Napoléon Bonaparte

Le Code civil, c’est lui (1804)
Le Baccalauréat, c’est lui (1807)
Le Code pénal, c’est lui (1810)
La cour d’assises, c’est lui (1810)
Le Conseil d’État, c’est lui (1799)
Le Sénat, c’est lui (1799)
Les pompiers de Paris, c’est lui (1811)
La liberté de culte, c’est lui (1799)
La Banque de France, c’est lui (1800)
Le corps préfectoral, c’est lui (1800)
Les départements, arrondissements, municipalités, c’est lui (1800)
Les Archives nationales, c’est lui (1800)
Le Trésor public, c’est lui (1800)
Le régime de retraite des fonctionnaires, c’est lui (1801)
La Légion d’honneur, c’est lui (1802)
Les lycées, c’est lui (1802)
Les grandes écoles, École Normale, Polytechnique... c’est lui (1802)
Les Chambres de commerce, c’est lui (1802)
La cour d’appel, c’est lui (1804)
Les Conseils de Prud’hommes, c’est lui (1806)
L’Arc de triomphe, c’est lui (1806)
L’Université, c’est lui (1806)
La Bourse de Paris, Palais Brongniart, c’est lui (1807)
La Cour des comptes, c’est lui (1807)
Le Code du commerce, c’est lui (1807)
Le Cadastre, c’est lui (1807)
Le Consistoire, c’est lui (1808)
L’Ordre des avocats, c’est lui (1810)
2 379 vues

Le Code civil, c’est lui (1804)
Le Baccalauréat, c’est lui (1807)
Le Code pénal, c’est lui (1810)
La cour d’assises, c’est lui (1810)
Le Conseil d’État, c’est lui (1799)
Le Sénat, c’est lui (1799)
Les pompiers de Paris, c’est lui (1811)
La liberté de culte, c’est lui (1799)
La Banque de France, c’est lui (1800)
Le corps préfectoral, c’est lui (1800)
Les départements, arrondissements, municipalités, c’est lui (1800)
Les Archives nationales, c’est lui (1800)
Le Trésor public, c’est lui (1800)
Le régime de retraite des fonctionnaires, c’est lui (1801)
La Légion d’honneur, c’est lui (1802)
Les lycées, c’est lui (1802)
Les grandes écoles, École Normale, Polytechnique... c’est lui (1802)
Les Chambres de commerce, c’est lui (1802)
La cour d’appel, c’est lui (1804)
Les Conseils de Prud’hommes, c’est lui (1806)
L’Arc de triomphe, c’est lui (1806)
L’Université, c’est lui (1806)
La Bourse de Paris, Palais Brongniart, c’est lui (1807)
La Cour des comptes, c’est lui (1807)
Le Code du commerce, c’est lui (1807)
Le Cadastre, c’est lui (1807)
Le Consistoire, c’est lui (1808)
L’Ordre des avocats, c’est lui (1810)

Envoyé par Nioa le 17 août 2022 à 20h18

+ 2 -

Nioa Vermisseau

Il a aussi rétabli l'esclavage dans les colonies françaises avec la loi du 20 mai 1802 ! je sais, je sais ...
+ 1 -

CDN En réponse à Nioa Vermisseau

oui, mais pour des raisons économiques (notamment de concurrence avec le Royaume-Uni, qui lui ne l'avait pas non plus aboli,...). C'est une faute morale de l'avoir rétabli (et encore pour la Martinique, c'était un maintien vu que l'île était occupée par les Anglais pendant la Révolution), et ça ne l'excuse pas, j'aime simplement donné le contexte de l'époque...
+ 0 -

Enderion En réponse à CDN Vermisseau

Plus précisément il a fait appliquer d'ancienne loi d'avant la révolution (incluant l'esclavage) pour des colonies fraichement conquise à l'Angleterre où l'esclavage s'appliquait déjà par eux. Il ne l'a pas rétablit ailleurs. Moralement ça remet en cause le bien fondé de l'abolition de l'esclavage mais il n'est pas un esclavagiste dans l'âme.
+ 4 -

