World economic Forum

Le WEF se déroule cette année du 15 au 19 janvier 2024 .

Le Forum économique mondial est une fondation à but non lucratif fondée en 1971 par l’économiste allemand Klaus Schwab. À l’origine, il invite 444 dirigeants d’entreprises d’Europe occidentale au European Management Symposium dont le but était de familiariser les entreprises européennes aux bonnes pratiques de management américaines. Il crée ensuite le European Management Forum qui sera rebaptisé World Economic Forum en 1987 dans le but de résoudre les conflits internationaux.

La suite après cette publicité
Le Forum de Davos véhicule de nombreux paradoxes selon ses détracteurs. Par exemple, Greenpeace avait publié un communiqué sur l’impact carbone des 1 000 jets affrétés pour l’édition 2023. Ses contempteurs accusent Davos d’être un lieu de débat où rien ne se passe et où les promesses restent sans lendemain, d’être le centre de dépenses ostentatoires et enfin de permettre aux ultra-riches de conclure leurs accords au sein d’un événement dont l’objectif est le bien commun. Chaque année, des centaines de chefs d’État, de PDG et de dirigeants d’organisations non gouvernementales internationaux se réunissent au Forum économique mondial (World Economic Forum ou WEF) au Palais des Congrès de Davos. La ville de 11 000 habitants située en Suisse accueille des conférences, des discours et des échanges informels sur les grands enjeux mondiaux comme la sécurité, l’emploi, l’économie, l’intelligence artificielle, la santé ou encore le climat.

Cette année, le thème du forum est « reconstruire la confiance ». 300 figures publiques sont attendues. En plus des chefs d’État, des PDG et des dirigeants d’ONG, le Forum accueille le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres, la directrice du Fonds monétaire international (FMI) Kristalina Georgieva, la directrice générale de l’OMC Ngozi Okonjo-Iweala, le secrétaire général de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) Jens Stoltenberg et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

Le Forum de Davos est également devenu un business pour la fondation. L’entrée étant uniquement gratuite pour les soixante chefs d’État invités, les chefs d’entreprise doivent payer leur ticket d’entrée dont le prix est de 19 000 dollars (17 460 euros). Les PDG membres du Forum doivent également payer une cotisation annuelle de 52 000 dollars (47 787 euros). Pour assister aux rencontres interdites à la presse, le prix est de 137 000 dollars (125 900 euros). En 2023, le World Economic Forum en charge de l’organisation a gagné 409 millions de francs suisses de bénéfices soit 437 millions d’euros.

Le Forum économique mondial est une fondation à but non lucratif fondée en 1971 par l’économiste allemand Klaus Schwab. À l’origine, il invite 444 dirigeants d’entreprises d’Europe occidentale au European Management Symposium dont le but était de familiariser les entreprises européennes aux bonnes pratiques de management américaines. Il crée ensuite le European Management Forum qui sera rebaptisé World Economic Forum en 1987 dans le but de résoudre les conflits internationaux.

La suite après cette publicité
Le Forum de Davos véhicule de nombreux paradoxes selon ses détracteurs. Par exemple, Greenpeace avait publié un communiqué sur l’impact carbone des 1 000 jets affrétés pour l’édition 2023. Ses contempteurs accusent Davos d’être un lieu de débat où rien ne se passe et où les promesses restent sans lendemain, d’être le centre de dépenses ostentatoires et enfin de permettre aux ultra-riches de conclure leurs accords au sein d’un événement dont l’objectif est le bien commun.

Le WEF se déroule cette année du 15 au 19 janvier 2024 .

Le Forum économique mondial est une fondation à but non lucratif fondée en 1971 par l’économiste allemand Klaus Schwab. À l’origine, il invite 444 dirigeants d’entreprises d’Europe occidentale au European Management Symposium dont le but était de familiariser les entreprises européennes aux bonnes pratiques de management américaines. Il crée ensuite le European Management Forum qui sera rebaptisé World Economic Forum en 1987 dans le but de résoudre les conflits internationaux.

La suite après cette publicité
Le Forum de Davos véhicule de nombreux paradoxes selon ses détracteurs. Par exemple, Greenpeace avait publié un communiqué sur l’impact carbone des 1 000 jets affrétés pour l’édition 2023. Ses contempteurs accusent Davos d’être un lieu de débat où rien ne se passe et où les promesses restent sans lendemain, d’être le centre de dépenses ostentatoires et enfin de permettre aux ultra-riches de conclure leurs accords au sein d’un événement dont l’objectif est le bien commun. Chaque année, des centaines de chefs d’État, de PDG et de dirigeants d’organisations non gouvernementales internationaux se réunissent au Forum économique mondial (World Economic Forum ou WEF) au Palais des Congrès de Davos. La ville de 11 000 habitants située en Suisse accueille des conférences, des discours et des échanges informels sur les grands enjeux mondiaux comme la sécurité, l’emploi, l’économie, l’intelligence artificielle, la santé ou encore le climat.

Cette année, le thème du forum est « reconstruire la confiance ». 300 figures publiques sont attendues. En plus des chefs d’État, des PDG et des dirigeants d’ONG, le Forum accueille le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres, la directrice du Fonds monétaire international (FMI) Kristalina Georgieva, la directrice générale de l’OMC Ngozi Okonjo-Iweala, le secrétaire général de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) Jens Stoltenberg et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

Le Forum de Davos est également devenu un business pour la fondation. L’entrée étant uniquement gratuite pour les soixante chefs d’État invités, les chefs d’entreprise doivent payer leur ticket d’entrée dont le prix est de 19 000 dollars (17 460 euros). Les PDG membres du Forum doivent également payer une cotisation annuelle de 52 000 dollars (47 787 euros). Pour assister aux rencontres interdites à la presse, le prix est de 137 000 dollars (125 900 euros). En 2023, le World Economic Forum en charge de l’organisation a gagné 409 millions de francs suisses de bénéfices soit 437 millions d’euros.

