2015 à 16h39

+ 28 -

GnouBoo Lombric Shaolin

De nos jours, ils auraient pris 10 ans de prisons et 100 milles euros d amende et seraient traquer et mis sur ecoute h24 par la dgse sur ordre de valls ... :x
+ 6 -

Terdr En réponse à GnouBoo Verdtr

Je penses pas. Ils rigolaient de tout et de tous, et se contentaient de tourner en ridicule tous les stéréotypes.
+ 11 -

Oblivionis En réponse à Terdr Taret

Essaie de faire pareils et tu verra si c'est possible actuellement ^^
+ 3 -

Terdr En réponse à Oblivionis Verdtr

Mais qui essaye vraiment ? (et me sortez pas Dieudonné, il a des centres d'intérêts bien plus récurrents que d'autres)
+ 2 -

Hyper-canard En réponse à Terdr Vermisseau

Laisse tomber, j'ai déjà tenté d'expliquer la différence entre une blague raciste de Desproges et une blague raciste de Dieudonné à un dieudonniste et c'est juste impossible...
Et il dit bien qu'à son époque aussi, ça posait question : https://youtu.be/RQ1ZDQqfMb4
(Si ça fait pas un lien tout seul je veux bien qu'on me dise comment faire, siouplait ?)
+ 6 -

schtroumpf_grognon En réponse à Hyper-canard Vermischtroumpf

Moi aussi un jour j'ai essayé d'imposer mon point de vue à quelqu'un, ce fut un échec...
+ 2 -

sandrine65100 En réponse à Hyper-canard

tu avais du temps à perdre.
+ 4 -

Dr_house En réponse à Hyper-canard Jeune lombric

Cuckermann a dit que desproges serai poursuivi par le crif de nos jours c'est lui qui fait la loi pas toi
+ 0 -

john5 En réponse à Hyper-canard

Moi je ne suis pas Dieudonniste mais je serais quand-même curieux de savoir ce que tu considères être la différence.
+ 1 -

Oblivionis En réponse à Terdr Taret

Bonne question aussi.

Par contre les mecs, baissez vos flingues un peu, ma question était pas un troll.

L'idée quand je disait a terdr de faire le test lui même, c'est que moi aussi je me pose la question, et du coup, en faisant le test lui même, il saura mieux que quiconque son idée a ce moment la ( humour ou discours raciste/antireligieuse, etc ) et a ce moment, on pourrait voir en fonction de la réaction des gens si ce qui a changer c'est la mentalité de l'époque, ou le contexte politique...
+ 5 -

fwan6 En réponse à Oblivionis cabwL

ya qu'à voir michel lebb et ses sketchs ou il "imite" un chinois et un africain, dans les années 80 ça faisait marrer tout le monde. aujourd'hui ça ferait rire que son avocat
+ 0 -

Hyper-canard En réponse à fwan6 Vermisseau

Leb faisait autant rire que Dieudonné aujourd'hui, c'est-à-dire plein de monde. Ça change rien au fait que c'est raciste et surtout avec un fond raciste pas avec un fond de dénonciation comme peuvent l'avoir Coluche, Deproges, les Inconnu, le Palmashow (oui oui) et d'autres.
+ 4 -

JoW En réponse à GnouBoo Vermisseau

N'importe quoi. Eux mettent surtout en scène leur manière de négocier, rien à voir avec du Dieudonné qui récompense Faurisson ou blague sur le génocide...
+ -1 -

Dr_house En réponse à JoW Jeune lombric

C'est interdit les blague sur les génocides maintenant ? on doit ce foutre des musulmans mais on peut pas rire sur les génocides.
+ -1 -

JoW En réponse à Dr_house Vermisseau

Tu met sérieusement sur le même plan le sujet d'une population et celui de l'extermination d'une autre?

Je m'en fout qu'on se mode des gouts, des couleurs, des tailles, des ethnies, des peuples....mais y'a pas matière à rire quand on parle de génocide...stout
+ 0 -

Dr_house En réponse à JoW Jeune lombric

Pardon je ne blasphémerai jamais plus, je doit faire combien d'ave maria monsieur le curé, pour obtenir le pardon ?
+ -1 -

JoW En réponse à Dr_house Vermisseau

C'est pas auprès d'un curé que tu doit faire repentance, mais chez M. Bon-Sens et Mme. Honnêteté Intellectuelle...
+ -2 -

Dr_house En réponse à JoW Jeune lombric

C'est les eux nouveaux dieux alors désolé j'avais loupé la dernière mise à jour.
En plus elle date déjà du 18ème siècle je crois
+ 6 -

nanarcho En réponse à JoW Vermisseau

En tant qu'arménien d'origine j’estime être bien placé pour savoir ce que provoque l'humour sur les génocides. Je trouve indispensable le fait de pouvoir parler de sa en humour, même si c'est de l'humour bien gras, et pas forcément marrent. Si on ne ris pas de sa, soit on le pleur, sa on en parle plus, donc... a choisir, autant en rire !
+ -4 -

JoW En réponse à nanarcho Vermisseau

Je vois ce que tu veut dire et je te rejoint sur le fond. Y'a en effet quelque chose de thérapeutique dans le rire, car lorsqu'on tourne en dérision un sujet sérieux et blessant, il parait moins difficile à supporter et à dépasser.

