Pendant ce temps, en Iran

Chargement du lecteur...
Rejouer
Fermer
3 567 vues

Quelques échanges entre femmes et autorités religieuses.

Envoyé par phil_good le 21 février 2021 à 11h32

+ 7 -

Fek Vermisseau

Demande de mouton !
+ 0 -

marmelade2 Vermisseau

Mon petit doigt me dit que ça va très bien finir.
+ 1 -

Libel En réponse à marmelade2 Vermisseau

Carte de France
Image de Libel
+ 0 -

Libel En réponse à MuletPower Vermisseau

C'est marrant de ne pas croire aux forces de l'Histoire : mêmes causes, mêmes effets.
J'ai aussi la carte du Liban et celle de Syrie réserve. :]
...
Et puis, il y a le précèdent du Kosovo : quand l'oncle américain viendra imposer à la République de se séparer d'une part de son territoire pour que les musulmans de France puissent enfin avoir la paix ! ;)
+ 8 -

glurp LoMBriK addict !

Ca a été filmé à Paris, non ?
+ 17 -

titouille

Nous, on doit voter pour interdire le port du niqab/burqa.

Et ça me dérange de dire aux autres comment ils doivent s'habiller. Pour moi, ces fondamentalistes qui imposent de se couvrir le visages sont les mêmes que ceux qui chez nous veulent interdire de le couvrir.

Ce qui doit être interdit, c'est la contrainte...
+ 5 -

marmelade2 En réponse à titouille Vermisseau

100% d'accord avec le principe.
En pratique, si les gens sont 'trop' différents, ils se séparent et forment leurs communautés parallèles, où ils cultivent encore plus leurs différences.
+ 2 -

Grand_Ma En réponse à titouille Vermisseau

Tiens un 68 tard.
+ -3 -

Patoche251 En réponse à Grand_Ma Vermisseau

Un 68 connard !
+ 24 -

magnussoren En réponse à titouille Ver (re-)cyclable

plutôt un gars tolérant, j'aurais tendance a penser comme toi....
Puis je me dis, que si en France, on laisse passer le voile, le coup d’après ça sera la burka, le burkini, les cours de piscine non mixte, l’école non mixte et on devra éviter de parler de Darwin...
Comme ça c'est passé en Iran en fait..
En plus, je me pose des questions sur la "liberté de le porter ..
C'est une injonction religieuse orthodoxe, imposé par le patriarcat , ça me gêne..
Et ça fait peser sur des tas de gamines une sorte d'obligation morale : si tu ne le portes pas t'es pas une bonne musulmane, si ta femme ne le porte pas , t'es pas un bon musulman...
Pour eviter de te faire emmerder dans ton quartier, tu le portes pour être tranquille..
Ensuite, je me rappelle de mes copines rebeu dans les années 80 qui ne demandaient qu'a porter le jean ou la mini jupe pour s'eloigner le plus possible des paysans rétrogrades du bled...Pourquoi est ce que ça arrive aussi fort aujourd'hui? Du coup, je me demande : est ce vraiment seulement quelque chose de religieux?
+ 14 -

glurp En réponse à magnussoren LoMBriK addict !

+1000

Il est courant de croiser des niqab sur des fillettes de 5-6 ans dans les grandes villes.
L'argument "ce sont les femmes qui décident de le porter" ne tient pas.
+ 3 -

titouille En réponse à magnussoren

Les codes vestimentaires, coupe de cheveux, barbe, etc. Il y en a partout. Dès qu'on sors du "standard" ou des tendances, on nous le fait remarquer. Je me fais plus remarquer par les flics depuis que j'ai une barbe et des cheveux longs.

Et c'est de ça dont on parle... C'est la société qui ne veut pas voir ces vêtements, parce qu'il y a une volonté de "norme". Et dans le fond, gommer de l'espace publique ce qui ne nous plaît pas à travers des lois.

C'est aussi assez rigolo de se rendre compte qu'en Tunisie, sous Ben Ali, le port du Hijab était interdit dans l'espace publique et que des femmes ont reçu des peines de prison pour l'avoir porté, et ont dû se réfugier... En Suisse. L'interdire ici va peut-être provoquer l'effet inverse, ce qui est peut-être le but finalement, persona non grata.

Un autre truc, c'est quand j'étais moniteur scout et que notre chalet n'avait pas de séparation de dortoir. On s'est rendu compte que c'était compliqué à le louer, parce que forcément c'était un dortoir mixte, ce qui n'était clairement pas convenable. Les pires à qui j'ai eu à faire en terme d'orthodoxie morale, ce sont les évangéliques.

