Combien de temps restons-nous conscients une fois la tête coupée.

1 563 vues

Et autres histoires glauques apparentées.
Sur ce je vais allé regarder un Tom & Jerry pour ma marrer un petit coup.

Envoyé par K42013 le 1 juillet 2021 à 15h10

+ 1 -

BonPublic Vermisseau

Je ne maîtrise pas la langue de Boris, si quelqu'un pouvait résumer en substance.
+ 2 -

BarneyGumbles En réponse à BonPublic Lombric Shaolin

il dit qu'une fois ta tête coupée, tu resterais environ 30 secondes conscient
+ 1 -

BonPublic En réponse à BarneyGumbles Vermisseau

ça me parait énorme compte tenu de la chute de tension induite.
Il me faut moins de temps que ça si je me lève très rapidement pour avoir un voile noir.
Je tourne habituellement à 14/8 en moyenne.

Mais bon, admettons.

Merci du retour.
+ 6 -

phil_good En réponse à BonPublic Ver singe (et torix)

Une expérience fut menée le 28 juin 1905 par le Docteur Beaurieux avec un condamné à mort par guillotine nommé Languille, expérience qu'il rapporte en ces termes :

" Voici donc ce que j'ai pu constater immédiatement après la décapitation : les paupières et les lèvres du guillotiné ont travaillé par contractions irrégulièrement rythmées pendant cinq ou six secondes environ. Ce phénomène a été remarqué par tous ceux qui se sont trouvés dans les mêmes conditions que moi pour observer ce qui se passe après la section du cou...

J'ai attendu pendant plusieurs secondes. Les mouvements spasmodiques ont cessé. Le visage se détendit, les paupières se refermèrent à demi sur les globes oculaires, ne laissant voir que le blanc de la conjonctive, exactement comme chez les mourants que nous avons l'occasion de voir tous les jours dans l'exercice de notre profession, ou comme chez ceux qui viennent de mourir. C'est alors que j'ai crié d'une voix forte et aiguë : "Languille !" Je vis les paupières se soulever lentement, sans contractions spasmodiques - j'insiste à bon escient sur cette particularité - mais avec un mouvement égal, bien distinct et normal, tel qu'il arrive dans la vie courante, chez les personnes éveillées ou arrachées à leurs pensées.
Ensuite, les yeux de Languille se fixèrent très nettement sur les miens et les pupilles se concentrèrent. Je n'avais donc pas affaire à l'espèce de regard vague et terne, sans expression, que l'on peut observer tous les jours chez les mourants auxquels on s'adresse : j'avais affaire à des yeux indéniablement vivants qui me regardaient. Après plusieurs secondes, les paupières se refermèrent, lentement et régulièrement, et la tête reprit l'aspect qu'elle avait avant mon appel.

C'est à ce moment-là que j'ai de nouveau appelé et, une fois de plus, sans aucun spasme, lentement, les paupières se sont soulevées et des yeux indéniablement vivants se sont fixés sur les miens avec peut-être encore plus de pénétration que la première fois. Puis il y eut une nouvelle fermeture des paupières, mais moins complète. Je tentai l'effet d'un troisième appel ; il n'y eut plus de mouvement - et les yeux prirent l'aspect glacé qu'ils ont chez les morts.

Je viens de vous relater avec une rigoureuse exactitude ce que j'ai pu observer. Le tout avait duré vingt-cinq à trente secondes."

Après des considérations génériques, le Youtubeur se contente de lire le même texte, mais en anglais.
+ 1 -

BonPublic En réponse à phil_good Vermisseau

Merci Phil.....j'avais effectivement connaissance de cette expérience "presque scientifique".
Je reste néanmoins très septique sur ce résultat....et ses conclusions.

ça me fait penser au massage cardiaque du héro de "Empire du soleil'" où la brave dame bouge ses yeux après que l'enfant et le médecin se soient acharnés à essayer de la maintenir en vie.

1987 (Le film)...il y a si longtemps !
+ 1 -

Cyclomore En réponse à phil_good Vermisseau

Je me range plutôt du côté de Bon public. La perte de conscience après un arrêt cardiaque est très rapide (Ca m'est arrivé plusieurs fois). On a pas le temps d'alerter le praticien qui bricole la pile. D'ailleurs, le protocole veut que les praticiens soient deux pendant la bricole, dont un qui surveille le patient. Ou alors que le patient soit dans une position ou il va tomber et alerter le praticien en cas de perte de connaissance.
+ 0 -

GruikMan En réponse à Cyclomore Vermisseau

Au judo, un bon étranglement carotidien te fait perdre la conscience en moins de 10 secondes...
Après il faudrait connaître le taux adrénaline de Languille... il ne devait plus être conscient, mais peut être toujours sensible et répondre à un stimuli audio-visuel. Sans cage thoracique difficile de parler...
+ 0 -

hoodoo Vermisseau

Ouais mais si tu es une poule ?
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
21