Zbouboss En réponse à Nioa Vermisseau

C'est surtout que toutes les choses que tu cites ne sont pas sorties ex nihilo, elles s'inscrivent dans la continuité voire ne font que remplacer sous des modalités très proches ce qui existait avant. Il y a un bouquin de tocqueville dont le nom m'échappe qui le décrit parfaitement.
Par exemple : les départements et les municipalités sont les héritiers respectifs des diocèses et des paroisses, l'université c'est à dire la réunion de faculté existait depuis six siècles avant de subir la révolution...
Ce qui n'enlève rien au fait que beaucoup de nos institutions actuelles ont été créés sous Napoléon bien sûr
+ -9 -

pack35 Vermisseau

disons qu'avant y'avait pas grand chose non plus...
+ 3 -

CDN En réponse à pack35 Vermisseau

euh LOUIS XI, LOUIS XIV pour ne citer qu'eux ! ^^
+ -9 -

pack35 En réponse à CDN Vermisseau

oui enfin c'était une monarchie (absolue). à part pour l'intérêt des nobles il n'y avait rien.
+ 2 -

CDN En réponse à pack35 Vermisseau

Je suis profondément républicain (mes références étant GAMBETTA, CLEMENCEAU et BLUM en matière d'hommes politiques), cependant LOUIS XII et HENRI IV étaient très respectés par les grandes figures de la République ! Certains auraient voulu même les panthéoniser...
+ -7 -

pack35 En réponse à CDN Vermisseau

à tel point qu'on les a virés puis tués...
+ 3 -

CDN En réponse à pack35 Vermisseau

on a pas tué LOUIS XII ! et HENRI IV, c'était un fanatique religieux !
+ 2 -

Ice_Pok En réponse à CDN Vermisseau

- Gambetta est mort de maladie après avoir été blessé lorsqu'il s'entraînait a tirer au pistolet dans son jardin vu qu'il avait perdu un duel
- Clemenceau était très proche d'un marchand d'armes qui lui offrait matériel et confort (une rolls royce avec chauffeur par exemple rien que ça)
- Léon Blum était convaincu de la culpabilité de Dreyfus, avant d'avoir été convaincu par d'autres...
Au final on a un frustré, un mec avec des relations douteuse et un autre qui manquait clairement de clairvoyance.

Tu vois on peut faire des raccourcis foireux comme ça aussi...

Il s'agirait quand même de nuancer tes propos...

Et franchement le "c'est un fanatique ça compte pas"
Non mais sérieux...

Enfin bref bonne soirée
+ 2 -

CDN En réponse à Ice_Pok Vermisseau

A quel moment j'ai dit qu'ils n'avaient aucun défaut ? Ils étaient des hommes, et donc par nature faillibles et corruptibles... Cependant, quand eux étaient aux affaires le pays était correctement géré ! Quant à dire que l'assassinat d'HENRI IV n'était pas grave parce que commis par un fanatique religieux, Ben si justement c'était grave... Je répondais simplement à Pack 35 sur les circonstances des décès de ces deux rois
+ -3 -

OSEA En réponse à CDN Vermisseau

Au vu des majuscules pour citer ces noms j'aurais du mal à croire que tu n'es pas fanatique..
+ 1 -

CDN En réponse à OSEA Vermisseau

Normalement les noms propres s'écrivent en majuscules, aucun fanatisme là dedans...
+ 2 -

Zbouboss En réponse à pack35 Vermisseau

Sans oublier qu'on a assassiné Martin luthier king, ce qui est la preuve irréfutable que c'était un con
+ 1 -

