Le quoiqu’il en coûte pour les nuls

5 629 vues

Détresse du gérant de Mountain Story (Tignes)

Envoyé par Widy le 24 janvier 2021 à 21h46

+ 8 -

ESA Vermisseau

toi aussi tu traines sur koreus ?
+ -5 -

marmelade2 Vermisseau

Comme les vieux ne veulent pas claquer c'est les jeunes qui vont trinquer.
+ 10 -

Nyny En réponse à marmelade2 Jeune asticot

Non t'as rien suivi, ils vont pas trinquer, justement.
+ -4 -

marmelade2 En réponse à Nyny Vermisseau

Je n'ai pas fait exprès de faire un double sens :(
+ 2 -

MuletPower En réponse à marmelade2 Vermisseau

Non, t'es juste une grosse fausse couche qui n'avoue pas le fond de ta pensée...
+ -1 -

marmelade2 En réponse à MuletPower Vermisseau

Tu bandes quand tu moinsses :) ?

Pas sûr que t'arrives à la lever...
+ 1 -

Libel En réponse à marmelade2 Vermisseau

| cf. mon comm' à moi :] ]
Image de Libel
+ 22 -

Oblivionis Taret

Ouais, c'est désastreux pour lui, je comprend tout à fait.

Mais ce qui est terrible ET désastreux, c'est qu'il y en a des centaines d'autres dans son cas ( non médiatisé ) et plus encore dans une situation bien pire.
+ 1 -

gwen En réponse à Oblivionis Vermisseau

Clairement, je connais un bar qui a des frais fixes mais ne peut pas ouvrir, c'est tendu !
+ -2 -

ScHwIdEr En réponse à gwen Jeune lombric

L'Etat a dans l'ensemble fait ce qu'il fallait pour les entreprises. C'est une évidence que la majorité de la population s'est vu re-serrer d'un cran en plus sa ceinture ces derniers temps mais je ne me fais pas de soucis pour ce qui est des cas particuliers après crise covid. Le gouvernail est lourd et le bateau navigue dans le brouillard difficilement paramétrable.
+ 6 -

MrBidon En réponse à ScHwIdEr Vermisseau

En Bretagne, on a plafonné à 700 hospitalisations par jour sur toute la région pour la seconde vague, ça semble être la même chose pour la troisième... Je ne comprend pas qu'on nous serve les mêmes restrictions que les régions (ville) plus touchée. Bref, on nous prend pour des gamins et on ne donne pas assez d'autonomie aux régions / départements qui connaissent bien mieux le terrain que le conseil de défense national à la c**.
+ 5 -

sandrine65100 En réponse à MrBidon

https://www.20m...gation-covid-19
en Occitanie, on a pris cher avec les touristes du déconfinement.
+ 2 -

Eraul En réponse à sandrine65100 Jeune asticot

m'en parle pas Sandrine... Je travaille dans le tourisme pas loin de Narbonne, j'a dû batailler tout l'été pour les masques en visites guidées... A priori pas de contaminations majeure par le bias de la structure où je bossais mais c'était la foire...
+ 2 -

ScHwIdEr En réponse à MrBidon Jeune lombric

La région va donc si besoin accueillir les patients des autres régions qui vont ramasser.
+ 2 -

GruikMan En réponse à ScHwIdEr Vermisseau

Pour les entreprises du CAC40 certainement...
des entreprises qui payent très peu de taxes comparé à celles que payent les PME..
+ -1 -

Black En réponse à GruikMan Lombric

fort avec les faibles, faibles avec les forts....
+ -3 -

ScHwIdEr En réponse à Black Jeune lombric

Non, juste de la stratégie. Arrêtez le schéma manichéen ça c'est pour les faibles (d'esprit).
+ 1 -

Oblivionis En réponse à ScHwIdEr Taret

Tu m'a bien fait rire parce que t'est a coté de la plaque. Quelques chiffres vite fait :

Mes sources : Mes correspondants a la chambre des métier et a la direction générale des finances.

Artisanat Français : entre 20 et 30 % d'entreprises en faillites a la fin de la crise ( prévision )

Entreprise de moins de 2 ans au moment du début de la crise ( c'est mon cas ) => 80 % de faillites avant la fin de la crise.

