The Break-Shit part 2

The Pain in the butt 
[Ça doit faire mal au derrière de revenir sur ses promesses électorales]
Ça recrute tout azimut...
Avec tout les chômeurs qu'ils ont...ah là quand même !!

The Pain in the butt
[Ça doit faire mal au derrière de revenir sur ses promesses électorales]
Ça recrute tout azimut...
Avec tout les chômeurs qu'ils ont...ah là quand même !!

Envoyé par GruikMan le 30 septembre 2021 à 06h27

+ 0 -

jose_cahuette Vermisseau

Lapin de chez lapin ! Une Private joke?
+ 8 -

Necropaf En réponse à jose_cahuette LoMBriK addict !

Il y a au Royaume-Uni un début de pénurie de plusieurs produits (essence, etc...), dû notamment à un manque de chauffeurs routiers pour les acheminer.
Le brexit en est la cause, et du coup ils essaient de recruter tous azimuts pour compenser.
+ 2 -

jose_cahuette En réponse à Necropaf Vermisseau

Ahhh d'accord. Merci de l'explication je comprends mieux maintenant
+ 6 -

Moossman En réponse à jose_cahuette LoMBriK addict !

Plus précisément, les chauffeurs étrangers se sont barrés à cause du brexit et, soit disant à cause du covid, les anglais n'ont pas pu former suffisamment de chauffeurs routier anglais!
Le monde part à vélo!
+ 22 -

_pepe_

Ce qui est énorme, c'est qu'on arrive à se payer la tête des britanniques, alors qu'ils font face à un problème qui est le symptôme d'une forte amélioration de leur situation, qu'on devrait au contraire leur envier. Le fait est qu'ils ont près d'un million de postes vacants, et sont provisoirement dépassés par une baisse trop rapide du chômage dans certains secteurs, ce qui induit par ailleurs une amélioration des rémunérations.

Peut-être serait-il utile de rappeler que, chez nous, le taux de chômage reste proche de son maximum historique en dépit de la sortie de la pandémie, que la tendance des rémunérations est toujours à la baisse (conformément aux directives de la Commission Européenne), et que cela n'empêche pas certains secteurs de faire face à une pénurie de personnels, non pas parce qu'il y aurait une reprise trop subite de d'activité, mais plutôt à cause de rémunérations odieusement basses, de conditions de travail humainement inacceptables et/ou du pass sanitaire.

(On pourrait aussi rappeler que l'augmentation actuelle du prix des carburants et de l'énergie, alors que nos stocks nationaux sont à un niveau élevé, est pour une grande part le résultat de notre perte de souveraineté économique qui nous contraint de nous aligner sur nos voisins dont les stocks sont bas. Et même si le gouvernement limite cette hausse par une réduction des taxes, les citoyens français resteront toujours les victimes de cette arnaque : si l'on n'augmente pas l'impôt, on fermera encore des hôpitaux pour compenser).
Image de _pepe_
+ 5 -

OSEA En réponse à _pepe_ Vermisseau

Restaurons l'ISF !
+ 4 -

moustif En réponse à _pepe_ Vermisseau

Quand j'ai lu "100 000 camionneur manquant en Angleterre" je me suis demandé si c’était pas juste que les entreprise avaient plus le droit d'exploiter des Polonais a bas salaire, en fait?
l’Europe et son ouverture a la concurrence salarial ça m'a toujours paru être une idée de merde (sauf pour les profits évidement)
+ 4 -

_pepe_ En réponse à moustif

Il ne faut aucun doute que lorsqu'un pays voit une grande part de ses activités économiques réalisée par des entreprises et des travailleurs de pays concurrents, ce n'est pas bon pour les emplois et les salaires de ses propres ressortissants.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
62