Les 1% des plus riches ont capté 63% de la richesse mondiale

C'est quoi la suite ?
3 812 vues

C'est quoi la suite ?

Envoyé par ShortCircuit le 17 janvier 2023 à 11h01

+ 3 -

gloupi Lombric Shaolin

La suite?

Ben produire plus pour que tout ce que touchent 10% ruissellent sur les strates inférieures composées de gens qui ne sont rien.
+ 5 -

cmdrakab Vermisseau

Ben, il reste encore 37% à gratter pour les 1% ce qui fait quand même un pognon de dingue.
+ 14 -

Lequercus Vermisseau

Il faut surtout comprendre que les 63% sont principalement de la capitalisation boursière. C est a dire de la richesse que tu obtiens Si et seulement si tu vends tes actions et seulement si tu vends au prix affichés à ce moment là.

En gros, ceux qui ont acheté une maison sur l'île de ré dans les année 1980 pour 100 000 francs sont devenu millionnaires en 2010 car la maison vaut 1 000 000€. Mais il ne peuvent pas dépenser ce million car il ne l'ont pas, c' est leur maison. Et de plus si demain toutes les maisons de l'île de ré sont a vendre en même temps. Elles ne coûteront plus 1 M mais plutôt 60 000€ .... Soit la meme valeurs qu'en 1980...

Si demain Jeff Bezos et zukerberg vendent toutes leurs actions ils ne récolteront pas du tout les montants affichés.

Alors que nos 1% de richesses, ils sont vraiment à nous!
On peut le.depenser pour acheter ce que l'on veut, ! Ou payer nos impôts, payer nos amendes, payer nos apples, payer les autoroutes, payer les streaming, payer amazon ...
+ 1 -

Blaxter En réponse à Lequercus Vermisseau

Belle explication, simple et claire
+ 1 -

_pepe_ En réponse à Blaxter

Il est surtout clair que si je voulais que ma maison soit revendue avant demain soir, j'en obtiendrai un prix bien plus bas que si je me laissais trois ans pour le faire. En réalité, la richesse que j'ai captée n'est pas différente de celle de Jeff Bezos et Zukerberg : une richesse peut toujours être dévalorisée après-coup... surtout quand on s'y prend mal.

Ce que Lequercus évite de dire, c'est qu'au lieu de se débarrasser d'un coup toutes leurs actions comme il en fait l'hypothèse pour son « explication », ces milliardaires préfèrent les faire fructifier. En effet, contrairement aux pauvres, pour arriver à se payer leur un train de vie, ils ne vont pas travailler à l'usine ni livrer des pizzas à vélo, mais plutôt faire « travailler » à leur place les richesses qu'ils ont accumulées. Et s'ils doivent un jour s'en débarrasser, c'est certainement pour acquérir des richesses qui leur assureront un meilleur rendement.

Il est vrai que la valorisation des richesses fluctue, mais actuellement cette fluctuation touche beaucoup plus les pauvres que les riches. En effet, quand on a quelques millions d'euros sur son compte en banque, on se fout pas mal que le prix du pain, des patates, de l'électricité ou de l'essence ait augmenté.

Pour info, voici un tableau qui donne l'enrichissement du Top 10 des milliardaires sur une période de six mois entre le 18 mars et le 15 septembre 2020. Et de rappeler que cette richesse est bien réelle : si Bezos a envie d'une Rolex à $100000, il peut se la payer sur l'argent que lui rapporte ses actions sans pour autant que cela dévalue ces dernières comme le suggère Lequercus.
Image de _pepe_
+ 11 -

BonPublic En réponse à Lequercus Vermisseau

J'ai presque envie de verser une larme sur ces pôv' gens.
+ 10 -

Rwan En réponse à Lequercus

Tu veux dire que Jeff besos n'a même pas de quoi se payer un abo amazon prime ? La loose.
+ 16 -

NainPorteQui En réponse à Lequercus Vermisseau

Tu oublie les dividendes, salaires et autre rémunération des 1%.
Sans compter le lobbyisme et autre monopole qui leurs permet de bloquer de plus en plus l’économie, car ils sont trop occupés à cacher l’argent de leurs bénéfices, que cette argent ne circule plus dans le système.
+ 8 -

Bidon85 En réponse à Lequercus Vermisseau

Sauf que les millionnaires de l'île de Ré ont été taxé sur la valeur potentielle de leurs maisons au titre de l'ISF.