Et ton histoire de bateau, excuse moi, mais c'est de la connerie, ils savent très bien ce qu'ils font. il est rassurant de pensé qu'ils sont malchanceux/incompétents alors qu'en réalité ils sont juste malhonnêtes.
+ -2 -

ScHwIdEr En réponse à Oblivionis Jeune lombric

Et bien rigole si ça te fait du bien, c'est bon pour le moral. Et pour ce qui est de la malchance etc tu inventes des choses que je n'ai jamais cité.
+ 0 -

Oblivionis En réponse à ScHwIdEr Taret

Ou est ce que j'ai parlé de malchance ?

Quand a ce que j'ai dit c'est ma réponse a : (je cite):

" mais je ne me fais pas de soucis pour ce qui est des cas particuliers après crise covid. Le gouvernail est lourd et le bateau navigue dans le brouillard difficilement paramétrable. "
+ 0 -

ScHwIdEr En réponse à Oblivionis Jeune lombric

"il est rassurant de pensé qu'ils sont malchanceux/incompétents alors qu'en réalité ils sont juste malhonnêtes."

Un opinion de bar de pmu
+ 1 -

Oblivionis En réponse à ScHwIdEr Taret

Peut être. Je ne te contredit pas sur ce point, tu a l'air de fréquenter les bars de pmu plus que moi visiblement.
+ 1 -

Cyclomore En réponse à Oblivionis Vermisseau

Je ne sait pas dans quoi tu t'es lancé, et bien sûr il y à des domaines à éviter en ce moment. Mais dans l'ensemble il y à aussi beaucoup plus de parachutes que d'habitude. Le nombre de défaillances d'entreprises est historiquement bas: https://www.ins...stiques/2015359 .

80% de mortalité infantile pour de l'entreprise, c'est un ratio à peu près normal. Quand tu survit plus de 5 ans, les banquiers commencent à te regarder autrement. Et franchement avec le statu d'auto entrepreneur c'est plus relax. Quand il fallait alimenter l'urssaf dès le premier mois d'activité, c'était plus sélect.

C'est sûr si tu t'es mis artisan dans un village médiéval ça doit piquer u peu. Mais tant que la trésorerie tient tu peux faire du stock et bosser un web.
+ 1 -

Oblivionis En réponse à Cyclomore Taret

Possible que le nombre de défaillances est historiquement bas, mais ton tableau, il est foireux par manque d'information.

On donne le nombre d'entreprise qui ferment, ok. Mais combien ont été crée ? Quel est le ratio création/fermeture ? Si il y a eu par exemple 50 000 entreprise crée en 2019, et seulement 5 000 en 2020. Ca change tout, non ?

"80% de mortalité infantile pour de l'entreprise, c'est un ratio à peu près normal. "

Possible Le problème, c'est que les 80 % que je constate, ce sont des boites récentes qui marchait plutôt bien avant la crise, et qui n'aurait pas eu de soucies si la dernière année avait été "normal"

"C'est sûr si tu t'es mis artisan dans un village médiéval ça doit piquer un peu. Mais tant que la trésorerie tient tu peux faire du stock et bosser un web."

C'est pas tout a fait ca, mais pas loin. Et je peux faire du stock, en théorie, les foires/marchés/festivales, c'est 85 % du chiffre de l'année. Du coup, je peux avoir un super stock, hors confinement on m'empeche de le vendre et le reste du temps, on interdit au client de venir acheter ( je suis pas un commerce essentiel, même pas un commerce d'ailleurs ) Je connait un potier, des travailleurs du cuir, des rémouleurs, qui ont la même situation

Après le problème aussi, c'est le manque d'information et de réponse, concrètement, depuis mars 2020, j'ai envoyé une vingtaine de mail et de dossier à divers organisme. J'ai jamais eu de réponses, vraiment rien, ( sauf a la chambre des métier, pour me dire qu'ils peuvent rien faire ) tout le reste, je suis obliger d'aller sur place ou téléphoné directement au responsable parce que vue mon dossier, ca vaut pas la coup de perdre du temps a me répondre ( comme beaucoup dans mon cas )
+ 3 -