Par contre sur la forme, même si j'estime que ce n'est pas ce que tu voulais dire, tes mots peuvent laisser entendre à certaines personnes aveuglés par une quelconque forme de déférence à la banalisation de la stigmatisation d'un peuple (et non d'un évènement, comme je l'ai dit plus haut) que c'est "OK"

Que même dans le cas précis où le trait d'humour (apprécié ou non) aurait pour seul subtilité (encore une fois, apprécié ou non hein!) le caractère raciste ou discriminatoire à un groupe ou une population quelconque au sujet d'une de ses différences ou évènement de son histoire, on pourrait le faire sans en rougir, au nom nouveau et surprenant que l'humour est un principe qui dépasserai tout les autres.

En résumé: Quand une blague a pour sujet le racisme, ou même si elle le dépeint et le travestie, on s'en fout, c'est la blague qui est raciste. Mais si c'est le procédé, si il n'y a pas de blague (de subtilité comme je disait) sans ce sujet précis, alors c'est le "blagueur" qui est raciste, et c'est une toute autre histoire.

Dernière chose, à l'adresse des Dieudonnistes et autres E&R-fanboys (dont tu ne fait certainement pas parti Nanarcho): Jusqu'alors, vous étiez juste ridicules à tout ramener à vous, et au sujet de votre Guru. La vous commencez sérieusement à nous les briser.
+ 0 -

fwan6 En réponse à Dr_house cabwL

comme disait desproges : on peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. par exemple, on peut rire d'Auschwitz, mais pas avec Klaus Barbie...
[vérification faite, la phrase exacte prononcée sur france inter est « J’aime bien rire de tout mais pas forcément avec tout le monde. Je veux dire que je préfère rire d’Auschwitz avec un juif que de jouer au scrabble avec Klaus Barbie. »]
+ -2 -

Ced En réponse à GnouBoo Lombrik

Dans la vie, il y a des gens avec du talent et des gens avec des talents. Dans la vie, il y a des gens avec de l'humour et des gens qui ont une vague idée de ce que cela peut être. Et dans la vie, il y a surtout tout ceux qui se nourrissent des lobbies parce que c'est tellement plus simple de s'expliquer les choses ainsi quand on ne veut pas comprendre.

Systémeuh dictatorialeuh communisso-sioniss-taubiresque. Hips et burp!
+ 0 -

magnussoren En réponse à Ced Ver (re-)cyclable

et j'imagine qu'il existe un mètre étalon pour mesurer tout ça?
+ -2 -

Ced En réponse à magnussoren Lombrik

Juste un minimum d'éducation et de bon sens...
+ 2 -

john5 En réponse à Ced

Il y a donc les gentils bien éduqués avec le sens de l'humour d'un côté et les méchants grincheux bas du front de l'autre. Ça doit être génial de vivre dans un monde aussi simple...
+ 1 -

Ced En réponse à john5 Lombrik

Il y a surtout moins de blaireaux qui parlent de la DGSE, de Valls, d'un lobby juif et des amendes sans aucun fondement, simplement parce qu'ils adulent un connard qui a confondu volontairement juif et sionisme parce que c'est le seul moyen qu'il a trouvé pour vivre et exister...

Maintenant, s'il faut parler du racisme des bas du front, on peut. Mais il faudrait aussi parler du racisme de Valls (et consorts) pour être un minimum complet.
+ 1 -

john5 En réponse à Ced

Quand bien même on ne l'adule pas, on est sensé être dans un pays démocratique qui garantit la liberté d'expression, ce qui en pratique n'est pas le cas. Et Dieudonné est d'autant un excellent exemple qu'il est parmi les plus controversés. Ça ne va pas chercher plus loin que ça. Perso je ne partage pas le moindre atome crochu avec ce mec ce qui m'empêche pas de constater qu'il y a un acharnement d'état sur lui alors qu'au sens strict, il ne fait que s'exprimer, ce qui dans ma vision de la démocratie, ne devrait JAMAIS être considéré comme un délit, peu importe ce qu'on dit. Point barre.
Et pour la DGSE, ils surveillent même les syndicats étudiants alors tu penses bien que qu'ils n'en sont pas à ça près...
+ 0 -

Ced En réponse à john5 Lombrik

Je pense que tu te trompes sur un point majeur : la liberté d'expression n'est en aucun cas la liberté de dire n'importe quoi, que ce soit raciste, violent, mensonger et j'en passe. Regarde les textes de loi, puisque c'est encadré par la loi : tout individu peut porter plainte dès lors qu'il estime être lésé par des propos. Ensuite, la plainte est jugée recevable ou non et les partis rentrent en jugement et s'en suis un procès et/ou entente à l'amiable.

