La France championne d’Europe de l’attractivité des entreprises étrangères pour la cinquième années consécutives

Envoyé par Flaneur le 5 mai 2024 à 17h46

+ 11 -

GruikMan Vermisseau

Ils viennent surtout récolter les subventions...
+ -5 -

IPZ Vermisseau

Et c'est bien pour ca que la France à une économie en pleine croissance... A moins que dans l'attractivité économique on compte les migrants
+ 2 -

je-sappelle-prout En réponse à IPZ Vermisseau

ouais les migrants surtout les Mi_gros ça coûte cher à la sécu
+ 5 -

_pepe_

Une information censée vanter le succès de la politique économique de notre gouvernement, mais qui relève en réalité d'une propagande grossière.

À la base, l'importance des investissements étrangers n'est pas forcément une bonne nouvelle lorsqu'on souhaite empêcher nos entreprises de passer sous contrôle étranger (souveraineté nationale oblige) et les bénéfices de notre travail de s'évader hors de nos frontières. Mais passons.

Ce classement dont la France occupe la première place n'est absolument pas représentatif des performances alléguées, puisqu'il ne repose pas sur le MONTANT des investissements, mais seulement sur le NOMBRE de projets. En effet, si l'objectif est d'attirer un maximum d'investissements, alors il est aisé de comprendre que 500 gros projets de 50 millions d'euros chacun valent mieux que 2000 plus petits projets de 5 million d'euros chacun, par exemple.

Cette supercherie a été dénoncée plusieurs fois depuis le début de l'année, mais apparemment cela ne semble pas dissuader les médias aux ordres de continuer de la diffuser.
+ 0 -

Flaneur En réponse à _pepe_ Ver TikToké

Alors quel serait le montant des projets investit en France ?
+ 2 -

_pepe_ En réponse à Flaneur

Je te laisse chercher, pour te rendre compte de l'ampleur de cette communication médiatique (ces EDL, comme on dit maintenant) basée sur le seul nombre de projets. Mais quand tu auras trouvé des montants, il faudra également que tu t'interroges sur ce qu'ils représentent exactement avant de pouvoir les mettre en perspective.

Si ces sommes avaient pu démontrer que la France était le pays le plus attractif en Europe, alors on les aurait fait figurer en bonne place dans tous les articles de presse et dossiers d'information du gouvernement.


Voici par exemple un indice (issu d'un article relayant cette com' officielle) qui donne le nombre d'emplois générés par lesdits investissements étrangers (cela présente un intérêt dans la mesure où la création d'emplois est l'un des principaux bénéfices qu'on en attend).

D'après ce tableau, on voit déjà que le Royaume-Uni et l'Espagne s'en sortent bien mieux que nous dans ce domaine, en dépit de projets nettement moins nombreux. Et c'est encore pire si l'on rapporte ces chiffres aux populations correspondantes : le Portugal, la Serbie, l'Irlande, la Hongrie, l'Espagne, le Royaume-Uni et la Finlande passent alors devant la France (pour ne parler que des pays dont les données sont visibles dans ce tableau).

On pourrait multiplier les exemples, en prenant d'autres critères plus pertinents que le nombre de projets d'investissements étrangers.
Image de _pepe_
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
76