Funstrip En réponse à ScHwIdEr Asticot

Tu te rends compte des conneries que tu dis?
T'as une vague idée de comment ça se passe dans les secteurs les plus sinistrés?
Tu parles de "cas particuliers", on en est loin, c'est une hécatombe!
Les aides sont ridicules quand leur attribution n'est pas purement et simplement refusée.
Exemple: une petite entreprise pour laquelle je travaillais régulièrement quand mon secteur professionnel (spectacle) n'était pas encore à l'agonie, rachat de la boite par le nouveau patron il y a 3-4 ans après le départ en retraite de l'ancien patron, ~300000€ restants à payer sur le crédit, plus des frais fixes évidemment.
Pour ne pas mettre la clé sous la porte ils n'ont pas eu d'autre choix que de souscrire à un second crédit pour pouvoir payer les traites du premier, c'est le serpent qui se mord la queue...
Avec une activité à l'arrêt total, la seule aide qu'ils ont eu depuis le début de ce merdier ne permettait même pas de payer l'équivalent d'un seul mois d'un seul salaire, qu'est ce que tu veux qu'ils foutent avec ça?
Et ce genre de cas sont légion, on est loin du cas particulier.
Les boîtes qui déposent le bilan ou les gérants/patrons qui se foutent en l'air, tu te fais pas de souci pour eux? Ça va être difficile d'arranger le coup une fois qu'ils seront morts.
+ 1 -

ScHwIdEr En réponse à Funstrip Jeune lombric

A chaque problème sa solution, être catastrophé par l'événement est une évidence, être pragmatique face à une situation économique c'est la solution à ces problèmes de dépenses. Evite les raccourcis il existe toujours des solution , GuOsur20 l'a résumé
+ 4 -

Funstrip En réponse à ScHwIdEr Asticot

Lol, va dire ça à ceux qui ont le couteau sous la gorge.
La solution, elle est effectivement simple: se mettre en faillite et abandonner ce à quoi tu t'es donné et consacré, dans lequel tu a investi ton temps, ton argent et une part importante de ta vie par envie et par passion, pour éviter de sombrer personnellement avec.
Tu parles d'une solution.
En attendant, qui prendra la place? Les quelques boîtes qui étaient en très très bonne santé financière au début de cette crise avec de l'argent de côté, qui en profitent pour phagocyter toutes celles qui se cassent la gueule dans leur secteur.
Économiquement pour le pays ça revient peut-être au même mais humainement c'est loin d'être le cas. Il y a une différence entre pragmatisme et cynisme.
"Pas bien grave, sachons profiter du système : Qu'il organise sa faillite et il réouvrira après."
Facile à dire quand on est pas concerné. C'est quand après? Et on fait quoi en attendant?
Au début de tout ça il m'a semblé entendre, de la bouche de notre cher président: "Aucune entreprise, quelle que soit sa taille,ne sera livrée au risque de faillite". Raté.
Y'en a déjà un bon paquet qui sont tombés et qu'on a laissé crever (au sens littéral comme au figuré), et c'est loin d'être fini, ça continue en flux tendu au cas où t'aurais pas remarqué.
Ceux-là ils vont pas ressusciter comme par magie "après crise covid" (t'as une idée de quand ce sera? c'est pour un ami).
Franchement j'aimerais pas être le patron d'une petite entreprise d'un des nombreux secteurs sinistrés en ce moment.

Il serait peut-être temps de changer de stratégie. Si le virus mute régulièrement et que la situation perdure, on continue à vivre sous cloche comme ça en laissant à l'arrêt total une grosse partie des gens et de l'économie? Et si ça dure 5 ans, 10 ans?
+ 1 -

ScHwIdEr En réponse à Funstrip Jeune lombric

La vie est un cycle des entreprises ferment, d'autres ouvrent, rien de neuf sous le soleil.
+ 4 -

Bob_Bob En réponse à ScHwIdEr Vermisseau

Tes réponses sont consternantes, un ramassis de poncifs même pas adaptés à la crise que nous connaissons. Il ne faut pas réfléchir longtemps pour réaliser que ce n'est pas la pandémie elle-même qui est la cause de ces catastrophes économiques mais bien les choix politiques faits à l'échelle mondiale. On peut critiquer ces choix ou, si on préfère, la folie collective qui en serait la cause, mais pas se contenter d'un fatalisme hors-sujet.
+ 2 -

GruikMan En réponse à Oblivionis Vermisseau

C'est le problème d'avoir gobelet tout ce que disait les autorités (pas si) compétentes...
+ 2 -

