Le 13 janvier 2021 C'est une première. L'Autorité européenne de la sécurité des aliments (EFSA) vient de rendre un avis favorable à l'utilisation dans l'alimentation humaine du ver de farine

1 146 vues

L'Europe ouvre la porte à l'usage d'insectes dans l'alimentation humaine.

Séché ou en poudre, le ténébrion meunier, ou ver de farine, dont la vente est aujourd’hui illégale en France, pourrait être commercialisé d’ici à la mi-2021 dans toute l’Union européenne. Cela fait suite à un avis favorable de l’Autorité européenne de sécurité des aliments émis le 13 janvier.

Se délecter de ténébrions meuniers séchés ou en poudre ? L’idée n’est pas nouvelle, mais s’impose peu à peu. Le 13 janvier, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a publié un avis autorisant, “dans quelques mois, la vente de vers de farine en supermarché à des fins de consommation, et ce dans toute l’Union européenne”, rapporte The Guardian. Cet avis fait suite aux demandes d’Agronutris, entreprise française de production d’insectes.

“Cette première évaluation des risques d’un insecte en tant qu’aliment nouveau peut ouvrir la voie à la première approbation de ce type à l’échelle de l’UE”, explique au quotidien Ermolaos Ververis, responsable scientifique de l’unité de l’EFSA.

Car s’il est chose aisée de se procurer des insectes en ligne ou dans les épiceries fines, leur vente n’est pas légale dans l’Hexagone. La raison : un règlement européen datant de 2018, qui classe les insectes dans la catégorie Aliment nouveau et impose une autorisation de la Commission avant leur mise en vente. “Ce texte a signé l’arrêt de mort dans l’UE du secteur émergeant des insectes à des fins de consommation”, précise l’article.

En vertu de l’avis de l’Autorité, la Commission européenne aura “sept mois” pour soumettre aux États membres un projet de proposition de loi visant à autoriser la mise sur le marché de ces vers et précisant leurs conditions de commercialisation, détaille l’article.

Goût de cacahuète

L’intérêt est d’abord écologique : malgré leur aspect peu reluisant, ces insectes riches en protéines sont issus d’un “élevage à l’empreinte carbone limitée” par rapport aux autres sources de protéines, souligne The Guardian. L’intérêt serait ensuite gustatif : l’insecte, une fois grillé, aurait un goût de cacahuète.

Enfin, avertit le journal, si les scientifiques attestent que ces vers peuvent être consommés sans danger et être intégrés dans des produits transformés, ils les déconseillent pourtant aux personnes allergiques aux crustacés ou aux acariens, pour éviter tout risque d’éruption cutanée.

Source vidéo: Reuters YouTube
Source article: https://www.courrierinternational.com/article/union-europeenne-les-vers-de-farine-bientot-dans-nos-assiettes


Envoyé par Flaneur le 15 janvier 2021 à 11h05

+ 15 -

Offerus Ne pas prendre au sérieux

Vivement le soleil vert !
+ 13 -

phil_good En réponse à Offerus Ver singe (et torix)

* ver
+ 2 -

sandrine65100 En réponse à Offerus

ouais, mais faut des vieux comestibles parce pour certains, c'est plus du bio, c'est des médicaments.
+ 3 -

feyfey En réponse à sandrine65100 Lombrique girafe cougar chienne poule y dort

Après le scandale de la vache folle celui des vieux fous ?
+ 1 -

hoodoo En réponse à Offerus Vermisseau

Pensons à tout ce qui est gâché en ce moment ! plus de 9% de production en 2020...
+ 1 -

Golgoth LoMBriK addict !

Merci, mais non merci !
+ 6 -

Flaneur En réponse à Golgoth Ver TikToké

C’est comme des crevettes mais en jaune perso je pourrais en manger .
+ 10 -

phil_good En réponse à Flaneur Ver singe (et torix)

Je n'ai jamais trouvé de crevettes dans ma farine.
+ 5 -

Grand_Ma En réponse à phil_good Vermisseau

Tu n'as pas du faire assez de fêtes étudiantes alors.
+ 3 -

BonPublic Vermisseau

J'en donne aux oiseaux et c'est vrai que l'odeur qui se dégage des paquets n'est pas désagréable.....de là à en bouffer.
+ 0 -

GruikMan En réponse à BonPublic Vermisseau

Les protéines seront extraites des vers, puis ajoutées à des viandes reconstituées, ailes de poulet sans os, steak hachés etc...
Comme avant pour le chocolat, quand ils avaient autorisé l'ajout de graisse végétale autre.
Y a aussi beaucoup de recherche sur les algues dans ce sens là...
+ 1 -

Zirokaii Jeune lombric

Hmm ça sera quoi son petit nom en version "j'vous colle de la protéine pas cher ni vu ni connue", E ?
C'est l'étape 2...
+ 2 -

misterbeam Vermisseau

Image de misterbeam
+ 1 -

Zirokaii En réponse à misterbeam Jeune lombric

La cochenille ça se faisait déjà y a bien longtemps le rouge alimentaire c'est cochenille (E120), a telle point que ça me choque même pas... c'est peut être juste ça... une histoire d'acceptation par l'habitude ?
+ 2 -

Narf LoMBriK addict !

"malgré leur aspect peu reluisant", normal ce ne sont justement pas des vers luisants.
Tant mieux d'ailleurs, car une loupiote dans le ventre ça me rappelle du Stefan Wul ...
+ -3 -

NainPorteQui Vermisseau

Moi ce qui me dégoûte ses comment cela sera produit. Déjà que rien n’es vérifié mais là cela sera encore, j’ai vue en Asie il fabrique des fermes d’insectes avec des colonies dans des boîtes en carton. Et les insectes bouffe le contenue des poubelles alimentaires.
Autant dire ses de la merde
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
146