Tout comme des millions des foyers Français qui ont payent une taxe foncière basé sur sa valeur locative, même si elle n'est pas louée.

On ne peut pas dire d'un côté "ce sont des montants virtuel" lorsqu'ils s'agit des plus riches et considérer cela comme des montants réelle lorsque l'on parle du citoyen lambda.
+ 1 -

Procrastinateur En réponse à Lequercus Vermisseau

Oui mais, il y a au moins 1/3 de la valeur des richesses produites qui vont directement dans la finance et non plus dans l'économie réelle, avant c'était beaucoup moins, ce qui fait que quoi qu'il arrive, il y a bien un captage des richesses.
+ 5 -

_pepe_ En réponse à Lequercus

Rhôôôô ! L'argument fallacieux, qui cherche à nous faire croire que les plus riches gagneraient moins que ce qu'on pense, sous prétexte que la valorisation des nouvelles richesses qu'ils captent pourrait être plus faible « SI » la situation était exceptionnellement différente...

Car le mot important dans tout ce laïus, c'est « SI ». En réalité, la capitalisation boursière n'est pas plus virtuelle et volatile que les comptes courants ou d'épargne des particuliers, la valeur d'un bien matériel, celle de l'argent, ni même qu'un crédit pour l'achat de sa maison ou un titre de propriété.

SI tout le monde tentait de retirer tout l'argent de ses comptes en banque en même temps...
SI tous les milliardaires tentaient d'acheter des maisons sur l'Île de Ré en même temps...
SI tout le monde tentait de claquer tout son argent dans les magasins en même temps...
SI l'euro était brutalement dévalué...
SI ma maison brûlait...
SI je revendais ma voiture achetée il y a cinq ans, ou la baguette de pain achetée avant-hier...
SI...
SI...
SI ma tante en avait...

Le fait est qu'aujourd'hui, un riche individu peut revendre pour 1 million d'euros d'actions diverses afin d'acheter une maison à 1 million d'euros sur l'Île de Ré sans que cela n'affecte outre mesure les cours de la bourse ni le prix de l'immobilier sur l'île charentaise. Sa richesse n'a absolument rien de fictive ni d'indéfinie, et elle n'a pas de raison d'être valorisée différemment de ce qu'elle a été dans ce fichier, dès lors qu'aucun événement de grande ampleur ne s'est produit ni n'est à prévoir.

Par ailleurs, il s'avère justement que la capitalisation boursière est le moyen le plus sûr de capter des richesses, sans même qu'il soit nécessaire d'en créer soi-même, les gains boursiers d'aujourd'hui autorisant des gains encore plus importants demain. Ce n'est pas sans raison que les riches ne se sont jamais autant enrichis et les pauvres autant appauvris que durant ces dernières années.

L'argent appelant argent et pouvoir, et les plus pauvres n'ayant d'autre alternative que de le dépenser, on devrait au contraire considérer que les riches captent bien plus que la seule valeur des richesses présentées ici.