Gu0sur20 En réponse à Oblivionis Vermisseau

Bienvenu dans une économie capitaliste à économie de marché libéralisé ! Si l'offre diminue, la demande reste. Les prix monteront et quelqu'un d'autre occupera la place que la faillite de sa boutique laissera. Pas bien grave, sachons profiter du système : Qu'il organise sa faillite et il réouvrira après.
+ 13 -

Black Lombric

le propriétaire reçoit son loyer
tout ne vas pas mal pour tout le monde en fait !
+ 5 -

gloupi En réponse à Black Lombric Shaolin

Sans oublier l'avocat, le comptable etc, qui reçoivent toujours leur salaire. Non mais on exagère beaucoup sur les problèmes financiers mais c'est normal, on est des gaulois réfractaire. Peut-être qu'il faudrait aller le chercher pour lui montrer les choses tel qu'elles le sont.
+ 6 -

procureur Lombric

Je connais ce mec , C'est pas grave il y a un tas d'investisseurs qui sont à l'affût pour racheter son troquer pour 6 ou 7 millions et il prendra sa retraite dans une de ses maisons en Guadeloupe . Sur lesquels il a bien défiscaliser pendant des années et qui lui ont pas coûté très cher
+ 3 -

jfrag Jeune asticot

T'as plus besoin de bosser, avec tous les milliards qu'ils impriment pour le quoiqu'il en coûte dans deux ans tes euros d'aujourd'hui vaudront 30 cts.
Ferme ton resto et achète du bitcoin avec ton livré A !
\o/
+ 3 -

Roland Jeune lombric

J'aurais bien commenté de façon détaillé mais j'ai eu un "spam détecté" (probablement parce que je n'ai pas publié depuis longtemps). Donc faites juste quelques recherches sur les sociétés de ce monsieur, vous verrez très vite que sa situation n'est pas du tout si claire qu'il le prétend.
+ -2 -

Libel Vermisseau

Ah ah ! la grippounette tueuse de vioques rattrape la Réalité instituée par l'Élysée... jouissif ! ^^

Il tente l'approche "maths", mais c'est pas la discipline du Président. Pas sûr même qu'il reconnaisse une identité remarquable... Et de toute manière, vu les études du Macron à part lécher la cramouille de sa prof de théâtre à 14 ans, qu'est-ce qu'il a appris ou fait ? Rien.

Soit dit en passant, ce monsieur de la vidéo oublie tout de même de compter toutes les externalités négatives qu'impliquent son activité sur l'environnement : en particulier tous les éco-systèmes montagnards ravagés pour que les gros bourges et bobos puissent y venir se torcher à 2000 m d'altitude...
Donc non, le compte n'y est pas... :/
ET ZAD PARTOUT !
+ 1 -

Spoogu3 Vermisseau

Mais j'aurais tellement fais un doigt plutôt qu'un pouce à sa place...
+ 3 -

MuletPower Vermisseau

Un premier bon conseil :
Mettre de l'écran total.
+ 0 -

coincoincoin Vermisseau

Quand on décide de parler pognon en public, on devrait avoir l'obligation de sortir son RFR N-1 .
Si tu refuses, la discussion est clause...

... moi, perso, ça ne me poserait aucun soucis ;-)
+ 4 -

Cyclomore En réponse à coincoincoin Vermisseau

Il publie ses comptes qui sont accessible sur société.com 300899382 Chambéry. Donc rien à redire là-dessus. Après il ne garde pas trop de trésorerie donc c'est sûr ça coince un peu. Mais dans ses comptes de gobelets, il oublie les 6 mois de décalage de crédit qu'on à tous eu sans même avoir à le demander la plus-part du temps. Du coup, compter les amortissements comme une dépense, c'est vraiment bof. Et puis il n'était pas obligé de prendre tous ses saisonniers non plus. Il avait quelques signaux pour le prévenir que la saison risquait d'être difficile. Et 500000€ de marchandise, c'est pareil c'est un peu beaucoup. C'est justement les 500000€ qui lui manquent à la fin. Et soi dit en passant si il ne les vends pas ils seront toujours en stock et ça ne lui plombera pas son résultat. Alors si en 43 ans d'activité il n'a pas réussi à se faire un petit bas de laine quelque-part. Ben c'est la faute au covid et à Macron.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
83