Quand on a un lourd passif comme l'autre abruti, on peut comprendre qu'il ne joue plus à faire rire mais il sert une cause. La sienne. Se victimiser comme il le fait est franchement risible.

Après, l'argument opposé à cela (et on il est gros comme une maison dans le premier commentaire de ce post), c'est que la justice est corrompue et à la solde d'un gouvernement lié au lobby juif, et sûrement aussi franc-maçon de la saucisse à liste des adorateurs de l'Ile aux Bisounours, etc, etc, etc... Ce qui, en soit, fait vachement avancer le débat, quoi!..

Bref, ne sombrons pas dans la facilité de l'analyse digne de Jean-Pierre Pernod Ricard. ;-)
+ 1 -

john5 En réponse à Ced

Ce n'est pas parce que c'est dans la loi que ce n'est pas liberticide. C'est d'ailleurs bien ce que je déplore. Si tu ne vois pas le problème avec des lois qui punissent seulement parce que quelqu'un se "sent lésé", c'est bien dommage, parce que ça ouvre les portes à tout et n'importe quoi, comme c'est déjà de plus en plus le cas aux USA. Il n'y a plus aucun sens des proportions, les gens ont tendance à ne plus savoir nuancer un préjudice réel et un "inconfort" intellectuel. Mentir à ton patron en accusant un collègue de voler l'entreprise, c'est un préjudice réel, le gars peut se faire virer pour ça. Dire que les juifs sont radins, c'est con mais personne ne va en mourir ni en voir sa vie affectée directement.
+ 1 -

Ced En réponse à john5 Lombrik

Prenons quelques exemples. Si je dis que tu es un salopard de pédophile, sans aucune preuve, et que ça te pourrit la vie voire la mette potentiellement en danger, est-ce que tu laisserais pisser? Pourtant, c'est de l'expression.

Si maintenant je balance ta vie sur internet, sans ton consentement, au risque de tout te faire perdre (femme, travail, amis, etc...),, est-ce que tu laisserais pisser? Pourtant, c'est de l'expression.

Enfin, si je venais te casser la gueule sous prétexte que je ne suis pas d'accord avec toi, ou que j’attiserais les choses pour que des gens te cassent la gueulent sous prétexte que tu as couché avec ma femme et mon chien, est-ce que tu laisserais pisser? Pourtant, cette violence est aussi de l'expression.
+ 1 -

john5 En réponse à Ced

Tu as lu ce que je viens d'écrire ? Je ne loue pas la liberté d'expression comme une valeur universelle et sans limite (pas plus que la liberté d'ailleurs), je distingue justement la notion de préjudice réel avec celui d'inconfort. La liberté d'expression ne devrait être limitée que quand il y a un préjudice réel et tangible qui affecte concrètement la vie d'individus, avec un lien de cause à effet direct qui puisse être établi et étayé par des preuves, ce qui n'est absolument pas le cas de Dieudonné, qui n'est censuré QUE pour ses idées (aussi malsaines soient-elles). Se sentir offensé n'est PAS un préjudice valable. Prétendre le contraire revient à autoriser la censure dans tous les cas puisque tout le monde peut se sentir offensé par ce que dit quelqu'un d'autre, avec une dérive totalitaire évidente.
+ 0 -

Ced En réponse à john5 Lombrik

Okay. On est d'accord sur le fait qu'il ne faut pas le censurer et que la limite doit se faire à posteriori sur des actes concrets. Et faire ce qui a été sur son spectacle (à Nantes, je crois) avec la sortie débile et (je le dis) nauséabonde de l'autre connard de premier sinistre, c'est clairement foutre le feu aux poudres... Et ça donne en plus du crédit aux enculés qui soutiennent l'autre pute supposée humoriste.
+ 4 -

Henry_Hill Ver macht addikkkt

https://youtu.be/eylCV9lYSFw?t=81
20 ans après j'en suis encore tout retourné
+ 1 -

hazerty55

a l'epoque on rigolait plus c'est sur, maintenant il y aurait les associations qui porterait plainte contre ce genre d'humour, genre association contre racisme ect.. ect.
+ 0 -

Tome_x Jeune lombric

Mais où sont passées nos valeurs !
+ 1 -

Super_King Lombric Shaolin

"Des chiffres et des chiffres"
+ 1 -

Mephisto Jeune lombric

Alors les Juifs, ça gaze?
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
20