Perso, j'ai l'impression que toutes ces questions découlent d'un réflexe identitaire morale conservateur. On cherche à imposer des valeurs culturelles d'un idéal passé. Dans les pays arabes, ça prend la forme d'un rejet (brutal) de ce que l'occident avait amené, en réinstaurant la charia et ce qui va avec (c'est la direction post printemps arabe, mais ça a débuté avec la révolution Iranienne). Ici, c'est un rejet des codes culturels étrangers, le rejet de l'Europe et un retour à la force des nations, le progrès technique, la laïcité. Mais en même temps, on a une multitude de croyances diverses qui se sont développées, allant de pseudo-sciences à divers courants religieux.
+ 0 -

Astre_radieux En réponse à titouille Ver luisant

Pour les codes vestimentaires et le look, ce n'est pas pour rien que les avocats plaident en toge. Ils sont ainsi semblables aux yeux du juge qui pourrait avoir un préjugé sur l'un ou l'autre qui se démarquerait.
+ 9 -

GruikMan En réponse à magnussoren Vermisseau

Tu oublies les mariages forcés, les excisions, l’impôt sur les non-croyants, le meurtre des apostats etc...
Depuis 1905, en France, on a mis le droit humain au devant du 'droit divin'. Ceux que cela dérange se barrent. Celles qui se font 'emmerder' car non voilées dans leur quartier se doivent d’appeler la police et de faire valoir leur bon droit. C'est dans la catégorie #MeToo.
En Iran, il y a eu 1 ou 2 manifs 'féministe' au début de la révolution qui ont été sévèrement réprimées.
+ 1 -

Nainbierophile En réponse à magnussoren Lombric

C'est l'argument fallacieux de la pente glissante ça Magnu...
+ 5 -

Ezellar En réponse à titouille Lombric Shaolin

Ben moi, je veux voir avec qui je parle. Je ne parle pas à un bout de tissu mais à des yeux, une bouche, un visage.
Le masque en ce moment, c'est une horreur à ce niveau et j'attends qu'on en sorte avec impatience et c'est pas pour retomber en 1904.
+ 4 -

titouille En réponse à Ezellar

Qu'on soit clair, je ne suis absolument pas pour que ces vêtements soient portés.

C'est juste que je trouve malaisant de créer des lois et sanctionner ceux qui les portent, d'en faire un crime. J'ai plus un idéal où le refus de le porter soit évident pour la plupart, que chacun puisse s'habiller et apparaître comme il le souhaite sans que la société porte un regard sur eux. Justement, ne pas faire ce que ces intégristes religieux font.

Et accessoirement, c'est la situation actuelle. C'est extrêmement marginal (20-30 femmes sur 8.8 millions d'habitants en Suisse). Genre, on crée un problème et une loi là où il n'y en n'a pas.
+ 3 -

Black En réponse à titouille Lombric

Ce n'est un vêtement anodin fruit d'une mode adoptée par un panel de gens aléatoires.
C'est un signe distinctif, utilisé par un groupe ayant définie des actions POLITIQUES (basées sur la religion, mais c'est secondaire pour eux).
L'installation de ce signe est juste une étape dans un planning visant à obtenir un traitement particulier.
Des citoyens traités de manière différente ? C'est juste l'éclatement de la République égalitaire.

Et pourtant, oui, au départ, physiquement, ce n'est qu'un bout de tissu...
+ 0 -

Astre_radieux En réponse à Black Ver luisant

Ce qui me gêne aussi, ce sont les couleurs de ces voiles. Toujours gris ou noir, parfois bordeaux. Des couleurs qui efface la femme, qui la cache.
Si elles portaient des voiles fluos ou avec des motifs voyants, je serais alors plus enclin à l'argument de l'accessoire vestimentaire. Pour le moment, c'est un accessoire pour rabaisser les femmes.
+ -5 -

Libel Vermisseau

Bientôt chez nous ! :] Enfin chez eux. Enfin je me comprends.
Et comme ils viennent de dire sur France Culture, l'islamo-gauchisme est une fiction créée par l'extrème-droite.
... les fake news et la théorie du complot ne marchent donc que dans un seul sens... :/
Image de Libel
+ 9 -

Exhaar En réponse à Libel Vermisseau

Tu ferais presque pitié... si je n'en avais pas tant rien à foutre.
+ 1 -

Libel En réponse à Exhaar Vermisseau

Tout à fait ! Et figures-toi que moi aussi en tant qu'homme, j'en ai rien à foutre d'une France musulmane. Voire même, à la réflexion, je commence à apprécier l'idée ;)
+ 1 -

Astre_radieux Ver luisant

Il y a régulièrement des imams ou extrémistes qui se font péter la gueule dans les villages quand ils agressent des femmes. Dans les grosses villes c'est moins courant à cause de la présence de forces de l'ordre qui t'arrêteront juste pour le fait de t'être bagarré en rue.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
142