Le Forum économique mondial est une fondation à but non lucratif fondée en 1971 par l’économiste allemand Klaus Schwab. À l’origine, il invite 444 dirigeants d’entreprises d’Europe occidentale au European Management Symposium dont le but était de familiariser les entreprises européennes aux bonnes pratiques de management américaines. Il crée ensuite le European Management Forum qui sera rebaptisé World Economic Forum en 1987 dans le but de résoudre les conflits internationaux.

La suite après cette publicité
Le Forum de Davos véhicule de nombreux paradoxes selon ses détracteurs. Par exemple, Greenpeace avait publié un communiqué sur l’impact carbone des 1 000 jets affrétés pour l’édition 2023. Ses contempteurs accusent Davos d’être un lieu de débat où rien ne se passe et où les promesses restent sans lendemain, d’être le centre de dépenses ostentatoires et enfin de permettre aux ultra-riches de conclure leurs accords au sein d’un événement dont l’objectif est le bien commun.

Envoyé par Flaneur le 18 janvier 2024 à 11h31

+ 0 -

le-long-brick Longbric

Que des gens connus ! (C'est pas François Pignon à gauche du centre droit en partant du 3ème du bas du haut central ?)
+ 1 -

sandrine65100 En réponse à le-long-brick

si, si, à coté de Juste Leblanc.
+ 0 -

KukuLele En réponse à le-long-brick Vermisseau

Etre gouverné par des inconnus... n'est-ce pas ça le pire ?
+ 0 -

OSEA En réponse à KukuLele Vermisseau

non , je ne vois pas pourquoi ça le serai.. tu peux nous l'expliquer ?
+ 0 -

KukuLele En réponse à OSEA Vermisseau

L'expliquer ? Cela valide complètement la paranoïa de ce que certains nomment "les complotistes"... juste ça.
A la base des élus au(x) gouvernement(s) sont censés être les "personnes aux manettes" non ? Donc tu confirme que ce n'est pas le cas ?
+ 0 -

OSEA En réponse à KukuLele Vermisseau

les inconnus c'est qui ? les services secrets ? tu sais bien j'imagine que macron est passé grâce à des intérêts communs entre puissance médiatique et politique l'un arrange l'autre l'autre arrange l'un les cons votent et tout ce petit monde est comptent ! quand tu vois que les médias on un sourire est un bon mot pour tel candidat et une matraque et des reproches pour d'autres on ne s'étonne pas du résultat sur les cons, pas besoin d'inconnu quand bien même il y en a forcément puisque même les connus ils ne leurs arrivent rien.
+ 0 -

KukuLele En réponse à OSEA Vermisseau

Bah c'est toi qui pose la question non ? Qu'ils soient des services secrets ou non on s'en fout un peu... la question demeure : être gouverner par des inconnus n'est-ce pas là le pire ? Comme je l'ai fait sous-entendre, cela ne fait qu'instaurer un climat de méfiance, de suspicion et de paranoïa... qu'il y ait effectivement ou non ces "inconnus". Soit on peut reprocher aux "élus" un manque de clarté ou de transparence dans leur gouvernance, soit...
+ 11 -

anykeyh Vieil asticot

La suite après cette publicité
+ 1 -

OSEA En réponse à anykeyh Vermisseau

On te vois toujours dans les même limite toi, tu me fais beaucoup rire !!
+ 5 -

alextazy0 Asticot

Doublon et extrêmement récent en plus:
https://lelombrik.net/156823
+ 3 -

ZeFab Vermisseau

et apparemment ils vont bien s'amuser !!!
https://valueta...024-conference/
+ 3 -

Flaneur En réponse à ZeFab Ver TikToké

Après d’un autre côté y’a que 13 prostituées je me suis inscrit pour les localiser, du coup 13 c’est vite rempli. L’agenda je veux dire .
+ 1 -

OSEA En réponse à Flaneur Vermisseau

mais peu être que ce ne sont pas tout des obsédés ou qu'elles sont très performantes !
+ 0 -

glurp En réponse à ZeFab LoMBriK addict !

"There are many customers in Davos who are not price-sensitive..."

Sans blague, c'est le contribuable qui paie !
+ 7 -

timotheo Vermisseau

Cette année, le thème du forum est « comment manipuler les masses sans que cela se voit trop».
+ 1 -

Flaneur En réponse à timotheo Ver TikToké

Presque c’est « rétablir la confiance » Après de quelle confiance perdue ils parlent je sais pas , est ce c’est celle des investisseurs, de l’opinion publique post covid ou à cause de la guerre en Europe ?
+ 1 -

OSEA En réponse à Flaneur Vermisseau

c'est juste des grosses merdes dans tout ce qu'ils font sinon !
+ 0 -

wizzz Jeune asticot

Les petits fours sont très bons d'ailleurs.
+ 2 -

caribou240 Vermisseau

Ce forum est un club échangiste très fermé...
On y échange du pétrole contre des avions, du blé contre des armes, etc, etc...
+ 3 -

MarcusKhaine

Y a pas une personne bien intentionnée, œuvrant pour le bien commun qui voudrait aller faire un attentat là dedans? :) (bon perso je n'ai pas les compétences :/
+ 1 -

Bidon85 En réponse à MarcusKhaine Vermisseau

C'est sur que cela serait très positif en terme de bilan carbone vu le profil de consommation de ces personnes (jet, yacht ...)
+ 0 -

Brorian Vermisseau

C'est avec ces 2 phrases et son costume de secte que j'en ai entendu parler la première fois.
Image de Brorian
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
31