En illustration, je mets un billet d'1 million de marks, imprimé à une époque où il fallait une brouette remplie d'argent pour acheter une baguette de pain, juste pour rappeler que du fait des inégalités dans le partage des richesses, même si la valorisation de ces dernières était différente, le sort des riches resterait de loin beaucoup plus enviable que celui des pauvres.
Image de _pepe_
+ -4 -

Flaneur Ver TikToké

Oui il y’a la une grande inégalité, mais est ce qu’un meilleur partage est possible dans un monde très majoritairement capitaliste ? Est ce que si par exemple on fixe une règle pour atténuer cette inégalité est ce qu’on ne renierait pas le capitalisme que ses défenseurs désignent comme le seul moteur valable a l’économie mondiale pour au final aller vers le socialisme voir le communisme?
+ 2 -

NainPorteQui En réponse à Flaneur Vermisseau

Si et seulement si on crée des règles économique logique, d’imposition et d’investissement.
Je prend le cas de la téléphonie au Canada par exemple, un abonnement téléphonique seul illimité avec des GO de données limitée coûte au bas mots 70$ en moyenne.
Ils y a seulement 3 gros, qui on 5-6 marques chacun.
Ils réalise environ 40% de bénéfices sur chaque abonnement, avec leurs bénéfices ils achète des équipes de sport, des festivals de musique etc…
Ils investissent le strict minimum dans le reseaux et quand les dépenses d’installation sur le réseau sont trop importantes, ils demandent des subventions gouvernementales, qui leurs sont continuellement accordées car le but est de relié tous le monde à internet.
Autre cas le kilo de tomate est à 7$, la plupart du temps elle arrive du Mexique soit au prix d’achat producteur moins de 1$.
Le problème ici est le cumul de marge des intermédiaires.
Bien souvent les marges des deux cas finissent dans la même poches, détourner sur une île quelconque.
Et ne rentre pas en ligne de compte dans les taxes est impôts des plus riches.
D’où le manque d’investissement (toutes, hôpitaux, etc..)
Pour compléter le tous on ajoute des politiques corrompues comme Trudeau et Macron qui on recours à grand coup de millions des lobby comme McKinsey est nous sommes dans au bord d’un effondrements de classe.
+ 1 -

_pepe_ En réponse à Flaneur

Il y a tout-à-fait moyen de réguler le capitalisme sans en sortir. Et aujourd'hui, il y a même de la marge.

Après, on trouvera toujours des fanatiques du capitalisme ultralibéral financiarisé pour traiter de dangereux gauchistes ou de communistes ceux qui souhaitent juste ce genre de régulation.

Quoi qu'il en soit, les perdants dans le partage actuel des richesses ne sont pas en position de changer le système. Et ceux qui le sont n'ont pas envie qu'il change dans ce sens.
+ 0 -

Mini-Cube Vermisseau

En même temps 95 % des gens n'achète pas d'actions...
+ 1 -

NainPorteQui En réponse à Mini-Cube Vermisseau

En France peux être mais à l’étranger, il y a beaucoup d’argent investie en bourse pour les fonds de pensions, même si tu ne le sait pas tu a investissement en bourses, fait une recherche sur black rock ( tu risque de pleurer).
+ 4 -

Eutha En réponse à Mini-Cube Lombric

Nan car beaucoup de gens pensent que le travail à lui seul devrait rapporter de l'argent. Et non un système idiot où le tweet d'un PDG peut du jour au lendemain ruiner des millions de gens...
+ -4 -

Mini-Cube En réponse à Eutha Vermisseau

Tu devrais t'intéresser au sujet de plus près... ça pourrait changer ta vie
+ 5 -

Eutha En réponse à Mini-Cube Lombric

Non merci, si c'est pour avoir ta suffisance je préfère rester ignorant.
+ 0 -

Mini-Cube En réponse à Eutha Vermisseau

Garde ce jour en mémoire.
Tu ressortiras cette histoire et ta punchline le jour ou tes enfants devront payer pour tes soins et ta maison de retraite.
C'était juste un conseil d'ami à la base ;)
+ 2 -

Eutha En réponse à Mini-Cube Lombric

Faudrait-il encore avoir l'espoir de partir en retraite un jour...
+ 2 -

Astre_radieux En réponse à Mini-Cube Ver luisant

Y en beaucoup qui en ont sans le savoir via des épargnes pension, des assurances vie etc...
+ 1 -

