petit débat d'actualité

J'avoue avoir du mal à débattre avec les gens de la justification de la violence dans les manifestations des différents belligérants. Alors, je propose ces lectures. Si vous avez des titres à partager, je suis preneur

J'avoue avoir du mal à débattre avec les gens de la justification de la violence dans les manifestations des différents belligérants. Alors, je propose ces lectures. Si vous avez des titres à partager, je suis preneur

Envoyé par krondor le 10 avril 2023 à 10h50

+ 3 -

Krogoth LoMBriK addict !

La non violence protège l'Etat mais la violence met en danger la démocratie.... à chacun de faire un choix.
Ne pas oublier que dans ceux qui ne manifestent pas il y en a qui sont d'accord avec le projet de l'Etat et ne pas manifester et donc un moyen d'exprimer son avis.
+ 2 -

krondor En réponse à Krogoth Vermisseau

la non violence du peuple protège l'Etat ? et la violence du peuple met en danger la démocratie ?
+ 2 -

OSEA En réponse à Krogoth Vermisseau

Dans les non manifestants il y en a aussi qui sont contre donc si c'est un moyen de donner un avis, il reste flou et non considérable.
+ 1 -

Bidon85 En réponse à Krogoth Vermisseau

C'est sur que la prise de la Bastille, c'était un pique-nique ...
+ -8 -

IPZ Vermisseau

Mon avis est que les antifa et autres bouffons du même type sont les idiots utiles du gouvernement, ca délégitime la manifestation et tue toute protestation légitime.
+ 3 -

krondor En réponse à IPZ Vermisseau

c'est ce genre d'argument que je n'aime pas et que j'ai beaucoup de mal à répondre. A quel moment il y a une protestation qui n'est pas ou plus légitime ?
Est-ce que manifester avec des slogans permet le changement ? Est-ce que c'est refuser la lutte ? Et quid de ce genre de cause ?
Image de krondor
+ 4 -

IPZ En réponse à krondor Vermisseau

Tu as bcp de mal à répondre (merci de ta franchise) parce mon argument n'est pas faux, et puis parce que la question n'a pas de réponse binaire. Il y a beaucoup de personnes, qui facent aux images de violence qui sont diffusées, ne vont pas manifester, et le gouvernement compte la dessus...

"A quel moment il y a une protestation qui n'est pas ou plus légitime ?"
A priori, je dirai que la protestation l'est toujours, il suffit que les personnes qui protestent le pensent, c'est une question de liberté. La question n'est pas de savoir si elle est légitime dans l'esprit du gouvernement, mais dans l'esprit des autres français : on est en démocratie, et avant de faire plier le gouvernement, il faut l'adhésions du peuple à la cause. Et je pense qu'une manif perds de sa légitimité quand les protestants sont là pour d'autres objectifs que la cause initiale, et ce sans mm considérer celle ci. Saint Soline est l'exemple parfait : mon appréciation subjectif (mais au final, c'est celle qui compte), et je pense que c'est celle de bcp de français est que la plus part des personnes qui étaient présent se foutent bien des bassines. La violence a été telle que le débat sur le fond a été totalement éclipsé, la seule chose dont on parlé les média est cette violence, et le gouvernement se victime.
Il ne s'agit pas de savoir si la protestation est légitime ou pas, mais si les moyens misent en place pour protester le son. Autant de blesser pour une retenu d'eau... je ne pense pas.

"Est-ce que manifester avec des slogans permet le changement ?
Oui bien sur, ca a tres bien fonctionné pendant longtemps. Suffit de voir tous les acquis sociaux que l'on a obtenu. Il y a toujours eu du contact entre les policiers et les syndicats, mais c'était maitrisé, une chorégraphie non écrite, mais respecté des deux cotés... aujourd'hui, les Blackblocs changent la donne.

Est-ce que c'est refuser la lutte ?
Certainement pas. On a décider de vivre en société et en démocratie, les choses devraient se régler par débat d'opinions, et par la politique. Manifesté et balancer un pavé sur la gueule d'un CRS sont deux choses tres différentes, même si les deux expriment la même opinion, que les deux ont un impact politique, l'un est acte politique, l'autre non. Le piège est là.

" Et quid de ce genre de cause ?"
La police commence a faire flipper... quand j'était jeune, il était inscrit "POLICE SECOURS" sur les véhicule, seul le mot police est resté... Mais la aussi, il faut s'y opposer politiquement.

La vrai question qu'il faut se poser n'est pas de savoir si la protestation est légitime, mais si la violence l'est. Ou plutôt si a un moment, elle le devient. Pour ma part, je pense qu'elle ne le devient qu'en cas de guerre, comme pour la résistance au nazisme. Le pb c'est que la jeunes générations a oublier les morts du au terrorisme de gauche (https://fr.wiki...Action_directe) ou de l'ETA ou encore des corses.

On dit que la violence est l'arme des faibles, et c'est vrai, on a les pires décisions politiques depuis 15 ans parce que le peuple français est incapable de structurer une opposition politique. Et c'est la que c'est fort de la part de "nos élites", c'est qu'a force de créer des fractures dans la société, entre les riches et les pauvres, les hommes et les femmes, les immigrés et les francais etc ... a force de détruire le concept de nation, nous sommes plus un peuple uni capable de se battre pour des valeurs communes : ils font ce qu'ils veulent.
Le derniers point important de l'équation, c'est les média et les intellectuels qui sont totalement asservis au pouvoir ou absent alors qu'ils devraient etre les premier opposant.
SI tu veux lutter, un bon début est de soutenir les médias alternatifs, c'est beaucoup plus efficace et dangereux que d'envoyer un bocal de merde sur la tête d'un CRS... non?
J'ai fait un pavé, lol, suis pas la pour vendre ma sauce, mais j'ai senti que t'interrogeais sincèrement
+ 2 -