BonPublic En réponse à Zbouboss Vermisseau

Il aurait mieux valut le mettre au violon.
+ 2 -

Zbouboss En réponse à pack35 Vermisseau

C'est d'une stupidité confondante.
Pour ta gouverne, la monarchie n'était pas absolue sous louis xi. De toutes façons tu n'as manifestement aucune idée de ce que ça désigne.
La monarchie est absolue par opposition au système féodal. C'est un système où le pouvoir est centralisé contrairement au système féodal où le pouvoir revient localement à l'aristocratie ('' les nobles''). Les nobles se sont d'ailleurs révoltés contre l' absolutisme, cherche ce qu'est la fronde. Et le centralisme sous Louis XIV, c'est du pipi de chat comparé à celui de la révolution et encore plus par rapport à l'actuel.
Bref comment ose tu avoir un avis qui plus est péremptoire sur un sujet pour lequel tu n'as pas la plus petite espèce de connaissance ?
+ 1 -

pack35 En réponse à Zbouboss Vermisseau

pourquoi cette agressivité ?
+ 4 -

BonPublic En réponse à pack35 Vermisseau

Il boit trop d'orangina rouge.
+ 13 -

Mini-Cube Vermisseau

Quelques citations de Napoléon Bonaparte :

-“Le peuple est le même partout. Quand on dore ses fers, il ne hait pas la servitude.”
-“Le meilleur moyen de tenir sa parole est de ne jamais la donner.”
-“Le mot de “vertu politique” est un non-sens."
-“La bonne politique est de faire croire aux peuples qu’ils sont libres.”
-“La froideur est la plus grande qualité d'un homme destiné à commander. ”
-“Le moyen d'être cru est de rendre la vérité incroyable. ”
-“Dans les révolutions, il y a deux sortes de gens : ceux qui les font et ceux qui en profitent.”
-“L'histoire est une suite de mensonges sur lesquels on est d'accord.”

Et pour finir :
-"Le problème avec les citations sur internet, c'est qu'il est difficile de savoir si elles sont authentiques." Napoléon Bonaparte.
+ 4 -

CDN En réponse à Mini-Cube Vermisseau

Il y a aussi celle-là : "un bon croquis vaut mieux qu' un long discours"
+ 0 -

OSEA En réponse à CDN Vermisseau

Et Napoléon croquait tout ce qu'il y avait à croquer..
+ 5 -

BonPublic En réponse à Mini-Cube Vermisseau

Ah oui, il y a celle-là aussi:
Tu vois, le monde se divise en deux catégories, ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent.

Bon, je ne suis plus très sûr que ce soit lui en fait... c'est p't être Hiltler.
+ 2 -

Mini-Cube En réponse à BonPublic Vermisseau

Le bon(public) la brute et le truand
+ 7 -

GruikMan Vermisseau

Ajaccio avec vue sur mer, c'est un bon appart.
+ 2 -

Grand_Ma Vermisseau

Moi aussi j'aime beaucoup Napoléon :

-"... c'est une nation à part, dont la secte ne se mêle à aucune autre,... une race qui semble avoir été exemptée de la rédemption ... le mal que font les juifs ne vient pas des individus, mais de la constitution même de ce peuple. Ce sont des chenilles, des sauterelles qui ravagent la France"

- "Féroces et lâches, les Français joignent aux vices des Germains ceux des Gaulois. Ce sont des gens de naissance abjecte et c'est le peuple le plus hideux qui ait jamais existé"

- Napoléon, par une circulaire du 8 janvier 1803, a interdit les mariages ‘entre un blanc et une négresse ou entre un nègre et une blanche’.

Sans oublier le code civil, directement inspiré par la shariah (droit relatif aux femmes mariées) :
https://www.cor...es/codcivil.htm

Vraiment, quel grand homme.
+ -1 -

le-long-brick En réponse à Grand_Ma Longbric

1, 68 mètre, c'est pas bézef, même pour l'époque. Le petit caporal, voire le petit tondu mettait un jeu de cartes dans ses semelles pour gagner quelques millimètres lorsqu'il passait sous la toise (NB : Sarkozy mettait l'annuaire de Paris, et Hollande le Petit Larousse).
+ 0 -

Grand_Ma En réponse à le-long-brick Vermisseau

1.68m, c'est avec ou sans la moumoute ?
+ -3 -

OSEA Vermisseau

Mais quel était donc sa caste pour dire et faire autant de merde..?
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
88