Parce que la liberté d'expression n'est pas qu'un vain mot..

dans la limite du droit commun. Vous la sentez la guerre là?)

Envoyé par OSEA le 8 mai 2024 à 20h28

+ -6 -

belnea Vermisseau

il m'a jamais fait rigoler…
faut être bourrer pour rire à ses blagues ?
+ 1 -

PanicPurple En réponse à belnea Vermisseau

Non, il a souvent de bonnes blagues.
+ 1 -

Bidon85 En réponse à belnea Vermisseau

Ce qui ne change rien au problème de fond. Lorsque les autorités censure directement ou indirectement des gens travaillant dans les médias pour leurs opinions, on se rapproche de pays que l'on dit "dictatoriaux" comme la Russie.
+ -4 -

Antubis En réponse à Bidon85 Vermisseau

Non.

Cà n'a rien à voir avec une dictature. Personne n'empêche le type de parler et on peut facilement réécouter cr qu'il a dit.

Et quid du fond de ce qui reproché à ce mr, à savoir que c'est pas le moment d'attiser les représailles sur une communauté?
+ 1 -

Bob_Bob En réponse à Antubis Vermisseau

Euh, Netanyahu n'est pas une communauté. Sans attiser quoique ce soit, on doit pouvoir dire que c'est un salopard dirigeant un gouvernement de racistes menant une guerre de représailles/conquête particulièrement violente. À noter qu'on pouvait déjà le dire avant les attentats du 7 octobre, et que bon nombre d'Israëliens ne s'en privaient pas. Si on s'assoit désormais sur la liberté d'expression en France quand on attise je ne sais quoi, je me demande comment CNews peut encore être autorisée.
+ -1 -

Antubis En réponse à Bob_Bob Vermisseau

"Sans attiser quoique ce soit"

Ben oui! C'est bien le soucis.
On devrait pouvoir critiquer à foison sans que celà soit prit comme une invitation à casser du juif.
+ 1 -

Bidon85 En réponse à Antubis Vermisseau

La censure est le fait de réprimer une opinion ou un écrit qui n'est pas contraire à la loi.
Faire pression pour licencier une personne à cause d'une opinion est donc de la censure.

Le suspendre et le convoquer à un entretien disciplinaire préalable à un licenciement montre que certains cherchent à le faire taire car ce qu'il exprime n'est pas dans la ligne du parti au pouvoir (actionnaire majoritaire de Radio France).
En même temps, on le mets bien en avant comme un avertissement pour tout ceux qui aimerait exprimer aux autres que s'ils donnent un avis contraire, ils pourront perdre leurs travail, leurs situations ....

Ce sont des méthodes utilisés par les dictatures et indignes d'un état de droit. Dans un état de droit, l'employeur peut certes utiliser son pouvoir disciplinaire en cas d'infraction au règlement mais la justice a aussi son mot à dire.
+ 0 -

OSEA En réponse à Antubis Vermisseau

Netanyahou est une communauté ? Il parle et implique des choix qui sont ceux de tout les sémites et/ou Israéliens ? L'antisémitisme c'est une généralité qui rabaisse ou généralise tout les sémites ! Ce ne sont que des intérêts élitistes, sa mise à pied est faite sous faux drapeau pour des intérêts électoraux à venir (Bardella ?), et/ou pour cautionner la manipulation de cette guerre contre la Palestine !.. Ha non pardon.. le Hamas...
+ 0 -

hercule18 En réponse à belnea Vermisseau

a l'époque de "Si tu écoutes j'annule tout" j'aimais beaucoup l'émission et notamment le moment Meurice.
Et la façon qu'il avait de manipuler les gens les de ses micro trottoirs a fini par me fatiguer. Et dans mon souvenir il avait un sacré parti pris.

Par contre Clément Viktorovitch m'a toujours agacé.

Et là, il ne voit pas ce qui pourrait mettre encore de l'huile sur le feu ?? Désolé mais il faut qu'il aille jusqu'au bout de sa sémantique.

Lorsque GM refait sa blague, c'est un pied de nez un peu puéril mais compréhensible qui dit : la blague j'avais le droit de la faire, ne venez pas m'emmerder.

Puis il insiste encore un peu en parlant du procureur, petit message à sa direction selon moi et fini par : vous pourrez m'en faire des mugs des T-shirts.

La véritable provocation, pour moi elle est là !!
+ 0 -

belnea En réponse à hercule18 Vermisseau

Merci pour cette explication.
+ 4 -

Flaneur Ver TikToké

Dis donc à l’assemblée ils ont de ces priorités.
+ 6 -

Procrastinateur En réponse à Flaneur Vermisseau

C'est vrai que la liberté d'expression est quand même secondaire
+ 0 -

Flaneur En réponse à Procrastinateur Ver TikToké

Oui certes mais la on est pas sûr un écrivain ou un journaliste politique censuré ou emprisonné pour ses écrits , c’est un humoriste qui a fait une blague de bite qui n’a pas plu à ses patrons . Alors qu’en France des gens ont du mal à finir les fins de mois, des gens dorment sous les ponts , des chef d’entreprise mettent la clé sous la porte à cause du coût de l’énergie , la guerre est à nos porte , ect
+ 3 -

Procrastinateur En réponse à Flaneur Vermisseau

C'est ce gouvernement qui a mis les gens dans la merde, rien qu'en réprimant violemment les manifestations au lieu d'écouter les revendications, maintenant il s'attaque directement à la liberté d'expression, c'est pas si grave un mec viré car dissidents à la parole gouvernementale
Ça ne commence jamais directement par le goulag la disparition de la liberté d'expression
+ 0 -