FreddyTheWheel En réponse à IPZ Lombric Shaolin

La violence ne devient-elle pas légitimes lorsque tout les autres moyens ont échoués ?
Je ne dis pas qu'on a effectivement épuisé toutes les autres possibilités pour l'instant, mais quand 70% de la population, et 90% des actifs sont opposés à la réforme des retraites (chiffres stables depuis le début du mois de Janvier, que le gouvernement lui même ne conteste pas), et qu'il y a eu 2 mois de manifestations pacifistes massives ayant pour seule réponse une interview au 13h...... Quel moyen d'action proposes-tu aux opposants à cette réforme ?
+ 2 -

PEM1977 Vermisseau

Le premier qui cite Weber incorrectement sera puni par Orme
+ 5 -

Bob_Bob En réponse à PEM1977 Vermisseau

« Macron est grand escroc, un mensonge permanent », Jacques Weber en 2019.
https://www.you...h?v=51qSu7eVJOc
+ 1 -

PEM1977 En réponse à Bob_Bob Vermisseau

Je parlais de Max.
+ 0 -

Bob_Bob En réponse à PEM1977 Vermisseau

“Un des périls majeurs qui guettent nos sociétés contemporaines est l'irruption de la violence et des barbaries.”, Max Gallo

“Le peuple français est toujours dans la posture de pouvoir renverser un gouvernement.”, Max Gallo

Tu pensais à laquelle des deux ?
+ 0 -

PEM1977 En réponse à Bob_Bob Vermisseau

Max Weber, la théorie de "qu'est ce qui défini un état?"
C'est une organisation capable d'excercer de la violence qui est perçue comme légitime par la population.
Quand la violence n'est plus perçue comme légitime ou que la violence d'une autre organisation commence à être perçue comme légitime, alors l'État perd son statut.

Donc tous les crétins qui vont cancaner sur les plateaux télé en disant que la Police est violente parce qu'elle émane de l'état et donc elle est légitime ; ce sont des crétins, j'avais spoilé ????
+ 3 -

ratchet18 En réponse à PEM1977 Vermisseau

"I'll be back"
Weber ...
...
J'attend n_n
+ 1 -

john5 En réponse à ratchet18

C’est de Schwarz et Weber c’est ça ?
+ 0 -

GruikMan En réponse à PEM1977 Vermisseau

C'est aussi une marque de barbecue.... Tu parles des tortures de la 3eme mi-temps ?
+ 4 -

Jean_Galfione Jeune asticot

un super bouquin de SF, qui est en realité un excellent débat sur l'usage de la violence ou non, dans un cadre de gouvernement abusif : La Zone du dehors.
+ 0 -

feyfey En réponse à Jean_Galfione Lombrique girafe cougar chienne poule y dort

Je me répète mais Damasio reste un de mes chouchous SF pour ça . :)
+ 2 -

Ascaris Vermisseau

Macron est le seul responsable de tout cela.
La simple manifestation pacifiste ne sers à rien, elle a été à chaque fois balayée par Macron de manière arrogante.
Gouverner sans écoute du peuple est une forme de dictature. Et dans beaucoup de dictatures, il y a de pseudos élections pour légitimer le pouvoir du tyran.
Je crains fortement les prochaines élections, étant donné que toutes les modérations politiques ont été écrasées.
+ 2 -

Bidon85 En réponse à Ascaris Vermisseau

Ne cherche pas, il y en a plein qui crois que la révolution Française s'est passée sans violence.

Une manifestation violente contre le pouvoir sera légitime à leurs yeux si le pays est considéré comme une dictature et illégitime si elle est considérée comme une démocratie, même si les principes démocratiques sont bafouées depuis longtemps.
+ 8 -

Tzeenchy Fen Lombrik

« À mon humble avis, l’utilisation de la violence (exemple : contre la réalisation de l’utopie d’une société technologique inhumaine), c’est de l’autodéfense. Certains peuvent en débattre, bien sûr. Si vous pensez que c’est immoral et inadéquat, alors vous devriez éviter TOUTE utilisation de la violence. Mais j’ai une question pour vous dans ce contexte : quel genre de violence a causé le plus de dégâts dans l’histoire de l’humanité ? La violence autorisée par les États (la société, la civilisation, l'idéologie) ou la violence non autorisée, employée par des individus ? »

- Un gentil monsieur
+ 0 -

Clem_Du_Bouchonnois En réponse à Tzeenchy Vermisseau

Disons qu'une entité étatique a aussi plus de moyens.
Image de Clem_Du_Bouchonnois
+ -2 -

Gring Lombric Shaolin

Gosses de riches qui pour agrémenter leur mode de vie oisif vont se défouler en cassant du mobilier urbain, des vitrines et en brulant la voiture de madame Michu, en prétendant que ça fait peur au gouvernement alors qu'ils n'en sont que les idiots utiles.

La manifestation de gilets jaunes qui a plus plus terrorisé la présidence est la première, lorsque la foule s'est approchée de l'Élysée alors que les magasins aux abords du cortège n'ont même pas fermé.
+ 1 -

NainPorteQui Vermisseau

honnêtement, les politiques français actuelle mérite un remake de 1789, la violence nécessaire, n'ai pas diriger contre les institutions elle même mais contre des individues, qui par corruption on pervertie leurs fonctions.
+ -4 -

TheMetroidPrime Verxit

Les flics ont voté massivement de manière à éviter cette réforme. Ceux qui manifestent on massivement castorisé, faisant en sorte qu'elle passe.

Je souhaite aux flics un bon moment de violences légitimées aussi bien par la Loi que par la famosa violence sociale exercée par les manifestants à leur encontre.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
51