On retient son souffle

1 772 vues

Oppression, angoisse, agonie, vide, désorientation, suspense, silence, anxiété, asphyxie, profondeur, étouffement, ... (je vous mets dans l'ambiance)

Envoyé par Kourath le 22 juillet 2021 à 12h06

+ 11 -

Mini-Cube Vermisseau

J'ai avancé la vidéo de 4 minutes, j'arrivais plus à respirer
+ 3 -

desBranchies Vermisseau

C'est magnifique et terrifiant de voir le gars passer en chute libre après 50m
+ 1 -

akabaka Vermisseau

je ne connais pas trop ce sport, mais la description va bien avec ce que j'ai ressenti. quelqu'un pour expliquer la chute libre? aussi pourquoi il ne fait pas de paliers de decompression?
+ 4 -

milcaepsilon En réponse à akabaka Vermisseau

Les paliers de décompression servent principalement à réduire le taux d'azote présent dans le sang. A profondeur élevée, la pression est plus élevée, et donc pour un même volume d'air, tu as beaucoup plus de molécules. La pression élevée entraine également une dissolution d'azote dans le sang. Lors d'une plongée classique, l'air que tu inspires est à une pression plus élevée car grâce au détendeur, (l'air est à pression équivalente à ton environnement). Lors de la remontée, il faut donc pouvoir évacuer tout ce surplus présent dans le sang (et les poumons) sinon en remontant trop vite tu risques : dilatation trop importante de l'air dans tes poumons et il y a risque de lésions et également le risque que l'azote n'arrive pas à "évacuer normalement" et risque de devenir gazeux dans ton sang. Pas cool n'est-ce pas ?
Ici le problème ne se pose pas, puisqu'il ne respire pas en cours de route ! L'air dans ses poumons est donc celui inspiré en surface, et donc à la pression "normale".
D'ailleurs, comme la pression à l'intérieur de ses poumons ne change pas, mais la pression "ambiante" augmente au fur et à mesure qu'il descend, ses poumons se ratatinent.

Pour ce qui est de la partie "chute libre" je ne suis pas sûr, mais je pense que c'est une conséquence de l'augmentation de la pression. L'air de ses poumons ne représentent plus grand chose vis à vis du poids du plongeur, et donc ne permet plus de compenser pour "flotter", il se transforme en vulgaire caillou !
+ 0 -

desBranchies En réponse à milcaepsilon Vermisseau

Oui c'est ça, ses poumons diminuant de volume sous l'effet d'une pression grandissante, la densité du plongeur devient assez subitement supérieure à celle de l'eau. Il a alors une flottabilité négative, du coup chute libre ! C'est vraiment bien filmé en tout cas :)
+ -4 -

Orme En réponse à akabaka Dresseuse de lombriks

Parce qu'il est en apnée, il n'y a pas d'apport de gas supplémentaires dans son sang.

Lorsque tu plonge avec bouteilles, à cause de la pression tu te retrouves avec plus d'Azote dissout dans le sang qu'il ne peut en contenir à pression de surface. Donc si tu remontes trop vite, ton sang va se mettre à mousser comme une boisson gazeuse et c'est extrêmement dangereux et douloureux. Les paliers servent à expirer l'excès de gaz tranquilou pour faire diminuer ta concentration sanguine.

La plongée en apnée n'est cependant pas sans risques, les pêcheurs en apnée, comme ils font des plongées répétées, vont lentement saturer leur sang en Azote, jusqu'au moment où ébullition se produira.
+ 0 -

akabaka En réponse à Orme Vermisseau

ok, je me coucherai moins bête (enfin j'espère). merci pour les precisions
+ 0 -

hophophop Vermisseau

Epoussouflant !
+ 0 -

MarcusKhaine

Ça m'a toujours intrigué l'apnée, comment ils font pour tenir aussi longtemps sans respirer etc... je me demande l'entraînement qu'il y a derrière tout ça.
+ 0 -

Doupitoum En réponse à MarcusKhaine Vermisseau

Moi j'en ai un peu fait, mais pas en mer, juste en piscine. L'angoisse et l’oppression que tu voies ça n'a rien à voir à ce que tu vies (et j'ai vécu la mer, mais on m'a dit que les sensations sont très différentes et même mieux).

C'est une partie de l'entraînement sur le volume pulmonaire que tu peux avoir (en étant assez détendu et souple de ce qui entoure tes poumons, diaphragmes, côtes etc), et la grosse partie, c'est la détente "cérébrale", et c'est pas facile déjà à mon petit niveau que j'avais (3:18 en statique et 60m en dynamique). Il y a un moment où tu dois te battre contre ton cerveau qui te dit "hey t'as trop de CO² dans tes poumons, respire un coup". L'entraînement t'y habitues à avoir moins de réflexe d'inspiration et d'inconfort, mais c'est beaucoup dans la tête, parce que la souffrance est à peu près la même chez tout le monde.

Pour la combattre, faut être détendu (je fais en gros mais l'idée est là). Donc quand tu descends, j'imagine que c'est comme quand tu fais ta longueur de piscine en apnée ou que tu fais de la statique, chacun le vit différemment, moi j'avais l'impression d'être dans une forme de méditation et de reconnexion avec moi-même. L'opposé de ce que la vidéo peut te faire vivre.
+ 0 -

MarcusKhaine En réponse à Doupitoum

Merci :)

La vidéo ne me fait pas me sentir oppressé etc... mais j'ai déjà essayé de tenir en apnée en piscine, et j'avoue que la pression de l'eau qui t'entoure c'est oppressant, angoissant, du coup je tenais pas longtemps xD
J'avoue que le boulot mental doit être énorme à faire pour arriver à de telles performances.
+ 1 -

Doupitoum En réponse à MarcusKhaine Vermisseau

Je me souviens d'une interview de Mifsud si je ne dis pas de bêtise (record en statique, un truc comme 12 min) qui disait (pour arriver à ces perfs ils compressent autant que possible l'air dans les poumons ce qui crée une situation très inconfortable), que dès la 1ere minute il souffrait comme s'il mettait la main sur une bougie, et son job c'était de tenir, parce que l'entraînement le lui permettait.

Arrivé à ce stade, j’imagine que l'entraînement n'est pas que de permettre de tenir 12 min sans bouger, sans respirer, mais de tenir mentalement ...

Bon 12 min, on parle de performance incroyable.
+ 0 -

MarcusKhaine En réponse à Doupitoum

Ouais j'avoue là.... même mentalement, au bout d'un moment faut quand même une sacré quantité d'O² dans les poumons et une consommation très réduite de ton corps non? 12 min, le délire x)
+ 1 -

Doupitoum En réponse à MarcusKhaine Vermisseau

Oui et c'est le double avec une prise d'0² avant, en gros tu remplies tes poumons uniquement d'O² au masque, pas d'air, donc le record c'est autour de 23 min je crois (faut regarder sur wikipedia) ... et j'imagine que ça doit être bien différent comme "lutte".
+ 1 -

BBZ Vermisseau

Le pauvre caméraman qui n'apparaîtra pas dans le record... On y pense jamais à ça.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
81