Flaneur En réponse à Procrastinateur Ver TikToké

Il a pas été viré par dissidence , mais parce qu’il a fait une blague limite antisemite , avec l’histoire de la France et des juifs , tout le monde sait qu’il faut éviter ce registre surtout dans un service publique. Il aurait pu critiquer Israël de bien des manières mais le côté xénophobe ça passe rarement . D’autant que lorsqu’on se rebelle contre l’ordre établie il faut être subtil et intelligent ou mettre les pieds dans le plat pour être sanctionné afin d’avoir des faits d’arme qui serviront sa légende .
+ 3 -

Procrastinateur En réponse à Flaneur Vermisseau

Non justement, la plainte contre lui a été classée sans suite, sa blague n'a pas été considérée comme antisémite, c'est juste la suite du détricotage des émissions qui ne vont pas dans le sens du pouvoir
Son émission qui avait la meilleure audience de France radio en semaine a été remisée dimanche a une heure ou elle devait péricliter, manque de bol, ça devient une des meilleures audience du dimanche
Donc ils font ce qu'il faut pour éliminer l'émission petit à petit
On est juste sur une blague, au lieu d'en débattre on l'étouffe, ce n'est pas vraiment ma conception de la liberté d'expression
+ 0 -

Flaneur En réponse à Procrastinateur Ver TikToké

Pourtant la vidéo dis qu’il a été viré parce qu’il a répéter la blague sur le prépuce parce que la loi l’autorisait mais que ça continuait à ne pas plaire à ses patrons . Après les licenciements de ce type n’ont jamais permis de d’invibiliser quelqu’un , ça fait meme l’effet inverse , ça lui fait de beaucoup de publicité , ses fans soutiennent plus , ça lui donne de la crédibilité en tant que rebelle , il a d’autre médias ou apparaître ( scènes , internet ect ou nouvel embauche dans une autre radio ) moi meme je le connaissais pas et j’avais entendu une de ses blagues ni celle qu’ils veulent censurer jusqu’à cette polémique de zizi.
+ 2 -

Ezellar En réponse à Flaneur Lombric Shaolin

Bah, c'est France Inter, service public, dont l'Etat est l'actionnaire. C'est logique que l'Etat soit interrogé comme on aurait interrogé Bolloré si ça avait été sur Cnews.
+ 0 -

nimajneB LoMBriK addict !

C'est pas les dirigeants fachos qui manquent, il aurait pu tacler quelqu'un d'autre
+ 0 -

Grand_Ma Vermisseau

Meurice a fait ce qui s'appelle une "Dieudonné" en jargon humoristique.
+ 0 -

Ezellar En réponse à Grand_Ma Lombric Shaolin

Je ne pense pas que Viktorovitch a la même mansuétude pour Dieudonné. Ou pour Bigard, Proust, Timsit ou Tex.
Encore une fois, ils ont l'indignation à géométrie variable.
+ -1 -

le-long-brick Longbric

On sait tous à quoi servait l'hôtel Meurice pendant la guerre. Atavisme ?
+ -4 -

Ezellar Lombric Shaolin

Ce troupeau qui défend Meurice est le même que ceux qui n'ont (ou n'auraient) pas défendu Dieudonné, Tex ou Timsit. Ils sont les premiers à nier à Proust le droit de dire ce qu'il dit.
Bref, c'est des gauchistes de base : pour eux, la liberté, pour les autres, l'ostracisme.
+ 1 -

Procrastinateur En réponse à Ezellar Vermisseau

Tu veux dire que ceux qui ont plombés Dieudonné sont les islamogauchistes?
+ 0 -

Ezellar En réponse à Procrastinateur Lombric Shaolin

Non, je dis juste que ce groupe là revendique sa liberté d'expression en permanence tout en niant celle de ceux qui ne pensent pas comme eux.
Après, je ne crois pas que Dieudonné ait été descendu par l'extrême-droite ;)
+ 1 -

Procrastinateur En réponse à Ezellar Vermisseau

Tu veux dire que l'extrême droite supporte l'antisémitisme ?
Ou que l'extrême droite juive serait de gauche ?
Et que Dieudonné qui ne serait pas descendu par l'extrême droite ne passe pas dans leurs émissions sur BFM ou Cnews uniquement parce qu'il a été condamné alors qu'ils donnent la parole, voir des émissions à des gens qui eux même ont eu des condamnations ?
Tes propos soulèvent bien des questions qui demandent plus que des poncifs en réponse.
+ -2 -

Ezellar En réponse à Procrastinateur Lombric Shaolin

Non. Je dis juste que ce groupe-là revendique sa liberté d'expression en permanence tout en niant celle de ceux qui ne pensent pas comme eux.
Merci de ne pas changer de sujet, le stratagème n°29, c'est chiant.
+ 0 -

Procrastinateur En réponse à Ezellar Vermisseau

C'est qui ce groupe là ?
Celui qui est content de voir Meurice empêché d'user de liberté d'expression ?
Tu vois, tes poncifs n'expliquent rien, visiblement, ceux qui ne sont pas "de ce groupe là" et qui eux même se plaignent de manque de liberté d'expression ont été ceux qui ne se sont pas pressés à être Charlie ni à défendre la liberté d'expression qui leur semble si cher, c'est à dire à chialer dans leurs émissions télés du manque de liberté tout en défendant la suppression veux qui ne pensent pas comme eux
Prétendre que ce n'est pas le sujet alors que c'est le sujet, c'est chiant
+ -1 -

JeanEude Vermisseau

Image de JeanEude
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
14