Bidon85 En réponse à Astre_radieux Vermisseau

Et le pire, c'est qu'ils donnent sans s'en rendre compte le droit de vote que leurs confère les actions à des entreprises qui vont peut-être les mettre à la rue pour faire fructifier leurs propres épargnes.
+ 2 -

Mini-Cube En réponse à Astre_radieux Vermisseau

Oui mais bien souvent ils n'investissent pas par eux même. Il deleguent le fruit de leur travail à un banquier médiocre qui vampirisera la performance acquise s'il y en a une.
Le placement préféré des français c'est le livret A qui rapporte rien.. bien moins que l'inflation...
+ 0 -

Astre_radieux En réponse à Mini-Cube Ver luisant

Tout à fait d'accord avec vous deux.
Le plus dingue c'est que toutes les banques m'ont proposé des fonds d'investissement quand j'ai voulu ouvrir un compte épargne pour mon fils à sa naissance!
Du coup il n'a pas de compte mais une grosse tirelire dans laquelle je verse 30€ tous les mois...
+ 0 -

Mini-Cube En réponse à Astre_radieux Vermisseau

Tu ne peux pas lu ouvrir un PEA ?
Ou en ouvrir un pour toi et lui donner l'argent un jour.
En gardant du cash , tu t'exposes à l'inflation plutot qu'aux intérêts composés
+ 0 -

Astre_radieux En réponse à Mini-Cube Ver luisant

Un PEA c'est des actions, non?
C'est là dessus que je râle. J'estime que c'est aux riches à jouer en bourse (s'ils le veulent). Pas à la classe moyenne et encore moins aux nourrissons de la classe moyenne.
+ 0 -

Mini-Cube En réponse à Astre_radieux Vermisseau

En fait, beaucoup de gens voient la bourse au travers du trading.
Si tu place de l'argent sur le long terme, tu ne peux pas perdre. Ce n'es pas un jeu. C'est une certitude.
C'est justement parceque les riches m'ont bien compri qu'il sont toujours de plus en plus riche. Tu es sur le discord non ?
Image de Mini-Cube
+ 0 -

Astre_radieux En réponse à Mini-Cube Ver luisant

Y a toujours un risque, même minime si on joue la sécurité à fonds, que tout disparaisse.
Cela fait des années que je n'ai plus utilisé le discord. J'avais visité une ou deux fois le discord llb mais je n'ai plus trop le temps pour ça.
+ 0 -

Mini-Cube En réponse à Astre_radieux Vermisseau

Sur le très long terme , il n'y a aucun risqu si tu diversifies.
La realité c'est que tu as la certitude que ton argent d'aujourd'hui vaux bien plus que celui de demain.
Le laisser s'érauder face à l'inflation est une grosse erreur.
Que pouvais tu faire avec 1000 euros en 2003 et que peux tu faire aujourd'hui ?
+ 3 -

Peevee LoMBriK addict !

Moi ce que je retiens, c'est que 70 % des pauvres ont capté 1% des richesses, les salauds de pauvres.
Y font aucun effort pour devenir riches.
https://www.you...h?v=6XWkMgCCdBI
+ 0 -

decapeter Jeune asticot

j'ai rien pigé au graph surtout quand à gauche ya un truc qui présente 270% et à droite un autre truc qui affiche 107.6%... Même si je suis nul en maths, un pourcentage c'est basé sur 100, pas sur des chiffres aberrant.
+ 0 -

johnnyq Vermisseau

J'ai pas l'impression que ça dérange quiconque... si cela ne leur convenait pas de n'avoir que les miettes ils l'auraient fait savoir non?
+ 0 -

Slashdlx Vermisseau

Moi se qui me fatigue c'est qu'il n'y a pas moyen de débattre calmement avec des arguments concrets. A commencer par ce tableau qui n'a rien de logique, neutralité zéro.
Je veux croire / entendre tous les arguments mais en avancer des faux n'est pas la bonne solution.
Dans le graph après 1% des plus riches on ne parle que des pauvres.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
35